AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 733
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier   Mer 29 Juin 2016 - 15:13


Taïpi (un paradis cannibale) est une adaptation du roman d'Herman Melville, auteur du célèbre Moby Dick.

Ce roman autobiographique raconte l'aventure qu'Herman Melville vécut en 1842 dans l'archipel des Marquises, alors aux mains des Français .
Embarqués sur un baleinier, Tom (Herman Melville) et Toby, son compagnon d'équipage, vont rapidement mettre les voiles, mais à terre cette fois-ci, pour échapper aux conditions déplorables à bord. Les deux compères vont s'enfoncer dans la jungle hostile en attendant le départ du Doly.
A l'ouest, les Hapaas, en bon terme avec les "blancs" avec qui ils pratiquent volontiers le troc.
A l'est, les Taïpis, tribu belliqueuse et cannibale.

C'est en essayant d'échapper à cette dernière pour rejoindre les Hapaas que les deux hommes finiront par se perdre dans ce labyrinthe de verdure, pour finalement rencontrer leurs sauveurs... ou leurs bourreaux! Tout le récit sera dorénavant construit autour de cette ambiguïté et de ce questionnement.

Tom, blessé gravement à la jambe sera soigné. Ils seront aussi nourris et logés, et participeront même à certaines cérémonies de la tribu.
Sont-ils chez les terribles canibales sanguinaires, protagonistes de toutes les histoires sordides de marins?
Sont-ils réellement libres ou sont-ils maintenus prisonniers?
Malgré tout, les hommes vont apprendre à se connaître et à s'apprécier tout en restant méfiants et intrigués.
Il y a bien sûr la barrière de la langue, mais surtout la peur de l'étranger (les cannibales pour les uns et la peur d'être mangés, ou les Français porteurs de maladies et de terreur pour les autres).

Toby, persuadé qu'ils ne sont que des prisonniers, décidera et parviendra à s'échapper, laissant Tom encore trop faible, tout en lui promettant de revenir le chercher.
Tom, resté seul dans la tribu, se liera d'amitié avec Kory-kory et Faïawaï dont il tombera amoureux.
Il deviendra même "tabou", lien sacré entre les différents mondes (le sien et celui des différentes tribus des îles).
Il apprendra la langue et cherchera à comprendre ses hôtes et à se faire accepter comme l'un des leurs.

Tom finira pourtant lui aussi par partir, mais gardera à jamais une nostalgie particulière pour cette aventure, ces hommes braves, forts et hospitaliers, ces femmes nues, magnifiques et libres.

Un roman d'aventure où l'on se délecte des péripéties et mésaventures des deux héros.
Une histoire classique et traitée de façon assez convenue, mais qui sent bon les romans d'aventures exotiques de la fin du XIXe siècle.
Il est aussi question d'essayer de comprendre ces tribus de l'autre bout du monde, avec un regard plus tolérant et curieux.
Les Taïpis, décrits comme d'horribles cannibales, et qui pourtant seront des plus accueillants et bienveillants en sont une démonstration explicite.

Une particularité très intéressante de la narration vient du lexique en fin d'ouvrage traduisant les dialogues des Taïpis tout au long
du récit (et non traduits à ce moment-là).
Il naît de ce petit jeu d'incompréhension une autre lecture, inversée cette fois-ci, non pas vécue du point de vue unique de Tom et Toby, mais du côté des Taïpis,
dans leur langue, avec leurs questionnements et leur vision des choses.

Si l'idée est séduisante et pertinente, elle ne semble qu'être effleurée et anecdotique. Ce n'est certes pas l'objet de la BD, mais cette approche d'une double lecture mériterait un développement complet.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3138
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier   Mer 29 Juin 2016 - 18:14

Citation :
Une histoire classique et traitée de façon assez convenue

À éviter, donc... ? (Dans le cadre du shériff)
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 584
Age : 41
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier   Mer 29 Juin 2016 - 22:09

une adaptation quelque peu formatée , malgré un trait assez libre , qui n' a pas passé la barre de la sélection ... dommage que la traduction du langage des Taïpis soit reléguée à la fin (une forme d'ethnocentrisme ? ) , l'idée était bonne mais devient vite pénible, on en a fini de notre lecture et l'on est contraint d'y retourner de manière trop fragmentée, dommage une vraie confrontation des points de vue était une belle idée à exploiter en effet ...
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 733
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier   Mer 29 Juin 2016 - 23:05

Une bonne lecture, mais qui n'a pas les atouts pour un Sheriff en effet.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 733
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier   Mer 29 Juin 2016 - 23:18

Ne crois-tu pas Manue que justement la traduction prend tout son sens en fin d'ouvrage.
La première lecture se fait d'un point de vue uniquement basé sur ce que l'on comprend des dialogues de Tom et Toby.
Ensuite, une relecture (très partielle) nous révèle une tout autre vision des évènements.
Mais il est vrai que si le processus est astucieux, il n'est pas exploité de façon assez efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 584
Age : 41
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier   Jeu 30 Juin 2016 - 18:02

Oui , de ce point de vue, on se rend bien compte des limites imposées par le langage, la vision des blancs , et l’ignorance qui en découle, prime. Le respect de l’adaptation veut cela aussi mais  il aurait peut-être était intéressant de renverser cela, de remettre les choses sur un pied d’égalité  avant, pas après la fin  , mais là on se serait  trop détaché de l’œuvre originale, les auteurs n’ont surement pas eu ou voulu cette liberté, mais c’est ce genre de liberté qui peut faire la différence et un shériff… ça me rappelle  Courir deux lièvres , aux aborigènes avec leur langage sous-titré, mais ce n'est plus très clair scratch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Taïpi - Un paradis cannibale de Stéphane Melchior et Benjamin Bachelier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hécate et Belzébuth - Sécheresse L. et Melchior-Durand S.
» Les bagnes de Poulo Condore (Stéphane Bidouze) - PC
» Le paradis
» Les anges ne naissent pas au Paradis
» Dompierre, Stéphane - Morlante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: