AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)   Mer 22 Mar 2017 - 19:55


Quand élucidera-t-on le mystère des disparitions qui surviennent chaque été dans la nuit du 4 au 5 Aout, depuis quatre ans ? Qui sera la prochaine victime ? Un ‘invisible’, très certainement. C’est ainsi que Josepha nomme les âmes seules, laissées sur le banc de touche de la société, auxquelles elle rend visite chaque semaine afin d’amener un peu de chaleur dans un quotidien devenu bien triste.

Finesse du trait mais aussi du propos. Dans un décor new-yorkais au charme surrané, Gabrielle Piquet, parvient tout à la fois à créer une atmosphère rassurante et un suspens subtil derrière lequel se cache une réflexion sur les multiples solitudes qui habitent ce monde. Quand un défaut peut se révéler comme une qualité et inversement … (Manue)

>>> http://atrabile.org/livres/la-nuit-du-misothrope#more-4495-argumentaire

Avec son parfum doux-amer et son atmosphère mélancolique, La Nuit du Misothrope ne se veut pas un «polar» et d’enquête ici il n’est pas question, et le petit monde mis en scène dans ces pages nous interroge bien plus sur des notions comme l’exclusion, la solitude et la dévouement que sur la recherche d’un éventuel coupable.(notice éditeur)
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)   Jeu 23 Mar 2017 - 4:58

:sheriff: pour Manue


Dernière édition par eraserhead le Dim 2 Avr 2017 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)   Jeu 30 Mar 2017 - 13:37

Moins enthousiaste pour ma part, le charme du dessin s'est vite estompé et le propos m'a semblé peu convaincant
malgré une lecture agréable, de bonnes idées et intentions, mais sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)   Sam 1 Avr 2017 - 19:39

Dans ce livre, Gabrielle Piquet s’éloigne un peu plus de «  Les enfants de l’envie », c’était il y a 7 ans, mais gagne en expérience. Elle nous offre ici un questionnement tout en finesse sur la solitude, l’absence et le départ, à travers la mise en page d’instantanés de la vie d’un quartier qui semble fonctionner en huis clos.
Quasiment aucun dialogue, plutôt des commentaires, mais l’utilisation systématique de cartouches avec une construction très particulière des planches, certaines cases étant encadrées, d’autres pas du tout. Parti pris qui renforce la sensation de décalage qui domine ce livre, notamment avec des textes qui n’ont pas forcement un rapport évident avec le contenu du dessin.
Une très belle écriture nourrit ce livre, on pourrait le lire sans regarder les dessins ou l’inverse, lire les dessins sans s’attarder sur le texte, en seconde, troisième lecture, ou plus.
Le déroulement de l’histoire, plutôt confus au départ et qui prend forme au fil des pages, fait monter la tension et tient en haleine le lecteur. Mais ce n’est qu’un prétexte.

Et si tout ça n’existait que dans la tête de Josepha ?

Une lecture qui mérite que l’on s’y attarde.

:sheriff:

J’aurais beaucoup aimé échanger avec l’auteure autour de ce livre singulier.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)   Mar 18 Avr 2017 - 17:37

je suis en admiration absolue devant le dessin de Gabrielle Piquet, dont le style graphique a évolué en restant impressionnant de justesse dans sa simplicité. Rien que pour ça :

l'histoire est originale et incite à relecture ; quant au texte il pourrait être scandé, riche qu'il est en alexandrins, octosyllabes et autres figures de style. Un livre qui sort du lot et mérite un coup de projecteur

Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)   Mar 18 Avr 2017 - 19:00

et de trois Wink
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)   Ven 28 Avr 2017 - 3:31

D'accord avec gaga, et oui, une belle évolution graphique. L'histoire est particulièrement chargée d'éléments à même de susciter l'intérêt, et pourtant...
J'ai été (comme très souvent) agacé par la pirouette finale, l'erreur de compréhension de l'héroïne, qui est d'une étonnante naïveté, et qui ne repose que sur le texte... comme si rien n'existait de ce que l'album nous raconte, que les personnages (l'héroïne en l'occurence) étaient des jouets du texte, et que par ce twist malvenu l'auteur échouait d'un coup à leur donner du corps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du misothrope, de Piquet (Atrabile)
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Les métiers de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: