AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A la dérive, de Xavier Coste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 563
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: A la dérive, de Xavier Coste   Lun 9 Fév 2015 - 9:55



A la dérive, de Xavier Coste


J'attendais avec impatience le nouvel album de Xavier Coste, que j'ai découvert avec « Egon Schiele » et qui a aussi réalisé une BD sur Rimbaud.
Ici, on s'éloigne des biographies, même si le personnage principal, Eddie, est inspiré d'un gangster des années 1900. Celui-ci a été condamné au bagne pour avoir attaqué la banque American express en 1903. Dans le livre de Coste, l'histoire est transposée quelques années plus tard, en 1910, dans un  Paris noyé par une crue centennale.

La première partie de l'histoire montre comment le personnage principal, gentil américain un peu paumé, beau gosse, joueur, et endetté, est poussé à trouver rapidement une forte somme d'argent pour rembourser ses débiteurs aux manières violentes. Sa compagne, Agatha, accompagne sa dérive, d'abord en se prostituant pour l'aider à combler sa dette de jeu, puis en participant au hold-up qu'il imagine. Eddie recrute 3 hommes de main pour dévaliser l'American Express, alors que la vie parisienne est immobilisée par les inondations.
Comme on pouvait s'y attendre, les choses tournent mal et Eddie est arrêté juste avant de rejoindre Londres. Condamné au bagne à perpétuité, il a le soulagement d'avoir réussi à faire s'échapper Agatha, avec l'argent...
Une deuxième partie commence : le quotidien étouffant des travaux forcés, l'abandon d'Agatha et l'évasion.

Xavier Coste délaisse le dessin au stylet graphique pour se tourner vers la peinture et le pastel – et le travail d'illustration de cet album est vraiment magnifique (ah, la double page aux pieds de la Tour Eiffel baignant dans les eaux – une pure merveille !), avec une palette de bleus extraordinaires, des traces de pinceaux, l'inclusion de vignettes très art-déco. Chaque page est inattendue – surtout par rapport à l'unité de dessin contenue dans Egon Schiele.

« A la dérive » … l'eau est présente tout le long de l'album – la Seine devenue lagune avec ses passerelles et ses gondoles improvisées ; l'Océan où naviguent les évadés, fantômes attaqués par les requins... L'eau qui emporte dans son courant un Eddie qui n'aura fait que subir : il monte le bracage pour éviter la mise à mort par ses débiteurs ; il prépare une évasion sous la menace d'autres condamnés ; il s'enfuit d'une île où ils ont trouvés refuge pour ne pas être torturé... Toute sa vie lui échappe et part à la dérive ; même son amour, Agatha, qui choisit de s'acheter une nouvelle existence avec l'argent qu'il a volé.
L'album se termine sur une fin ouverte : l'embarcation de fortune d'Eddie éclaboussée par  la vague d'un immense paquebot. « J'arrive. Tout sera comme avant. » Personnellement, j'ai pensé que tout s'arrêtait là, dernière note d'absurde dans le naufrage de sa vie. (En fait, le personnage qui a inspiré Coste a réussi à rejoindre Londres, à retrouver sa maîtresse … qui a essayé de l'assassiner ! Il a fini sa vie dans une grande pauvreté).

Malgré sa grande beauté graphique, je garderai de cet album une impression  de distance – beaucoup de points sont impeccablement maîtrisés, l'illustration, la trame narrative, l'originalité du sujet– et pourtant il me manque du sentiment, de l'attachement à ses personnages. Après relecture, il me semble que le travail autour de la relation amoureuse du couple n'a pas été assez poussé – le livre débute à un moment où Agatha se prostitue déjà pour éponger les dettes de jeux d'Eddie, mais dans un détachement étonnant. On ne ressent pas assez une relation passionnelle/dépendante entre eux, qui permet d'expliquer à la fois les sacrifices de la jeune femme et aussi la volonté d'Eddie de la rejoindre, quitte à traverser l'Océan en radeau...



Xavier Coste n'a que 25 ans et a déjà réalisé (au moins) 2 albums de grandes qualité. Je pense qu'il faudra compter sur lui dans les années qui viennent. Et la lecture de « A la dérive » reste un moment de qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2625
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: A la dérive, de Xavier Coste   Lun 9 Fév 2015 - 20:26

Merci pour ta chronique, cet album m'a attiré pour son dessin, mais le synopsis (et un peu Superphane) n'a quant à lui pas retenu mon attention.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2311
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: A la dérive, de Xavier Coste   Lun 9 Fév 2015 - 22:32

Belle chronique. Je vais le feuilleter mais il risque de ne pas tenir face à une concurrence très rude ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1767
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: A la dérive, de Xavier Coste   Ven 13 Fév 2015 - 23:06

Bravo pour ta chronique pleine d'enthousiasme !
Je vois que tu as aussi chroniqué le livre de Mc Guire dont j'ai entamé la lecture avec beaucoup d'envie.
Le forum retrouve tout à coup un dynamisme depuis quelques temps disparu ! C'est heureux !

Le livre de Xavier Coste m'a laissé circonspect...
Dans notre grande et nouvelle entreprise, j'ai donc été désigné volontaire pour voir "ce que ça donnait". Courageusement, j'ai affronté la crue parisienne puis traverser l'océan jusqu'a Cayenne. Que d'eau, que d'eau... J'ai vraiment eu grand mal à apprecier ces pages surchargées (pourquoi diable adopter ces découpages art déco ???), cette mise en page trop décorative (pour reprendre Peeters) pour être efficace. C'est certes techniquement impeccable mais très (trop) contraint par le format : l'histoire se déroule à toute allure et l'on a effectivement guère le temps de s'attacher aux personnages.
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 563
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: A la dérive, de Xavier Coste   Sam 14 Fév 2015 - 1:08

Merci Superphane Embarassed
Tu vas pouvoir m'éclairer : en parcourant le forum, j'ai eu l'impression qu'il y a un partage des choniques entre les membres du comité, non ? Si c'est le cas, je ne devrais peut-être pas commencé la critique d'un livre, sous peine de couper l'herbe sous le pied de l'un de vous ... Quand j'ai lu un livre, j'ai hâte de le commenter, mais si ce n'est pas comme ça que c'est prévu, il faut me le dire - j'arriverai bien à patienter bounce Et je ne voudrai pas commettre d'impair.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3146
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: A la dérive, de Xavier Coste   Sam 14 Fév 2015 - 3:21

oulà non, pas d'impair ! quand on a envie de faire une chronique, on y va !!!
De toute façon, l'objectif c'est de se compléter les uns les autres aussi par les réponses. Il faut pas hésiter ! Plus on est nombreux à partager, mieux c'est (c'est pas pareil pour tout, cela dit).
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1767
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: A la dérive, de Xavier Coste   Sam 14 Fév 2015 - 8:24

Je confirme ce que dit eraserhead !
Tu ne coupes pas d'herbe et ne commets pas d'impair !!!
Sans toi, le livre de Xavier Coste serait sans doute resté dans l'ombre (je n'ai pas beaucup aimé le livre, comme tu l'as compris !).
Et bravo encore pour tes premières interventions !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la dérive, de Xavier Coste   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la dérive, de Xavier Coste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la dérive, de Xavier Coste
» [Bascour, Xavier] Polygone
» calage dérive
» Médaille jésuite - St-Ignace-de-Loyola/St-François-Xavier (2)
» À l'origine - Xavier Giannoli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: