AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Route 78, d'Eric Cartier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Route 78, d'Eric Cartier   Jeu 16 Avr 2015 - 15:28



Oubliez cette couverture qui, je le vois d'ici, a dû faire se hérisser notre ami Eraserhead Razz , jetez donc un œil à la 4eme de couv où l'estampille " approved by the fabulous furry freak brothers" devrait vous rassurer, et suivez l'auteur, je vous prie, sur cette route, d'un pas confiant.

...tout aussi confiant qu'Eric et Pat', qui à l'orée de leurs 20 ans, en 1978 donc, débarquent dans un New York caniculaire, dont le bitume leur colle aux Converse. Dans l'idée, rallier San Francisco en 3,4 jours de stop, histoire de cueillir les dernières flowers d'un power sur le déclin. Eric est prêt à tester toute substance illicite et disponible sur le chemin, Pat est à ses côtés, prête à le suivre et à ne jamais lui en vouloir.

Ils mettront deux mois à atteindre le Pacifique, deux mois à emprunter des routes au gré des conducteurs qui acceptent de les prendre à bord, deux mois à dormir à la belle étoile ou dans des squats pouilleux, deux mois à vivre au présent et surtout aux côtés l'un de l'autre.

Les rencontres et les chauffeurs se succèdent, hétéroclites, du sympathique représentant de Heinz au vétéran ivre mort, du texan bas du front à l'indien imprévisible... Dans ce périple rock'n roll, petit à petit, s'invitent aussi babas plus très cools, junkies à la dérive, mauvais trips et remontées d'acide, l'envers du décor, le petit matin blafard qui suit la grande fête. Ce qui permet à Eric de découvrir ce que Pat sait visiblement déjà, à savoir savoir reconnaître ce qui compte vraiment, ce qui donne envie de vivre.

Bien loin d'un récit gentillet ( certaines anecdotes font vraiment froid dans le dos ) , l'auteur nous livre ici avec générosité une période qui a compté dans sa vie, et celle de sa compagne. Le dessin est énergique, et personnellement j'adore le travail des couleurs.

Voilà qui nous donne une lecture incroyablement attachante ; outre le plaisir de découvrir ( en VO et en musique ! ) moult facettes des USA de la fin des seventies, on sent transparaître à chaque page l'honnêteté et la sincérité dans le récit.

Et puis, par dessus tout, c'est une belle, une ma-gni-fique déclaration d'amour.

une interview de l'auteur où l'on constate avec le sourire que l'histoire se répète, puisque son projet de bd, dont il comptait traiter une page par journée, aura duré 4 ans Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3138
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Jeu 16 Avr 2015 - 15:55

cette couverture est vraiment ce qu'il y a de plus réussi dans cet album Wink





Arrow

concernant la mention au dos, soit ils ont bu plein de bières ensemble, et ils ont gardé contact, soit elle s'achète.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Jeu 16 Avr 2015 - 16:55

Ouaip, c'est juste trop un vrai livre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Jeu 16 Avr 2015 - 18:42

Vous êtes pénibles... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3138
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Jeu 16 Avr 2015 - 19:07

Embarassed

vraiment désolé... mais j'ai pas du tout accroché.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Jeu 16 Avr 2015 - 20:05

Et moi je me permets une presque citation pale
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2474
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Ven 17 Avr 2015 - 10:21

Bon ben je ne dirais rien de plus alors mais quand même, il y a beaucoup de livres à lire en ce moment.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 562
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Sam 18 Avr 2015 - 20:33

Ce que j'ai préféré dans ce livre, c'est ... sa fin.
Ou plutôt la documentation que l'on trouve en fin d'album, et qui mêle texte de l'auteur, photos et croquis d'époque. On y trouve beaucoup plus d'émotions et de force que dans l'album.

Il y a également des planches présentées à leur différents étapes de création - et pour le coup, en découvrant les dessins à nu, je me suis dit qu'Eric Cartier n'aurait pas dû faire appel à un coloriste. C'est un avis très personnel, mais je n'aime pas du tout le traitement des couleurs qui me semble sans unité (pourtant, quand tu nous as présenté l'album, Naphatlène, j'ai pensé : "enfin un album qui ne joue pas la carte de la monochromie!")

La fin de l'histoire est aussi une belle réussite ... car ce couple existe toujours, car l'aventure amoureuse ne s'est pas arrêtée, même si elle a été chaotique, comme expliquée dans le texte "Confidence". Et c'est touchant. La page qui présente Eric et Patricia, de nos jours, avec leurs grands enfants, est une bouffée de bonheur pour mon coeur de midinette !

Après, le road trip en lui-même, les aventures, les mauvais délires ne m'ont pas franchement emballée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2306
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Dim 19 Avr 2015 - 14:21

Ben moi, j'ai passé un bon moment de lecture avec ce road trip mouvementé. Après, il n'en restera pas grand chose à cause d'un certain éparpillement d'un propos trop soft. Si l'unique but était de faire passer de l'émotion, je trouve que ça ne fonctionne pas trop, quand à la tirade de la confidence sur l'amour, je ne l'ai pas retrouvée dans le livre non plus.
Par contre, c'est un bon témoignage sur une expérience un peu dingue et risquée qui aurait mérité un traitement plus radical, peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Lun 20 Avr 2015 - 7:16

Ses 150 pages de retour sur cet épisode fascinant et, d’une certaine manière douloureux, sont parfaitement rythmées et mises en scène, la voix-off dictant le tempo subtilement. Un beau livre, à coeur ouvert. BODOI

Entre évasion et désillusion, Route 78 nous immerge dans l’intimité d’un voyage captivant. A découvrir. PUBLIKKART

Le ton est léger, direct, les textes sont très « parlés », quelquefois fredonnés, ce qui donne une complicité avec l’auteur. En bref, cette tranche de vie, qui nous fait rire, sourire, pleurer aussi, nous colle une jolie petite banane un rien nostalgique dès la dernière page tournée. Et ça fait du bien. PLANETE BD

Humour libérateur, lucide et tendre… LIVRE HEBDO

Tendresse et émotion sont bien présentes, au même titre que l’humour (Ah ! L’esprit taquin du Texan lambda !). Au final, Route 78 est un tableau saisissant de l’Amérique que résume bien cette phrase d’Eric Cartier lui-même : « Entre New York et Frisco, y a un grand trou, vaut mieux pas tomber dedans. » BENZINEMAG

On ne se lasse pas une seule seconde de suivre les deux amoureux dans leur périple, tant les portraits dépeints ici sont originaux et l’aventure exaltante. BULLES et ONOMATOPEES

Ouaip, c'est juste trop un vrai livre. ESPRIT-BD

En plus de 150 pages extraordinairement dessinées, Cartier brosse des décors savoureux et des tronches incroyablement expressives. Juste ce qu’il faut de caricature et beaucoup de réalisme, sans compter la mise en couleurs de Piero Lalune qui fait là un travail exceptionnel. Un cahier de photos, croquis et dessins, montre bien l’exigence de l’un et de l’autre. BDZOOM
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Lun 20 Avr 2015 - 13:06

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Lun 20 Avr 2015 - 13:20

il est taquin ! albino

Je n'irai pas jusqu'à dire que ces pages sont " extraordinairement dessinées " , mais ce que j'ai apprécié par dessus tout c'est cette manière de nous faire vivre au plus près les péripéties du voyage ; je me suis vraiment laissé embarquer dans les lieux et l'époque, et le récit a même pris un petit goût de nostalgie ; j'avais 7 ans en 1978, et c'est par la lucarne télévisée que me parvenaient les petits bouts d'Amérique...



Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2474
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Mar 21 Avr 2015 - 5:32

Heureusement qu'elle est pas susceptible notre naphtalene, parce que j'en connais qui réagirait pas aussi bien.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Mar 21 Avr 2015 - 18:34

ha non, pas susceptible pour 2 sous , c'est l'effet Joe Dassin drunken
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2620
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Mer 22 Avr 2015 - 8:33

Bon ben, j'aurai dû écouter Esprit BD et pas Bodoi Razz.

Grosse déception que ce titre, beaucoup de faiblesses dans la narration, les dialogues, les jeux de mots ne prennent pas, l'utilisation de l'anglais n'apporte rien, immerger le lecteur par cet astuce est un échec car on final on ne perçoit qu'un mélange de langues qui fait perdre tout sens littéraire au livre, si tenté qu'il en avait un.
Le dessin sauve à peine la mise, trop chargé en décor, trop mangé par les couleurs, il ne respire pas et ne rends pas compte de la profondeur de champ, des grands espaces.

On sent les intentions de l'auteur à vouloir partager son histoire, je pense qu'elles sont au départ très bonnes, je dirai même trop, je me trompe sans doute mais j'ai l'impression qu'il s'est un peu perdu dans ses émotions et son affectif, de son histoire qui lui tenait vraiment à cœur, ce livre est plein de sincérité mais manque de détachement pour sortir du cadre journal intime et en faire une œuvre à part entière.

En 2015, l’Amérique c'est Sufjan;

Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 32
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   Lun 27 Avr 2015 - 14:29

Comme Joco, j’ai passé un moment agréable à la lecture de cette BD… mais qui s’oublie facilement. L’histoire d’amour, qui selon Éric Cartier est le cœur de cette histoire, se noie au milieu de tous ces personnages partiellement esquissés dans une Amérique en pleine effervescence. Je regrette que chaque ville ne soit pas plus mise en scène, ce qui aurait gagné en véracité et qui aurait permis, je pense, de magnifiques planches.

Livre sincère et qui avait tout pour me plaire mais qui reste trop raisonnable.

Pour une expérience plus psychédélique, lire « Acid Test » de Tom Wolfe.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Route 78, d'Eric Cartier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Route 78, d'Eric Cartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Route 78, d'Eric Cartier
» Pierret Eric (Ortho)
» Claude Moliterni 1932-2009
» Eric noé
» Cormac McCarthy, La route

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: