AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Communauté de Tanquerelle et Benoît

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Lun 5 Mai 2008 - 8:34

Voilà un livre qu'il est vachement bien !
Au début, j'y suis allé un peu à reculons : le buzz Mai 68, les hippies de retour pour nous expliquer la vie, tout ça ... Mais pas du tout.
Ça rappelle un peu Rural ou Les Mauvaises Gens de Davodeau. C'est un reportage sur une communauté post soixante-huitarde créée entre autres par Yann Benoît, le beau-père d'Hervé Tanquerelle, qui cosignent le livre. Il est articulé autour de conversations entre les deux hommes : Hervé pose les questions, oriente les sujets, Yann raconte. Et c'est plus qu'intéressant, c'est enrichissant.
Quand ils découvrent une minoterie désaffectée à la campagne (le lieu exact n'est pas mentionné), Yann et ses amis décident d'acheter et de s'y installer dans une forme de communauté très organisée et travailleuse. Pour la plupart, ils vivent en couple et ont des enfants. Ils n'ont rien à voir avec la philosophie hippie mais souhaitent mettre en application leur conviction politique, celle de l'autarcie économique et du non-consumérisme. Ils sont très organisés et le travail qui les attend est gigantesque. Plusieurs bâtiments sont à réhabiliter alors qu'il faut aussi mettre en place les systèmes de ressource alimentaire et de chauffage. Ainsi, de proche en proche, ils réussiront à s'installer comme ils le souhaitent, à s'organiser une petite source de revenus grâce à leur atelier de sérigraphie et surtout à vivre pratiquement en autosuffisance en intensifiant leurs élevages et leur production agricole et maraîchère. Ce qui est impressionnant (à moins que le narrateur l'ait sciemment omis), c'est qu'on ne les voit jamais s'engueuler.
En plus, ils sont malins et croient à la portée de leur message politique. Ils apprennent les bonnes moeurs paysannes en observant leurs voisins agriculteurs et ne vont pas tarder à s'aménager une cave à vin ! Malgré les questionnements que leur communauté suscite auprès des autochtones, ils vont se faire peu à peu accepter, travailler de concert en s'entraidant. Ils ne jugent personne et assument pleinement et de façon didactique ce qu'ils sont, ce qu'ils font. L'apogée pour eux sera la journée portes ouvertures qui conclue le premier volet de cette histoire ; un moment riche en émotion, dont ne manque pas l'ouvrage, sensible et constructif comme l'est Yann, plus convaincu et ouvert que militant inquisiteur. La mise en scène rejoint la poésie d'ensemble. Elle est construite autour de trois axes : les narrateurs, d'abord autour d'une table, puis volant autour des flash-backs ou les observant avec le recul de géants ou de souris, les flash-backs, et enfin, des images réalisées d'après photos d'époque, qui viennent apporter une ponctuation.
Le seul souci du livre, c'est qu'il donne envie de se resservir encore et encore du vin.


la fiche éditeur

Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
calypso
Auteur
Auteur


Nombre de messages : 4
Age : 68
Localisation : nantes
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Lun 12 Mai 2008 - 6:43

salut fred.
c'est yann benoit.
c'est sûr , parmi la masse sur 68...
pour te répondre:
ça s'engueule pas au premier tome ,mais c'était réel.
mais y'a un deuxième...rassures toi, ça va venir
quand au vin rouge, là ça continue..
enfin pour moi,
mais zut après tout, c'est moi qui raconte
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: L'auteur est dans la place, tout baigne 8)   Lun 12 Mai 2008 - 8:11

Salut Yann et bienvenue sur le forum Wink
Je me disais aussi, un tel groupe sans aucune tension, ça relève de l'utopie Very Happy
Est-ce que le second volume sera le dernier de cette histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
calypso
Auteur
Auteur


Nombre de messages : 4
Age : 68
Localisation : nantes
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Lun 12 Mai 2008 - 9:39

Ouai, c'est ça l'utopie
tu crois sincèrement(et pis t'es jeune) qu'une structure différente et "costaude" va faire que les histoires personelles des gens vont disparaitre, et puis au fil du temps elles reviennent et se cognent au modèle.
Ce sera un peu l'histoire du deuxième tome.
Chienne de vie...le temps d'apprendre à vivre , il est déjà trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
clairette

avatar

Féminin Nombre de messages : 268
Age : 32
Localisation : Clermont- Le puy (et des fois Tulle pour faire plaisir à mon amoureux)
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Sam 17 Mai 2008 - 11:21

alors alors, un long post sur la BD qui m'a le plus "tourneboulé" depuis longtemps alors que je ne 'y attendait absolument pas

j'ai hier lu "la Communauté" conseillé par Fred pour la soeur de JB qui rêve d'aller élever des chèvres dans le Larzac. au début ça semblait coller impec au titre mais en lisant on s'aperçoit que c'est pas exactement ça, cette communauté. comme Fred j'y allait un peu à reculons, parceque moi, les chèvres dans le Larzac, c'est pas trop mon truc (moi future fonctionnaire destinée selon Fred a s'abonner à télérama, n'ayant ni pellété ni pioché et dont l'unique callot sur les mains est celui du crayon qui frotte sur le majeur de la main droite)

en effet beaucoup de questionnements en lisant ce livre, surtout un constat immediat: combien l'état d'esprit des jeunes des année 70 est éloigné de l'état d'esprit des jeunes des années 2000 , comme le remarque d'ailleurs Hervé dans le livre. C'est donc cette pensée qui n'a pas quitté mon esprit pendant toute la lecture, combien tout cela me semblerait impossible aujourd'hui, à seulement 30 ans d'intervale, de se dire "on va monter une communauté pour que le monde entier prenne exemple et ne vive que d'amour et de légumes bios".
Au début, comme Hervé, j'ai donc porté un jugement (assez sévère) d'extrème naiveté et d'extrème insouciance envers ces jeunes qui comptaient survivre en elevant des chèvres et en vendant des colliers en galets, et la durant les premières pages du livre je me disais "ça marchera jamais". Et pourtant ça a marché apparemment, au moins deux ans à la fin du premier tome, et tout ce petit monde n'était pas du tout naif mais vraiment organisé, ne faisait pas ça juste pour rigoler et profiter de sa jeunesse mais croyait vraiment à cette aventure et à l'impact qu'elle pourrait avoir sur la société
Je loue ici la présence du personnage d'Hervé auquel je me suis fortement identifiée, et c'est normal, mais quand je dis vraiment c'est vraiment. au moment ou certaines questions traversaient mon esprit, il les formulait qq pages plus tard (le financement, l'éducation des enfants...) et Yann y apportait des réponses, bien que cette distance enorme subsiste encore et ne s'effacera pas, ce livre a au moins permis d'en prendre conscience (et quelle claque!) et de me dire qu'ils n'étaient pas ni fous ni naif, simplement d'une autre époque, d'une autre société.

ainsi, ce livre m'a vraiment retournée (et m'interroge encore), mais pas dans le sens "quelle belle aventure humaine" (enfin si, bien sur, mais pas principalement) mais surtout par le constat qu'il établit sur la grandeur du fossé entre deux générations e combien le monde a changé. du moins c'est comme cela que moi qui ai l'age de ces jeunes, je l'ai ressenti. quelle sentiment faut il en tirer? peut-être de la tristesse ou la nostalgie, ou alors le simple constat que la société évolue, c'est selon. en tout cas merci Yann et Hervé pour avoir rempli ma tête de questions sur ma propre génération et son incapacité (incapacité morale ou pratique?) à faire la même chose et même a comprendre (sommes nous plus cyniques? désabusés? ou tout simplement vivant dans un monde différent?) et m'avoir empeché de dormir la nuit dernière!
bref cette BD n'est pas (surtout pas!) réservé aux amateurs d'ovidés larzacois de plus de 50 ans mais a mettre entre toutes les mains de ceux qui ont entre 20 et 30 ans en l'an 2000, et les autres!

je partage tout de même l'opinion de Fred pour dire que tout semble bien rose: quid des désacords, qui sans doute ne se sont pas tous réglés au coin de feu de la salle commune?

aparemment ces questions vont être réglés dans le tome suivant, qu'on attends donc avec impatience! Je suis aussi curieuse de savoir si les autres "jeunes" lecteurs l'on aussi ressenti de cette façon (Jeunes, à vos claviers!)
Revenir en haut Aller en bas
http://kirikatoakham.skyblog.com
calypso
Auteur
Auteur


Nombre de messages : 4
Age : 68
Localisation : nantes
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Dim 18 Mai 2008 - 13:56

Clairette

Quand on partait dans les pyrennées en 2cv voir les copains des P.O. on passait par Limoux et 'je crois, pas loin de Die

j'étais déjà bien naïf, parce que je voyais pas pourquoi on faisait de la pub pour la blanquette de veau à Limoux, quand à la clairette de Die, c'était un mystère complet

Bon, c'était des petites questions légères qui font la vie simple,et qui depuis se sont résolues, assez simplement aussi, un verre à la main.

Hervé est bon en effet
Il m'a remis là ou j'étais vers mes vingt ans
ça m' a plu aussi d'essayer, un peu pied à pied, de comprendre ce petit jeune qui était sûr de changer le monde et la vie.

un peu comme tu regardes ça toi.
donc un peu ébahi...aussi

ça fait plaisir de te lire

je laisse la place à les jeunes...

un bisous de ma part de moi à ton amoureux quand tu passes à Tulle, dont je connais pas la spécialité ( mais y'a sûrement des bulles dedans)

yann
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: paroles paroles paroles   Dim 18 Mai 2008 - 15:39

Je ne peux pas m'empêcher de poster ce texte de G.Manset interprété par Bashung dans son dernier album (qui ? moi ? monomaniaque ?), qui colle merveilleusement au sujet et que je vais de ce pas interpéter dans ma salle de bain Laughing

Comme un légo

C'est un grand terrain de nulle part
Avec de belles poignées d'argent
La lunette d'un microscope
Et tous ce petits êtres qui courent

Car chacun vaque à son destin
Petits ou grands
Comme durant des siècles égyptiens
Péniblement

A porter mille fois son point sur le i
Sous la chaleur et dans le vent
Dans le soleil ou dans la nuit
Voyez-vous ces êtres vivants?
Voyez-vous ces êtres vivants?
Voyez-vous ces êtres vivants?

Quelqu'un a inventé ce jeu
Terrible, cruel, captivant
Les maisons, les lacs, les continents
Comme un lego avec du vent

La faiblesse des tout-puissants
Comme un lego avec du sang
La force décuplée des perdants
Comme un lego avec des dents
Comme un lego avec des mains
Comme un lego

Voyez-vous tous ces humains?
Danser ensemble à se donner la main
S'embrasser dans le noir à cheveux blonds
A ne pas voir demain comme ils seront

Car si la terre est ronde
Et qu'ils s'agrippent
Au delà c'est le vide
Assis devant le restant d'une portion de frites
Noir sidéral et quelques plats d'amibes

Les capitales sont toutes les mêmes devenues
Aux facettes d'un même miroir
Vêtues d'acier, vêtues de noir
Comme un lego mais sans mémoire
Comme un lego mais sans mémoire
Comme un lego mais sans mémoire

Les capitales sont toutes les mêmes devenues
Aux facettes d'un même miroir
Vêtues d'acier, vêtues de noir
Comme un lego mais sans mémoire
Comme un lego mais sans mémoire
Comme un lego mais sans mémoire

Pourquoi ne me réponds-tu jamais?
Sous ce manguier de plus de dix mille pages
A te balancer dans cette cage

A voir le monde de si haut
Comme un damier, comme un lego
Comme un imputrescible lego
Comme un insecte mais sur le dos

C'est un grand terrain de nulle part
Avec de belles poignées d'argent
La lunette d'un microscope
On regarde, on regarde, on regarde dedans

On voit de toutes petites choses qui luisent
Ce sont des gens dans des chemises
Comme durant ces siècles de la longue nuit
Dans le silence ou dans le bruit
Dans le silence ou dans le bruit
Dans le silence ou dans le bruit
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
clairette

avatar

Féminin Nombre de messages : 268
Age : 32
Localisation : Clermont- Le puy (et des fois Tulle pour faire plaisir à mon amoureux)
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Dim 18 Mai 2008 - 19:19

cher Yann, merci pour cette réponse! je viens de relire mon post qui est vraiment très confus, mais c'est que tout ça se bousculait tellement dans ma tête! heureusement qq jours de recul et un café avec Fred et Fab m'a permis d'y voir un peu plus clair!

après donc y avoir repensé avec plus de recul, je pense qu'effectivement ce qui m'a le plus interpelé, c'est "comment est-ce qu'ils ont pu
croire que ça marcherait, comment on-t-il pu croire vraiment qu'un tel monde était vraiment possible?

et donc voila des questions qui en découlent: si aujourd'hui on sait d'avence que c'est impossible, ya-t-il encore une place pour l'espoir et l'utopie dans notre génération? (une utopie différente?)
d'ailleur peut-etre qu'il y a encore un espoir, peut-être peut-on trouver une forme de "communauté" a peu près égalitaire qui soit adaptable à la société moderne) même si la réponse est sans doute non, il faut je pense tout de même essayer d'y croire, ou du moins s'en donner l'illusion, sinon comment encore pouvoir envisager chaque jour avec optimisme? Notre génération a constaté avec l'histoire que la majorité des "grandes causes" et des révolutions se terminent au mieux par un constat d'échec, au pire par des milions de morts. je pense que l'on sait maintenant qu'on ne peut pas "changer le monde" mais seulement essayer de "le rendre un peu moins pire", chacun à son echelle, par une action dans des associations, ou simplement un bonjour ou un sourire dans la rue.

notre génération ne peut sans doute pas comprendre votre démarche car contrairement à vous, nous avons tous les choix et toutes les libertés, donc puisqu'il ne semble ne plus rien avoir à revendiquer ensemble, tout le monde se replie sur soi et comme le disait Fred, le choix ne se porte plus sur "vais-je rester chez moi à écouter l'ortf ou aller demander plus dans la rue?" mais sur "cet été vais-je partir au Maroc ou aux Canaries? " Mais si c'est vrai qu'il y a moins à revendiquer à l'échelle national, le mouvement global de mondialisation fait que ces revendications se sont automatiquement reportées sur le monde entier et les pays étrangers, d'où je pense l'importance en ce moment de la Chine, de la Birmanie, des émeutes de la faim. Sans doute dans 30 ans les jeunes de 25 ans se demanderons comment on a pu espérer voir respecter les droits de l'homme dans le monde (et d'ailleurs a-t-on vraiment le droit de mener ces batailles pour d'autres peuples?, c'est une autre histoire...)

maintenant quelques questions, sans doute impossible à répondre vraiment:

avec 30 ans de recul, pensez vous que c'était vraiment possible à l'époque de construire qqchose de viable? je veux dire par là, si ça semble impossible de nos jour, pensez vous que l'époque des années 70 aurait permis que ça marche, ou alors que quelque soit l'époque, l'homme est décidément trop indépendant (égoiste?) ? Si c'était à recommencer, que feriez vous différemment?

peut etre le 2eme tome répondra à cette question (et au précédentes, d'ailleur, est-ce possible d'y répondre). en tout cas merci encore!

PS: tout ignorer de la Clairette de Die pour quelqu'un qui aime le vin, c'est surprenant! en tout cas la Clairette de Clermont-Ferrand vaut tout autant que celle de Die!
Revenir en haut Aller en bas
http://kirikatoakham.skyblog.com
JB

avatar

Masculin Nombre de messages : 435
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Dim 18 Mai 2008 - 19:26

calypso a écrit:
Tulle, dont je connais pas la spécialité
Alors euh... à Tulle, on a une manufacture d'arme mourante et les accordéons Maugein - la Rolls des acordéons.

calypso a écrit:
( mais y'a sûrement des bulles dedans)
"Sors de ta bulle et viens à Tulle" est le 'slogan touristique' de Tulle. Bien joué.

Trève de plaisanterie merci beaucoup pour cette BD, j'ai été agréablement surpris. J'ai voulu tester la marchandise avant de pouvoir l'offrir à ma soeur, ça m'a énormément plu. Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
clairette

avatar

Féminin Nombre de messages : 268
Age : 32
Localisation : Clermont- Le puy (et des fois Tulle pour faire plaisir à mon amoureux)
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Dim 18 Mai 2008 - 19:27

A oui une autre question qu'on se posait avec Fred autour de ce fameux café: n'y avait il pas dans cette communauté une volonté de montrer l'exemple (sans prétention bien sur) pour permettre une extension du mouvement? Par exemple, la journée porte ouverte est on l'aura compris l'occasion pour vous de démonter les préjugés des villageois sur votre communauté, mais y avait-il aussi une volonté de "propager le mouvement par l'exemple?"

(PS: j'ai transmis sans faute le bisous à mon amoureux de Tulle, d'autant plus qu'aujourd'hui c'est son anniversaire)
Revenir en haut Aller en bas
http://kirikatoakham.skyblog.com
clairette

avatar

Féminin Nombre de messages : 268
Age : 32
Localisation : Clermont- Le puy (et des fois Tulle pour faire plaisir à mon amoureux)
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Dim 18 Mai 2008 - 19:39

(je suis en forme ce soir)

sinon il faut dire à Hervé de venir aussi un peu sur le forum nous parler de la mise en image de cette aventure et de la façon dont il a ressentit ces entretients et le regard qu'il pose sur cette communauté (et sinon aussi de venir faire un tour Clermont-ferrand, on a pas vraiment de bon vin mais des chouettes Volcans, et l'hydromel c'est bon aussi!), et aussi pour qu'il nous dise si oui ou non, son marriage était en jeux? Wink http://tanquerelleherve.blogspot.com/search/label/La%20Communaut%C3%A9
Revenir en haut Aller en bas
http://kirikatoakham.skyblog.com
JB

avatar

Masculin Nombre de messages : 435
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Dim 18 Mai 2008 - 19:43

Sur son blog Hervé se dessine barbu et sans lunettes. Pourquoi a-t-il changé son look dans La Communauté??
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2438
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Mar 20 Mai 2008 - 8:17

Parce qu'il se rase quand l va voir beau-papa Laughing

bon plus sérieusement, j'ai lu cet album sans grande motivation au départ et ce fut donc une bonne surprise. J'avoue que je n'ai pas été convaincu de la vie en communauté comme choix de vie, même si dans le cas présent, le système semble fonctionner (pour l'instant).
Je ne vais pas revenir sur les qualités du bouquin, tout a été dit je pense. J'aurai une petite question, on parle de l'éventualité d'une éducation pour les enfants par la nature; mais quid des sciences, des arts, etc... pour les adultes comme pour les enfants ?
Voila voila une première interrogation, d'autres vont suivre sans doute.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
calypso
Auteur
Auteur


Nombre de messages : 4
Age : 68
Localisation : nantes
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Mer 21 Mai 2008 - 16:56

bon, bon,

JB je le lavais et le rasais dans la baignoire quand il venait.
une fois laché j'avais plus de contrôle...

fabulous c'est vrai , y'a eut une coupure à ce niveau
je crois que j'ai fait mon premier musée vers les trente ans..
mais après plein d'autres.

fred T'aimes la poésie?
y'a une phrase de Bobin que j'aime bien
"tout est là devant nous , rien n'est caché.
la vie passée , la vie présente, la vie future.
comme trois petites filles échangeant en riant des confidences sur une route de campagne"
le grave, légèrement..

clairette bulettes

c'est beaucoup que tu dis
c'est vrai aussi que beaucoup de questions que tu poses seront dans le deuxième tome. Quoi dire

Montrer l'exemple , oui c'est un peu logique (tu as déjà vu que c'était sans prétention.) tu crois plus aux actions politiques, t'es politique aussi, ben tu fais et... ça se verra, donc par l'exemple oui.

je redis que je suis aussi surpris rétroactivement que toi de ce qu'on était.
c'est vrai le monde a bougé bougé et il est vraiment mondial, ce monde.
ce n'était pas si vrai .Si je veux être un peu con, les chinois avaient le bon goût de crever de faim et ne piquaient pas le boulot des autres .

Je crois qu'il faut continuer à croire et essayer d'être le plus juste possible entre ce qu'on qu'on croit et ce qu'on vit concrètement, et puis surtout continuer toujours à chercher et pas trouver des réponses toutes faites qui certes rassurent (anti machin, anti truc, pour machin, pour truc..)mais empèchent un peu de réfléchir, quand mème un p'tit peu.
le monde a changé et il devient de plus en plus complexe...
peut être aussi pas gueuler sur tout qui nous empêche de, mais s'organiser avec d'autres pour chercher des formules, vous faites pas ça sur ce blog ?
je ne suis pas si sur que vous ayez tous les choix et toutes les libertés.Parce que pour les avoir, ...y'a pas le choix, il faut bien etc...

alors , ben c'est pas facile tout ça, mais c'est sur je suis bien d'accord sur "chacun à son échelle,et simplement un bonjour ou un sourire dans la rue" et puis tout le reste va suivre.
bisous, bisous (bisous)
yann

et puis
à chaque vie d'être vécue
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Ven 30 Mai 2008 - 14:42

Il y a déjà quelques jours que je l'avais acheté et il attendait bien sagement que les temps soient propices à sa lecture. Je ne voulais pas rater ce rendez-vous qui, au dire de ceux qui en ont parlé ici ou là bas, risquait d'être fort prometteur.
Le temps est venu et je n'est pas été déçu. Oh ! Non ! Quel plaisir que cette lecture là. Le contact avec cet ouvrage m'a fait remonter des souvenirs d'enfance où j'entendais parler avec beaucoup d'émerveillement, dans mon entourage proche, de communauté. Je crois qu'à l'époque, je ne me posais pas beaucoup de question sur ce que cette façon de vivre était réellement, mais qu'elle m'apparaissait comme une bien belle manière de grandir et d'aborder l'age adulte. Pleine d'espoir et de perspective, l'avenir, quoi ! Et puis le temps passe et l'on grandit en oubliant ses rêves d'enfants. Maintenant, je n'ai plus l'insouciance de l'enfance mais, à la lecture de ce livre, je regrette de ne pas avoir eu l'occasion de tenter une telle expérience, vraiment. Quand je vois les dégâts causé par le développement de notre société hyper-individualiste, je me demande si je n'ai pas raté quelque chose...
Mais bon, c'est comme ça....

Un grand merci à vous, chers auteurs de m'avoir permis de replonger dans cet univers si familier et si lointain, maintenant. Je l'avais presque oublié.

Tiens, je vais en reparler avec mes frères un de ces jours.
Revenir en haut Aller en bas
Quilotoa
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 36
Localisation : Loin
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Lun 16 Juin 2008 - 20:57

Très intéressant !

Du point de vue du ptit jeune que je suis... Ca me paraît très loin ! Rien que l'idée de vivre en communauté, j'ai du mal à m'y faire. Pourtant, c'est sûr que vivre avec une bande de copains, ça serait le pied. Mais les jeunes de maintenant sont différents... Je sais pas...

En tout cas, bravo pour ce que vous avez fait, ça donne envie !

Moi j'ai plus envie de bouger un peu partout mais chacun son truc. :p

Edit : calypso, est-ce que votre communauté se rapprocherait plutôt du mouvement altermondialiste, si vous étiez jeunes maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Mar 30 Déc 2008 - 17:29

encore une fois , mieux vaut tard que jamais Rolling Eyes , la BD chez moi c'est comme le bon vin et la consommer tardivement cela peut avoir du bon , c'est encore plus vrai dans le cas présent Very Happy .

En fait , ce bouquin , je l'avais commençé au mois de Juin puis vite reposé au bout des 30 premières pages , je m'étais dis pfouuuu encore un bouquin sur mai 68 , rien de bien neuf en quelque sorte.
Et finalement ce titre la communauté devait bien cacher autre chose que les manifs , les pavés , les AGs et les barricades , je décide donc de dépasser préjugés et à prioris pour mieux franchir ces premières pages qui constituent la génese de l'histoire mais en aucun cas le contenu.

Et petit à petit je me suis laisser envouter par cette histoire , une histoire vraie d'où un interêt encore plus fort , Oui , il s'agit bien d'un véritable témoignage personnel et collectif sur une époque , sur des instants de vie au sein d'un mode de vie différent.
Les comparatifs avec notre époque ... , se demander si aujourd'hui tout cela serait possible ? ... non ce n'est pas du tout ce qui a animé ma lecture , je préfére retenir surtout avec quelle intelligence , cette petite communauté est parvenue à atteindre son idéal , comment ils sont parvenus à construire tout ça , voir au fil des pages , des réponses apportées à toutes les interrogations que je pouvais me poser.
Et surtout qu'est ce que j'ai pu rire , épiques les épisodes concernant le zigouillage des animaux Laughing .

Du grand art cheers , merci tout simplement Wink .

J'ai vraiment hâte de découvrir la suite et je suis curieux de savoir comment tout ça peut se casser la gueule car à la sortie de cette journée "portes ouvertes" , on a du mal à imaginer une fin à ce bonheur et cette quiétude ambiante.

voili voilà , désolé si mon post ne sert à rien à part remettre ce superbe album dans l'actualité du forum Rolling Eyes , vous en aviez tous beaucoup mieux parlé que moi Embarassed

can
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: best on the web   Mer 31 Déc 2008 - 7:03

Can a écrit:
désolé si mon post ne sert à rien à part remettre ce superbe album dans l'actualité du forum
... Et quand un tel topic est remonté, moi je me dis qu'on en a un chouette de beau forum bom
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Quilotoa
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 36
Localisation : Loin
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Mar 2 Fév 2010 - 20:21



Le tome 2 vient de sortir (ainsi qu'un coffret 1+2) !

Ça promet !!!! La couv' est chouette ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Mar 2 Fév 2010 - 20:29

j'achète
Revenir en haut Aller en bas
jefd



Masculin Nombre de messages : 14
Age : 57
Localisation : 73
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Mar 9 Fév 2010 - 17:48

Bonsoir à tous,
Moi qui ai un esprit un peu anar et soixante-huitard je me suis jeté dessus quand je l'ai trouvé.
Que dire de nouveau : j'attends de trouver le T2 pour voir comment cela tourne au vin...aigre.
Utopie passée dit-on? Et pourquoi passée? Dans sa forme de vie commune, les uns sur les autres, peut-être. Encore que ...

Mais le refus du consummérisme, la liberté d'esprit pour empêcher que M. Le Moche (pardon Le Lay, je confonds toujours) ne vide nos cerveaux pour les remplir d'envie de coca cola/ Mac Do / Rolex ( j'ai 50 ans cette année et TOUJOURS pas de Rolex) et so on, je veux y croire toujours et même plus que jamais.

Ce que Yann and Co avaient senti il y a 30 ans est devenu de nos jours vital.
Nous pouvons chacun à notre mesure et par phénomène "tâche d'huile" (bio évidement) éviter cela : il faudra du temps mais si on ne veut pas finir comme dans "1984" ou "Le meilleur de mondes" c'est nous les vieux qui devons commencer et inciter nos proches à nous suivre. Devenons une vrai fraternité agissante!

Le T2 finit mal? Je ne sais pas si je vais l'acheter, il pourrait casser mon rêve !! ! affraid
Je rigole bien sûr, mais touchez pas à mon rêve quand même.
jefd
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Jeu 11 Fév 2010 - 22:06

Alors, effectivement, on pourrait dire que le tome deux fini mal dans la mesure où, mais vous vous en doutez,
Spoiler:
 
Mais je ne suis pas du tout d'accord avec cette vision pessimiste des choses et je pense qu'au contraire ce livre et cette expérience qu'il nous fait partager donne carrément envie d'essayer des trucs nouveaux, carrément dingue peut être mais de vivre des choses fortes à la place de nos petites vies faciles mais sans grand intérêt parfois. Je te rassure, le rêve reste intact, voir même il s'en nourrit.
C'est facile à dire mais ce n'est pas facile à faire, donc....
Moi, même si le bilan peut apparaitre un peu négatif, je les envie, vraiment, sincèrement et du fond du cœur je remercie les auteurs de nous permettre d'en partager un petit bout de si belle manière. J'adore ces livres.



Et, ça va peut être paraitre un peu ridicule à certains mais, à une toute petite minuscule échelle, je trouve que le shériff d'or tient un peu de la même inspiration. Ce n'était pas un vendredi mais si vous étiez à la soirée d'élection, vous comprendrez mieux, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   Dim 9 Mai 2010 - 8:19

Il y a des tomes 2 que l'on aborde avec la plus grande appréhension , la peur de la déception est immense face au plaisir éprouvé sur le premier tome , c'est d'autant plus le cas ici , où la crainte de voir le bel édifice s'éffondré.
Je me suis refusé même cette lecture quelques semaines ne voulant pas admettre l'échec du projet. Et puis bon , soyons responsable et arrêtons de rêver , je m'engage ...
On reste dans la lignée du premier tome , la qualité des entretiens entre Hervé et Benoît est très riche , de nouveaux intervenants font leur apparition et le regard porté sur la période semble toujours juste et réaliste même si par respect pour certains protagonistes , on sent une retenue sur les passages plus difficiles et sur les tensions.

Certains thèmes sont approfondis (le travail , les enfants , l'aggrandissement de la minoterie , sexualité) et finalement tout ne va pas si mal pendant une bonne partie de ce nouveau chapitre (là aussi est ce plus facile de parler des réussites que des choses qui fachent ?).
Je ressens même du mieux , on a l'impression que l'expérience acquise et l'organisation mis en place permettent à la communauté de gérer tous les types de situation , on semble loin de l'innoncence des débuts.
Cependant , dans cette maturité (et donc lucidité) , les fissures sont de plus en plus visibles et l'individu va reprendre la main sur le groupe , et je suis totalement d'accord avec les auteurs sur le fait que dans n'importe quel modèle (économique , sociale , politique etc ...) , l'individu et ses aspirations personnelles reprendront toujours leur droit au détriment du groupe , du modèle , c'est certainement la nature , nous devons être ainsi fait.

Au final , cette lecture m'a passionné , le récit dans sa construction est admirable , le dessin très vivant (et ses planches type photo ancienne , quel régal Shocked ) , je me suis pleinement immergé dans l'époque , dans la communauté , me sentant parmi eux , partageant leur magnifique quotidien.

Un album donc indispensable , sur les 2 tomes , une de mes meilleures lectures depuis bien longtemps I love you .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Communauté de Tanquerelle et Benoît   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Communauté de Tanquerelle et Benoît
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Communauté de Tanquerelle et Benoît
» Avis de marché - Communauté urbaine Nice Côte d'Azur - Nettoyage oeuvres d'art situéesautour de la ligne 1 du tramway
» La communauté du Sud
» Une mauvaise nouvelle dans la communauté congolaise de Bundes
» La vierge froide et autres racontars de Riel, Bonneval et Tanquerelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: