AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Stupor Mundi de Néjib

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Stupor Mundi de Néjib   Jeu 23 Juin 2016 - 6:55

désolé pour l'attente, d'autant que tout ça pour ça, à quoi bon ?




J'aime ces livres où l'histoire rencontre l'Histoire, où on se sait plus démêler le vrai du faux et où on n'en a finalement plus rien à faire et c'est le cas ici. Des personnages qui se croisent, certains ont existé, parmi ceux-là certains sont de cette époque, d'autres non et d'autres encore n'ont pas existé !
Nejib choisit de dresser le portrait d'un scientifique brillant dans le Moyen-Âge (fort peu éclairé) du XIIIème siècle, Hannibal Qassim El Battouti qui est sur le point d'inventer la photographie dans la continuité de son "ancêtre" Abu Ial-Haytham l'inventeur de la Camera Obscura et l'auteur d'un traité d'optique fondamental même encore aujourd'hui, la principale différence tient dans la fixation de l'image qui devient l'objet des conflits. Pour parvenir à ses fins en cette période où le poids de la religion se fait écrasant tant à Bagdad qu'à Rome, il a besoin d'un mécène, d'un protecteur qu'il espère trouver en la personne de la Stupeur du Monde qui a pensé et voulu ce refuge dans lequel Hannibal, sa fille Houdê et son esclave vont s'installer. Frédéric II est curieux des arts, des sciences et des choses interdites, ses rapports avec le Vatican en sont d'ailleurs grandement détériorés comme le prouvent les deux excommunions dont il a été l'objet. Certains disent même de lui qu'il a été un point de lumière dans les ténèbres de son époque mais on oeut aussi conclure qu'il a échoué à porter cette lumière. On réalise rapidement l'intelligence dont il fait preuve pour s'entourer et sa curiosité du monde arabe lorsque Fibonacci apparaît.
Les choses commencent de façon assez mitigée pour Hannibal, on le compare à un alchimiste "Qui te parle d'alchimie ?? Je suis un serviteur de la science et de la raison" et déjà le vocabulaire choisi s'approche d'un propos religieux. L'alchimie est assez représentative de l'époque ou la science et les croyances se mêlent un peu, et où peu de gens font la part des choses. Hannibal refuse cette parodie de science dans laquelle intervient les esprits, etc.
On l'accueille cependant par un très beau "Sapere aude !", une injonction qui est invitation à la connaissance ainsi qu'à la prise en mains de son propre destin, une philosophie qui ne peut pas déplaire à ce bouillonnant personnage.
L'opposition séculaire entre science et religion est au cœur du livre même dans ce "refuge contre la bêtise et l'ignorance". Hannibal quitte des persécutions religieuses et se retrouve dans un lieu où la volonté pourtant écrasante d'un seul homme n'est pas suffisante pour permettre de réaliser ses objectifs.
En réalité, Hannibal n'est-il croyant mais à sa façon ? "Dieu et la science sont une seule et même chose" clame-t-il, il s'agit d'une vérité absolue pour certains qui essaient comme lui de concilier l'inconciliable et du pire des blasphèmes pour d'autres, en tout cas, ces propos ne lui seront pas pardonnés.
C'est par la confrontation avec l'imam que Nejib intègre l'obscurantisme religieux dans son récit. L'imam a cette question fatidique qui condamne Hannibal "A quoi ça sert ?" ce a quoi ilest incapable de répondre car cela ne lui importe pas du tout ! Il est de ces scientifiques pour qui peu importe la portée de la découverte, les dérives possibles, etc. Seul compte sa science.
Il prêt à tout sacrifier pour elle : sa propre vie  sans aucun doute mais finalement ce sont celles de sa femme et de sa fille qui auront été mises en jeu. Il est également prêt à renoncer à la vérité qu'il considère pourtant tellement : "nous œuvrerons pour la vérité et contre la bêtise de ce monde" pour faire aboutir ses recherches comme le lui fait remarquer Gattuso. À quel moment le prix à payer devient trop important ?
Ici l'utilisation que Frédéric II veut faire de cette invention pourrait lui permettre par cet énorme mensonge de mettre l'Église et donc le monde genou à terre !
Hannibal ne se voile-t-il pas la face ? C'est une question qui se pose à toutes les périodes et à chaque découverte : toute découverte ayant son revers, quelle responsabilité endosse celui qui porte cette connaissance ? (la dynamite et l'atome pour citer les plus évidents).

Nejib est extrêmement brillant dans son récit, comme par exemple avec le personnage de Balthazar de Hockney qui semble effrayé par l'invention d'Hannibal qui promet une machine capable de reproduire ce que voit l'homme de la plus fidèle des manières. Les peintres ont utilisé la camera obscura (comme l'évoque Jean Dytar dans la La Vision de Bacchus) donc quand il dit"l'art de faire des images est un don de dieu", cela me semble très ironique.
L'utilisation qu'il fait de Frédéric II est très intéressante : il rythme le récit par ses absences, ses temps de présence, l'attente dont il est constamment l'objet. Quand il n'est pas là, on espère et on craint son retour et quand il est là le temps se fige. Il est pourtant assez peu présent mais son ombre plane constamment.
La psychanalyse, à travers un certain Sigismond, fait même une apparition pour aider la jeune fille d'Hannibal à recouvrer la mémoire, elle qui est pourtant doté de la mémoire absolue souffre d'une amnésie (ainsi que d'une paralysie) consécutive à la mort sa mère. C'est surtout par ce biais que nous est racontée la fuite de Bagdad en même temps que la petite Houdê recouvre petit à petit la mémoire. Ce moyen, bien que classique fonctionne parfaitement et permet de d'égrainer les informations et de jouer sur un petit suspense.

Le dessin superbe n'est en aucun cas esthétisant mais expressif au possible. Il réussit avec les tronches pas possibles de ses personnages et les expressions qui les traversent à dire tout ce que les mots se disent pas.

En observant la couverture, je réalise que tout est déjà dit : l'homme de science se confronte à trois opposants classiques le politique qui veut l'utiliser, le soldat qui veut le contrôler et le conservatisme religieux qui veut le faire taire.

Le vingt-et-unième siècle ressemble finalement beaucoup trop au treizième.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Jeu 23 Juin 2016 - 17:56

"Tout ça pour ça" ?

C'est un livre qui aurait mérité un débat, en tout cas qu'on en fasse un peu plus le tour que ce que l'on est en train de faire, si c'est ce que tu veux dire. Je lui donne ma voix ce mois ci en tout cas, on pourra peut-être développer ce qu'on en pense pour plus tard. Si c'est ce que tu voulais dire, jai moi aussi trouvé etonnant que sur un livre comme celui là, on ne dise rien. Souvent on trouve comme commentaire qu'il est difficile de passer après cinq ou six commentaires emportés, agacés ou élogieux, de dire quelque chose, mais s'il n'y a pas ces cinq ou six commentaires, ça a l'air tout aussi difficile, on n'a rien à dire non plus.
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Ven 24 Juin 2016 - 8:05

Ce que je tentais de faire maladroitement était de présenter mes excuses pour l'attente d'autant que je n'ai pas réussi pas à embrasser ce livre comme je l'aurais souhaité. Je trouve chacun de mes mots trop réducteur.
Il n'est pas trop tard pour en parler j'espère, même en dehors de toute considération de vote, ce livre le mérite évidemment.
C'est plus clair ?

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Ven 24 Juin 2016 - 17:33

Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Sam 25 Juin 2016 - 13:55

fabulous a écrit:
Ce que je tentais de faire maladroitement était de présenter mes excuses pour l'attente d'autant que je n'ai pas réussi pas à embrasser ce livre comme je l'aurais souhaité. Je trouve chacun de mes mots trop réducteur.
Il n'est pas trop tard pour en parler j'espère, même en dehors de toute considération de vote, ce livre le mérite évidemment.
C'est plus clair ?

Je te trouve très sévère à ton égard mon cher Fab, ta chronique est très juste et fort éclairante, je n'ai d'ailleurs que peu de mots à ajouter à ce merveilleux bouquin, j'insisterai sur la multiplicité des approches décrites et évoquées ici, on peut à la fois aborder Stupor Mundi sous ses facettes historiques, religieuses, mathématiques, scientifiques, politiques et surtout philosophiques, un travail complet qui réfléchit sur plusieurs sujets tout en restant d'une cohérence incroyable.
A mon sens, les thèmes de l'image et surtout celui du souvenir donnent une dimension additionnelle à un ensemble qui va nettement plus loin que bon nombre d'albums ou œuvre s'étant déjà penser sur l’ésotérisme ou les alchimistes (le triangle secret, Le troisième testament, Le nom de la rose), en ça le parcours de la petite fille est profond de sensibilité et d'intérêt.
Nejib réalise un travail merveilleux et totalement accompli, bravo.

Une chtite interview :

http://www.bdgest.com/news-1080-BD-Stupor-Mundi-de-l-obscurite-a-la-lumiere.html
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Sam 25 Juin 2016 - 16:27

Un grand livre, qui aborde, sans déborder, de nombreux thèmes : l'art et les sciences, la religion et la raison, la vérité et sa (re)présentation, la rationalité et l'inconscient, l'obscurantisme et la liberté. Néjib parvient à mêler tout cela sans jamais nous perdre ou nous lasser. Au contraire, on est emporté jusqu'à la fin - et le retour à la surface des souvenirs d'Houdê apportent une grande fluidité dans la lecture et dans l'enrichissement progressif de la narration.

Bien sûr, on ne peut lire ce roman graphique sans penser à  " Le nom de la rose" d'Eco, notamment dans l'affrontement qui oppose Hannibal au bibliothécaire.
L'épisode du vol du livre par les singes rappellera "Le double assassinat dans la rue Morgue" d'Edgar Poe ; de même que la façon d'enquêter sur cette disparition nous fait inévitablement penser à Sherlock Holmes ou de nouveau Guillaume de Baskerville.
Le masque porté par El Ghoul m'a fait penser  à celui du maître des couteaux dans la série "Seuls" ; et en cherchant plus, je suis tombée sur les "masques de honte" utilisés au Moyen-Age pour punir certaines personnes prises en flagrant délit d'ivresse, de débauche ou de pensées trop démoniaques...



En plus d'avoir mené finement son intrigue jusqu'au bout et d'avoir construit patiemment tous ses personnages avec profondeur et humanité, Néjib a eu le talent de conserver la force de l'émotion pour les dernières pages. Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Sam 25 Juin 2016 - 17:10

Can a écrit:

A mon sens, les thèmes de l'image et surtout celui du souvenir donnent une dimension additionnelle

Il est certain que le choix de l'image comme sujet d'étude de notre scientifique n'est pas anodin, il le lie au souvenir à la fin en apportant enfin la réponse à la question piège de l'imam. On pense également à l'importance que revêt la question de la représentation de la figure humaine et divine dans toutes les religions, ce qui donne rajoute encore de l'intérêt à la duperie du Saint Suaire qui est d'une certaine façon un double blasphème.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 945
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Sam 25 Juin 2016 - 17:35

Ce qui est stupéfiant ici, plus que le dessin ou les couleurs ...disons originales, c'est l'extraordinaire talent narratif de l'auteur. L'assemblage est parfait, si bien qu'il me fut impossible de lâcher cette lecture avant la fin. Du très bon qu'il va falloir relire bien vite !
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 215
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Dim 26 Juin 2016 - 16:10

Les plans du Castel del Monte ont été dessinés en fonction des trajectoires du soleil au cours des saisons ; il pose nombre de questions sur son origine.
Tous les savoirs semblent y être concentrés, comme dans l'immense bibliothèque.
Il est le décors de ce récit riche et génialement construit ; je n'aurai pas le temps pour une 2° lecture mais je me rattrapai surement pour les phases finales.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Lun 27 Juin 2016 - 12:30

eraserhead a écrit:
Souvent on trouve comme commentaire qu'il est difficile de passer après cinq ou six commentaires emportés, agacés ou élogieux, de dire quelque chose, mais s'il n'y a pas ces cinq ou six commentaires, ça a l'air tout aussi difficile, on n'a rien à dire non plus.

Comme quoi j'ai bien fait d'attendre un peu... Et j'ai donc une bonne excuse pour ne pas trop savoir quoi ajouter à vos commentaires éclairés! Smile

Très grande maîtrise du récit malgré une construction riche en thèmes abordés et en interprétations possibles.
Tout s'articule parfaitement bien, l'histoire de la petite fille et de l'esclave, la religion, la science, (la science fiction), la culture, la résonance avec notre monde moderne.

Le dessin épuré est efficace et incisif.

Excellente lecture!
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Lun 27 Juin 2016 - 13:03

feufollet a écrit:

Le masque porté par El Ghoul m'a fait penser  à celui du maître des couteaux dans la série "Seuls"

Ou à Princesse Mononoké non? Smile

Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Lun 27 Juin 2016 - 15:07

Pour moi aussi ce fut une excellente lecture.
Tout commence bien avec ce livre, en particulier cette magnifique couverture et dès qu'on le feuillette la simplicité des images saute à la tête mais leur efficacité aussi. Les couleurs, incroyable, y sont pour beaucoup. C'est époustouflant.
Ensuite, une foi la lecture commencée, c'est un plaisir simple et dense. Tout coule et l'intrigue nous prend et nous questionne. Une réussite.
Il y a juste un moment où j'ai été troublé en m'interrogeant sur la part de la véracité historique des faits mais je me suis vite dit que ça n'avait aucune importance car le propos n'est pas là et nous porte bien plus loin en fait.

Un livre à lire et à relire. On aurait pu (du ?) en parler plus effectivement !
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Lun 27 Juin 2016 - 15:10

Moi, j'y ai plutôt vu le Capitaine Écarlate, comme quoi !

Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Jeu 30 Juin 2016 - 19:21

Comme d'autres, mon premier amour pour ce livre vient de ce que je n'ai pu le lâcher. Au-delà de tout discours, le lecteur marche dans cette course contre la montre. Une fois le livre posé, reviennent alors les réflexions sur tous les intérêts divergents des protagonistes et ce qu'ils peuvent représenter.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Lun 31 Oct 2016 - 0:28

Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Lun 31 Oct 2016 - 8:31

Cela ne confirme t'il pas que ce sont bien les deux meilleurs livres de l'année ? (Vous mettez ce que vous voulez derrière le mot meilleur). Cela confirme surtout que seuls quelques livres vont truster les prix cette année et que certains dégainent très vite !
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Dim 15 Jan 2017 - 18:57

Prix du jury bdgest
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 945
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Mer 18 Jan 2017 - 18:36

et voilà ! mon préféré, mais déjà primé moult fois, que faire que faire que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Mer 18 Jan 2017 - 21:03

naphtalene a écrit:
et voilà ! mon préféré, mais déjà primé moult fois, que faire que faire que faire ?

Mouais mouais, les prix BD Gest n'ont pas grande valeur, ni de sens aux yeux de la profession, quand on sait comment se déroule les votes. Je n'ai d'ailleurs jamais vu de jaquette, prix de la plus belle couverture bd Gest :-P
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Ven 20 Jan 2017 - 17:01

Oui ? Manue ?
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Sam 21 Jan 2017 - 0:22

Désolée c'était  pour dire rien du tout, je n'ai su trouver d'autre stratagème pour effacer un message inapproprié Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Sam 21 Jan 2017 - 14:08

On avait évoqué de nombreuses références, à l'art, la littérature, l'histoire, d'autres un peu moins culturelles n'auront pas échappées aux amateurs de ballon rond :





Et puis on croisera au cours du récit, des Gattuso, Buffon, Tachinardi, Rossi, autant de grands footballeurs italiens Basketball .
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Dim 22 Jan 2017 - 13:51

Mince, tu viens de faire rétrograder Stupor Mundi de 3 ou 4 places dans mon classement! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   Lun 30 Jan 2017 - 20:45

Une petite interview très intéressante de l'auteur ICI.
Vivement la remise du prix et la rencontre ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stupor Mundi de Néjib   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stupor Mundi de Néjib
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stupor Mundi de Néjib
» [Aïvar, Charles] Axis Mundi
» Rex Mundi tome 1
» [Saga MP3]Chronicum Mundi
» [12] Ego sum Lux Mundi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: