AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Dim 6 Déc 2015 - 17:53




Pour terminer l'année avec le sourire et rendre hommage au jury du Sheriff d'or, la chronique de Daho, l'homme qui chante sera chorale.


érine :
Chauvel et Alfred nous livrent un livre ayant pour sujet la création du dernier disque d'Étienne Daho, Les Chansons de l'innocence retrouvée, décortiquant le processus de A à Z, depuis l'ébauche des premières mélodies jusqu'à l'acte promotionnel.
Même si je ne me suis pas sentie très concernée, je dois reconnaître que le dessin d'Alfred m'a éblouie.

Tue-Loup :
Ce livre est la chronique INCROYABLE d'un GRAND DISQUE.
Merci Alfred d'avoir su si PARFAITEMENT retranscrire l'atmosphère de ces chansons SUBLIMES.
Pour se mettre l'eau à la bouche, un petit extrait !!!




Igor13 :
À un moment donné on ne sait pas si le disque sortira de façon posthume ou pas. Du coup ça aurait remis en question la sortie du livre aussi lol.

naphtalene :  
Je n'ai a-bso-lu-ment rien ressenti, désolée Sad mais c'est comme ça Sleep  Pourtant j'ai essayé plusieurs fois mais rien n'y fait. Je pense que je suis hermétique à la variété française même si je dois reconnaître la qualité du dessin d'Alfred.

eraserhead :
jamais la posture des auteurs ne fait sens, jamais elle ne se départit du cadre promotionnel strict, donnant la part belle à Daho et son entourage là où on aurait aimé un questionnement sur les enjeux de l'engagement artistique.

Superphane :
Je souscris pleinement à cette brillante analyse et ne saurais que trop vous conseiller la lecture du très hautement recommandable Journal d'un album de Dupuy et Berbérian qui nous présente sous un jour hautement plus enthousiasmant les affres de la création.

Manue :
Oui mais non. Je trouve, contrairement à vous, que Daho sait s'effacer très intelligemment et que son discours parvient justement à être universel et toucher aux questionnements artistiques en général, à faire comprendre ce qui fait la qualité d'une chanson et puis d'un album, cette concision, cet aspect synthétique où chaque parcelle ne s'exprime au final qu'au service de la cohérence d'ensemble.

Joco :
Je vous trouve un peu sévères avec ce livre qui certes n'a pas que des qualités mais reste intéressant de bout en bout. Pour les non initiés dont je fais partie, tant de détails pourraient finir par écœurer et lasser le lecteur, mais j'ai trouvé que l'humilité de Daho et la précision de ses comparses donnent à l'histoire une dimension supérieure et très humaine.

Can :
Je plussoie l'avis de ma partner, l'aspect reportage est des plus réussis, tous les intervenants vont à l'essentiel et décortiquent avec méthode les phases de construction d'une œuvre audio, c'est une leçon de professionnalisme délicieusement mise en lumière par le talent d'Alfred, un des plus grands dessinateurs de notre temps.

fabulous :
L'approche ultra technique de ce livre est excessivement rébarbative.

Fred Somda :
Ce bouquin est étrange.
J'y suis entré par une porte dérobée en écoutant Bashung et je n'ai pas eu l'impression de ressentir les bleus et les rouges à leur juste valeur, mais plutôt du noir et du mauve pétrole. Au final, ce n'est pas vraiment Daho que je retiens mais plutôt le chant du cygne de l'industrie du disque.

Gagadinorux :




Charles-Olivier :
Alfred est un des dessinateurs dont le dessin me parle, avec lequel j'arrive à construire une émotion. Encore faudrait-il que le sujet s'y prête… Je suis resté aux portes du studio d'enregistrement.

Archi :
Chauvel et Alfred nous interpellent sur la réalité d'une production sonore. Il va sans dire qu'il s'agit de la position d'un artiste privilégié et choyé par sa maison de disque car vendeur. Un témoignage particulier, donc, qu'il ne faut pas confondre avec la vraie réalité d'un intermittent ordinaire qui rame pour avoir ses heures. Je ne vois rien d'universel dans ce livre.

feufollet :
J'ai eu du mal à réussir à me détacher complètement de l'image que j'ai d'Étienne Daho dans cette lecture. C'est un chanteur qui m'accompagne depuis toujours, dont la trajectoire se mêle à la mienne et, avant d'aborder la lecture, je ne savais pas si je préférais vivre avec ce que j'imagine de ses chansons plutôt qu'on m'explique la difficulté de leur accouchement.
En essayant de rester objective, je peux dire que le pari documentaire est plutôt réussi mais que la dimension humaine du récit est seulement esquissée. Les personnages glissent comme une savonnette et ne se livrent jamais vraiment.

éric :
Plutôt d'accord avec ceux qui soutiennent le livre. Je trouve l'angle choisi juste. Je ne sais pas encore si je voterai pour, mais moi aussi ça m'a donné envie d'écouter le disque.

Airmic :
Le documentaire sur la création est un grand classique. Un procédé de mise en abyme auxquels se sont adonnés des cinéastes comme Truffaut (La Nuit américaine) ou Godard dans One + One, un film sur l'enregistrement de Sympathy For The Devil des Stones :




fred :
eraserhead a écrit:
Jamais la posture des auteurs ne fait sens, jamais elle ne se départit du cadre promotionnel strict, donnant la part belle à Daho et son entourage là où on aurait aimé un questionnement sur les enjeux de l'engagement artistique.

Superphane a écrit:
Je souscris pleinement à cette brillante analyse et ne saurais que trop vous conseiller la lecture du très hautement recommandable Journal d'un album de Dupuy et Berbérian qui nous présente sous un jour hautement plus enthousiasmant les affres de la création.

Encore une fois, Dupont et Dupond ont un regard tronqué sur un livre que je soutiens. On peut peut-être lui reprocher d'être très technique et assez peu charnel. Mais paradoxalement, c'est ce qui fait sa force, ce côté déshumanisé où Daho pourrait être facilement remplacé et le livre tout autant réussi. Car au fond, ce dont il est question plus que d'un homme ou d'un artiste, c'est de la fragilité qui accompagne le cheminement de toute œuvre qui pour peu peut briller, sombrer, ou laisser indifférent. C'est un livre sur le choix et les décisions.


Merci à tous les membres du jury de cette édition 2015 du Sheriff d'or et joyeuse fêtes !


Dernière édition par fred le Dim 6 Déc 2015 - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Dim 6 Déc 2015 - 19:00

Documentaire passé il y a peu de temps :

http://www.arte.tv/guide/fr/058408-000/etienne-daho
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Dim 6 Déc 2015 - 19:13

Ouah ! Fred ! Tu connais bien ton équipe !!!
Tu ne veux pas faire la même chose pour "Le sentier des reines" ? Ca me permettra de dormir une heure de plus Smile
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Dim 6 Déc 2015 - 20:14

Merci à toi camarade patron et ami I love you .
Revenir en haut Aller en bas
Fred Somda
Stagiaire


Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Cournon
Date d'inscription : 06/02/2015

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Dim 6 Déc 2015 - 20:34

Chapeau bas...Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Dim 6 Déc 2015 - 22:19

Quel oeil cyclops, comme mon partner, je te dis merci ...
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Dim 6 Déc 2015 - 23:19

Je souscris hautement à cette brillante analyse.
Un livre très très joli et hautement inintéressant, bien défendu par notre libraire qui n'oublie pas, dans un moment d’extrême lucidité, de vous proposer la lecture de Journal d'un album, de Dupuy et Berbérian, hautement recommandable effectivement.
On continuera d'écouter Daho quand même.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Lun 7 Déc 2015 - 10:47

C’est trés sévère de qualifier ce livre  d’inintéressant, tous les rouages de la construction d’un album y sont décrits avec précision, rien qu’en cela c’est intéressant ; ce qu’on peut lui reprocher c’est d’être trop bien construit, trop bien dessiné, d’être trop objectif . Petit détail : le fait que l'on nous reprécise systématiquement à chaque témoignage qui est qui m' a paru un peu agaçant. Fred en me le présentant, avait évoqué Polina, pour l’intérêt porté au processus de création et là je n’ai pas retrouvé l’émotion qui m’avait envahie en lisant ce dernier, que j’aimerai pouvoir relire d’ailleurs pour approfondir la comparaison ...
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Lun 7 Déc 2015 - 11:05

Nous sommes en pleine période de sévérité, et ça va être de pire en pire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Lun 7 Déc 2015 - 11:22

Je ne peux croire notre président subisse cette mauvaise influence...
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Lun 7 Déc 2015 - 18:56

Je ne pense pas te décevoir en m'exprimant ainsi :  pig cheers Laughing rabbit tongue lol!

Razz

copains 2
Revenir en haut Aller en bas
Igor13
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 39
Localisation : Vic-le-Comte
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Merci prresident   Mar 8 Déc 2015 - 16:45

Du coup, on t'aime et travailler avec toi c'est "ultra hype".
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Mar 8 Déc 2015 - 20:05

Je ne sais plus trop où on commente, ce livre est élégant tout simplement, comme le personnage qu'il propose, j'aime la simplicité et l'élégance, j'aime la pop, j'aime Alfred, j'aime Daho.
Revenir en haut Aller en bas
Igor13
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 39
Localisation : Vic-le-Comte
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: il faut aimer pour survivre.   Mar 8 Déc 2015 - 23:53

Les interviews à la Jean-Pierre PERNOT, je crois que cela ne va pas être possible. On va même jusqu'à la cantine dans un suspens haletant. Whaa! Il mange avec Nathalie. Il se connaisse depuis vingt ans. Mais non 25 ans mon chère... tout cela soutenue d'un regard complice.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Mer 9 Déc 2015 - 6:05

Pour préciser ( avec des lettres Razz ), un petit copier-coller matinal :

Daho a le mérite de brosser un portait sensible d'un auteur aussi discret que talentueux. C'est la peinture en creux de l'homme qui m'a plu, mais on peut aussi y trouver une description encyclopédique du processus de création d'un album pop, ou s'étonner de la longueur de l'accouchement d'un projet artistique, tant les intervenants sont multiples. De plus, c'est un bel outil de promotion car moi qui ne suis pas plus fan de Daho que ça, j'ai vraiment eu envie d'écouter cet album une fois la lecture finie. Une deuxième place ce mois ci

et un petit dernier pour la route : alien
Revenir en haut Aller en bas
Erine
Stagiaire


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Mer 9 Déc 2015 - 21:45

Oui, merci Fred, la critique que tu m'as attribuée est bien vue ... Sauf que je suis malheureusement d'accord sur un seul point : la qualité du dessin !! lol!

En réalité, je n'ai pas tant accroché à la lecture de cette bd, même après le temps d'adaptation nécessaire pour s'habituer à la structure. Je trouve l'histoire quelque peu décousue, une progression qui devient lassante ...

Les interviews des personnages qui travaillent autour de Daho m'ont paru trop rébarbatives Sleep Et un manque de cohésion, pour ma part, se fait cruellement sentir ... Pour arriver à un ensemble qui reste diffus.

Reste le dessin ... très agréable, jusqu'à même flatter l'oeil du lecteur flower

Selon moi, seule la construction graphique vaut le détour !

Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Sam 12 Déc 2015 - 13:08

Je ne m'attendais pas à découvrir qui est Daho dans cet album. J'aurais été étonnée (déçue peut-être aussi) d'y trouver la face intime de cet artiste qui ne parle que très peu de lui... Son univers musical devrait nous suffire, tant il est riche et vibrant.
Cet album m'a donc rassurée : il dévoile "seulement" (mais quel travail !) le long cheminement de création d'un album, dans toutes ses étapes, et avec tous ses acteurs. C'est très instructif, même si parfois je me suis ennuyée au milieu de tous les détails techniques.J'aurais aimé un livre qui soit plus à l'image des chansons de Daho, qu'il essaie de faire "authentiques, avec du sens, de la profondeur... et aussi beaucoup de légèreté". Mais "c'est si beau et si difficile, d'être profondément léger".

Je termine avec ma chanson préférée de son dernier album, en duo avec Dominique A, auteur du texte."
"Que de temps passé en surface
Que de temps à ne pas s'encombrer
Du temps et des étoiles tombées
Que de temps passé en surface
Je me voulais léger, léger
Du plaisir sans se retourner
..."
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Sam 12 Déc 2015 - 18:49

Belle multi-chronique !

Très bel album de bande dessinée avec un dessin magnifique d'Alfred, une fois de plus. J'ai particulièrement apprécié la description du processus de création. C'est un phénomène qui me fascine, c'est pour ça que j'aime tant rencontrer les auteurs. Par contre, que ce soit Daho ou un autre, j'ai le sentiment que le livre n'aurait pas été bien différent.
Malheureusement, ici, je suis resté un peu à la porte puisque Daho ne se livre pas vraiment, et il a bien raison s'il ne le sent pas. Tous les artistes ne sont pas obligès de s'étaler devant tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 215
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: bravissimo   Dim 13 Déc 2015 - 8:52

Impressionnant Fredissime ! Je viens d'écrire la chronique de Kodhja sans avoir lue celle-ci, et je m'enfonce dans cette ligne !
Le livre de Daho, c'est vrai, grâce à son graphisme, m'a presque donné envie d'écouter l'album. Car les chansons de l'artiste ne m'ont jamais transporté. Le découpage avec les interventions des professionnels fonctionne bien. Le voyage à Londres également. Tout est réussi alors, comme une chanson de Daho ? Je donne donc cet ouvrage à mon épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Dim 13 Déc 2015 - 20:18

Qualités esthétiques qu’on ne peut nier, très beau livre.
Cependant ce livre flotte, un peu comme ce que je ressens à l’écoute des chansons de Daho (ce n’est pas forcément un mal). J’ai trouvé les apartés des intervenants trop redondantes, elles ne fournissent pas plus d’informations supplémentaires. En tout cas cette BD m’a fait redécouvrir les textes de Daho ce qui n’est pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Mer 16 Déc 2015 - 17:02

Superbe Fred!!!! Félicitations Smile
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   Mer 16 Déc 2015 - 17:06

Un livre plein d'humilité et de modestie Smile
Petit florilège en passant :


"C'est quelqu'un de très cool, généreux, respectueux... et drôle."

"...il est capable d'endosser tour à tour le costume de producteur, auteur, compositeur et interprète, ce qui est assez rare et très difficile à faire."

"Je me sens obligée de ne pas le décevoir."
"Et puis il a un goût très sûr..."

"L'orchestre vient de me jouer un "Happy Birthday" inattendu. Vraiment très émouvant..."

"Ce qui m'a surpris chez Etienne, c'est son ouverture."
"Sa réelle capacité d'écoute et sa réaction par rapport à la critique qui est très constructive."

"J'ai trouvé ça d'un professionnalisme incroyable. A ce niveau-la, je n'ai jamais vu ça."

"Avec lui, j'avais un haut degré d'exigence, sur le son, sur l'image, et en face de moi un type ultra-branché, ultra-pointu, ultra-Hype."

"ça a donc été une chance énorme et très vite, je me suis rendu compte qu'en travaillant avec lui, je grandissais terriblement, j'apprenais beaucoup."

"J'ai rencontré quelqu'un de simple, accessible, proche et étonnamment, lui aussi stressé de cette écoute."

"... on s'est enlacés, on s'est huggés!"
"on a tout de suite senti qu'on avait un de ses plus beaux albums, une pièce maîtresse de son oeuvre au sens large, de sa discographie."



On ajoutera à ça quelques placements réguliers de "Polydor / Universal", et on a effectivement une belle promo!

C'est surtout un peu long... sans aucun recul, une présentation technique de la production d'un disque (et quelques réflexions de l'auteur...), un beau documentaire promotionnel, un format parfait pour une chaîne TV quelconque....
Mais pour de la BD, j'attends effectivement un petit plus...

Le dessin cependant est assez réussi, et sauve un peu la lecture.

Les pages sur Bacon, Dyer, Meek et les frères Kray par exemple sont à mon sens vraiment de trop et alourdissent beaucoup la lecture.

Tout comme les trop nombreuses interventions (élogieuses) : Responsable de projet, musiciens, ingénieur du son, responsable image, directeur artistique, producteurs...

Je n'ai pas vraiment compris non plus le choix de cette pochette avec Salomé (à Ibiza...) où Etienne Daho y voit un "côté apaisé' et une certaine "solarité".

Ben... c'est juste un type qui se fait photographier comme ça, par hasard, avec une femme à poil (parce que c'est cool), les justifications photographiques et la cohérence avec l'album me laissent plus dubitatif!

Donc pour moi... peu de chance que j'aille écouter cet album Smile (ouf!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daho, l'homme qui chante d'Alfred et Chauvel
» Duo avec Daho sur le nouvel album de Nouvelle Vague
» L'Homme Démoli (The Demolished Man)
» sa pleur aussi un homme WACHO54 + chant oula sa va faire mal au oreilles
» Un homme de goût...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: