AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Au travail T2, de Josso-Hamel (L'Association)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3106
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Au travail T2, de Josso-Hamel (L'Association)   Sam 1 Avr 2017 - 22:22


"Pourquoi fais-je de la bande dessinée?..."
Chez Olivier Josso, cette question récurrente a peu à peu tissé un nœud de frustration, où s'opposent l'incommunicabilité et le désir de dire.
Y répondre tient alors de l'urgence, de la réelle nécessité... dont acte : Au travail.

Donnant suite au jet d’encre éclairé du volume inaugural, Olivier Josso-Hamel continue son exploration autobiographique. Toujours sur papier radiologique, il inspecte la bande dessinée et les origines de sa propre pratique : après un feu orange haut en symbole et en couleur, l’auteur passe au vert, allégorie végétale pétrie d’espoir salutaire. Dans ce deuxième opus, un trait précis sert une lettre soignée afin de sonder un parcours humain et artistique construit dès l’enfance. À travers les figures de son passé, réelles ou dessinées, Olivier Josso-Hamel questionne ici la mémoire et l’absence : quand la famille devient monde du silence, un père disparu peut en cacher bien d’autres. Pourtant, racines et images subsistent, illustrées par une transmission bibliophile issue du Saint-Nazaire de l’après-guerre. Tel un pudique puzzle se dévoilant par à-coups, l’auteur remonte ses pièces manquantes au fil du temps, sans nostalgie mais en quête de sens et de vie. D’une empreinte singulière, les planches d’Au Travail témoignent au présent des perceptions de l’artiste face à l’existence comme à l’activité de création. La bande dessinée et sa part d’inconscient y sont vivement convoquées : après La Mauvaise Tête de Franquin du tome 1, ce volume 2 rend hommage à L’Île noire de Hergé pour s’achever en un lieu idoine avec Dubout, Sempé, Reiser et Bretécher. Vaste chantier conceptuel, Au Travail nous transporte au sein de pages à double charge, où l’introspection graphique se teinte d’hypnose sensible.
(notice éditeur)

Au travail est passionnant de bout en bout. Le livre renouvelle de brillante manière le genre autobiographique (Superphane)


Revenir en haut Aller en bas
 
Au travail T2, de Josso-Hamel (L'Association)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [topic unique} les relations de travail
» 91 - Massy - Association Scrap'art Angel
» Travail sur la communication de Disneyland Paris
» Travail vectoriel
» HOLI 2009 par ASSOCIATION YOGA et CULTURE de L’INDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: