LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Bad Girls

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Invité
Invité



Bad Girls Empty
MessageSujet: Bad Girls   Bad Girls EmptySam 11 Juil 2009 - 22:15

Longtemps, la censure condamna le héros de BD d'aventures à la chasteté. Encombré d'une éternelle fiancée, tour à tour "demoiselle en détresse" et symbole de l'aspiration à la stabilité du foyer, il vivait des aventures mouvementées au termes desquelles l'ordre était rétabli...

Cependant, les auteurs savaient émoustiller leurs lecteurs en confrontant le héros à des femmes à forte personnalité, belles, séduisantes, indépendantes et sulfureuses...

Femmes fatales passées de l'autre côté de la loi, elles rivalisent d'ingéniosité pour concevoir des plans machiavéliques afin de vaincre leur adversaire... Mais leur volonté est d'asservir le héros, de le séduire et de le plier à leur désir.

Hélas, le sot reste insensible à leur charme vénéneux.

Le lecteur, par contre...

La première fille de Lilith que j'évoquerai se nomme...

Madame Hydra !

Bad Girls Badgirl1

Créée par James Steranko dans les pages du comic book Captain America (Marvel), Madame Hydra règne sur l'organisation secrète... Hydra.

Aventurière arriviste, elle a survécu, enfant, à la révolution bolchévique (le comic book date des années 60) et s'est hissée jusqu'à la tête de l'organisation terroriste internationale... dont elle a liquidé les chefs. Elle a gardé de son passé une cicatrice profonde qui la dévisage. Ses longs cheveux noirs dissimulent la partie blessée de sa figure, sa fêlure secrète...

Femme de caractère, impitoyable, elle mène ses brutes fanatiques à la baguette, sanctionnant l'échec par la mort.

Gainée de cuir vert, armée d'un fouet, on s'étonne que son allure n'est pas alarmé les censeurs de l'époque.

Par la suite, elle prendra le nom de Vipère et on suggèrera une possible filiation entre elle et Jessica Drew/Spider-Woman... Mais loin de la plume de Steranko, elle s'est affadie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyDim 12 Juil 2009 - 8:52

Bad Girls Badgirl2

Pour Madame Hydra, Jim Steranko se serait inspiré de Barbra Steele dans un film italien de Mario Caiano : Nightmare Castle (1965).

Précisions : Barbara Steele est une des grandes vedettes des films d'épouvante des années 60. Elle a notamment joué dans les adaptations (libres) des romans d'Edgar Allan Poe par Roger Corman. Je vous recommande Le Puits et le Pendule où elle devient la victime d'un Vincent Price qu'elle a rendu fou.

Quant à James Steranko, fabuleux auteur de comic books, il a également été artiste de l'évasion - il aurait servi de modèle à Jack Kirby pour le personnage de Mister Miracle -, cambrioleur mais il est aussi celui qui a imaginé le visuel du plus grand aventurier de l'écran : Indiana Jones.

Bad Girls Badgirl3
On note qu'Indy a perdu sa cigarette dans le film.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyDim 12 Juil 2009 - 18:23

La Veuve noire

Natacha Romanov/La Veuve Noire apparaît dans les pages d'Iron Man, publié alors dans le magazine Tales of Suspense. Espionne soviétique au service de Krouchtchev (nous sommes au début des années 60), elle a pour but de neutraliser Tony Stark, le fabriquant d'armes capitaliste. Son échec lui vaut la disgrâce. Cependant, elle n'en a pas fini avec son adversaire ni avec son alter égo garde du corps.

Bad Girls Badgirl4

Le personnage est alors mal défini : une émule de Mata-Hari, pseudo-vamp sulfureuse portant voilette et boa à la ville ou des bas-filets et un loup...

Par la suite, il s'étoffe.
Natacha choisit la liberté et devient une super-héroïne américaine.
On lui découvre des origines (dernière descendante des Romanov, rescapée miraculée de la Révolution russe), un père adoptif (Ivan, qui se fait passer pour son chauffeur), un passé (elle a été formée au KGB dont elle est devenue un sujet brillant - bien meilleure que Poutine) et même un époux (un super-héros russe, Le Garde Rouge, équivalent de Captain America, mort en mission, ce qui fait d'elle une vraie veuve.)

Bad Girls Badgirl5

Natacha change d'apparence et revêt une combinaison noire et moulante, des bracelets qui éjectent le redoutable dard de la Veuve et met ses capacités au service de la Justice. Elle devient même membre des Vengeurs et fréquente le super-héros Dardedevil avec qui il aura une liaison à épisodes.

Bad Girls Badgirl7

Son apparence connaîtra des variations (sa longue chevelure rousse sera un temps raccourcie, elle arborera un uniforme ou apparaît la marque de la veuve noire - deux triangles rouges inversés) mais on reviendra au costume noir. Un temps, elle se trouve confrontée à une imitatrice, la blonde Yelena Belova, chargée par les anciens chefs du KGB (devenu FSB) de l'éliminer et de la remplacer. Elle aussi échouera et sera disgraciée.

Bad Girls Badgirl8

La Veuve Noire reste un personnage riche et ambigu dont le potentiel est encore vaste. En effet, de part son origine trouble (Russe blanche formée et conditionnée par les Soviétique avant de devenir transfuge), on ne sait jamais pour quelle cause elle lutte... Or ses talents de combattante en font une adversaire redoutable. Elle doit être incarnée par l'actrice Scarlett Johansson dans Iron Man II...

Bad Girls Badgirl9
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyMer 22 Juil 2009 - 22:06

La Reine Noire.

La belle Jean Grey fait son apparition dans le n°1 de X-Men (1963) sous le crayon de Jack Kirby.

Bad Girls Bg-09

Elle est alors une frêle adolescente qui découvre son pouvoir de télékinésie (la faculté de déplacer les objets par la force de la pensée) et ses capacités de télépathe (communication et sondage mental.) Elle entre dans le groupe des X-Men sous le nom de Marvel Girl (Strange Girl en VF !)

Par la suite, frappée par les radiations cosmiques, ses pouvoirs sont décuplés, et elle devient le Phénix, le plus puissant membre de l'équipe. (Dans sa première version, sous le pinceau de Dave Cockrum...)

Bad Girls Bg-10
Dessin de Sacha d'après J. Byrne.

Le caractère de la douce Jean change : elle se comporte comme une allumeuse loin de la jeune fille réservée qu'elle était jusqu'alors. Comme si son surcroît de pouvoir l'enhardissait. En outre, elle fait d'étranges cauchemars où elle se voit en tenue du XVIIIe siècle, participant à d'étranges rites en compagnie d'un gentilhomme débauché : Jason Wyngarde.

Bad Girls Bg-04
Look Cuir et Fouet.

Celui-ci n'est autre que Mastermind (le Cerveau), un malfaisant télépathe qui compte monnayer l'âme de Jean comme ticket d'entrée au Cercle intérieur du Hellfire Club (le Club des Damnés), une organisation occulte qui regroupe les plus grandes fortunes nord-américaines.

Bad Girls Bg-08
Jason Wyngarde/Mastermind par J. Byrne.

Le Cerveau parvient à retourner Jean contre ses amis et la transforme en Reine Noire. Il escompte ainsi renverser l'actuel maître du Club, Sebastian Shaw, le Roi Noir.

Bad Girls Bg-01
Exit Jean Grey, enter the Black Queen (par J. Byrne)

Hélas, Mastermind joue avec des forces qui le dépassent : Jean Grey est possédée par son pouvoir et par une entité nommée Dark Phœnix (le Phénix Noir.) En corrompant son esprit, il a hâté l'éveil de cette part sombre qui menace de consumer la planète...

Bad Girls Bg-05
Le Dark Phœnix par G. Land et P. Ryan.
"Mastermind, tu as reveillé mon côté obscur !"

Le Hellfire Club a réellement existé, d'abord sous la forme d'une secte libertine qui contournait la rigueur morale anglaise, il est progressivement devenu un Club de pensée si influent qu'il a regroupé des personnalités de premier plan du milieu politique et du monde des affaires. On n'affirme même qu'il gouverna officieusement l'Angleterre pendant un temps.

Bad Girls Bg-07
John Steed et Emma Peel infiltrent Le Club de l'Enfer.

Le scénariste Chris Claremont et le dessinateur John Byrne se sont inspirés d'un épisode des Avengers (Chapeau Melon et Bottes de Cuir) qui traite de la résurgence du Hellfire Club (épisode Le Club de l'Enfer, 1ère saison avec Diana Rigg.) Steed doit alors s'infiltrer dans la secte afin de contrecarrer ses complots. Madame Peel, quant à elle, devient la Reine du Vice lors des orgies organisées par le Club.

Bad Girls Bg-02
La Reine du Vice et son animal de compagnie.

Celles-ci sont l'occasion de libation abondantes et de débauches mesurées (on est quand même à la télévision britannique !) L'épisode baigne toutefois dans une atmosphère sulfureuse, marquante pour l'époque.

Le caractère esthétique des soirées se réfère autant au XVIIIe qu'aux messes noires et aux rituels SM (bottes de cuir, corset, collier clouté etc.) Byrne nantira sa Black Queen de ces accessoires, tandis que les hommes, eux, s'en tiendront aux perruques poudrées, chemises à jabot et bas de soie. Chacun son style.

Bad Girls Bg-03
La Black Queen par Adam Hugues

Par ailleurs, il s'inspire des traits de l'acteur Peter Wyngarde - qui joue le grand maître du Club de l'Enfer) pour imaginer Jason, l'identité d'emprunt de Mastermind. (Les autres membres sont inspirés des acteurs Robert Shaw, Donald Sutherland et Orson Welles.)

Bad Girls Bg-06
Peter Wyngarde, un acteur également vu dans la série Departement S et son spin off, Jason King (!) et au cinéma dans Flash Gordon - il joue Clytus, le vicieux conseiller de Ming qui veut perforer Ornella Muti avec des vers !

Mastermind paiera chèrement ses perfides manipulations : le Dark Phœnix le privera non seulement de ses pouvoirs mentaux mais aussi de sa raison. Une maîtresse femme, absolument.

Bad Girls Bg-11
Le Phénix, incarné à l'écran par l'actrice Famke Jannsen - tueuse sadique dans le James Bond, Goldeneye, elle étouffe ses amants entre ses cuisses !
Revenir en haut Aller en bas
cdebiton
Titulaire


Masculin Nombre de messages : 629
Age : 38
Localisation : Cournon
Date d'inscription : 08/02/2007

Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyJeu 23 Juil 2009 - 7:11

Zaitchick a écrit:

Bad Girls Bg-11
Le Phénix, incarné à l'écran par l'actrice Famke Jannsen - tueuse sadique dans le James Bond, Goldeneye, elle étouffe ses amants entre ses cuisses !

Ouh pinaise j'avais pas fait le rapprochement mais maintenant que tu le dis
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
Joco

Masculin Nombre de messages : 2331
Age : 54
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyJeu 23 Juil 2009 - 16:52

Très intéressant tout ça ! Bon, ça ne vaut pas le sujet sur la crise de Xasalja mais les illustrations sont plus..... nombreuses, les explications plus... abordables et les mises à jour plus... fréquentes.
Revenir en haut Aller en bas
cobox

cobox

Nombre de messages : 224
Age : 37
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 25/03/2008

Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyJeu 23 Juil 2009 - 17:56

Merci pour toutes ces infos reliant les comics a des films. Sans connaitre énormément cet univers cela permet d'en avoir un apercu.
Revenir en haut Aller en bas
Marc Gyver



Masculin Nombre de messages : 1098
Age : 121
Localisation : Romagnat
Date d'inscription : 12/02/2007

Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyJeu 23 Juil 2009 - 22:57

Très belle chronique, zaitchick! Et merci pour cette vision de Madame Peel, qui semble issue de mes fantasmes d'adolescents les plus fous!



Citation :
joué dans les adaptations (libres) des romans d'Edgar Allan Poe par Roger Corman. Je vous recommande Le Puits et le Pendule où elle devient la victime d'un Vincent Price qu'elle a rendu fou.
Tu m'étonne que l'adaptation doit être libre! Dans mon souvenir, la nouvelle du gigantissime Poe ne faisait pas la part belle au beau sexe... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyJeu 23 Juil 2009 - 23:07

Même pas du tout puisque le héros est seul, prisonnier et menacé d'être découpé vif pas un mécanisme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyJeu 23 Juil 2009 - 23:24

Corman a adapté un certain nombre de nouvelles de Poe (Le Corbeau, La Chute de la Maison Husher, Le Puits et le Pendule, le Masque de la Mort Rouge etc.) en prenant énormément de liberté avec le texte original. Les critiques louaient l'ambiance onirique dans laquelle baignait ses films, ambiance provoquée par les fumigènes qu'il utilisait pour palier l'absence de décor. Corman a la réputation d'être le producteur le plus pingre d'Hollywood... mais sa gestion de la rareté tient du génie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls EmptyLun 3 Aoû 2009 - 8:07

Laureline apparaît dès le premier épisode de Valérian.
Une licorne transformée en être humain qui rejoint l'agence spatio-temporelle de Galaxity.
Par la suite, elle accompagne Valérian dans ses aventures et lui sauve la mise plus souvent qu'à son tour.
Dès le départ, Christin et Mézières ne voulaient pas d'un héros infaillible : plutôt un quidam qui réagissait plus qu'il n'agissait.
Laureline, par contre, est plus décidée et débrouillarde, au point de voler la vedette à son benêt de compagnon.
Dans Station Brooklyn, terminus Cosmos, elle franchit un pas supplémentaire...
Bad Girls Brooklyn-02

De mystérieuse apparitions sèment le désordre sur la Terre des années 80. L'origine de l'anomalie semble être extra-terrestre et contemporaine de nos héros du futur. Valérian mène l'enquête au XXe siècle et Laureline reste dans le futur.
Ce faisant, l'agent spatio-temporel commet une infidélité à sa compagne et tombe dans les filets d'une arriviste blonde. Laureline en conçoit une colère froide qui retombera sur les responsables des événements.

Bad Girls Brooklyn-01

Ceux-ci sont deux traine-patins qui importent sur la Terre du XXe siècle une technologie dangereuse (et volée) dans l'unique but de s'enrichir en la proposant à des multinationales avides elles-aussi. En attendant d'encaisser les dividendes de leur magouille, les deux crapules gouvernées par leurs hormones écument les bordels de Point Central.

Laureline se compose un look de dominatrice classieuse et inaccessible et, usant froidement de son charme, titille les deux abrutis jusqu'à les persuader de se battre en duel pour la posséder... Aucun n'en réchappera. Un avertissement pour Valérian s'il se laisse de nouveau bercer par le chant des sirènes ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Bad Girls Empty
MessageSujet: Re: Bad Girls   Bad Girls Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad Girls
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: BD américaine-
Sauter vers: