AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 748
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   Jeu 23 Nov 2017 - 15:17


Jeu sur les couleurs, la mise en page et l'imbrication des récits, toujours sans mot écrire et avec un graphisme si particulièrement
alléchant et prenant.

Nicolas Presl signe ici, avec un récit empreint de Moyen-Orient, tout comme son précédent livre "Orientalisme", une histoire tout à la fois tragique, ordinaire et optimiste.

Avec la rencontre fortuite d'un homme et d'une femme, on suit le cheminement chaotique de leurs péripéties fait de violence et d'endoctrinement, mais aussi d'espoir et de générosité où l'argent, le commerce, les rencontres et l'exil sont autant de ramifications qui jalonnent cette histoire.


Une fiction? Une chronique? Une fable? Un peu de tout cela dans un ruissellement de thèmes abordés, car oui, plusieurs lectures seront certainement nécessaires tant les chemins empruntés par la narration tout en images ne se laissent pas facilement apprivoiser.

Un livre d'une grande richesse.


Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 748
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   Jeu 23 Nov 2017 - 15:20

:sheriff:
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 974
Age : 46
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   Jeu 23 Nov 2017 - 17:45



ouf, contente que la chronique soit faite, il eût été dommage de passer à côté de ce livre foisonnant !

Comme nous sommes désormais habitués aux têtes de poissons, on peut se concentre sur l'histoire dans l'histoire ( dans l'histoire ), s'pas ?

Un personnage pris d'une envie d'ailleurs, la route, une rencontre et un lent apprivoisement, sur fond de contes orientaux poétiques et cruels.

c'est effectivement un livre d'une grande richesse graphique ( le trait s'est affiné et je reste émerveillée devant la capacité à si bien rendre les expressions sur ces visages déformés ) et narrative, il faut prévoir plusieurs lectures dont une peut-être spécialement dédiée au conte chanté

un joli et touffu candidat , si le 3eme sheriff pointe son nez
Revenir en haut Aller en bas
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 916
Age : 53
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   Sam 25 Nov 2017 - 23:16

:sheriff:
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1769
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   Lun 27 Nov 2017 - 20:58

Suis en pleine lecture.
Ceux qui aiment aimeront encore.
Je suis pris dans l'histoire dès les premières pages...
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2632
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   Sam 13 Jan 2018 - 11:06

Rien de nouveau sous le soleil, ennui total.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3154
Age : 43
Localisation : Dans mon Auvergne jolie parmi les bois les monts
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   Sam 13 Jan 2018 - 19:42

Un récit plus fourmillant, un dessin de plus en plus affiné, mais rien de neuf, comme dans tous les récits qu'on a lus cette année. Si tu trouves quelque chose de neuf dans Epiphania, tu m'expliqueras.
Grimr n'en parlons pas, en terme de neuf, c'est encore bien en dessous.
Les robots et mazzeru ont pour eux le mérite de faire de belles propositions de bd. Encore une fois pour moi, le presl est intouchable :
son approche a radicalement changé depuis l'hydrie. Comment peut on dire qu'il ne se renouvelle pas ?
Oui, il y a une sorte de trilogie entre heureux, orientalisme et celui ci ; il est du même tonneau, bien meilleur que heureux, et plus fin graphiquement que orientalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2632
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   Dim 14 Jan 2018 - 17:17

Quand je parlais de "neuf" je pensais à l'univers de l'auteur et pas à son contenu (même si dans le contenu, il n'y a rien de neuf non plus dans Levants par rapport à Orientalisme). On ne peut pas en dire de même de Debeurme qui certes creuse le sillon d'un thème très présent dans ces albums précédents (la relation père/fils) mais qui l'aborde cette fois sous un nouvel axe, tant graphique que narratif.
Alors certes, cela lorgne du côté de chez Burns, donc rien de nouveau mais il a la volonté au moins de se ré inventer et c'est d'ailleurs fort réussi là où Presl persiste sur les mêmes sujets et avec le même traitement (bon si le trait s'est affiné, ça changera tout alors).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Levants, de Nicolas Presl (Atrabile)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orientalisme, de Presl (Atrabile)
» Heureux qui comme de Nicolas Presl.
» L'Hydrie, de Presl
» Le Landais Volant de Nicolas Dumontheuil
» Biographie de Nicolas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: