AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dérive orientale de Younn Locard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4742
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Dérive orientale de Younn Locard   Jeu 30 Mai 2013 - 20:43




La Turquie de 1937 est une république laïque. Les conséquences de la Grande Guerre ont démantelé un Empire Ottoman vieux de sept cents ans et la guerre d'indépendance menée par Mustafa Kemal a conduit le pays a lorgner du côté de l'occident afin d'affirmer son identité turque face au monde musulman. L'aspect le plus progressiste dans la politique de Kemal fut d'accorder aux femmes une place prépondérante dans la société, leur accordant le droit de vote et celui d'être élu, chose encore inédite à l'époque.
C'est en toute conscience des changements qui s'opèrent à Istanbul et partout dans le pays qu'un journal londonien commande à Aillil et Simon un reportage sur une société en pleine mutation. L'un est dessinateur, l'autre écrit. Si tous les deux attendent forcément quelque chose de leur voyage, l'objectif, d'emblée, ne paraît pas commun. Simon est plus nerveux que son acolyte. Il est chargé du texte et appréhende le travail avec plus de crainte qu'Aillil, qui lui se régale d'avance de tout ce dont son crayon va pouvoir se délecter pendant le séjour. Simon devine les intentions du magazine qui les envoie réaliser ce reportage sans photo, un peu à l'ancienne : faire les louanges du modernisme vers lequel tend ce pays ami. Il n'est vraiment pas à l'aise, surtout qu'à peine les pieds posés à Istanbul, ce sont les coutumes et mystères de l'Orient qui s'offrent aux reporters.
L'axe du récit est constitué par l'évolution de ce binôme. On assiste peu à peu à sa désagrégation. Le récit comme l'action se scinde alors, et on suit scène après scène Aillil s'épanouir ou Simon s'enfoncer davantage. L'atmosphère est rendue lourde par les apparitions successives et presque magiques d'Abdolfaz, un peu comme un diable sortirait de sa boîte, sauf qu'il se dit prince. Un prince qui se veut guide et qui malgré l'État laïque porte fièrement le fez.
Le seul regret que peut inspirer Dérive orientale serait sa brièveté. Même si Locard parvient en peu de pages à camper ses personnages dans l'environnement, c'est sans doute la même raison qui fait défaut au livre, qui reste un des meilleurs carnets de voyage que j'aie jamais lus car il possède une substance, un contexte et un ressort dramatique. Mais parfois, les cases vagabondent et décrivent, une manière de mettre en abyme le reportage que réalisent le binôme. J'aurais aimé un rythme général plus lent, qui épouse la langueur des pages contemplatives, qui fasse état de manière un peu moins abrupte de la progression physique et psychique des deux personnages. Et en plus, j'aurais eu des tas de pages supplémentaires à contempler, car le dessin de Younn est splendide ; dense, parfois au rendu de carte à gratter, il est en soi une invitation au voyage.








Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2617
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Dim 9 Juin 2013 - 19:15

Effectivement c'est un joli petit livre , on sent que l'auteur et l'éditeur l'ont réalisé main dans la main. Le titre est très beau et la postface très bien écrite , le dessin est également magnifique , ils contribuent tous à la beauté de l'objet. Malgré ces belles qualités , je suis resté à l'aéroport , la faute à qui , la faute à quoi , je ne saurai me l'expliquer , la brièveté de l'instant et le décalage entre le descriptif fait dans une période passée qui est certainement différente aujourd'hui (c'est d'actualité) , sans aucun doute.
Mon appréciation sur le critère quatre s'en ressentira forcément , et c'est un bon douze que j'accorde à cet ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1760
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Mer 12 Juin 2013 - 9:13

C'est un livre court et dense, parfois très elliptique, pas forcément d'un abord facile, qu'il faut un peu de temps pour digérer.
Pour qui a vu Istanbul, l'atmosphère exotique et moite est parfaitement retranscrite.
Locard s'attache particulièrement à l'évolution des rapports entre les deux personnages principaux, l'un guettant les signes d'orientalisation de la Turquie, l'autre se régalant de ses mystères. Les visages enfumés, les atmosphères capiteuses renvoient essentiellement à une expérience sensorielle.
La fin, abrupte et étrange, finit de me convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3128
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Mer 12 Juin 2013 - 18:19

oui, très bonne lecture, merci d'avoir sélectionné ce livre, qui le mérite. Alors, c'est un peu court, mais on a vu que la longueur n'était pas, pour ces récits d'étiolement, de perte des personnages dans un univers difficilement appréhendable, un gage de qualité (Kongo).

Beau parcours dans la ville, avec ce lieu magique qu'est cette citerne antique assez fascinante. J'aurais aimé y connaître cette vie nocturne, mais le touriste lambda actuel n'y a pas droit. Un duo de personnage très efficace, qui (le syndrome dupondt?) sont très à leur place en bd, et un très beau dessin.

PS : quelqu'un pour m'éclairer : c'est qui le Andrews rencontré ?
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2303
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Une belle découverte tout de même.   Jeu 13 Juin 2013 - 20:06

Une lecture très agréable, c'est bien écrit et très bien dessiné mais il manque le petit je ne sais quoi pour en faire un très bon livre. C'est dommage, j'ai eu le sentiment de passé à côté de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 907
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Lun 17 Juin 2013 - 21:46

Lecture pas désagréable mais qui me laisse un sentiment de déception. Pour moi, le duo ne fonctionne pas ... Le dessin est une réussite et il parvient assez bien à rendre la beauté de la ville.

La fascination qu'exerce Istanbul provient d'avantage de la réalité d'une "frontière" entre l'Asie et l'Europe (dernière et/ou première ville d'Europe / dernière ou/et première ville d'Asie ??? ) que de mystère digne de Dan Brown... la Bd se perd dans des volutes qui l'éloignent de la force brute et très concrète de cette ville.
Un grand plaisir de lecteur a été de replonger dans l'univers de cette magnifique citerne. Je ne suis qu'un touriste lambda, mais je vous assure que le lieu est vraiment magique, il dégage une telle beauté, l'atmosphère est fascinante et la force du regard de la méduse est suffisamment forte pour ne pas avoir besoin d'une légende qui reflète plus les phantasmes européens qu'une réalité orientale.
Bonus: 2 photos de "Tue-loup aux pays des sultans" et une chanson qui m'a hanté toute la lecture !











Revenir en haut Aller en bas
Yo!
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Age : 31
Localisation : Quelque part entre Neverland et Champignac en cambrousse
Date d'inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Mer 19 Juin 2013 - 19:39

Une agréable lecture qui a su me faire voyager. C'est bien écrit et graphiquement même si ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, cela fonctionne. Seul hic, je n'en ai pas retenu grand chose si ce n'est une curiosité quelque peu accrue de découvrir la Turquie.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Ven 21 Juin 2013 - 18:07

Même si le dessin est effectivement très réussi ( quelles jolies pages de danses et yeux de biches ), il y a quelque chose qui cloche mais je ne saurai pas dire quoi...  Moi non plus je n'ai pas réussi à attraper l'avion, et je pense comme Tue-Loup que le duo ne fonctionne pas. Et je n'ai pas non plus ressenti la moiteur dont vous parlez tous. En fait, plus j'y pense, plus je crois que je suis passée complètement à côté !!! Donc ce qui cloche, pour le coup, bin... c'est probablement moi !
J'ai trouvé que l'histoire planait un peu, en suspens. C'est certainement voulu, mais ça m'a ennuyée. Et la petite touche de fantastique 
Spoiler:
 
  était-elle vraiment indispensable ?
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Dérive orientale de Younn Locard   Dim 23 Juin 2013 - 11:44

Très sensible au dessin et je trouve aussi que le duo se complète bien, deux façons différentes d'appréhender leur travail et la découverte d'un nouveau lieu.
Cependant, comme Naphtalène, je n'ai pas compris tout l'intérêt des épisodes fantastiques. Je n'ai pas tout saisi je crois.
Peut être aurais je eu une autre lecture si je connaissais déjà Istanbul, mais il semble que moi aussi je sois passée à côté.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 726
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Dim 23 Juin 2013 - 16:05

Istanbul... c'est dans la creuse ça non? Mince... je vois que vous faites tous preuve d'un tel professionnalisme!!!!
Serais-je le seul à ne pas être allé la bas?
Bon... je vais quand même essayer de dire un petit quelque chose sur le livre Smile

Très beaux dessins, et un duo qui je trouve marche bien, l'ensemble s'enchaîne vite et très efficacement,
mais malgré tout on dirait effectivement qu'il manque un petit quelque chose pour se laisser complètement happer par l'histoire, sur le coté fantastique oui, et aussi sur la chute qui me semble traitée de façon un peu légère (à part n'être justifiée que par l'absorption continue de drogues, pourquoi cette trahison??? le rapport au dessin etc).
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Lun 24 Juin 2013 - 9:59

Les hasards font parfois bien les choses, puisque la sélection de ce mois sélectionne un livre sur la ville d'Istanbul, un an, mois pour mois après mon voyage dans cette cité magnifique!
Et le fait est que j'ai pu retrouver à travers le récit de Dérives Orientales, les sons, les couleurs, les chats et les ambiances tonitruantes de la Cité. En revanche, je demeure sceptique quant à la qualité du rendu final et les commentaires de mes collègues shériff ne me démentent pas vraiment. En effet, difficile d'imaginer pour quelqu'un n'ayant jamais mis les pieds à Istanbul d'en découvrir vraiment les rivages à travers ces dessins, quoique très réussis au passage.
L'histoire m'a semblé quelque peu tiré par les cheveux, tout du long on se demande pourquoi ce type est-il une tête de con, et finalement lorsque la réponse vient, on n'est guère convaincu. Ce fut en tout cas mon sentiment final.
C'est dommage, je trouve que l'auteur a d'indéniables qualités et si je me montre un peu sévère, c'est probablement parce que je crois qu'il peut faire mieux à l'avenir, ce qui est plutôt une bonne nouvelle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Didine
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Ven 28 Juin 2013 - 9:05

Rien dans cet album ne m'a convaincu... Le pire voyage de ma vie...!!
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Ven 28 Juin 2013 - 13:39

Je n'ai pas été convaincu par cet album. Je l'ai trouvé honnête, mais quelques défauts me retiennent. J'ai trouvé le récit trop lent par moment, trop rapide au moment où le duo se délite, expéditif sur le dénouement fantastique. Un format plus long aurait peut-être pu corriger ce qui me gène. D'un point de vue graphique c'est superbe, mais je trouve les pages bien petites et certains dessins, relégués dans des cases minuscules, auraient gagné à se déployer dans un environnement élargi.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3128
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Ven 28 Juin 2013 - 14:06

Didine a écrit:
Le pire voyage de ma vie...!!

tu en as, de la chance Wink 
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2457
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Sam 29 Juin 2013 - 23:03

Moi non plus, je n'ai pas été en Turquie pour l'instant mais ce petit livre est "fabriqué" de telle sorte qu'il donne envie de prendre le bateau qui y mène. La couverture en dit long et si peu à la fois et en plus c'est bien imprimé, ça mérite un 2,5 pour le premier critère.

Je rejoins Naphtalène sur la partie fantastique que je trouve assez inutile et provoque selon un certain déséquilibre dans le récit. Je comprends également le choix, Istanbul la mystique se devait d'être vivante, capable de punir celui qui se ferme et de récompenser celui qui s'ouvre, je trouve ce choix dommageable à l'œuvre. Ce critère remportera donc un 3.

Je suis tout à fait conquis par le dessin par contre, les volutes, les ruelles vibrantes, les passages enfumés, les lieux improbables et j'en oublie. Je ne connais pas Istanbul je le répête mais peu m'importe, ce Istanbul me parle : 4 points.

Ce livre pourrait fonctionner vraiment mais il faudrait plus pour cela, peut-être plus de pages, certaines me semblent presque gâchées ici. par conter le livre gagne vraiment à la relecture et c'est rare, la poésie se fait plus forte comme la fumée devient plus dense, plus enveloppante. Nettement plus de point que la moyenne mais encore loin de l'excellence : 4,5.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Eva

avatar

Féminin Nombre de messages : 164
Age : 43
Localisation : Clermont-Fd
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   Dim 30 Juin 2013 - 15:10

C'est une BD qui ne m'aura pas laissée de grands souvenirs. Rien ne m'a séduit,que ce soit les dessins ou le scénario.
Je trouve la couverture pas très réussie, les couleurs sont un peu trop vives à mon goût alors que l'album est en noir et blanc.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dérive orientale de Younn Locard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dérive orientale de Younn Locard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dérive orientale de Younn Locard
» H27 de Younn Locard
» Chevalier orientale
» Danse orientale et grossesse
» Gala de Danse Orientale, St Avertin, samedi 12 Juin, 20h30

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: