AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Heureux qui comme de Nicolas Presl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Heureux qui comme de Nicolas Presl.   Jeu 15 Nov 2012 - 15:56


Le nouveau Presl est arrivé, et c'est une bonne nouvelle ! Vous vous souvenez de Presl ? Il avait déjà sévit et fait couler beaucoup de pixels avec L'Hydrie.
Attaquons par le choix de la couleur, Presl ne nous avait pas habitué à ça et c'est une bonne surprise, les extraits que j'avais vu en ligne me faisait un peu peur mais finalement pas du tout. Ce choix de sa part s'explique peut-être par le fait que c'est une histoire contemporaine cette fois, ce qui n'est pas non plus dans ses habitudes.
Le fait que ces changements interviennent dans la même œuvre ne sont sans doute pas le fruit du hasard.
Pour le reste, par contre pas de surprise, on retrouve les même "faces de poisson" et son style muet.

Presl nous amène cette fois en Afrique en compagnie d'un macaque (je crois) de toute beauté.
J'ai aimé de Presl cette manière de traiter le rapport Afrique-occident. Deux visions très différentes nous sont proposées, presque convenues entre l'homme d'affaire sans vergogne et la jeune idéaliste mélancolique et un peu rêveuse.
Mais ça n'est pas aussi simple, vous vous en doutez. Il y a plus, beaucoup plus derrière ces couleurs flamboyantes.
Ce changement de direction de Presl se solde par une réussite tant dans la forme que dans le propos.

Je ne mets volontairement pas de planches tellement l'écran dénature les couleurs.
Je laisse maintenant le clavier a eraserhead.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Heureux qui comme de Nicolas Presl.   Jeu 15 Nov 2012 - 17:43

eraserhead... qui serait ravi de prendre le clavier plus longuement.
J'espère pouvoir lire ce livre d'ici ce week-end et produire quelques pixels de plus, mais mes activités annexes actuelles ne me laissent aucun instant de répit. Je fais de mon mieux, promis.

En tout cas gros plaisir de tenir ce livre.
(même si je sais que le prix va poser question)


Dernière édition par eraserhead le Dim 18 Nov 2012 - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Heureux qui comme de Nicolas Presl.   Dim 18 Nov 2012 - 13:15

pour les petits curieux, et malgré les réticences de Fab,
une preview assez conséquente : http://www.bdgest.com/preview-1182-BD-heureux-qui-comme-recit-complet.html
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Heureux qui comme de Nicolas Presl.   Sam 1 Déc 2012 - 16:36

il est plus que temps de dire quelques mots du dernier Nicolas Presl, voire un peu tard... cet album aurait fait un beau shériff mensuel !

Mais nous avions déjà eu affaire à Nicolas Presl, avec L'Hydrie, dont tout le monde se souvient ici. La nouveauté, comme l'a dit Fab, c'est que non seulement l'album traite d'une question contemporaine, alors que les précédents s'intéressaient à l'histoire, mais aussi que Presl utilise pour la première fois la couleur.
Et pour ces deux nouveautés, on peut dire que l'auteur s'en tire haut la main :

Heureux qui comme, on s'en doute, traite de voyage. De deux destins de voyageurs, qui vont se croiser. C'est alors qu'on partage ses expériences, sa connaissance du pays découvert. Or, pour nos deux personnages, il va en être tout autre, et c'est plutôt la vanité de leur existence qui est développée dans ce livre, mise en lumière par cette rencontre.

Une jeune femme souhaite découvrir l'Afrique, qu'elle évoque souvent avec son compagnon qui travaille dans un laboratoire pharmaceutique. Le garçon, très casanier, manque de curiosité, parle de loin, alors qu'elle, elle veut partir, se confronter à de nouvelles réalités. Son envie sera vite contrarié par ce voyage dans lequel elle perdra toute son innocence d'Européenne. Elle y rencontrera notamment, à bout de course, un homme d'affaire qui est amené à exploiter les populations locales. Cet homme profite de l'Afrique en abandonnant un peu sa femme et ses deux enfants dans une belle villa surprotégée.



Le récit entremêle ces deux destins de façon virtuose, incluant de nombreux flash-backs. La multiplicité des couches du récit pourrait donc rendre la lecture ardue, mais Presl utilise justement la couleur pour codifier les éléments, ainsi que les cases (contours ou non), ce qui d'une part permet une compréhension assez fluide, et d'autre part donne une dimension graphique très riche aux planches. De très beau passages oniriques (un peu cauchemardesques quand même, hein, pas d'emballement, on est chez Nicolas Presl !), par exemple, utilisent une atténuation des teintes primaires : les personnages font alors face à des animaux sauvage qui viennent traduire leurs sentiments envers un pays, une population qu'ils ne comprennent pas, ou qu'ils ne cherchent pas à comprendre.

C'est encore une fois la violence des rapports humains, comme dans l'Hydrie, la difficulté de communiquer, de se comprendre, la question du pouvoir, qui sont au cœur de cet album de Nicolas Presl. Peut-être moins direct, Heureux qui comme gagne, grâce à l'utilisation des couleurs, une subtilité que sauront apprécier ceux qui avaient été décontenancés par la sauvagerie de l'Hydrie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heureux qui comme de Nicolas Presl.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heureux qui comme de Nicolas Presl.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heureux qui comme de Nicolas Presl.
» L'Hydrie, de Presl
» Orientalisme, de Presl (Atrabile)
» Heureux qui comme Ulysse (histoire de chien)
» Jeu du cinema ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: