AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2306
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Mer 28 Sep 2016 - 20:07

Je suis entièrement d'accord avec les propos de Feufollet. Même si je n'ai pas suffisamment potassé mon basque...
Et sur la comparaison avec le conflit israélo-palestinien, je trouve que la comparaison ne va pas dans ton sens, en effet, il m'arrive très souvent de trouver les infos ou autre avis bien trop partisans dans un contexte où, il me semble, les fautes sont largement partagées.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Jeu 29 Sep 2016 - 7:23

feufollet a écrit:
Et Fred qui n'a même pas fini le livre ... quel gâchis !!!
"kaka zaharra! " (je vous laisse potasser votre basquue )

Si si, celui-là oui ! (cf. Un peu plus haut dans le sujet)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 562
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Jeu 29 Sep 2016 - 11:05

Oups, désolée, Fred Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Jeu 29 Sep 2016 - 17:31

C'est vrai que le positionnement est orienté, et que les indépendantistes n'ont pas le beau rôle, mais je ne pense pas que ce soit le but de l'auteur de nous emmener sur ce terrain. Je partage vos éloges sur le traitement graphique ( et la couleur !! miam ! ) , et ai trouvé que le basculement du côté sombre du héros était plutôt bien amené. Certes il fait un grand écart soudain, mais c'est une réaction presque logique ; il prend conscience, sur la plage, qu'il sombre littéralement ; c'est une réaction impulsive lié à son caractère infantile le guide vers la seule planche de salut à portée de vue.
On glisse au fond du piège aux côtés de Miquel, sans trouver de prise pour se retenir : en cela le récit est une réussite
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3138
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Jeu 29 Sep 2016 - 18:41

Joco a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec les propos de Feufollet. Même si je n'ai pas suffisamment potassé mon basque...
Et sur la comparaison avec le conflit israélo-palestinien, je trouve que la comparaison ne va pas dans ton sens, en effet, il m'arrive très souvent de trouver les infos ou autre avis bien trop partisans dans un contexte où, il me semble, les fautes sont largement partagées.

Parce que là, il montre que les fautes sont partagées ? Il montre justement que la situation est un état de fait et qu'il y a des victimes (les élus) et des bourreaux (le peuple basque).
Je trouve justement que ce que tu dis va complètement dans mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Jeu 29 Sep 2016 - 20:24

J'ai apprécié ce livre que j'ai trouvé particulièrement fort. Miquel voulait changer de vie, être bousculé, vivre au plus près de la mort, il a été servi !

J'ai lu avec intérêt le débat lancé par Eraserhead. Tout le monde s'accorde, il me semble, pour dire que ce n'était pas le but de l'auteur que de faire une analyse politique équilibrée. Pour ma part, ça ne me dérange pas. Le livre ne dit pas que les élus sont "gentils". Miquel voulait être au plus près de la mort, il protège des gens contre d'autres qui veulent les tuer, sans se poser la question s'ils sont gentils ou méchants. Jamais il ne cherche à se rapprocher de son protégé. Il fait le job -et cherche son histoire. D'ailleurs, quand il cherche à comprendre la fille normale, l'occasion de découvrir un autre point de vue, il se fait rembarrer (p291). Il est le sujet de ce livre qui aurait très bien pu se passer ailleurs, entre Palestine et Israël ou pourquoi pas en France occupée, lorsque les résistants étaient encore appelés terroristes.

Un mot concernant l'aspect graphique. Quel travail ! J'ai repris David, la mort et les femmes pour comparer, Judith Vanistendael a étoffé sa palette, son dessin a gagné en puissance et en richesse. Époustouflant. Je suis content de la retrouver et j'espère que nous la porterons plus loin cette année qu'en 2012.

(Sinon, j'aimerais bien lire ce livre ou des Israéliens parlent de leur quotidien face au terroriste et j'aimerais qu'il soit suffisamment bien fait pour que je puisse saisir leur façon de voir les choses.)
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Ven 30 Sep 2016 - 16:51

Le Pays Basque - Euskal Herria - est un endroit unique ; en plus des traditions dans tous les domaines rythmant le quotidien, il y a en plus ce mystère de la langue : les linguistes ne comprennent toujours pas comment elle existe ici (il y aurait des origines caucasiennes).

La chanson Hegoak - Les Ailes - est initialement un poème intitulé Txoria Txori - l’oiseau -, de Joxe Anton Artze, écrit à la fin des années soixante, quand la langue basque était interdite par le régime dictatorial ; Mikel Laboa a mis cette allégorie de la liberté en musique (Joan Baez chanta aussi sa mélodie), et c’est devenu un tube. Mais ce n’est pas l’hymne basque, qui est plutôt officieusement Gernikako Arbola - L’Arbre de Gernica - (qui a survécu à tous les bombardements), l’officiel étant Euzko Abendaren Ereserkia.

La Liberté.

Les basques se sont toujours battus pour la conserver. Il y a au musée de Bayonne une animation des différentes invasions sur cette charnière entre la France et l’Espagne qui est très parlante.

Euskadi Ta Askatasuna a été fondé en 1959, pour résister à la dictature franquiste, de ce fait initialement très bien vu dans tout le pays (ETA, pas la dictature). Un glorieux attentat tua Luis Carrero Blanco, élément clef du régime et successeur probable ; l’explosion généreusement pourvue en explosifs ayant envoyé sa voiture dans le jardin d’une maison après avoir survolé son toit, de nombreuses blagues circulèrent.

L’influence marxiste dans l’organisation avait déjà débuté en 1965, avec prélèvements d’impôts révolutionnaires plus ou moins sanglants. Je me souviens enfant des infos à la radio, de mes parents lisant El Pais, des chef d’entreprises séquestrés, exécutés et des explosions dans les lieux publiques organisées par ETA. Mais j’ignorai la présence de ces gardes du corps.

Ce récit m’ a beaucoup touché ; ce père de famille généreux et innocent, quitte son sud pour aller se mouiller au nord (le Pays Basque est très vert, mais ce n’est pas un hasard ; c’est comme un marseillais muté en Picardie), se familiariser avec des armes et côtoyer des individus hostiles. Un pavé de plusieurs centaines de pages, dont le talents des auteurs transforme en plume.

Muxuak à tous
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3138
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Jeu 10 Nov 2016 - 6:57

À lire pour poursuivre la réflexion, un article publié ce jour dans Libé.
Ça n'éclaire pas notre opposition sur le livre, mais permet de comprendre ce qui peut encore cristalliser des ressentiments :
http://www.liberation.fr/france/2016/11/09/la-france-continue-de-violer-les-droits-fondamentaux-des-detenus-basques_1527333
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   Jeu 10 Nov 2016 - 10:12

Merci pour ce lien. Je suis d'accord avec toi, l'article permet bien de comprendre les ressentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Salto de Judith Vanistendael et Mark Bellido
» DAVID, LES FEMMES ET LA MORT de Vanistendael
» [VENDUE] Omega Speedmaster Mark II - ST145014 - télémètre - 1400€
» Rallye WRC de Pologne filmé au Canon EOS 5D Mark II et d'autres vidéos réflex
» Mark Harmon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: