AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Profession du père de Sebastien Gnaedig

Aller en bas 
AuteurMessage
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2687
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Sam 24 Mar 2018 - 14:55

Les adaptations littéraires se suivent mais est ce qu'elles se ressemblent vraiment ?



Je ne saurai répondre mais force est de constater que les éditions Futuropolis semblent creuser le sillon et c'est carrément le directeur éditorial en la personne de Sébastien Gnaedig qui s'attèle cette fois-ci au roman de Sorj Chalandon, Profession du père, paru en 2015 chez Grasset.

N'ayant pas lu l'original, il est bien difficile de vous dire si l'adaptation est réussie ou du moins si elle apporte quelque chose dans son traitement au livre de Chalandon (ou à quoi ça sert  Laughing ?), pourtant j'ose d'ores et déjà affirmer que le travail graphique de Sébastien Gnaedig via son trait fin, délicat et élégant apportera une forme de légèreté dont cette terrible histoire avait bien besoin, comme un contre poids à la violence et l’âpreté de ce qui va nous être raconté.

Profession du père n'est donc pas un album vraiment réjouissant, il s'agit de l'enfance terrifiante d'Emile Choulans dont on partage le quotidien pris entre un père fou, violent et manipulateur et une mère soumise et indifférente.

Il y a donc le père André, à la fois proche de De Gaulle, ex membre des compagnons de la chanson, ancien footballeur professionnel, en relation avec la CIA via Ted l'ami américain et parrain d’Émile, il est schizophrène et violent au possible, il se positionne dans toutes les causes et tous les combats, il est celui qui espionne des russes en pleine guerre froide, il est celui rendra l'Algérie à la France, il est celui qui tuera le général.

A coté il y a Émile et le regard de l'enfant sur une situation qu'il ne peut pas comprendre. Parce qu'il est un enfant. Parce que la famille vit en vase clos : jamais d'invités, pas de relations sociales, maison interdite aux petits copains, aucun moyen de comparer avec ce qui se passe ailleurs. Il est battu et doit assumer les missions que lui confie son père, des missions totalement insensées dans lesquelles il entrainera un compagnon de classe, pour à son tour devenir totalement mythomane.

Pourtant, il y a l’admiration et le respect, il y a l'amour qu'un fils porte à son père, même le pire des pères, le récit oscille entre tous ces sentiments contradictoires, entre l'épopée et le roman d'espionnage, entre la comédie et la tragédie. La complexité de la relation du père et du fils est parfaitement décortiquée au point où la cruauté peut devenir banale et la folie ordinaire. Il faudra des années à cette famille pour l'extirper et il sera bien souvent trop tard pour soulager les traumatismes d'une vie.

Magnifique livre qui méritera je l'espère toute notre attention, livre dans lequel il faut un peu de temps pour entrer, du temps pour s’immerger dans l'intimité de la famille. Avec beaucoup de pudeur et de simplicité, Gnaedig s'est emparé de l'histoire pour retranscrire fort justement les émotions et le juste nécessaire pour rendre compte, sans jugement ni aucune forme de pathos.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4803
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Sam 24 Mar 2018 - 16:01

Très belle chronique, Canou, et fort juste !
Bravo cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3256
Age : 44
Localisation : Dans mon Auvergne jolie parmi les bois les monts
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Mer 4 Avr 2018 - 14:57

C'est étonnant que Chalandon ait trouvé - il le dit dans la préface - que gnaedig soit resté sobre et ait tenu la violence à distance... J'ai trouvé au contraire qu'il y a un aspect plutôt répétitif dans l'enchaînement des chapitres sur le père, qui alourdit un peu le propos. Il y a de beaux moments néanmoins.
Une lecture honnête, au niveau de ce début d'année.

Et de fait, je suis assez peu d'accord sur la pudeur et la simplicité ; le livre me semble assez démonstratif.
Revenir en haut Aller en bas
Didine
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 38
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Sam 21 Avr 2018 - 9:02

Le découpage très cadencé m’a un peu dérangée en début de lecture mais cela s’est au final vite estompé. J’ai trouvé intéressant que la maladie psychique soit abordée sous l’angle des conséquences pour l’entourage, notamment avec le transfert sur Emilie qui devient à son tour manipulateur.
Une lecture agréable! Une belle chronique! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 609
Age : 41
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Mer 25 Avr 2018 - 21:14

Complètement d’accord avec Can, simplicité, pudeur, et absence de pathos font les qualités de cette bd, je rajouterai justesse et concision, un bon rythme lié à la brièveté des chapitres ; un dessin ‘basique’, dépouillé, qui peut rappeler celui d’un enfant, et traduit parfaitement l’univers limité et triste dans lequel baigne Emile. Adaptation réussie dans le sens où elle ne m’a pas donné envie de lire le roman, (à l’inverse de Serena), la bd se suffisant à elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 267
Age : 47
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Jeu 26 Avr 2018 - 3:56

Le regard d'un enfant qui vit un cauchemar quotidien pour aborder la psychiatrie en liberté : c'est effectivement une approche sensible et délicate.
Ce qui me touche le plus, c'est son incapacité à se rebeller, pris par l'admiration paternelle et acceptant sa tyrannie. La froideur que j'ai ressentie vient je crois de cette soumission.
Seul le dessin où il excelle à l'école, et qui deviendra le métier de l'enfant - restaurateur de tableaux - lui permettra de se sortir de ce cloaque.
Une bien belle lecture.
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2564
Age : 35
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Ven 27 Avr 2018 - 10:31

Ben je suis moins enthousiaste que beaucoup visiblement.
Il s'agit certes d'un bon livre mais je rejoins Jérôme sur l'aspect répétitif de la succession des chapitres qui est un élément déjà présent dans la construction du roman. Les dialogues aussi semblent avoir été empruntés (si j'en crois les extraits trouvés en ligne) et trouve pour leur part bien leur place dans la bande dessinée.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1800
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Dim 29 Avr 2018 - 15:55

Bien difficile de ne pas être sensible à cette affreuse histoire, un peu indigeste à force de répétitions douloureuses.
J'ai trouvé le récit bien peu distancié, également.
J'ai par ailleurs lu un livre de Chalandon, son premier, Le petit Bonzi, qui s'attache à suivre un enfant bègue. Je n'en garde pas un souvenir impérissable.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    Lun 30 Avr 2018 - 20:04

finesse, pudeur et justesse, pour un thème bien difficile à traiter sans tomber dans le pathos ...
Un ouvrage réussi qui fait froid dans le dos.
et surtout : oui, pauvre(s) gosse(s)...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Profession du père de Sebastien Gnaedig    

Revenir en haut Aller en bas
 
Profession du père de Sebastien Gnaedig
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une profession très décriée...
» Sebastien Visintin sur SERPENT en 2011 !
» Profession Photographe
» Happy Birthday Sebastien alias Spiff
» Sebastien Rochford

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: