AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Hollywood 1910 par Astier

Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
fred

Masculin Nombre de messages : 4846
Age : 51
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyLun 4 Juil 2011 - 10:22

Hollywood 1910 par Astier Hollyw10


Cinéma, cinémas. Un monde hors du monde, objet de tous les commentaires, source de nombreux fantasmes. L'industrie du rêve, sans nul autre pareil. Comme aimait à nous le rappeler JL Godard, le cinéma substitue à nos regards un monde qui s’accorde à nos désirs (André Bazin). À l'instar des acteurs et réalisateurs qui en ont façonné la dimension mythologique, les places fortes du septième art dressent des forteresses inaccessibles aux mortels, comme autant de panthéons offerts aux divinités de pellicule. De ceux-là, Hollywood est la capitale.
Utilisant la comédie comme champ d'action, Stefan Astier a choisi de rester fidèle à une réalité historique, celle de pionniers du cinéma investissant Hollywood. Le jeune réalisateur DW Griffith découvre par hasard les parterres sublimement fleuris du peintre français Paul de Longpré. Les dernières scènes du film qu'il est en train de tourner se dérouleront dans le jardin.
L'approche d'Astier est drôle et néanmoins didactique. Par le truchement du personnage de la fille espiègle de Longpré, présente dans tous les coups et d'une curiosité sans limite, on apprend pas mal de choses : le fonctionnement des caméras, le fond de teint cadavérique des actrices qui favorise les contrastes, les enjeux commerciaux et les brevets liés au commerce de la pellicule, etc. Grâce à un ton léger, Astier évite le piège de la surabondance d'informations. Il réussit à garder le cap en introduisant dans le récit des éléments de comédie que ne saurait renier le cinéma de l'époque. Le film dans le film, en quelque sorte.
Le dessin vif et alerte sied parfaitement au thème et les clins d'œil graphiques sont toujours de bon aloi. Ça file à toute allure, comme un vieux film en accéléré. Au résultat, un album réussi, et on se prend à espérer qu'Hollywood 1910 sera décliné en une série cohérente et forcément intéressante.


Hollywood 1910 par Astier 97827217

Hollywood 1910 par Astier 51800110

Hollywood 1910 par Astier 31042910

Hollywood 1910 par Astier 57885910


Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Mémère
Titulaire
Mémère

Masculin Nombre de messages : 995
Age : 49
Localisation : Brenat
Date d'inscription : 08/02/2007

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyDim 10 Juil 2011 - 12:44

On apprend des choses, certes, mais j'ai été dérouté par le ton décalé employé ici.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
Can

Masculin Nombre de messages : 2738
Age : 41
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: j'allais oublié de laisser un mot   Hollywood 1910 par Astier EmptyLun 11 Juil 2011 - 19:35

bon ben en voilà un qui ne me laissera pas un grand souvenir , faut dire que je suis de très très très loin l'univers du cinéma et ça ne s'arrange pas avec les années , donc forcément quand il constitue la thématique majeure , il en aurait fallu beaucoup plus pour retenir mon attention.
Je ne doute pas du caractère instructif de l'album mais comme l'a dit Mémère , abordé ainsi il ne gagne que très peu en crédibilité et il n'y a rien eut de mieux pour me perdre en route.

Vu le succès du jeu contratrio , les cinéphiles du forum devrait trouver leur compte cheers
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Sponsz
Titulaire
Colonel Sponsz

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 117
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyLun 11 Juil 2011 - 22:01

C'est un peu le contraire de Lomax. On rentre ici plus dans le détail, quitte à tomber par moment dans l'anecdotique, alors que Duchazeau survolait son sujet d'un peu trop loin.
Le dessin est évidemment beaucoup plus passe-partout (rien de honteux à ça, sauf les bulles et la typo qui sont assez laids).
Les personnages sont archétypiques mais plutôt réussis dans leur genre (j'adore la tête de la gamine s’apprêtant à réveiller ses parents).

Bref, on passe un bon moment, et on ferme le livre moins ignorant qu'on ne l'était en l'ouvrant, c'est déjà pas si mal.


Dernière édition par Colonel Sponsz le Mar 12 Juil 2011 - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
eraserhead

Masculin Nombre de messages : 3329
Age : 45
Localisation : Dans mon Auvergne jolie parmi les bois les monts
Date d'inscription : 15/01/2010

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyMar 12 Juil 2011 - 7:40

Citation :
on ferme le livre moins ignorant qu'on ne l'était en l'ouvrant

je m'apprêtais à répondre en règle point par point, mais j'ai dit que j'essaierai d'être positif, et que je ne dirai rien de méchant... (sur le livre bien sûr)

qu'est-ce qu'on a appris ?
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
fred

Masculin Nombre de messages : 4846
Age : 51
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: un peu de tenue, voyons   Hollywood 1910 par Astier EmptyMar 12 Juil 2011 - 8:20

Eraserhead, tu as parfaitement le droit de ne pas avoir aimé l'album, ainsi que le devoir d'argumenter en sa défaveur. Mais pas de mauvaise foi, s'il te plaît. Si tu connais sur le bout des doigts l'histoire du cinéma et des caméras, ce n'est pas forcément le cas de tout le monde. Ce livre est évidemment didactique et nous en apprend sur les hommes et les moyens de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
eraserhead

Masculin Nombre de messages : 3329
Age : 45
Localisation : Dans mon Auvergne jolie parmi les bois les monts
Date d'inscription : 15/01/2010

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyMar 12 Juil 2011 - 8:46

Je sais, je sais, Fred. N'y vois aucune ironie de ma part, c'est moi que je blâme d'être parfois un peu sévère, et d'avoir (temporairement je l'espère) perdu un regard bienveillant et positif sur les livres que je lis.

Ne crois pas que je connaisse si bien que ça l'histoire du cinéma ; j'en connais un peu, mais sans doute moins que certains d'entre nous. Je faisais surtout référence à la séquence de la fête, séquence centrale, mais qui là, n'apporte aucune information véritable sur quoi que ce soit, au regard de sa durée (je n'ai plus le livre dans les mains, mais elle s'étale bien sur un tiers du livre non?).

De plus, je suis prêt à parier que vous êtes nombreux à ne pas ignorer qu'en 1910, il n'y avait pas de caméscope (je veux dire que vous savez les tracas des tournages, souvent dus à la lourdeur du matériel, que les films étaient muets et en noir et blanc, ce qui engendrait des contraintes de tournages... je pense même qu'on est nombreux à savoir qu'Edison était de la partie, et à avoir entendu parler de Griffith).

Bref, il ne reste pas grand'chose au final, si ?

Je n'ai pas trouvé en tout cas que le livre entrait plus profondément dans le sujet que Lomax : les deux parlent d'un personnage (de deux pour Lomax), et je trouve qu'on en sait plus sur les Lomax, leur personnalité, leurs objectifs, que sur Griffith en ayant lu ces deux albums. L'un a la vanité de vouloir faire œuvre d'histoire, et pas l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Sponsz
Titulaire
Colonel Sponsz

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 117
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyMar 12 Juil 2011 - 11:04

J'ai appris des choses :
- sur la technique : le pourquoi des maquillages blancs, jamais lu ailleurs + l'anecdote du "vieux" bébé; sur les techniques de contournement des brevets d'Edison; etc.
- sur les premiers courts métrages de Griffith (je n'ai rien vu datant d'avant Naissance d'une nation) + les acteurs qui l'entouraient (et notamment celui qui a fini réalisateur de slapsticks dont j'ai déjà oublié le nom)
- sur l'histoire d'Hollywood et LA (je connaissais surtout la période après la 2ème guerre mondiale, polars obligent, pas les débuts)

Pour ce qui est de Lomax, on pas du tout dans le détail (je n'ai pas dit que c'était moins bien), et certainement pas dans la technique.

Pour ce qui est de la valeur didactique de la fête en particulier, si je voulais être de mauvaise foi, je dirais qu'elle rappelle que des lois prohibitionnistes existaient aux USA dés la conquête de l'ouest, ce qui n'est pas toujours très connu. Mais bon, c'est surtout un moment de détente pour eux comme pour nous. Ce bouquin n'a pas tout de même pas vocation à être un support de cours en amphi...


Dernière édition par Colonel Sponsz le Lun 29 Aoû 2011 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
Superphane

Masculin Nombre de messages : 1824
Age : 48
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyMar 26 Juil 2011 - 13:10

Il ne me semble pas que l'album développe ou fouille un personnage : c'est la ville en pleine mutation et la destinée qui lui est promise qui sont le vrai sujet du livre. Les personnages sont donc caricaturaux mais j'avoue ne pas avoir été gêné. Le dessin très coloré, le ton parfois (trop) lourdement didactique m'ont fait penser aux meilleures planches Bayard Presse (!) : un joli documentaire sur la naissance du cinéma à l'usage des plus jeunes...
Revenir en haut Aller en bas
wijbick

wijbick

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 37
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyJeu 28 Juil 2011 - 10:02

Oui très lourdement didactique, je suis d'accord avec Superphane! Même pour la jeunesse....
Excusez mon ton direct mais là, je dois avouer ne pas avoir compris, malgré l’argumentation, ce qui peut être intéressant dans ce livre
Tout est lourd et maladroit que ce soit rien la mise en page, dans le dessin, dans la narration. Et les personnages, leurs expressions de visages, je n'en parle pas...
Et pourtant le thème m’intéresse...
Belle couverture pourtant, dommage...
Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
BenBecker

BenBecker

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 39
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptySam 13 Aoû 2011 - 11:44

L'intention était bonne mais la lecture fut brouillonne alors qu'elle aurait dû être passionnante au vu du sujet traité et qui me parle. L'auteur s'est bien intéressé à l'époque, n'est pas "lourd" sur celle-ci, mais il manque un "truc". Pourtant, le dessin est agréable, le récit plutôt vivant. Bref, à découvrir malgré tout pour celles et ceux qui aiment le début du XXème siècle aux States et ses prémices du cinéma! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
naphtalene

Nombre de messages : 1050
Age : 47
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyMer 24 Aoû 2011 - 18:12

Je sens que mon commentaire ne va pas être très constructif... Embarassed

Heu, ça ne m'a pas déplus, sans me plaire toutefois ( habin oui,mais j'ai prévenu, hein ! )

J'aurais dû écrire à chaud parce qu'il faut bien avouer qu'après 3 semaines il ne m'en reste plus grand'chose dans le crâne, si ce n'est une certaine surprise devant le décalage dialogues/époque/typo, mais finalement ça passe pas trop mal.
Et j'ai appris plein de choses (en même temps, c'était facile, je ne savais rien !)
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
Joco

Masculin Nombre de messages : 2331
Age : 52
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier EmptyLun 29 Aoû 2011 - 17:38

Lecture rapide bien que bavarde (un peu trop à mon goût...). C'est plutôt sympathique dans l'ensemble mais je n'ai pas bien saisi le but du propos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hollywood 1910 par Astier Empty
MessageSujet: Re: Hollywood 1910 par Astier   Hollywood 1910 par Astier Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hollywood 1910 par Astier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Catus (46) - restauratiobn intérieure de l'église Saint Astier - Lot 3 vitraux, lot 4 peintures muirales (y compris peintures médiévales)
» Ford T 1910 1/16 Linberg
» Hollywood en deuil : Charlton Heston
» l'armée du nécromant d'alexandre astier
» Identification Cpa de Serbie en 1910

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: