AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2438
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 25 Fév 2012 - 10:18



Nous connaissons tous Picasso plus ou moins mais connaissons-nous Pablo ?
Les auteurs nous proposent une plongée dans la vie de l'homme qui se cache derrière l'artiste. Et qui mieux qu'une femme, son premier grand amour, sa muse aux centaines de toiles pouvait nous raconter l'homme ? c'est donc Fernande qui s'y colle.


Nous arrivons à Paris avec Pablo en 1900, Montmartre n'est pas encore Montmartre et Pablo n'est pas encore Picasso, Fernande n'est qu'une petite provinciale qui ne connait ni Paris, ni Picasso.
L'album commence et se termine sur une magnifique pleine page sur Montmartre, avant et après la rencontre de Fernande avec Picasso, avant et après "le Lavoir" !


Les auteurs nous narrent de deux jeunes espagnols à Paris, Pablo qui voit sa première toile exposée à l'exposition universelle de 1900, et Carlos dont la fortune permet aux deux comparses de découvrir la vie parisienne.
Pablo découvre Paris et ses parisiennes, ses galeristes (pas toujours accueillants d'ailleurs) et se trouve un agent. Pendant ce temps Fernande vit une vie médiocre dans un mariage qui l'étouffe, l'écrase.


Une première rencontre rapproche Pablo de Picasso : Max Jacob, critique, poète qui va devenir l'ami, le logeur de Pablo.
N'oublions pas la belle Fernande qui ne chaume pas pendant ce temps là, mais je vous laisse découvrir ce qui l'amènera à Paris.


Julie Birmant et Clément Oubrerie se sont attaqués à un gros morceau de l'histoire de l'art et s'en tirent plutôt très bien !
On ne peut préjugé des trois tomes qui suivront, cependant le premier est déjà une grande réussite en lui-même. Le dessin de Oubrerie nous me transporte complètement dans le Paris du début de siècle, je suis curieux de voir les années passées et en particulier de voir le lavoir devenir Le Lavoir !!!
On notera le choix intéressant de ne pas nous montrer les toiles de Picasso (sauf une je crois).

La mise en couleur est superbe, rend impeccablement les lieux, les esprits, le temps !
Les dialogues sont d'une très grande efficacité, on n'y sent l'effervescence de ce temps, entre chasse aux anarchistes et recherches artistiques, et c'est tout ça qui baigna les jeunes années de Picasso à Paris.


_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 3 Mar 2012 - 19:15

Je viens de finir la lecture de Pablo, tome 1, Max Jacob.
Je ne me suis pas dit : "c'est "parfait", "putain la vache", "quel pied", "quel putain de truc de fou !" ce tome à lui seul me suffit, il m'a scotché, coupé le souffle, il n'y a rien à jeter, tout est excellent...", non pas vraiment. Ce n'est donc pas, à coup sûr, un chef d’œuvre.
Pourtant, j'ai su déceler dans ce début d'histoire un certain talent pour la narration (une "ambition" littéraire), une vraie qualité dans les dessins et l'emploi des couleurs, ce qui séduira - comme le suppose la quatrième de couverture - tous les auditeurs de France Inter dont j'avoue faire partie. Par ailleurs l'atmosphère du Paris 1900, la liberté des corps et des esprits sont particulièrement bien rendues.
Une lecture excessivement agréable donc, surtout en terrasse avec un beau soleil.
En bonus, un tableau dont il est question dans le livre (un putain de truc de fou qui me scotche).
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 3 Mar 2012 - 21:18

Un premier tome très intéressant et très vivant, porté essentiellement par un dessin "haut en couleur" et une vraie recherche. Les dialogues drôles, "épicés" nous entraîne dans la vie tumultueuse de Pablo Picasso, le tout mené sur un rythme "endiablé". C'est assez fourni en détail, en anecdote mais sans devenir chiant comme certains qui inlassablement se répètent...

L'histoire nous entraîne dans ce Paris débridée en pleine exposition universelle, avec passion et poésie, sans prétention, ce qui manque malheureusement à tant d'entre nous...Cet opus est pour moi une absolue réussite tant la vie de l'époque est retranscrite avec talent et brio, faisant de ce premier tome un opus d’une rare densité.

Le dessin retranscris magnifiquement bien je trouve les humeurs des personnages, de manières très comiques et caricaturales mais toujours justes, tirant les traits et les défauts de chacun non sans une certaine tendresse...ça devrait donner à réfléchir...

J'ai été assez surpris par "ce Pablo" au final très accessible, en proie à ses tourments créatifs et aux excès de l'amour. Bref, beaucoup d'élégance, et pour le coup là ce n'est pas juste une façade, où se mêlent histoires et aventures romanesques...

Une très bonne BD.


Dernière édition par Murena le Mar 6 Mar 2012 - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 3 Mar 2012 - 21:39

Là, je l'ai bien cherché... C'est moi qui ai commencé...

Ce qui ne m’empêche absolument pas d'être en tout point d'accord avec toi sur ce que tu viens de dire.
Je ne renchéris donc pas.


Dernière édition par Superphane le Ven 30 Mar 2012 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Dim 4 Mar 2012 - 10:41

Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Dim 4 Mar 2012 - 10:43

Superphane a écrit:
Là, je l'ai bien cherché... C'est moi qui a commencé...

Ce qui ne m’empêche absolument pas d'être en tout point d'accord avec toi sur ce que tu viens de dire.
Je ne renchéris donc pas.

==) merci j'apprécie le geste, sans rancune.
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Mer 7 Mar 2012 - 17:26


Voici une bien belle BD pour mes débuts.
Pablo m'a tout d'abord donnée une irrépressible envie d'escapade parisienne, Pablo sous le bras.
Beaucoup de choses ont déjà été dites. J'ai moi aussi été aspirée dans l'atmosphère du Paris de cette époque grâce aux couleurs et aux dessins. Je me suis attachée à Fernande et Pablo, vivement la suite.
J'ai complété ma lecture avec celle de Kiki de Montparnasse, pour rester dans l'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Fernande , Max et les autres   Dim 18 Mar 2012 - 18:06

Un album brillant qui aura certainement ma voix , s'attaquer à la vie d'un géant comme Picasso relevait du défi hautement casse gueule , comment bien raconter sans tomber dans la bio type ?

Avec beaucoup d'originalité (très bonne idée qu'un récit chorale avec des personnages secondaires ultra travaillés) tout d’abord , et surtout en décrivant à merveille les ambiances d'un Paris du début du XXème où soufflait un vent de liberté et de débauche dans les milieux artistiques , que cet album tire sa force.

La suite devrait nous mener dès ce mois de septembre sur la route D'apollinaire , puis Gertrude Stein dans le tome 3 , pour conclure avec Matisse , j'ai déjà grandement hâte de découvrir cela , toutefois pas besoin de suite pour dire que ce premier tome se suffit complétement à lui même , au delà de mener un projet ambitieux , les auteurs se donnent l'espace pour y parvenir , c'est grand.

Citation :
On notera le choix intéressant de ne pas nous montrer les toiles de Picasso (sauf une je crois).

Ce n'est pas exactement un choix mais plus par obligation , Clément Oubrerie souhaitait dessiner des toiles de Picasso et les monter tant qu'à faire , mais face à des ayants droits un tantinet procédurier , il a choisi de renoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 24 Mar 2012 - 20:11

Finalement pour bien cerner ce Pablo, dans ce premier tome on passe plus de temps avec les personnages qui l'entoure,. C'est bien vu et bien mené. J'ai été emballé dans cette histoire menée tambour battant et qui nous plonge dans l'ambiance incroyable de ce Paris là. Il y a des planches merveilleuses comme celle du baiser final (p 86) ou celle de la création de la fameuse toile (p 57).
Mais par dessus tout, ce que je trouve d'épatant, ce sont les regards. ils sont le lien du récit tout au long du livre et donnent des cases magnifiques. Pour un livre sur un peintre c'est fort.
Pour être sincère, même s'il nous a toujours présenté un très bon travail (je dois avoir tous ses livres dans ma bibliothèque), je n'attendais pas Clement Oubrerie à cet excellent niveau. Chapeau l'artiste, ce livre est une très belle réussite.
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Dim 25 Mar 2012 - 7:37

Wouah, comme à chaque sélection, je ne lis le sujet concerné qu'à l'issue de la lecture de la BD et je dois féliciter fabulous pour sa très belle chronique illustrée !!! J'aime !!! Very Happy

A part cela, c'est le printemps et j'ai adoré Pablo, tout simplement !!!
L'ambiance et la vie sociale de Paris au début du siècle dernier, des personnages haut en couleurs, un récit habile et un dessin très soigné qui rend hommage à l'époque de Pablo !!! D'ailleurs, comme souligné précédemment, on parle beaucoup de son entourage, notamment de Fernande et de Max, ce qui ne peut qu'annoncer un second tome plus enrichissant sur la vie artistique d'un des plus importants artistes, touche à tout, du 20ème siècle (50 000 œuvres dont environ 8 000 tableaux, selon Wikip') !!! Shocked Very Happy

Bref, je ne sais pas ce que me réserve le reste de la sélection mais Pablo m'a émerveillé !!! Very Happy

myrte a écrit:
J'ai complété ma lecture avec celle de Kiki de Montparnasse, pour rester dans l'ambiance.
Connais pas... Embarassed
Quelques petits mots sur ce titre apour attiser ma curiosité Question Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Didine
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Dim 25 Mar 2012 - 16:10

J'ai été ravie de découvrir à travers cet album les premiers pas parisiens de Monsieur Pablo.
J'ai apprécié le dessin "rond" et l'ambiance retranscrite à merveille à travers une coloration réussie.
Comme Myrte il me tarde d'aller à Paris !!
Seul bémol pour moi : le lettrage. J'ai en effet buté sur 3/4 mots avant de réussir à les déchiffrés (peut être la fatigue??!!).
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: la différence   Mer 28 Mar 2012 - 18:31

Le trait jeté d'Oubrerie ainsi que son lettrage hâtif ne sont pas sans rappeler le Picasso dont il est question, celui qui livra en un mois et à la faveur d'une exposition une centaine de toiles à sa galeriste. Dès lors, on est loin de la mollesse consensuelle que peut suggérer un dessin réaliste et précis. J'ajouterai même qu'il est réconfortant de voir de grands médias soutenir un tel type de bande dessinée, chose inimaginable il y a seulement quinze ans. Outre son talent de graphiste expressionniste, Oubrerie s'affirme comme un coloriste sensuel, usant de la palette ocre et rouge comme pour idéaliser l'atmosphère d'une époque révolue qui prête encore à tous les fantasmes. L'intelligence du récit, c'est la voix féminine qui lui accorde une originalité et un recul qu'aurait gommé une narration objective, plus conventionnelle. Ce n'est plus une biographie, mais des destins qui s'entrecroisent, se mêlent et s'abandonnent. Plus que l'art, l'amour ou la mort, c'est bien la vie qui tape à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
stefan



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 38
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: EL "ARTIST"   Ven 30 Mar 2012 - 20:09

Et voilà, j'arrive avec mes gros sabots et mes casseroles d'historien de l'art.
Oui, c'est vrai que cet album est plaisant.
Mais je ne sais jamais (même question différemment avec Haddon Hall), en ce qui concerne les albums de ce type, si l'attrait que l'on nourrit est la transposition de l'attrait pour Picasso ou si c'est un vrai attrait pour cet ouvrage. Je suis clair ?
Y-a-t-il œuvre à part entière ou l'ouvrage ne se contente-t-il pas de bénéficier de l'aura du sujet ?
C'est vraiment complexe à analyser.
En ce qui concerne l'époque, il y a eu de nombreux documents, de nombreux travaux. Je citerai Bohèmes de Dan Franck qui retranscrit cette époque passionnante (est-ce ce qui rend le livre passionnant ?) mais en bd il y a eu kiki de Montparnasse, Pascin et d'autres que je m'en vais de ce pas relire...
Mais là c'est Pablo Picasso, LA figure. Il y a le côté amusant des anecdotes (toute son œuvre impulsée par une murge) mais on reste quand même à la surface des choses... Ce qui permet à l'album d'être plus grand public sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Sponsz
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 115
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 31 Mar 2012 - 21:18

stefan a écrit:

Y-a-t-il œuvre à part entière ou l'ouvrage ne se contente-t-il pas de bénéficier de l'aura du sujet ?

Oui, il y a une œuvre à part entière. Oui, elle bénéficie de l'aura du sujet. Non, elle ne s'en contente pas. C'est certainement plus simple de faire un livre intéressant si l'on se base sur un sujet lui même intéressant. Où est le problème ?
Si les auteurs avaient vraiment voulu vampiriser Picasso, ils auraient probablement commencé par piller son œuvre, ou celle de ses contemporains surréalistes. Pourtant c'est bien Oubrerie qui dessine, et il ne singe pas Picasso.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Dim 1 Avr 2012 - 9:31

Tout à fait d'accord avec le Colonel.
J'irais même un peu plus loin en disant qu'un des gros atout de ce livre est justement de nous parler de Picasso sans parler de lui vraiment mais en tournant autour du personnage à travers les gens qu'il rencontre et à travers l'époque dans laquelle il vit. C'est une description de son entourage pour mieux le cerner lui. D'où la très belle écriture de ce livre.
Personnellement et compte tenu du mon inculture, même si j'ai vu le musée Picasso de Barcelone et quelques autres toiles dont Guernica pour de vrai, je ne me sens pas du tout prisonnier de l'aura de Picasso à la lecture du livre. Au contraire, je le vois plutôt comme un complément.
Par contre, si ce livre avait raconté l'histoire d'un héros de fiction pure, je ne pense pas qu'il aurait eu le même intérêt. C'est peut-être là que tout change !
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: du film de HG Clouzot   Dim 1 Avr 2012 - 9:53

Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Lun 2 Avr 2012 - 20:18

tiens, je n'ai rien dit sur Pablo ... eh bien je suis satisfaite (et ne serai donc pas remboursée de mon achat) mais non bouleversifiée. C'est joli, ça se lit avec plaisir et intérêt et j'attends la suite (voilà du commentaire constructif !). Et je le relirai volontiers pour le vote 2012 !
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 7 Avr 2012 - 19:25

[youtube][/youtube]
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 7 Avr 2012 - 19:26

[youtube][/youtube]
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 7 Avr 2012 - 19:27

[youtube][/youtube]
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 7 Avr 2012 - 19:27

[youtube][/youtube]
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Sam 7 Avr 2012 - 19:28

[youtube][/youtube]
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: y'a bon   Lun 10 Sep 2012 - 7:03




Ce deuxième volume se déguste aussi bien que le premier. Les galeristes véreux, la débauche des apaches catalans, la richesse des seconds rôles, l'humour scatologique, la belle écriture et les belles couleurs de Sandra Desmazières que j'attribuais plus haut et par erreur à Oubrerie lui-même.
Une parution qui pèsera peut-être à leur du verdict, en janvier prochain…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
colux
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2431
Age : 45
Localisation : Paname
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Lun 10 Sep 2012 - 13:21

Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   Mer 26 Déc 2012 - 12:36

En effet le tome 2 est largement à la hauteur du premier même si l'effet de surprise dans la construction et dans l'approche n'agit plus , je trouve que le dessin continue de gagner en maitrise et je crois que la mise en couleur y est pour beaucoup. Le lettrage a également gagné en lisibilité , bref on ne change pas une recette qui fonctionne en corrigeant les quelques défauts , bravo. Récit toujours très dense , poétique et captivant , j'ai appris plein de choses malgré deux trois longueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie
» "Pablo" par Julie Birmant et Clément Oubrerie
» Recherche modèles désespérément...
» Une leçon de courage... avec Julie Benz
» Nouvelle série avec Julie Benz : "Dexter"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: