AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La différence invisible, de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 551
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: La différence invisible, de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline   Mer 26 Oct 2016 - 10:08


"Marguerite a 27 ans.
Elle aime les animaux, les journées ensoleillées, le chocolat, la cuisine végétarienne, son petit chien et le ronronnement de ses chats
."


Marguerite a aussi un boulot, un copain, un appart, quelques amis.
Bref, une vie "normale".
Bien sûr, Marguerite est assez réservée, elle manque d'humour et ne sait pas s'habiller à la mode ; elle n'aime pas faire des soirées avec les amis de son compagnon, ni partir en voyage. Elle est tout le temps fatiguée. C'est un peu une "no life".
Mais elle n'a qu'à se forcer, s'ouvrir un peu aux autres, faire des efforts, c'est pas compliqué pourtant !


Alors Marguerite cherche des solutions sur le Web... et finit par découvrir qu'elle a tous les symptômes du syndrome d'Asperger - "une forme d'autisme légère, sans retard de langage ni déficience intellectuelle".
C'est la révélation : c'est normal qu'elle soit "anormale" !

Pour Marguerite, une nouvelle vie commence, car elle ne veut plus se faire violence pour rentrer dans un moule socialement valide. Elle comprend qu'elle a enfin le droit d'être celle qu'elle est. Et entend bien qu'on prenne désormais en compte cette différence invisible.


Julie Dachez raconte ici sa propre histoire, mise en images par Mademoiselle Caroline, qui a l'art d'aborder ce sujet difficile avec un dessin léger et optimiste. Les pages illustrant les angoisses de Marguerite face à la foule et aux bruits sont particulièrement réussies. Le travail sur les couleurs apporte chaque fois une vision précise de l'évolution de Marguerite, face aux situations de stress ou aux choix libérateurs à prendre.

Au-delà de l'intérêt que l'on peut avoir pour le trouble autistique, qui touche 1 enfant sur 150 (!), et sur le parcours du combattant que doivent mener patients et familles pour faire reconnaître leurs droits, l'histoire de Marguerite invite chacun à se poser la question des sacrifices acceptés et des masques (sup)portés pour rester fidèle aux normes sociales. "J'ai passé ma vie à essayer de rentrer dans le moule à tout prix ... je ne sais même plus qui je suis vraiment."

Un livre touchant, positif (au point qu'il peut paraître naïf ou idyllique ... pas sûre que tous les "Aspis" acceptent leur trouble avec autant de joie) et instructif.
Revenir en haut Aller en bas
 
La différence invisible, de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chute libre - Carnets du gouffre de Mademoiselle Caroline
» The Originals (un spin-off de The Vampire Diaries) (2013, Julie Plec)
» Le journal d'en haut de Mademoiselle Caroline
» Matin en Caroline du Sud
» [Collection] Marabout Mademoiselle (Gérard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: