AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rocco et la toison de Vanoli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Rocco et la toison de Vanoli   Dim 21 Aoû 2016 - 13:51


Rocco est un jeune étudiant (un peu couillon) tout juste sorti de l'université et qui part pour un long voyage parfaire son apprentissage de conteur.
Il devra cependant envoyer quelques textos à sa tata et son tonton pour les rassurer (heureusement, l'auteur à déjà tout prévu à l'avance).

Mais le Moyen-Âge impitoyable dans lequel notre jeune conteur évolue est rongé par la peste. Cette maladie terrible dont la contagion fulgurante anéantit tout sur son passage dans d'horribles souffrances, générant terreur et défiance, accompagne Rocco tout au long de son périple initiatique.

Les aventures de Rocco sont riches en rencontres, comme ce voleur moitié ours moitié homme qui fait de Rocco le conteur officiel de ses exploits mémorables.
Il est bien évidemment question de toisons, symboliques et salvatrices, de villages entiers rongés par la peste, de condamnation pour hérésie, de femmes, d'homophobie, d'histoires de fantômes, et d'un chien rédempteur.

L'aventure de Rocco (l'entrainant bien loin de sa simple vocation originelle) sera finalement une mise en abyme, où son périple devient conte lui-même.

L'auteur nous parle ici beaucoup du conte, du voyage, de l'importance de l'oralité, de la rencontre et de l'échange.
Il se met aussi pourtant en scène comme écrivain de ses (ces) histoires, et complète ainsi à l'oralité l'importance de la transmission écrite.

La mise en page, originale, se compose essentiellement de tableaux pleine page, où la narration offre un cheminement visuel toujours renouvelé. Et même si cela est assez récurrent dans l'approche narrative en BD, le fait de l'avoir systématisée sur une grande partie de l'album donne une impression singulière au récit.
Ces planches, entre illustration et BD, regorgent de détails et proposent de multiples lectures.





http://www.vincent-vanoli.fr/
http://www.du9.org/chronique/rocco-et-la-toison/
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Mar 23 Aoû 2016 - 18:34

Je trouve ce livre assez peu réussi dans l'ensemble.
J'ai le sentiment qu'il y a des idées mais qu'elles restent sous-exploitées et ne parviennent pas à dépasser le stade de la manie. Les cheminements en pleine page, d'accord, mais pourquoi faire si ce n'est noyer la narration dans des tableaux assez peu lisibles ? Ce choix n'aide pas la fluidité et n'apporte rien. Le coup des cabanes à textos reste une blague sans grande utilité, un truc assez potache tout compte fait. Le langage utilisé me déplaît fortement, vous connaissez mon aversion pour le parler mode dans les dialogues.
C'est dommage car le sujet est plutôt intéressant et assez bien mené jusqu'à la pirouette finale qui tient elle aussi le coup. La façon dont tout ça est mené me laisse bien perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Mar 23 Aoû 2016 - 19:41

Je partage entièrement le sentiment de Fred avec un énorme regret car les intensions sont là, les qualités graphiques aussi mais l'ensemble ne prend pas à cause d'un pas grand chose. Trop de systématisation, de tiques, pas assez de liberté au sein des contraintes du récit.
Un auteur prometteur à suivre mais qui passe à côté (de peu) du très bon livre.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Mer 24 Aoû 2016 - 7:01

Je trouve que Vanoli prend plutôt pas mal de libertés graphiquement, certes les compositions en pleine page dominent,mais c'est plutôt réussi ( cela a déjà été écrit mais on pense à Giotto, à la peinture chinoise) elles sont volontairement chargées pour mieux nous perdre,  à l’image de Rocco qui cherche son chemin, à l’image aussi de certaines peintures médiévales ( Boch, Bruegel ne sont pas loin et Capitaine Mulet dans un autre style) , on s' y perd et s'y amuse de détails grivois et anachroniques, mais il y a aussi des compositions en médaillons,des médaillons dans les médaillons (l'enluminure), d’autres architecturées comme si les cases passaient de la deuxième à la troisième dimension ( l’épisode de la prison), des jeux subtils de tonalités qui suivent le sens de l'histoire ( p.42 avec l’histoire de la gardienne de la toison ) , des retours justement à une composition plus classique par cases juxtaposées lorsque d’autres personnages content leur histoire etc … Je trouve que Vanoli s’amuse bien, et nous aussi , en jouant de différentes  temporalités et spatialités … Là où je doute ce n'est vraiment pas sur la forme mais sur le fond, bien que l'auteur convoque plein de (bonnes) justifications au fait de raconter des histoires, est-ce que cela ne reste pas un peu nombriliste ?
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Mer 24 Aoû 2016 - 13:36

J'ai bien aimé cette mise en page un peu fouillis, ainsi que le dessin tarabiscoté. Le décalage des dialogues et les détails anachroniques ont tendance à me faire sourire plutôt qu'à m'agacer, par contre la narration est beaucoup, beaucoup, beaucoup trop répétitive ; une bonne épure scénaristique serait salutaire.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Mer 24 Aoû 2016 - 17:56

Manie. Et alors? Je crois Fred que tu as trouvé le mot juste pour parler du livre. On est tout à fait dans une approche maniériste du récit, et de la mise en page. Le picaresque est un genre qui me plaît, je trouve que vanoli s'en empare très bien , et cet album est drôle, lui.
Je ne trouve absolument pas les récits enchâssés répétitifs ???


Dernière édition par eraserhead le Jeu 25 Aoû 2016 - 8:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Jeu 25 Aoû 2016 - 8:17

Va pour le récit picaresque, encore que je n'ai pas décelé les véritables enjeux que constituent les aventures de Rocco. J'ai pensé avant lecture qu'il y aurait un lien avec Jason et la mythologie. Pas vu, à moins que ça m'ait échappé…
Vraiment, je trouve que ce livre ne surpasse pas ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Jeu 25 Aoû 2016 - 8:22

Un livre qui a des intentions, ça fait du bien en tout cas.

(Et désolé pour les fautes de frappe, je tape sur tablette avec mes gros doigts, et la correction automatique en rajoute une couche... 😉)
Revenir en haut Aller en bas
Lonedone
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : Nadaillat
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Ven 26 Aoû 2016 - 0:24

Perso je n'ai lu que "la clinique" de cet auteur.
Ayant vécu un peu ce par quoi est passé le personnage de l'histoire (la clinique)j'en avais aimé le côté surréaliste et un peu zarbi . Le rythme long et un peu vide. Mais l'enchaînement des étapes du héros qui se retrouve à être dirigé et changé de cadre m'avait touché et apaisé. Beaucoup de page donc mais on sent l'effort du dessinateur derrière pour réaliser ces pages un peu comme une apathie avec son héros qui ne vie pas quelque chose d'agreable.

Pour rococo et la toison ( déjà rocco m'a fait penser à l'acteur de Q que l'on voit sur tout les plateau TV, donc ça m'a un peu bloqué) j'ai aimé l'ambiance encore zarbi mais complètement différente du précédent livre. Je vois dans la mise en page originale le côté spectaculaire de l'aventure de rococo dont les histoire m'ont elles paru un peu chiante.

Fred tu dis que l'effet est raté mais je pense que l'intérêt est vraiment dans ce "contre temps" .

L'auteur présente un anti héros ET se veux anti auteur bd ...
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Ven 26 Aoû 2016 - 6:32

Vu sous cet angle, ça me va, moi qui suis anti-libraire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Ven 26 Aoû 2016 - 11:47

J'ai trouvé l'exercice formel réussi;
L'idée de départ débouchant sur les récits enchassés est séduisante et le livre est parfois drôle, en effet.
J'aime beaucoup la langue de Vanoli que je trouve ici un peu absente; Les anachronismes m'ont un peu "énervé".
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Ven 26 Aoû 2016 - 12:21

J'ai bien aimé le ton du récit, et le langage m'a amusé plus qu'agacé (c'est dans le le Corps à l'ombre que cela m'a particulièrement irrité).
Pour la cabane à textos, je suis d'accord avec Fred, on aurait pu s'en passer Smile
Il y a un lien évident avec l'enluminure, cette peur du vide, le besoin de remplir, d'occuper l'espace, et une certaine façon "enchevêtrée" de raconter.
E je n' ai pas vu de répétitions qui ne servent le récit...
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 215
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Lun 29 Aoû 2016 - 4:54

C'est la construction des pages qui m'a plu et le cheminement sinueux du héros.
Le reste, rien ; j'ai aussi cherché en vain un lien à la mythologie.
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   Lun 29 Aoû 2016 - 8:16

La construction des pages est intéressante est bien vu mais pour ma part j'ai trouvé ça un peu redondant et l'histoire tombe à plat.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rocco et la toison de Vanoli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rocco et la toison de Vanoli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rocco et la toison de Vanoli
» rocco aime le fouet
» Coll. "Toison d'or" ( Alsatia )
» John Rocco
» BON ANNIVERSAIRE ROCCO...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: