AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Piano oriental de Zeina Abirached

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 19 Oct 2015 - 17:39




Non, Le Piano oriental n'est pas le dernier livre de Marjane Satrapi. Cette confusion si souvent entendue par le libraire dans l'exercice du conseil à la clientèle est révélatrice de la traduction en bande dessinée d'un genre de représentation graphique qui doit à la fois à l'héritage persan et à une tradition occidentale de l'art séquentiel habillé de noir et de blanc - puisque popularisé dans la presse quotidienne - dont la Franco-Iranienne Satrapi et la Franco-Libanaise Abirached sont les héritières, et qui se traduit par l'accumulation de plans figés et sans perspective, mettant en scène des personnages dans une attitude théâtrale, et l'usage d'à-plats noirs saisissants tels qu'un David B. a su remettre au goût du jour.

Ne le nions pas, il y a une réelle passerelle entre le travail des deux femmes, tourné vers l'autobiographie et racontant l'exil d'un pays en proie aux affrontements armés, l'Iran de la révolution islamique de 1979, et le Liban de 2006, confronté une nouvelle fois à un conflit avec Israël. Mais c'est dans l'approche de la mise en page que Zeina Abirached se démarque de son aînée. Le Piano oriental joue aussi bien avec la description particulière qu'avec la vision d'ensemble. Chaque page ou double page propose un champ graphique cohérent, souvent thématique, répondant à une souci de lecture globale et symbolique du sujet développé : un cadre construit de chaussures qui grincent pour illustrer le port d'une paire neuve et la joie qui l'accompagne ; un schéma d'enlacement de rues confronté à des portées musicales pour exprimer le cheminement mental de la recherche mélodique ; des lettres des alphabets arabe et latin qui se mêlent aux mailles d'un tricot au rythme des cliquetis d'aiguilles qui le fabriquent afin de mettre en image les connexions inextricables que les langues arabe et française produisent dans le cerveau de Zeina ; enfin, la quadruple page braquée sur le piano éponyme dont le clavier ondule sous l'effet des modulations auxquelles il est soumis. Voici un livre anti-tablette, anti-liseuse, sur les pages duquel on ne zoome pas grâce à une action combinée du pouce et de l'index ! C'est l'œil qui va en premier lieu appréhender le tableau que figure l'« entité planche » avant de s'intéresser aux détails contenus dans les cases ou les séquences, un peu comme en visite au musée, le regard qui balaie l'ensemble de l'exposition et l'appréhende se focalise ensuite ensuite sur chacune des pièces et enfin sur les différents éléments dont elles sont constituées.

Le Piano oriental raconte deux histoires qui s'imbriquent intimement et naturellement, deux destins d'une même famille liés par le voyage, le langage, et l'art. Zeina s'amuse à comparer son itinéraire à celui de son grand-père, mélomane et inventeur, qui mit au point dans les années cinquante à Beyrouth un piano capable de jouer les quarts de ton (intervalles spécifiques de la musique arabe), trait d'union entre les mondes oriental et occidental et symbole du tiraillement que vit Zeina. L'éventuelle commercialisation de l'instrument impliqua un voyage en Autriche avec son ami de toujours, voyage que l'auteur ne manque pas de comparer à celui de son exil personnel à destination de la France, pays où désormais elle séjourne.

Le destin que connaîtra le piano n'est pas très important comparé à l'aspect humain du livre. Zeina aime à l'évidence ses personnages et se révèle à travers eux, leurs questions, leurs joies et leurs souffrances. Derrière la grande sensibilité des portraits qu'elle fait de tous ces gens d'une grande richesse (et pour certains sagesse), on trouve un positivisme que rien n'ébranle, une foi peu commune en son prochain et un humour délicat. Serait-ce l'apanage de ceux qui ont connu des atrocités ? Je ne sais pas, en tout cas voilà un bien beau livre.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Dim 25 Oct 2015 - 16:49

Beau livre, c'est réducteur mon Fred, on tient bien là un ouvrage magnifique !
Il y a tant à dire, il y a tant à explorer dans le dessin de Zeina Abirached qui est un véritable langage, comme une troisième langue qui réconcilie l'orient et l'occident. Les motifs sont gracieux, elle crée du mouvement même sur des plans figés et de la profondeur sans perspective. et quand les mots complètent les planches, c'est une véritable musicalité qui se dégage à travers ces destins aussi touchants que réellement passionnants.
Un livre d'une densité et d'une beauté absolue, la planche postée est juste merveilleuse et pleine de sens, que dire aussi de cette quadruple page où le quart de ton jaillit du livre.
Attention un candidat plus que potentiel !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 26 Oct 2015 - 7:10

Can a écrit:

Attention un candidat plus que potentiel !

Arrivée à mi lecture hier, je me suis fait la même remarque ; de la beauté, de l'intelligence tant dans le propos que dans la forme, oui ça sent bon le Shériff Arrow
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 26 Oct 2015 - 8:02

Très bien !! On ne va pas manquer de candidats Wink
[nous parlons bien du shériff final ?]
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 26 Oct 2015 - 9:40

eraserhead a écrit:

[nous parlons bien du shériff final ?]

Tout à fait Wink
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 26 Oct 2015 - 10:05

Je ne sais pas quoi dire, tant cette BD est réussie.
Ce livre est de ceux qui se lisent sans se faire violence, avec douceur et évidence, et qui nous laisse une impression de bonheur simple une fois refermé - et un sourire aux lèvres, semblable à celui des personnages de la couverture.
Le noir et blanc gracieux nous entraine dans l'histoire mêlée de trois générations, sur les ailes de la langue et de la musique, et l'on se laisse porter, comme par une mélodie familière et nouvelle à la fois.
Simplement beau !
Revenir en haut Aller en bas
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Mar 27 Oct 2015 - 17:24

feufollet a écrit:
Je ne sais pas quoi dire, tant cette BD est réussie.

Simplement beau !

:fb:
Revenir en haut Aller en bas
Airmic
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 05/02/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Mer 28 Oct 2015 - 18:25

Un très bel album en effet où Zeina Abirached a cherché à imprégner son lecteur de l’univers d’Abdallah.

Par exemple, les changements entre les deux histoire passent par les couleurs de pages, l’histoire d’Abdallah en noir sur fond blanc et les passages autobiographiques de Zeina en blanc sur fond noir. Nous sommes plongés par ce procédé au cœur même des touches d’un clavier, le long duquel les vies d’Abdallah et de Zeina s’accordent parfaitement et font partition commune.


D’autre part, l’œuvre se veut sonore. L’auteure jongle parfaitement avec les onomatopées: Scritch, gratgrat, hm, pff, pom popo pom, grmbl, bam, bunk, paf… Elles sont présentes tout au long de l’œuvre, le cadre de chaussures qui grincent ou le cliquetis d'aiguilles en sont deux exemples. Et d'elles se dégage une véritable « sonorité graphique ».

On ne lit pas seulement les textes et les images du Piano Oriental de Zeina Abirached, on l’écoute.


Dans le même registre et aussi dans les années 1960 le Libanais Nassim Maalouf invente la trompette oriental, jouée aujourd'hui par son fils.

Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 31 Oct 2015 - 11:33

Très intéressant ce petit morceau de musique de piano oriental. Ça permet de mettre un son sur l'objet et sur le livre aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 31 Oct 2015 - 21:34

J'avais déjà lu « Mourir partir revenir, le jeu des hirondelles » sans que ça ne me laisse un très fort souvenir. Je le relirais avec plaisir. Dans « Le piano oriental », on passe nettement à la vitesse supérieure et j'ai pris, cette fois, un très grand plaisir à la lecture.

A y regarder de plus près, la filiation entre Marjane Satrapi et Zeina Abichareb n'est pas si évidente. Pour ma part, passer la première impression, je rapprocherais plutôt le graphisme de cette auteur de David B ou Graig Thomson dans certaines pages de Habibi.

En ce qui concerne le dessin, le style est virtuose avec une utilisation des aplats noirs absolument maîtrisée. La représentation des personnages, très stylisé, un peu figé, rentre pleinement dans la construction des planches. Certaines sont, à ce niveau, remarquables, à la fois complexes et pleines de sens. Parfois, il faut un peu chercher le fil de la narration en parcourant le dessin, ce qui est fort plaisant, rajoutant un intérêt supplémentaire à la lecture. L'utilisation des sons est particulièrement pertinente.
Ce livre est dessiné comme une musique et c'est sa première qualité.

L'écriture est, elle aussi, de très grande qualité. L’interaction des deux parcours, celui d’Abdallah et celui de Zeina, apporte une vision originale de chacun. Finalement, le piano, symbole du mélange entre les cultures orientale et occidentale, n'est qu'un prétexte et c'est bien une réflexion sur l'expatriation qui nous est proposé ici. Comment faut-il alors interpréter l'échec de sa commercialisation ?
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 31 Oct 2015 - 21:38

Joco a écrit:
Pour ma part, passer la première impression, je rapprocherais plutôt le graphisme de cette auteur de David B ou Graig Thomson dans certaines pages de Habibi.

Tout à fait d'accord avec toi ! Et Habibi, quel magnifique livre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 2 Nov 2015 - 20:36

Encore une belle histoire de transmission  entre générations, cultures … un récit qui nous montre que l’art, ici la musique, le dessin, peut être un langage universel et réconciliateur ; un livre qui me donne envie de le relire, de découvrir son auteure , d’écouter de la musique orientale (merci Airmic, pour ces très bons extraits ), de connaître l’histoire d’une ville , d’un pays … bref une joyeuse invitation à dépasser ses propres frontières  …
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Jeu 5 Nov 2015 - 16:36

Ce matin, sur France Culture, il y avait le nouveau détenteur du Prix Goncourt, Mathias Enard. Et il avait invité Zeina Abichared (à partir de la 12ème minute).

http://www.dailymotion.com/video/x3cj0c1_les-matins-mathias-enard-quand-la-litterature-dessine-un-trait-d-union-entre-orient-et-occident_news#tab_embed
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Ven 6 Nov 2015 - 7:42

Merci Feufollet pour le lien, en voici un autre, bon c'est Télérama, désolée Eraserhead, mais c'est l'auteur qui nous parle... http://www.telerama.fr/livre/bedetheque-ideale-95-avec-le-piano-oriental-zeina-abirached-joue-des-notes-franco-libanaises,130935.php
Revenir en haut Aller en bas
Erine
Stagiaire


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Ven 6 Nov 2015 - 18:14

Je dirais d'emblée que ce livre est un chef d'oeuvre.

C'est d'abord une histoire porteuse de valeurs sociales et politiques, et servie de façon incroyable par un dessin noir et blanc fabuleusement figé, par une esthétique simplement élégante ...

De plus, Zeina Abirached conduit le lecteur dans un flot de réflexions : réflexion sur la dualité Orient/Occident et sur la guerre civile, réflexion sur le voyage et l'immigration et bien sûr une réflexion sur le langage, en particulier le langage musical et l'universalité de la musique.

L'auteure réussit à nous mener, avec mélodies, hors-frontières ...

Après la lecture, je me suis sentie revigorée, enthousiaste et ... plus réfléchie !! lol!

Cette bd fait partie de mes favorites !
Revenir en haut Aller en bas
Fred Somda
Stagiaire


Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Cournon
Date d'inscription : 06/02/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 7 Nov 2015 - 15:43

Voilà bientôt 15 jours que je tourne autour du piano. Un bel objet, noir éclatant, massif et élégant.
J'en réserve la lecture pour le moment où je pourrais m'y plonger et le traverser d'un trait.
Finalement aujourd'hui, je craque..
Entre les devoirs des plus grand, la classe d'orchestre, entre le repas et les couches des plus petits, je découvre les premières pages. Une atmosphère orientale, des bruits, une musique d'emblée me saisissent. Le dessin, l'agencement des pages est global. On pénètre le monde de l'auteur, sa réalité virtuelle, et on devine, dans ce qui n'est encore qu'un prologue, malgré un dessin en 2D, une virtuosité prête à nous emporter..
Je referme le livre. Accompagné du chuintement chaud et aérien des bottines neuves sur le trottoir d'orient.
Hâte de le poursuivre et pouvoir en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Mer 11 Nov 2015 - 21:28

Zeina Abirached réussit le tour de force de créer une œuvre sur la filiation et l’ouverture aux autres où le dessin crée une partition sans fausses notes.
Bref une bande dessinée douce, subtile et intelligente.


Encore un peu de musique


Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Jeu 12 Nov 2015 - 8:06

Et ainsi de suite
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Ven 13 Nov 2015 - 13:41

Que pourrais-je rajouter à vos éloges ? Pas grand'chose, je me rallie à la cohorte des enthousiastes devant la musicalité et la beauté graphique de ces pages.
Face à une actualité locale tragique ces pages sont un plaidoyer pour la douceur de vivre et d'aimer ( son prochain, la musique, les oiseaux, la mer par dessus les toits et tout ce qui fait que la vie peut être belle )
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Ven 13 Nov 2015 - 15:57

Eh bien dites donc, quelle unanimité !
(ça me fait toujours peur, un peu, l'unanimité...)
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 16 Nov 2015 - 21:25

Unanimité, peut être bien parce que c'est juste une belle œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Jeu 19 Nov 2015 - 20:30

Oui, et c'est plutôt bon signe de pouvoir rencontrer un livre qui rassemble et qui nous reflète bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 21 Nov 2015 - 20:15

Enfin terminé la lecture de ce livre, qui m'aura bien occupé...
Je suis moins enthousiaste que la plupart d'entre vous, notamment sur l'imbrication des deux destins, que je trouve assez fabriquée, pas si naturelle, et en tout cas passablement déséquilibrée.
Si, avec l'histoire du piano, l'auteur tient un vrai beau sujet, c'est moins le cas avec sa propre histoire. à vouloir courir deux lièvres...

Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 23 Nov 2015 - 16:29

Je viens aussi de terminer la lecture de ce livre, pourtant acheté le jour de sa sortie.
Le peu d'enthousiasme de ma "chère et tendre" à sa lecture m'avait un peu refroidi.
J'étais, quant à moi, déjà sous le charme des propositions graphiques de l'auteur.

Seulement voilà, il y comme un trop plein visuel (l'abondance des motifs répétés jusqu'à l'exagération, la complexité des mises en page) qui parfois étouffe un peu. La lecture est souvent hachée, perdu qu'on est dans ce parti-pris ultra formaliste.
J'ai donc pris plus de plaisir à feuilleter l'ouvrage, à m'y perdre au hasard, qu'à le lire.
Le livre reste une belle ode à la diversité culturelle, souvent drôle et plutôt réussi.


Sa victoire semble ne faire aucun doute ce mois-ci.
Une relecture sera peut-être l'occasion d'une redécouverte.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 215
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Mar 24 Nov 2015 - 20:49

Les recherches graphiques de l'ouvrage ont pris le pas sur tout le reste au point d'avoir oublié le récit. Il s'agit pourtant d'un témoignage historique lourd. Je l'ai lu trop rapidement.
Tout en noir et blanc sans dégradés, et tellement de finesse pour faire sonner des timbres et sentir des arômes. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Piano oriental de Zeina Abirached
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Piano oriental de Zeina Abirached
» Zeina Abirached
» Dawn of Sorrow : Piano
» Mini album 6X12 reliure piano
» Castlevania Piano Sheet Music

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: