AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La pluie des corps, de Bernabé et Quittard (Sandawe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3088
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: La pluie des corps, de Bernabé et Quittard (Sandawe)   Mar 4 Avr 2017 - 7:20


Anne et Paul habitent une petite maison délabrée, au sommet d’une colline surplombant un village isolé. Lui est malade, elle s’occupe de lui. Un après-midi d’automne comme les autres, tous deux attendent sur le porche de leur maison que le temps passe, que quelque chose se passe. Et justement, ce jour-là, quelque chose d’extraordinaire se passe lorsqu’une pluie d’hommes nus troue le plafond nuageux et s’abat sur le village.

Histoire aux nombreuses lectures sur l’amour et la maladie, 'La pluie des corps' est une bande dessinée one-shot en dessin réaliste et couleurs, dont les principales références sont Edward Hopper et 'Les moissons du ciel' de Terrence Malick pour le cadre où se déroule l’action et son atmosphère ainsi que l’œuvre de Howard Phillips Lovecraft tant pour la flore du cimetière que pour sa façon de suggérer une présence inhumaine, supérieure et menaçante. Par leur thématique et leur esthétique, ces références illustrent en effet la volonté avec cette bande dessinée de traiter par les émotions et les sensations un récit fort et riche, étrange et beau, dont l’approche fantastique permet de montrer l'extraordinaire comme miroir original sur l'être humain.
(notice éditeur)

Des hommes nus encore vivants déchirent le ciel et s'abattent sur un village. Un couple vivant à l'écart devient le gardien imposé d'un cimetière créé autour de chez eux. Le mari malade se retrouve prisonnier de sa compagne, mais elle le maintient en vie pour l'amener à son destin.
Nous apprenons dans les pages de fin l'attrait du scénariste pour les films d'horreurs de Carpenter. Je n'ai jamais apprécié, et connais très peu ce genre ; ce n'est pas le livre qui va me réconcilier avec. (Charles Olivier)
Revenir en haut Aller en bas
 
La pluie des corps, de Bernabé et Quittard (Sandawe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Housse anti-pluie pour ma petite caméra
» En robe d'automne, Elmer salue le retour de la pluie
» Ah la pluie
» LE TATOUAGE arts du corps
» Disney et le mauvais temps (orage, pluie, neige, grêle...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: