AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Shangri-La de Mathieu Bablet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Shangri-La de Mathieu Bablet   Dim 30 Oct 2016 - 14:44




Shangri-La est un lieu imaginaire et utopique décrit dans le livre Horizon perdu de James Hilton sorti en 1933.
Ce nom a été repris depuis, au Tibet, au Bhoutan, en Inde et au Pakistan. C'est aussi le nom donné à une zone de vastes plaines sur Titan, le plus gros satellite naturel de Saturne. Et c'est ici justement, et un peu plus loin, que se déroule l'intrigue de Shangri-La de Mathieu Bablet.

Scott est un citoyen modèle, il travaille, mange, consomme, dort, vit, se lave et re-consomme Tianzhu.
Tianzhu est l'entreprise qui gère de façon exclusive l'USS, une station spatiale artificielle devenue le seul refuge des descendants de la Terre depuis que ceux-ci l'ont rendue totalement inhabitable.

Scott, comme tous les citoyens de la station, travaille pour Tianzhu qui lui assigne ponctuellement des missions de recherches concernant des laboratoires spatiaux scientifiques dont on n'a plus de nouvelles et mystérieusement endommagés ou détruits.


Scott a un frère, moins docile, qui rêve, avec quelques amis, de devenir de vrais résistants, ceux du réseau de Mister Sunshine qui pirate régulièrement tous les écrans de la station afin de mettre en garde les citoyens contre Tianzhu.

Car oui, si Tianzhu organise et contrôle une société apparemment parfaite, où tout le monde vit heureux, le prix à payer ne serait-il pas une restriction des libertés de l'individu devenu un pantin consumériste?

C'est le projet "L'Ambition du siècle" qui va mettre le feu aux poudres. L'Homo Stellaris va être créé, et doit être implanté sur Shangri-La, sur Titan spécialement terraformé pour être habitable. Le projet prévoit de suivre l'évolution de l'Homo Stellaris tout en le guidant dans ses choix et en le corrigeant pour ses erreurs (et ainsi essayer de faire mieux que la fois précédente sur Terre).
L'homme devient Dieu, se substitue à la Nature, il devient l'égal de l'univers. Il n'est pas question de cloner, mais bien de revenir à la création originelle. L'ultime évolution de l'Homme, son ultime pouvoir et la preuve de sa supériorité. Son ultime vanité aussi.

Mais cela a un prix, celui d'une énergie requise incontrôlable qui pourrait anéantir l'Homme à jamais.
Les tensions apparaissent entre les dirigeants énigmatiques de Tianzhu et la corporation scientifique à l'origine du projet.
Une rébellion gronde, les peurs réapparaissent et l'inéluctable capacité de l'Homme à (se) détruire continue son chemin.


L'auteur bénéficie d'une très belle édition, en grand format, qui sublime son travail graphique.
Il aime et exploite pleinement les perspectives complexes, les architectures spatiales, et le fourmillement de détails dans ses décors qui s'opposent à des vues magnifiques de l'espace, du vide et de la Terre.
Les personnages, dont le trait est plus singulier, plus libre, harmonisent l'ensemble tout en contrastant avec la rigueur des décors.
Un travail colossal et ambitieux, recréant une atmosphère très prenante et immersive rendue aussi possible par le jeu subtil des couleurs.

Les thèmes de la science-fiction abordés (ici principalement l'anticipation) sont assez classiques et nombreux. Ils sont le reflet de nos sociétés et de leurs dérives possibles (et/ou déjà en marche) : manipulations et complots, asservissement, dépendances aux machines censées pourtant nous libérer, contrôle de nos vies par les technologies (téléphones et tablettes en tête), vie post apocalyptique, survie et promiscuité, enfermement et rébellion, cristallisation des peurs, racisme, hyper sexualisation, défouloir et exclusion à l'instar des animoïdes, devenus les éléments oméga de la station ( http://www.especes-menacees.fr/le-saviez-vous/composition-hierarchie-meute-loups/ ).

Le tout est plaisant et maîtrisé donnant une narration fluide et réussie jusqu'au dénouement final.
On retrouve des références tant visuelles que narratives au Meilleur des mondes, mais aussi à Star Wars, Matrix, ou encore à Dark Angel...

Défaut souvent présent en science-fiction, l'auteur semble vouloir dire beaucoup de choses, peut-être trop et surtout de façon trop explicatives et insistantes. Certains dialogues sont superfétatoires et alourdissent malheureusement le propos. L'auteur aurait pu laisser plus de place à l'imagination du lecteur, portée par le dessin, la mise en page et les imbrications du récit.

Un peu de lourdeur donc quelquefois, mais un univers visuel grandiose pour une histoire de SF bien menée.








Excellent bonus Turbomedia :
https://les-auteurs-numeriques.com/bd/play.php?ref=57acc1203a3f6



L'auteur en parle ici :
http://www.bodoi.info/mathieu-bablet-la-claque-shangri-la/
et par là :
http://www.telerama.fr/livre/bedetheque-ideale-131-mathieu-bablet-s-envole-pour-shangri-la,147145.php
et encore là :
http://www.bdgest.com/news-1097-BD-Et-l-Homme-se-fit-Dieu.html
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Dim 30 Oct 2016 - 20:17

Excellente chronique ! Je like et je partage...
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Dessiné avec les mains, écrit avec les pieds.    Dim 30 Oct 2016 - 20:42

S'il y a de belles pages et même quelques belles trouvailles (les cellules, par exemple), on se perd rapidement dans ce fourmillement de détails et le manque de fluidité (le regard se perd dans les cases) se rajoute au propos un peu lourd et aux textes souvent très maladroits.
La lecture est donc assez pénible.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Dim 30 Oct 2016 - 20:51

Joco a écrit:
Excellente chronique ! Je like et je partage...
Merci,
mais pas avec ton dernier iphone tz7c+ au moins... Sinon bienvenue à Tianzhu!
(difficile de ne pas penser à la firme à la pomme en lisant la BD Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Dim 30 Oct 2016 - 21:18

Oui, d'ailleurs je me suis demandé si "Thianzhu" ne voulait pas dire "pomme" dans une langue asiatique mais je n'ai pas trouvé.

Et pour répondre à Superphane, on peut trouver le texte un peu trop présent et pas toujours très bien écrit, certes, mais ce n'est pas catastrophique non plus. Par contre, je ne trouve pas ça pénible à lire, au contraire, le regard doit se déplacer pour appréhender correctement l'ensemble de la case, de la page et c'est un plus. J'ai d'ailleurs mis très longtemps pour lire ce très beau livre.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Lun 31 Oct 2016 - 8:48

Lire et relire même, une seconde lecture permettant de mieux appréhender le foisonnement graphique et les intentions de l'auteur et de toutes les parties qu'il dispose dans son scénario.
Oui je suis d'accord, ce livre a des défauts (un peu propre au genre de façon générale) mais c'est bien rare d'avoir de la SF intelligente en BD avec des réflexions un peu poussées sur la condition humaine. Et surtout quelle édition, whouaa, ça change vraiment tout. Un livre que j'ai envie de soutenir, merci pour cette belle chronique Gaga.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 581
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Lun 31 Oct 2016 - 11:31

Pardon d'avance pour Gaga dont la chronique est super, comme d'hab, mais relire pour moi sera impossible tellement j'ai peiné, et espérais la fin, je ne suis pas sûre d'ailleurs d'avoir tout compris ... oui le dessin, les mises en page sont virtuoses, mais c'est trop répétitif, tout ça pour nous servir des thèmes extrêmement classiques, rien de nouveau sous le soleil ...
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Lun 31 Oct 2016 - 13:27

gagadinorux a écrit:


Shangri-La est un lieu imaginaire et utopique décrit dans le livre Horizon perdu de James Hilton sorti en 1933.
Ce nom a été repris depuis, au Tibet, au Bhoutan, en Inde et au Pakistan. C'est aussi le nom donné à une zone de vastes plaines sur Titan, le plus gros satellite naturel de Saturne.

C'est aussi le titre du plus bel album de Mark Knopfler Wink

Sinon chronique très complète à laquelle j'adhère totalement, y compris dans les points de réticence soulignés fort justement par Gag's !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3106
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Sam 19 Nov 2016 - 5:53

Non, can, les lourdeurs ne sont pas propres au genre (les albums de Peeters en sont exempts). Ici c'est bien d'une lourdeur démonstrative qu'il s'agit, une sorte de besoin d'expliquer, d'appuyer lourdement les intentions des personnages. Et c'est pénible.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Sam 19 Nov 2016 - 9:32

eraserhead a écrit:
Non, can, les lourdeurs ne sont pas propres au genre (les albums de Peeters en sont exempts).

Bon là j'avoue, tu marques un gros point Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Sam 19 Nov 2016 - 12:37

Pas spécifique à la SF en général, mais un peu plus à l'anticipation, qui se sent souvent obligée de bien expliquer ce qu'elle veut dénoncer. On peut retrouver ça dans Matrix par exemple, très bon film par ailleurs Smile

Ici c'est un peu insistant en effet.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3106
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Sam 19 Nov 2016 - 18:41

Pour moi, quand on est dans les vaisseaux, j'ai du mal à parler d'anticipation... Oui, l'univers recréé dans la station est une société, mais avec les animoides, on est presque plus proche du Space opera quand même.
Quant à la dimension explicative de l'anticipation, son modèle indépassable (Fahrenheit 451) ne l'est pas du tout. C'est d'ailleurs une des caractéristiques de nous plonger dans un univers commun et de le décaler juste assez, sans donner d'autres infos.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Dim 20 Nov 2016 - 19:11

L'animoïde est davantage une allégorie qu'un Shubaka, non? Smile
On est bien dans la projection d'une dérive de notre monde contemporain et de ses conséquences possibles.
Mais c'est discutable, je te l'accorde, et la projection est ici assez timorée.

Je n'étais pas catégorique, il y a effectivement de grands récits d'anticipation parfaitement maîtrisés!
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 32
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Lun 21 Nov 2016 - 10:48

Très beau livre, magnifique édition en effet.
J'ai eu du mal a rentrer dans cette histoire (j'ai peut être un problème avec la SF). Il y a un dessin exceptionnel sur les décors, les planètes... Cependant un multitude de cases ou l'on se perd vraiment. Un texte trop lourd et des dialogues trop explicatifs pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 554
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Mar 22 Nov 2016 - 21:10

Magnifique aventure que celle du Sheriff qui vous pousse à lire des BD sur lesquelles vous n'auriez jamais jeté un regard - la SF, beurk... - et qui vous les fait aimer !!!
Je vais prendre le temps de relire tout ça - mais c'est pour l'instant mon préféré pour le Sheriff de septembre Smile
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2452
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Dim 27 Nov 2016 - 12:25

Tout a été dit par Gag sur le livre je pense dans le bon comme dans le moins bon. J'ajouterai un petit mot sur l'auteur et le reste de ses livres (3 pour l'instant) et il semble évident qu'il progresse de façon assez spectaculaire entre chaque livre. Auteur à suivre donc.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 216
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Lun 28 Nov 2016 - 21:28

Oui, c’est un gros livre.
Tout d’abord, si la nocivité est proportionnelle au désagrément olfactif, nous avons perdu 6 mois d’espérance de vie en lisant ce livre. Encore un coup de Tianzhu.
Ensuite je suis peiné d’apprendre que dans le futur nous ne dirons plus « je ne sais pas » mais « je sais pas ».
Enfin, vouloir aborder en un seul livre, l’écologie, les minorités raciales, la manipulation des masses, l’origine du monde, et même l’existence de Dieu me semble impossible, même en 200 pages.
Non, il ne me plait pas.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Lun 28 Nov 2016 - 22:01

Charles Olivier a écrit:

Ensuite je suis peiné d’apprendre que dans le futur nous ne dirons plus « je ne sais pas » mais « je sais pas ».
Oui dommage, avec "Chais pas, moa" on frôlait la perfection de l'anticipation Smile
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Lun 28 Nov 2016 - 22:04

Ou plutôt, "nous frôlions la perfection...", désolé!
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Mar 29 Nov 2016 - 21:39

J'ai essayé de nouveau sous vos encouragements. Mais c'est pas possible. C'est une torture.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Mar 29 Nov 2016 - 22:00

Tu voulais dire " ce n'est pas possible", s'pas ? rabbit
Pas de torture pour moi, même si comme à l'habitude je me suis perdue dans les méandres du temps et de l'espace. J'ai aussi eu un peu de mal à situer et identifier les différents personnages ; pour autant la plongée dans cet univers futuriste m'a bien plu ; certes les thèmes abordés sont multiples mais l'auteur prend le temps de les traiter sans trop de balourdise ( bien que tout comme vous j'ai parfois trouvé les explications superflues ) et graphiquement, ça pète grave sa mère, si je peux me permettre.
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   Mer 30 Nov 2016 - 16:44

C'est le premier livre que j'ai lu ce mois-ci, mais il m'a laissé une impression vivace. Les planches admiratives devant la terre sont d'une réussite...

Je lisais ailleurs que la dénonciation du consumérisme était un peu facile... Facile certes, mais assez juste. Je me souviens cette année avoir lu quelques applaudissements pour la critique sociale qu'on trouvait dans De la chevalerie. Celle-ci me semble autrement pertinente. Nous avons beau être d'accord, nous nous réjouissons tout comme les rebelles de cette histoire de notre dernier téléphone ou autre gadget.

Pour moi la faiblesse, elle est essentiellement dans l'écriture. Quel dommage ces dialogues parfois un peu lourdauds. Nous avions un très très beau livre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shangri-La de Mathieu Bablet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shangri-La de Mathieu Bablet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shangri-La de Mathieu Bablet
» Avis , ville de Mathieu: restauration peinture d'art (...?)
» STICKER LA MOUCHE de Mathieu Coudray
» Les rivières pourpres - Mathieu Kassovitz 2000
» Mathieu Gaborit - Les chroniques des Féals T1 - Coeur de Phénix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: