AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire d'horreur : la terreur de la cave...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notez cette histoire
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
0%
 0% [ 0 ]
4
0%
 0% [ 0 ]
5
0%
 0% [ 0 ]
6
50%
 50% [ 1 ]
7
0%
 0% [ 0 ]
8
0%
 0% [ 0 ]
9
0%
 0% [ 0 ]
10
50%
 50% [ 1 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
shizuka-hime

avatar

Féminin Nombre de messages : 436
Age : 36
Localisation : Dans le Shizuka World, bien évidemment! HOHOHO!!!
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Histoire d'horreur : la terreur de la cave...   Lun 10 Mar 2008 - 0:55

Juste une petite histoire courte basée sur une légère mésaventure qui m'est arrivée. Je met deux fins différentes à cette histoire en "masqué", de façon à ce que vous tombiez dessus tout à fait au hasard... Vous verrez bien ce que vous réserve le Destin... (Histoire naze, mais c'était rigolo à écrire )

PS :
j'ai pris beaucoup de liberté par rapport à l'histoire et à la description des lieux de mon expérience personnelle

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La terreur de la cave...


Vous savez peut-être que les moments où le soleil apparaît et disparaît à l'horizon sont des moments de la journée où tout devient possible... L'entre-deux du Royaume des Ombres et de Celui de la Lumière, cet instant unique où les morts reviennent à la vie, où les ombres de la nuit s'allongent à l'infini, et où toutes les créatures de la nuit s'aventurent hors de leur tanière.

C'était un matin ordinaire, comme il en existe tant dans une simple vie humaine. Un samedi matin humide et glacé d'hiver, où je quittai la maison bien emmitouflé dans ma parka matelassée qui me protégeait chichement contre le froid mordant. Il faisait encore nuit lorsque que je me dirigeai vers la grange, cartable sur le dos, pour prendre mon vélo qui me servirait à me rendre au collège. Un vent sinistre soufflait et sifflait à travers les arbres, sous la lune blafarde qui s'attardait dans le ciel voilé de sombres nuages.

En levant les yeux vers le ciel, je réprimais un frisson qui n'était pas dû au froid. Le cri d'une chouette perdu dans le lointain figea un instant l'air autour de moi. Saisi d'effroi, j'avais cessé de respirer en m'immobilisant au milieu du chemin. Je détestais sortir seule dans le noir, par ces nuits de pleine lune, à l'instant même où le soleil pointait à l'horizon. Une brume légère se levait toujours à ce moment-là, rendant le paysage alentour encore plus angoissant.

Après un regard inquiet autour de moi, je repris ma route en me tenant sur mes gardes. Quelques mètres à peine séparaient l'entrée de la maison du hangar où était rangée ma bicyclette, mais cette courte distance me semblait s'être changée en dizaines de kilomètres. Je hâtai le pas, sans même oser regarder par-dessus mon épaule. Et l'aurais-je fait, sans doute aurais-je gagné quelques minutes de plus pour laisser le soleil apparaitre enfin, et chasser les ombres de la nuit.

Après une courte minute qui me parut une heure, je pénétrai dans le hangar avec soulagement. Ce n'est qu'en constatant que, malgré mes essais répétitifs sur l'interrupteur, la lumière ne fonctionnait plus, que je commençais à appréhender les ténèbres profondes qui m'entouraient.

_ "Voyons... Ma bicyclette n'est pas très loin... me dis- je en tentant de reprendre mon courage à deux mains. Je n'ai qu'à laisser la porte entrouverte, j'aurais juste assez de clarté pour trouver mon vélo."

Mais l'obscurité ambiante avait un je-ne-sais-quoi de vraiment angoissant. Une odeur étrange s'exhalait dans le noir, une senteur de renfermé et terre humide. Et il avait aussi cette sensation de froid intense, comme un souffle malsain s'échappant de quelque tombeau entrouvert.

_ "Hé, réveille-toi ma grande! me gourmandai-je intérieurement. Les fantômes, ça n'existe pas!"

Prenant une grande inspiration, je me ressaisis et ouvris la porte du hangar en grand pour avoir le maximum de lumière du crépuscule naissant. Malgré cela, il faisait toujours sombre. J'observais pendant une minute les ténèbres, dans la direction probable de ma bicyclette et, une fois mes yeux habitués à l'obscurité, je distinguai enfin l'objet de mes recherches. Avec un petit sursaut de joie, je me précipitai vers le fond du hangar, quand soudain....

Le sol se déroba brusquement sous mes pieds, et je chutai dans un immense trou noir. Un hurlement m'échappa alors que je dévalais douloureusement les escaliers de la cave. J'essayai de me retenir aux étagères qui descendaient au fil des marches, mais mon cartable trop lourd m'entrainait vers le fond. J'atterris avec un bruit mat sur le sol humide de la cave. Le corps meurtri et les idées confuses après cette dégringolade, je me redressai finalement pour comprendre ce qui m'était arrivé.


Maintenant, choisissez votre fin :

Fin n°1 :
Spoiler:
 

Fin n°2 :
Spoiler:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Voilàààà!!! Finiiii!!! Je sais, c'est nul, mais enfin bon, j'espère que ça aura au moins été divertissant Very Happy


Dernière édition par shizuka-hime le Ven 21 Mar 2008 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://shizukakurai.skyblog.com/index.html
midnight

avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 29
Localisation : derrière un livre
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire d'horreur : la terreur de la cave...   Dim 16 Mar 2008 - 16:14

Vraiment très agréable cette petite histoire, et l'idée de deux fins possibles est bien marrante. Forcément, j'ai lu les deux, mais je ne dirais rien pour ne pas gacher la surprise aux autres lecteurs!
Revenir en haut Aller en bas
Cloud

avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 36
Localisation : Nadaillat
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Histoire d'horreur : la terreur de la cave...   Ven 21 Mar 2008 - 7:27

Jolie histoire.
On imagine très bien la peur de l'auteur sur le moment ainsi que son amusement lors de la rétrospective de l'évènement.
C'est des histoires dans ce genre qui permettent de garder de bons souvenirs de notre jeunesse.
Elle m'a également permis de repenser à des moments similaires de mon enfance. thx
Revenir en haut Aller en bas
les zall
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'horreur : la terreur de la cave...   Mer 28 Oct 2009 - 14:47

zalloween 1: franchemant je préfere la fin 1 Laughing c moins normal Twisted Evil

zalloween 2 : raaah mais zalloween 1 arrête, il faut pas influencer les lecteurs non mais ho Neutral privée de dessert lol! non sérieux t'as raison la 2 elle est pas terrible albino mdrr'

zalloween 1:vot' truc c pqs que c pouuris mais c pas tres flippan ^^'

zalloween 2: ELLE A RAISON Rolling Eyes ok on vas vous en mettre un un truc flipant vous allez voir... Twisted Evil

ps: excusez son orthographe ^^'


C'est une jeune baby sister de 16 ans qui garde un bébé, pendant que les parents sont au retaurant. 
Elle
lit tranquillement un livre pendant que le bébé joue dans sa chambre. 
Puis, 10 minutes plus tard, elle entend le bébé pleurer, elle va le voir et elle remarque des petites ciquatrices sur le visage du malereux, elle se dit que ça va partir dans 1 petite heure... 
Mais 20 minutes plus tard, il se remet à pleurer, elle va donc le revoir, et cette fois, son visage est couvert de sang!!! 
Elle regarde par la fenêtre de sa chambre et voit un clown bizarre avec un couteau dans sa main! 
Apeurrée, elle appelle les parents en leur disant: 
-Exusez-moi de vous deranger, mais ,a la fenetre de la chambre du bébé il y a un clonwn qui me fait "coucou" avec un couteau dans la main... 
-Ce n'est pas une fenêtre qu'il y a dans sa chambre, c'est un miroir... affraid
Revenir en haut Aller en bas
tahar gh
Invité



MessageSujet: c flippan   Sam 24 Avr 2010 - 21:57

joli petit histoire elle me plait bcp cheers surtou avec selle du méroire affraid mrd
Revenir en haut Aller en bas
CONNARD
Invité



MessageSujet: jolie bébé   Lun 9 Mai 2011 - 9:36

Ah bah ouai!C NUL COMME HISTOIRE! je rigolais tellement que j'allais m'étouer!!!espece d'assassins de merde allez vff!!! elle est vrment pas longue l'histoire silent Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire d'horreur : la terreur de la cave...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'horreur : la terreur de la cave...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire d'horreur : la terreur de la cave...
» Le topic des histoire d'horreur
» Quel est le pire film de toute l'histoire du cinéma ?
» Horreur psychologique
» Horreur à l'Anglaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: HORS DES BULLES :: Passion, création-
Sauter vers: