AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Artemisia, de Baudoin et Ferlut (Delcourt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3129
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Artemisia, de Baudoin et Ferlut (Delcourt)   Mar 3 Oct 2017 - 20:20



L'hiver 1638, l'artiste peintre Artemisia Gentileschi retourne à Rome, la ville qu'elle a dû fuir de nombreuses années auparavant. Sa fille de 18 ans l'accompagne et ne cesse de la questionner sur son passé sulfureux. Car Artémisia est une grande peintre dans un monde qui ne permet pourtant aux femmes que d'être épouse et mère...
C'est par la bouche de la gouvernante que la jeune fille apprend peu à peu les durs chemins qu'a dû emprunter sa mère pour être reconnue comme artiste et être libre de ses choix.

Une bande-dessinée très réussie, une histoire vibrante et actuelle, portée par le trait gracieux et précis de Tamia Baudoin. (feufollet)

Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4742
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Artemisia, de Baudoin et Ferlut (Delcourt)   Mer 4 Oct 2017 - 10:59

Pas du tout convaincu par ce livre d'un format mal choisi, une taille plus grande aurait procuré davantage de lisibilité. Il y a un problème évident de rythme dans ce récit (et le rythme, c'est le principe de la bande dessinée), beaucoup de scènes redondantes qui rabâchent une question sans pour autant faire évoluer la psychologie des personnages en prise avec cette question, d'autres scènes qui ne servent pas à grand chose. Le personnage de la fille me pose problème aussi, elle ne sert à rien et par conséquent dessert. Soit tu vas au bout du processus et tu intègres ce personnage dans le récit, tu fais en sorte de l'épaissir (qui, quoi, où, comment), soit tu ne l'utilises pas. Pour couronner le tout, je trouve les textes fort mal écrits.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
 
Artemisia, de Baudoin et Ferlut (Delcourt)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Murail, Marie-Aude] La fille du docteur Baudoin
» Décembre 2010 [Delcourt]
» Jane Eyre, projet BD chez Delcourt
» Acriboréa chez Delcourt
» Janvier 2011 [Delcourt]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: