AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sourire des marionnettes de Jean Dytar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2452
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Sam 23 Mai 2009 - 6:42



Quand Delcourt appelle pour nous proposer une dédicace (sisi ils appellent eux-même maintenant !!!), on se dit pourquoi pas mais quand l'auteur n'a jamais rien fait, une petite crainte survient.

Et ben pas déçu du tout ! Jean Dytar nous plonge dans l'Iran du XIème siècle, à la rencontre de Omar Khayyâm, libre penseur, érudit, mathématicien respecté et même admiré par beaucoup mais détester par beaucoup d'autres, en particulier les religieux.

A travers un dessin inspiré des miniatures persanes, le récit nous raconte l'Histoire, mais aussi une histoire, un conte, une parabole même. L'assassinat du Grand Vizir, puis d'autres (je vous dit pas qui pour ne pas vous gâcher la surprise) par la secte des assassins dirigée par Hassan ibn Sabbah.

Les personnages principaux ont réellement existé, le rêve qui se mêle à la réalité, la fascination, la liberté sont les thèmes principaux de cet album.



_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Lun 8 Juin 2009 - 16:13

Dés la couverture, ce livre m'a intrigué. Quel drôle de graphisme ! En le feuilletant, l'impression première se confirme. Comment peut-on dessiner de cette façon ? Et puis vient l'heure de la lecture, pas franchement convaincu, je m'installe et j'attaque... La préface n'augure rien de très convainquant, on dirait que l'on veut nous expliquer quelque chose et j'ai du mal à suivre, la suite risque d'être ardue !
Les dessins arrivent. Les premières pages sont sans parole !!! Dur, je vérifie. Ouf !!! Ça devient plus bavard dans la suite. Je n'en suis qu'au prologue. Je sent que ça va être long et pénible mais bon, je continue. L'histoire commence vraiment et je poursuis bravement ma lecture. Les choses deviennent plus clair mais je n'ai toujours pas identifié le personnage principal. Finalement, ce graphisme étrange me met dans l'ambiance. Il y a certaines cases, construites comme des images de jeu de Game Boy avec des maisons à moitié ouvertes qui sont terriblement efficaces pour montrer ce qui se passe à la fois à l'intérieur et à l'extérieur. L'ambiance d'insécurité, d'hypocrisie et de trafic d'influence qui convient à cette histoire est ainsi très bien évoquée. Étonnant ! Je continue donc puisque je commence à comprendre. Finalement, le personnage principal sera Omar, il est sympa et j'aime bien son discours. Dommage qu'on ne le situe pas dans l'explication du début, j'aurai gagné du temps. J'ai peut-être la compréhension difficile ce soir. En fait, il lui arrive plein de choses à cet astrologue et je ne parle pas de sa libido... Ah ! Tiens, j'ai fini le livre et j'ai passé un bon moment. Il y a vraiment pleins de choses dans ce livre. Il y a encore quelques aspects de l'histoire que j'aimerai revoir... Incroyable, pour finir, je sent que je vais relire ce livre bientôt. Il a vraiment des qualités incroyables, il suffit d'y rentrer pour pouvoir apprécier !!

En résumé, la lecture de cet OVNI est très intéressante et aborde certains aspects de la religion ou de la politique d'une manière originale et bien vue. Il ne faut pas se laisser dérouter par les dessins et l'entrée en matière un peu confuse. Et pour tout dire, je n'est pas compris l'épilogue non plus ! Je demanderai à l'auteur si je le croisse ! Ce sera bientôt puisqu'il vient en dédicace. J'ai hâte !


Dernière édition par Joco le Sam 20 Juin 2009 - 11:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quilotoa
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 36
Localisation : Loin
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Mar 16 Juin 2009 - 12:46

J'ai adoré !

Je dessin est très particulier mais très réussi, ça m'a séduit.
Et l'histoire, pfiou ! Un régal ! Et d'actualité en plus.

Mais pareil que Joco, j'ai pas du tout compris l'épilogue... Demandons donc à l'auteur.

J'achète !
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Mar 16 Juin 2009 - 16:39

Un album que j'ai trouvé bien trop inégal pour l'apprécier No

can
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Mar 16 Juin 2009 - 20:31

Pour faire mieux connaissance avec l'auteur avant sa venue samedi... ou après si vous l'avez loupé... une petite interview vidéo (Ne pas écouter le présentateur, très pénible, comme à son habitude..). Ça commence à 7min30 à peu près :

http://www.phylactu.fr/un-monde-de-bulles-speciale-delcourt-868/
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Jeu 18 Juin 2009 - 20:22

Aaaah ben ça aussi c'était super cool!!!

bounce on dit merci qui: Merci Joco!!!

flower
Revenir en haut Aller en bas
Quilotoa
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 36
Localisation : Loin
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Lun 22 Juin 2009 - 1:14

Quelqu'un a-t-il eu l'explication de l'épilogue de la bouche de l'auteur pendant la séance de dédicace ?
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: maintenant, va continuer le sujet sur la crise stp   Lun 22 Juin 2009 - 8:01

Oui.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Sam 27 Juin 2009 - 11:57

Mwouais, sympathique et original surtout... Smile
Une lecture sortant de l'ordinaire... mais qui ne marquera pas mon esprit ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Staz
Invité



MessageSujet: un peu de culture ne peut nuire...   Ven 17 Juil 2009 - 15:26

Evidemment, quand on ne connait ni Omar Khayyam, ni Hassan Ibn Sabbah et sa secte des Assassins, on doit avoir un peu de mal à comprendre...
Donc, le mieux avant de lancer des critiques dans le vide, c'est de se renseigner... Omar Khayyam est un poète, mathématicien et astronome perse très connu et très réputé ! Hassan Ibn Sabbah est un personnage historique incontournable de l'histoire de la Perse, de l'Asie centrale et de l'Islam.
Alors, s'il vous plait, ouvrez des encyclopédies et des dictonnaires et faites des recherches sur internet avant de dire "j'ai rien comprendu"...
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: le courage consiste à rester anonyme   Ven 17 Juil 2009 - 15:57

Cher Staz.
D'abord enchanté de faire ta connaissance et très touché par la politesse avec laquelle tu t'insinues dans ce forum ...
J'ai relu le topic. Dès le premier post de fabulous, les liens utiles quant aux deux personnages que tu cites sont présents. Ensuite, il ne me semble pas que le débat se soit situé au niveau où tu le places.
Alors, s'il te plaît, ouvre un livre de savoir-vivre et réfléchis par deux fois avant de comprendre que tu as perdu une bonne occasion de la fermer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Mullerman

avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 29
Localisation : Le YEP - Clermont Ferrand
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Ven 17 Juil 2009 - 21:29

Aaaaaaaaah !
Rien que pour ça je suis content de m'être levé ce matin Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
botachris
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 453
Age : 58
Localisation : Saint Sauves d'Auvergne
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Sam 18 Juil 2009 - 14:31

Y a des intégristes sur le forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Dim 19 Juil 2009 - 9:57

Cher Staz, je ne comprend pas le sens de ta remarque (et j'ai cherché sur Wikipédia, il n'y a rien à Staz), désolé, je n'ai pas de livre à la maison, que des BD !
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: élie Naze Staz ?   Dim 19 Juil 2009 - 17:57

c'est la saison du melon , n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Marc Gyver



Masculin Nombre de messages : 1098
Age : 117
Localisation : Romagnat
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Lun 20 Juil 2009 - 22:59

Ahh! je regrette de ne pas avoir été plus présent sur le forum ces temps-ci! Ca m'aurait fait du bien de me défouler un peu sur un prétentieux "non-comprenant" comme ce cher Staz. jocolor

Un volume de culture pour dix volumes d'arrogance: parfaites proportions pour obtenir un insupportable!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
colux
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2431
Age : 45
Localisation : Paname
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Mar 21 Juil 2009 - 16:17

Je vous trouve un peu durs ; à mon avis, Staz s'est juste trompé de forum…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Mar 21 Juil 2009 - 19:40

Staz a écrit:
"j'ai rien comprendu"...
Hé, mais y a une faute là ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Mar 21 Juil 2009 - 19:45

Staz a écrit:
Evidemment, quand on ne connait ni la mythologie nordique, ni l'argot du net, on doit avoir un peu de mal à comprendre...
Donc, le mieux avant de lancer des critiques dans le vide, c'est de se renseigner... Un troll est un personnage très laid qui devient, dans l'argot du net, un fâcheux qui s'invite dans les conversations pour tirer la couverture à lui par des remarques provocantes et impertinentes.
Alors, s'il vous plait, ouvrez des encyclopédies et des dictonnaires et faites des recherches sur internet avant de dire "j'ai rien comprendu"...
Voilà, c'est fait.
Merci Wiki. lol!
Revenir en haut Aller en bas
colux
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2431
Age : 45
Localisation : Paname
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Mar 21 Juil 2009 - 23:14

Même comme ça, il reste des fautes… Bon, et si on passait à autre chose ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Et maintenant, quelque chose de complètement différent.   Mer 22 Juil 2009 - 8:24



mélèze, Larix decidua


Conifère à feuilles caduques,
de la famille des Pinacées (Cèdre, Épicéa, Mélèze, Pin, Sapin, Tsuga)

Étymologie : du mot alpin "mel", miel. Son nom latin, Larix, vient de son nom gaulois.
Origine : le Mélèze est originaire des Alpes (1200-2400 m d'altitude) et des Carpates.
Habitat : forêts de montagne. Le Mélèze préfère un sol argileux. Ses racines vivent en symbiose avec des champignons qui fournissent des sels nutritifs et reçoivent des hydrates de carbone (idem : Hêtre, Noisetier). Les aiguilles du Mélèze améliorent le sol, facilitant l'introduction d'autres espèces, comme l'Épicéa.
Durée de vie : 600 ans.
Taille maximale : 40 m. Son tronc est droit et peut mesurer 1,5 m de diamètre.
Système racinaire : le mélèze a des racines principales profondes et étendues, pour autant que le sol qui l'accueille soit lui aussi d'une bonne profondeur. Un Mélèze isolé a un système racinaire complètement développéqui lui sert d'ancrage.
Écorce grise et brun rougeâtre, d'abord lisse, puis se fendant en plaques.
Port : conique étroit. Les rameaux sont tombants, comme ceux de l'Épicéa.
Feuillage caduc (exception parmi les conifères). Les aiguilles sont groupées en bouquets de 20 à 40, sur des rameaux courts. Elles sont molles, vert clair, de 3 cm. On ne peut pas confondre le Mélèze avec le Cèdre du Liban car d'une part le rameau qui porte les aiguilles du Cèdre est plus court, d'autre part le port du cèdre est particulier (tabulaire).
Fleurs : les mâles, réunies en chatons ronds, sont jaunes, sessiles et pendantes, alors que les femelles, réunies en chatons solitaires, sont, au contraire, rouge vif et dressées.
Cônes bruns ovoïdes (3-4 cm). Ils ont des écailles fines et pointues qui protègent les graines brunes, luisantes et munies d'une aile. La distinction entre Mélèze et Cèdre est certaine avec les fruits (cône dressé de 8 cm du cèdre).
Utilisations : de tous les résineux, le mélèze est celui qui donne le bois le plus durable, le plus solide. Son bois, imputrescible, est exploité pour fabriquer des bateaux, des charpentes, des poteaux, des bardeaux de toiture, des traverses de chemin de fer. On rencontre peu de mélèze en ville, car il supporte mal la pollution.

Autres espèces : Mélèze d'Amérique, originaire de l'Ouest de l'Amérique du Nord, où il peut atteindre 60 m de hauteur. Il est exploité pour le bois de charpente. Les aiguilles sont triangulaires et pointues, et virent au doré en septembre.

Mélèze doré, Pseudolarix amabilis :
Origine : Chine.
Habitat : forêts mixtes de basse altitude dans son habitat d'origine. Arbre d'ornement en Europe.
Taille maximale : 15-25 m.
Feuillage caduc : aiguilles vert clair, souples, qui prennent de belles couleurs dorées à l'automne.
Cônes qui s'ouvrent à maturité pour disperser les graines, comme chez les Abies et les Cedrus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   Mer 22 Juil 2009 - 8:27

Sinon, je ne suis pas trop fan des icônes mahomettantes mais, en même temps, je trouve pas mal qu'une BD sollicite le lecteur et essaie de le faire sortir un peu de ses habitudes.
Et en le cultivant en plus.
Que demande le Peuple ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sourire des marionnettes de Jean Dytar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sourire des marionnettes de Jean Dytar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sourire des marionnettes de Jean Dytar
» DYTAR en dédicace le 20 juin
» La vision de Bacchus de Jean Dytar
» (Coll) Ton sourire( éditions du lys à Armentières/le Bizet)
» [Racine, Jean] Phèdre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: