AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Florida de Jean Dytar

Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4817
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Florida de Jean Dytar   Mar 12 Juin 2018 - 13:16




L'Histoire est affaire de représentation, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle on parle d'histoire. De livre en livre, d'époque en épopée, c'est à cette idée que s'attache le travail de Jean Dytar : que ce soit par l'entremise graphique ou par le plus évanescent ou le plus édifiant des récits, le témoignage que l'on peut rendre d'un événement ne demeure qu'une image, une vision, un compte rendu sauvé des eaux.

Après Le Sourire des marionnettes et La Vision de Bacchus, qui développent l'un et l'autre une mise en abyme de l'iconographie persane du XIe siècle et de la Renaissance vénitienne, c'est à la conquête des Amériques que Dytar s'intéresse dans Florida. Cette fois, si ce n'est par la pâleur d'une mise en couleurs inspirée des cartes de Guillaume Le Testu, le révélateur historique est formellement moins évident. Mais la démonstration sans doute plus incisive.

Se méfier des histoires d'hommes. De tout temps des femmes se sont tenues derrière, comme des marionnettistes. On croit être confronté aux récits juxtaposés du voyage de Jacques Le Moyne de Morgues, pionnier des expéditions vers le Nouveau Monde, et à celui de ses conséquences désastreuses pour la santé physique et psychologique du peintre et cartographe, quand l’évidence survient : le déclencheur des décisions de Le Moyne, pantin désarticulé, aventurier d’opérette, émanent par deux fois de la volonté d’Éléonore, sa promise, puis sa femme. Avant et après le voyage. Bien longtemps après, quand le temps a passé, qu’il est temps de se confronter à la douleur, que les luttes d’influence n’ont cessé, et que la colonisation est devenu un enjeu majeur de l’emprise d’une doctrine ou d’une autre sur le monde.

Dytar est un artiste, en cela qu’il s’interroge sur la manière d’édifier une œuvre. Il ne raconte pas pour le simple plaisir de divertir, il tâche de comprendre et faire entrevoir le mécanisme de la transmission. S’il intègre à son processus créatif les contraintes d’un style ou d’une narration, c’est pour mieux en fixer les limites. Autrement dit, pour apporter la preuve par l’exemple que depuis toujours on nous ment, qu’on s’arrange avec la représentation du réel. Que ce soit avec un conte moraliste, une digression autour de l’idée d’inatteignable perfection ou bien une aventure au long cours, le génie de Dytar consiste à endosser la robe de la mariée pour nous chanter à quel point on sera fait cocu.

L’Histoire se répète, tout est question d’atours. Dans Florida, c’est l’humanité de l’auteur qui pose un récit captivant ; c’est sa lucidité et sa malice qui en fait une grandiose démonstration de l’art de la propagande.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 46
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Florida de Jean Dytar   Mer 20 Juin 2018 - 18:07

Quel voyage ! Dans le temps, dans l'espace, dans les recoins d'un cerveau torturé et au cœur de la douce intimité familiale... Un plaisir pour les yeux et des choses à apprendre, encore et toujours... Je regrette vraiment de ne pas pouvoir venir vendredi car la rencontre risque d'être passionnante !
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 47
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Florida de Jean Dytar   Dim 24 Juin 2018 - 17:46

Comme toujours dans les albums de Jean Dytar, il y a un énorme travail en amont. Et ça se sent dans ce livre consistant, pas seulement par son nombre de pages.
Il y a la découverte des Amériques, l'empire britannique, les guerres de religion en France, la condition de la femme, la cartographie marine, qui sont dans le décors de cette histoire profondément humaine et touchante. C'est la petite histoire de la Grande Histoire.
Ce qui m'a ému dans ce récit, c'est le poids du non dit, les traumatismes refoulés ; cette tension, on la sens au début. Et progressivement une fissure apparaît, le mur se lézarde et, derrière, la plaie est toujours à vif.
C'est très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2709
Age : 40
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Florida de Jean Dytar   Lun 25 Juin 2018 - 20:41

Oui, on va bientôt parler de la patte Jean Dytar qui parvient une fois de plus à sublimer son sujet en mélangeant œuvre de fiction et récit historique, en mélangeant la grande et la petite histoire. Il n'y a rien de gratuit, ni de facile dans ces livres, chaque élément compte et la valeur est partout, à chaque page.

Beaucoup d'intelligence dans l’approche narrative et aussi une grande consistance dans les recherches historiques mais là n'est pas le plus important, ce qui m'a le plus marqué c'est comment la relation de couple entre Jacques et Éléonore est retranscrite, on passe par différents états, l'éloignement, le rapport de force, l'empathie et le respect pour aboutir au plus important, l'héritage qu'on laisse.

On ressort de cette lecture totalement ébahi tant par la découverte d'une période trop méconnue de l'époque coloniale que par tous les sujets que l'auteur rassemblent ici, sujets oh combien toujours d'actualité. Merci encore à nos libraires pour cette belle rencontre et à Jean pour son talent.
Revenir en haut Aller en bas
Didine
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 369
Age : 38
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Florida de Jean Dytar   Mar 26 Juin 2018 - 19:13


Can a écrit:
 sujets oh combien toujours d'actualité.

Comme en changeant « sauvages » par « migrants » dans cette case?! silent
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3302
Age : 44
Localisation : Dans mon Auvergne jolie parmi les bois les monts
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Florida de Jean Dytar   Mer 27 Juin 2018 - 6:24

Florida est un joli livre, bien écrit, et ample en terme de narration. Il force le respect quant à son fonds de recherche.
Une remarque m'a hameçonné lors de la rencontre de Jean Dytar la semaine dernière : Eléonore serait le personnage principal (ce qui paraît bien évident à la lecture). Or, le récit central vient lui disputer sa place. C'est, de mon point de vue, ce qui concentre tout l'intérêt du livre (le deuxième intérêt, c'est la 'postface' sur la reproduction des dessins, qui est un sujet malheureusement subsidiaire, et relégué comme tel aux quelques pages de la fin).
Afin de rendre sa place centrale, Jean Dytar ponctue quasiment chaque double page d'une vignette d'Eléonore écoutant le récit avec des yeux de chien battu... si au début le procédé peut trouver effectivement son sens, est-ce qu'il n'est pas un peu redondant, voire agaçant tant il refuse de laisser sa place au récit de Jacques.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 827
Age : 43
Localisation : Cartons-ville
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Florida de Jean Dytar   Jeu 28 Juin 2018 - 9:28

Mettre des bateaux dans un récit, c'est déja réussir son récit! Smile

L'ensemble est parfaitement maîtrisé, et l'on ne peut que saluer l'implication de l'auteur dans son récit, les recherches historiques, et la volonté d'une narration originale.
Le personnage central d'Eléonore fonctionne à merveille, et je n'y vois pas une quelconque marionnettiste, mais un désir d'émancipation qui ne peut se réaliser que par substitution.
Le personnage de Jacques m'a paru un tantinet en dessous, moins convaincant en tout cas.

La dernière partie sur le rôle de l'imprimeur, les enjeux de l'image, les concessions faites par Eléonore, la manipulation et la propagande est sans doute la plus pertinente et aurait mérité d'être approfondie et développée (en dehors de la postface...).
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 616
Age : 40
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Florida de Jean Dytar   Jeu 28 Juin 2018 - 21:12

Superbe lecture - un très bel album, dessin et scénario au top
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Florida de Jean Dytar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Florida de Jean Dytar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sourire des marionnettes de Jean Dytar
» DYTAR en dédicace le 20 juin
» La vision de Bacchus de Jean Dytar
» [Racine, Jean] Phèdre
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: