AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Carnation de Xavier Mussat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Carnation de Xavier Mussat   Mar 24 Juin 2014 - 14:40




Carnation est le deuxième livre de bande dessinée publié par Xavier Mussat, un des fondateurs de la maison d’édition angoumoisine Ego comme x. Sa rareté, il l’explique dans les pages de cet épais volume à la somptueuse couverture : la difficulté d’embrasser une carrière d’auteur lorsque ce qu’on en ressent ressemble à de l’humiliation et le statut qu’on en retire s’apparente à la misère sociale. Pourtant, ce livre était en lui depuis de nombreuses années et les premières rencontres avec Sylvia, l’héroïne fortuite de Carnation. Il aura fallu beaucoup de temps de maturation avant que l’exutoire puisse prendre forme.

Tout d’abord, le cadre de l’action, Angoulême, la ville où Xavier fut étudiant à l’école des beaux-arts puis « ouvrier du dessin animé » ; l’endroit où se déterminèrent son orientation, ses cercles d’amitié souvent forgés sous la bannière des exigences artistiques, ses accointances… Le tableau qui en est dressé colle parfaitement à la sensation de froideur qui se dégage des rues pentues de la ville, de torpeur poisseuse qui semble dicter l’impossibilité d’un cri, de malaise gris clair ou gris foncé. Avec son Journal autobiographique, Fabrice Neaud (cofondateur d’Ego comme x et dont la démarche est en de nombreux points semblable à celle de Xavier Mussat) restituait déjà avec précision ce non-lieu et l’errance à laquelle sont soumises les âmes de bonne volonté face à l’« indifférence tolérante » qui suinte des murs de la cité médiévale (cf. les propos de l’auteur recueillis par Télérama).

Ensuite, le nœud de l’histoire, son sujet principal, la relation tumultueuse avec la fille, celle par qui le scandale et l’opprobre arrivent. Mussat y vient par petites touches, une fois posées la description de l’environnement et les conditions de son assimilation. La capacité qu’il a de contextualiser chaque événement et d’en triturer les tenants et les aboutissants est sans doute une des forces du livre. Sylvia est évoquée dès les premières pages mais n’apparaît qu’à la cinquantième. Entre-temps, Mussat a dirigé la partition à un tempo adagio ; il a fait rencontrer au lecteur son propre personnage et les pièges auxquels il s’est lui-même soumis, peut-être de manière à faire comprendre que Sylvia était un écueil supplémentaire auquel il n’était pas plus aisé de se soustraire que de quitter la ville ou l’équipe de réalisation de Kirikou et la sorcière. L’histoire entre Xavier et la jeune femme est relatée chronologiquement et sans omettre les détails qui dessinent une déconstruction, la meilleure des manières pour montrer comment une araignée tisse sa toile et y soumet sa proie, comment le sentiment amoureux peut devenir incontrôlable et se substituer à la raison.

Mussat emporte le lecteur dans un tourbillon de folie destructrice à laquelle il est difficile de ne pas se passionner. C’est intelligent, tant du point de vue de l’analyse de sa passion forgée sans doute grâce au recul de dix années de gestation que de la façon dont il formalise cette analyse. Le texte est brillant, précis, littéraire. Si on sent que Mussat s’écoute beaucoup, parfois un peu trop, et qu’il ne tient pas beaucoup compte des avis de son entourage (défaut qu’il reproche pourtant à Sylvia), ce qui est certain c’est qu’il s’est relu consciencieusement. Son écriture ciselée illumine Carnation et les mots alignés dans les nombreux cartouches sont pensés et pesés. On se passerait presque du dessin… sauf que les compositions sont magistrales ! Puisque l’expression écrite est la pierre sur laquelle Mussat a bâti son église, les représentations graphiques s’inscrivent dans le prolongement des fondations. Souvent symboliques, voire allégoriques, les dessins proposent une vision inspirée de l’instant, et une réflexion imagée de l’instant qui s’ensuit.

Peu à peu, l’auteur s’est reconstruit, page après page comme année après année. Il a réappris des gestes simples, il a fui la cité déprimante ; il a mis en scène sa nouvelle carnation.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Mar 24 Juin 2014 - 20:52

Un livre vraiment exigeant dont la forme rappelle étrangement le Journal de Fabrice Neaud.
La lecture est longue et le récit (ce qui relève du récit plus précisément) ne m'a pas vraiment emballé. Les personnages restent, je trouve, un peu à distance (ce n'était pas le cas chez Neaud, qui est encore plus cru et direct dans son récit) parce que Mussat s'applique à nous rendre tout ce "petit monde" (est-ce une posture ?) très désagréable. Comment avoir un peu d'empathie pour cet amour toxique ? L'immersion dans cette histoire de couple est donc inconfortable et remuante. Ce qui signe aussi sans doute sa réussite...

Je trouve également la construction du livre très virtuose et je reste très impressionné par la variété des styles graphiques utilisés.
Quelques petites réserves sur le texte que je trouve parfois un peu emphatique.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Mer 25 Juin 2014 - 21:28

Un livre SOMME, impressionnant et d'une rare force graphique.
Merci FRED d'avoir proposé une chronique de Carnation. je ne m'en sentais ni le talent, ni le courage...

J'essaye de digérer ma lecture avant de revenir vous parler de Carnation.
C'est une BD qui mérite réellement qu'on lui consacre le temps nécessaire à l'appropriation qu'une tel oeuvre ...
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Jeu 26 Juin 2014 - 18:45

Lu il y a longtemps, maintenant... il m'en reste effectivement de beaux souvenirs, graphiques, mais surtout la force de la construction du récit, qui bascule sans crier gare.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Jeu 26 Juin 2014 - 19:35

Une lecture prenante, pesante à l image de cette passion dévorante et en partie destructrice, qui n ‘ a de seul intérêt au final que de donner naissance à une œuvre graphiquement remarquable. En effet ,on ne se sent pas bien dans cette relation hyper négative, et j ai préféré les moments où l ‘auteur explore la relation à son père , ce qui me donne très envie de lire ‘Sainte Famille’.
Une lecture incontournable bien qu’inconfortable.
Apparemment l ‘auteur ne sait pas s’il fera une nouvelle bd, et s ‘il souhaite que le réel reste son terrain de travail, la façon de le traiter est pour lui à réinventer…
Je me laisse donc aller à rêver à un pendant ultra positif à cette auto(psie)biographie, une sorte de suite complémentaire qui formerait un diptyque sur l’ Amour (le vrai ?) , la création et la possibilité d’une reconstruction …
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Jeu 26 Juin 2014 - 20:41

La lecture de Carnation fait partie de ces expériences de lecture, trop rare, dans laquelle on se perd et qui vous attire au plus profond d'elle même. J'ai du poser le livre deux ou trois fois pour reprendre mon souffle, de peur de ne plus pouvoir en sortir à la fin.
La première lecture finie, la nécessité d'en faire d'autres est évidente.
Je pourrais peut être en parler mieux plus tard. Peut être. Mais, là, la rencontre est encore trop proche.
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 215
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Jeu 26 Juin 2014 - 21:26

La biographie m'interpelle toujours : pourquoi se mettre à nu devant tous, raconter des vécus si intimes ? Dans ce cas, j'y vois aussi - Manue l'a déjà écrit - un traitement psychiatrique pour se reconstruire. Quelle douleur d'être tomber amoureux de cette fille !
Son calvaire relationnel avec elle, associé aux difficultés professionnelles m'ont peiné. La narration m'a capté. Ce livre est un pavé, sans aucune connotation négative.

Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Anna-Lise   Ven 27 Juin 2014 - 18:15

Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Sam 28 Juin 2014 - 9:33

Un très bel ouvrage cousu point par point à la main, et pas de fil blanc. L'auteur réussit magistralement à nous imprégner de l'ambiance lourde et tendue qui l'entoure, et de l'impossibilité à s'en extraire tant est grand le pouvoir de cette jolie plante vénéneuse. La relation est toxique mais consentie, dans ce qui semble une recherche d'autodestruction par l'autre.

L'auteur se met à nu devant nous et devant lui-même, et bien qu'on ne puisse pas faire plus autobiographique, certaines scènes, certains personnages résonnent curieusement dans ma propre mémoire, question d'époque certainement.

On comprend la nécessité (vitale ?) de ce travail expurgatoire, qui a dû être long et parfois pénible. J'ose espérer qu'une fois la dernière case "posée", l'auteur a pu sortir de la zone d'influence de cette boule d'antimatière et retrouver la lumière du soleil, et le vent. Ouf.

Revenir en haut Aller en bas
Eva

avatar

Féminin Nombre de messages : 164
Age : 43
Localisation : Clermont-Fd
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Dim 29 Juin 2014 - 14:40

C'est un très beau récit personnel que nous livre Xavier Murat, très dense. Effectivement, il n'est pas aisé de trouver sa place dans cet amour destructeur, de trouver ces personnages sympathiques. Les différents styles graphiques utilisés par Xavier Murat contribuent à rendre plus fort cette autobiographie.
C'est un récit qui ne laisse pas indifférent et qui a toute sa place parmi nos Sheriffs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Dim 29 Juin 2014 - 15:30

Je n'aime pas les autobiographies.

Après cette réflexion Ô combien profonde et argumentée,
je me dois de dire que ce livre est très prenant, l'exercice graphique est virtuose, et le récit autobiographique (teinté de fiction) emporte le lecteur, dans un malaise général, une certaine empathie et quelques moments souriants.

Un petit bémol sur certains textes parfois un peu trop travaillés à mon gout, mais qui au final n'est pas vraiment un défaut...

Un très beau récit, tant dans l'écriture que dans le traitement graphique... et finalement pour une autobiographie, une très belle surprise!
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Mer 2 Juil 2014 - 20:19

Un beau livre au sens propre comme au figuré. Notons aussi la très belle édition de Casterman (c'est suffisamment rare pour être signalé) à un prix qui plus est raisonnable. Bon que dire face à un tel monument aux multiples entrées, on se sent très faible à réagir devant une telle excellence, je ne vois absolument rien à jeter dans ce bouquin, tout est pensé et réussi, alors je dirai juste que j'ai croisé chez Xavier Mussat des formes de talent entrevues chez des Thompson, Baudoin, Larcenet ou Gipi, bref la quintessence du 9ème art semble s'être donné rendez vous dans les rues d'Angoulême ce mois ci, ce qui nous change habituellement du mois de Janvier.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   Mar 17 Fév 2015 - 14:45

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carnation de Xavier Mussat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carnation de Xavier Mussat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnation de Xavier Mussat
» [Bascour, Xavier] Polygone
» Médaille jésuite - St-Ignace-de-Loyola/St-François-Xavier (2)
» À l'origine - Xavier Giannoli
» enquête sur le traitement des déchirures . (Xavier Jalais, master crbc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: