AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Mar 27 Oct 2015 - 15:00


Avec l’histoire de l’art macaque, benoît Presteseille nous fait la totale.

C’est l’HISTOIRE de l’art, des origines à nos jours. Il parcourt l’évolution des productions et des techniques : l’art brut des paysages simples, l’apparition des images pieuses, on représente la puissance divine comme un hommage, une dévotion, la mise en lumière et en valeur des puissants, des scènes de la vie quotidienne, des portraits, de l’autoportrait, des natures mortes, des œuvres monumentales à la gloire de…, ,de l’art abstrait, du cubismes, de l’art moderne et de toutes ses libertés et provocations …


Et tout cela en même temps qu’il aborde une multitude de questions autour de l’artiste et de son rapport aux autres


-Faut-il manger des champignons hallucinogènes pour être créateur ? les artistes et la drogue ?
-est-il le propriétaire de son style ?
-comment transmettre son savoir ? Les élèves pour s’émanciper, doivent-ils brûler leur père ?
-Artiste et ou artisan ?
-Le rapport à l’ARGENT, à la production, à la vente, à l’achat et la valeur des œuvres… les galeries & les collectionneurs, les « investisseurs », la spéculation …
-La soumission au pouvoir ? La vénération religieuse ? L’artiste officiel d’Etat, sa liberté ? sa création ? la reconnaissance institutionnelle, la création des musées, leur rôle dans la diffusion et la défense de l’art ?
-la rivalité entre artistes ? la nécessité de vivre de son Art ?
- la place du « spectateur » ?, de l’acheteur ?, du visiteur ? Ses gouts et sa culture artistique ? L’ART POPULAIRE ?

Je sais que j’en oublie !

Presteseille ne nous pose pas directement toutes ses questions. Il est bien trop malin !.
Son livre nous propose à chaque page un titre de chapitre, puis le plus souvent en 4 cases (et beaucoup plus rarement des 3,2 et même 1seul case), il synthétise une petite scénette où les aventures de nos singes illustrent le thème du chapitre.
On est dans le comics-trip classique. L’enchainement est fluide et la chronologie narrative parfaitement cohérente.

Le dispositif fonctionne de façon brillante, l’art de la synthèse de Benoit est impressionnant, surtout aux niveaux des dialogues ou des réflexions de nos primates.

C’est l’écriture qui s’impose, le dessin lui reste plus en retrait (trop). Son uniformité et son monochrome (pas vraiment une réussite ce vert !) donne un côté un peu monotone.
La fulgurance du grand tableau est un moment trop rare.
Je me sens un peu dans la plaine et comme tous les vététistes je préfère un peu de relief.

Benoît Presteseille est un activiste indépendant. Il se place sans ambiguïté dans les courants créatifs alternatifs, que se soit comme fondateur de la maison d’édition : WARUM ( le très beau « L’esprit à la dérive » en sélection du sheriff) ou avec son groupe de musique (qui recherche plus la performance que la mélodie …) Savon Tranchand. Une petite vidéo pour vous faire votre propre avis




Je reste dans l’expectative par rapport à ce livre. Benoit nous amène à nous questionner sur la place et le rôle de l’art de manière brillante, mais finalement les questions sont convenues et fortement récurrentes dans le monde de l’art. Rien de bien nouveau et l’auteur se garde bien de nous donner son point de vue (c’est sûrement une bonne chose !) mais dés lors la posture est limite et la position légèrement pompeuse. Il met en avant la médiocrité de la grande majorité des œuvres et les liens trop intimes avec l’argent. Celui-ci étant à l’origine de nombreux compromis et donc un frein à la création.           Sans Blague !!!



Sur la quatrième de couverture (très belle et qui fonctionne parfaitement par le dessin !) on voit un singe qui s’enfuit après avoir fait un « GRAF » avec trois couleurs : BLEU, BLANC & JAUNE qui sont les composantes du VERT !!! (le monochrome du livre !)

B.P. nous donne t-il son point de vue ???  La rue est-t-elle le dernier espace de création et donc de liberté ?

L’histoire de l’art macaque est un réquisitoire pertinent sur le monde de l’art … ça contribution à sublimer le 9ème Art me semble beaucoup moins évident, mais cela n’est que mon point de vue, en toute modestie, sans vouloir être pompeux à mon tour !!!




Une belle et pertinente Chronique….mais c’est l’éditeur, c’est un peu de la pub … il vont pas se tirer une balle dans le pied !
http://www.cornelius.fr/blog/index.php?post/2015/09/29/Histoire-de-l-art-macaque
Revenir en haut Aller en bas
Erine
Stagiaire


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Mer 11 Nov 2015 - 17:40

Effectivement, comme tu le dis Tue-Loup, dans ta chouette présentation, Benoît Preteseille aborde pratiquement toutes les questions autour du principe artistique, et ce avec une certaine finesse. Mais malheureusement, la bd n'est pas si réussie que ça : le dessin manque d'ampleur et ne se révèle pas totalement "alternatif".

L'auteur réussit à transmettre une pure réflexion sur l'art mais le dessin reste plat ...

La lectrice que je suis a quand même eu beaucoup d'amusement à la lecture !! Ouf !
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Ven 13 Nov 2015 - 13:24

Pour ma part j'ai trouvé ce petit format malin comme... tout ( non je n'allais pas la faire, ya des limites pig ) !
Au contraire de toi, Manu, je n'ai nullement trouvé la posture pompeuse. (??)
C'est la simplicité du trait opposée à la densité du propos qui rendent cette lecture tout à fait savoureuse ( et recommandable ! )
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: un peu de publicité   Dim 15 Nov 2015 - 19:48

http://espritbd.superforum.fr/t2468-maudit-victor-de-preteseille?highlight=pr%E9teseille

Malin, drôle, intelligent mais aussi provocateur (un peu facile aussi, parfois).
C'est cependant moins emballant que Maudit Victor !!!
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 32
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Lun 16 Nov 2015 - 21:20

Les Homo sapiens que nous sommes suivent la mode en général, Benoit Preteseille avec un œil acéré nous le montre bien en faisant une drôle de critique de l’histoire de l’art et de l’artiste, seulement cela reste un peu en surface.
Je suis d’accord avec Superphane, Maudit Victor (le seul livre de Preteseille que j’ai lu auparavant) est bien plus excitant.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 581
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Lun 16 Nov 2015 - 21:50

Pas sérieux, moqueur de toute évidence, une lecture à prendre avec légèreté et humour car si le trait est simple, ce qui n’a rien de dérangeant, le propos me semble l’être un peu trop, voila une histoire de l’art linéaire, limitée et dans le temps et géographiquement aussi, car si l’on commence avec les premiers émois artistiques de nos ancêtres éparpillés un peu partout sur la planète sur les parois des grottes, on tombe bien vite dans une vision de l’art strictement occidental(e) et finalement plus moderne que contemporain , l’auteur s’arrête à la question des avant-gardes qui n’avaient de cesse de rompre avec les mouvements qui les précédaient, il me semble qu’il y a belle lurette que les artistes ont développé d’autres attitudes , dont souvent la référence et la réappropriation de l’art passé ; sur la question des institutions, du rapport inévitable de l’art au pouvoir et à l’argent, là encore, le point de vue de l’auteur me semble restreint et même naïf : s’il n’y avait pas eu de commanditaires religieux, publics, ou privés, nos chers musées seraient bien vides, le propre d’un créateur n’étant-il pas de jouer de ces contraintes et de savoir s’en libérer en proposant une vision personnelle et originale ? De plus, je ne crois pas que les artistes aient été à ce point pervertis dans leur démarche créatrice, certains peut-être, pour combien d’autres engagés ? Comme le dit Tue-Loup, on peut s’interroger sur le sens de la dernière image représentant un singe s’enfuyant après avoir peinturlurer un (auto?)portrait, est-ce tout simplement une forme de signature finale irrévérencieuse ? Si l’auteur se réfère au street art, pourquoi ? car s’il y a une forme d’art qui est récupérée et sur laquelle il est ‘bon’ de spéculer en ce moment c’est bien celle-là…. et quid de la problématique de la bd dans tout ça ? Si le propos est une critique de l’institutionnalisation excessive de l’art, qui est un fait indéniable, serait-ce, par ailleurs une façon de défendre un art populaire, accessible car diffusé en masse , compréhensible car généralement figuratif, et pour autant non dénué de compléxité et de profondeur que l’on nommerait bande dessinée ? Si oui, je trouve que cela manque d’évidence, et dans l’esprit j’avais préféré le très provocateur White cube de Brecht Vandenbroucke, pour le coup vraiment pas sage et graphiquement remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Jeu 19 Nov 2015 - 20:27

Ce qui est intéressant aussi, c'est le séquençage choisi, des chapitres courts (de mémoire une ou deux pages) ponctués souvent d'un gag et chapeautés d'un titre, à la manière d'un recueil qui compilerait des parutions épisodiques de presse (comme Placide et Muzo). Ce qui fait de ce livre aussi un excellent livre de chiottes toilettes - ça n'a rien d'insultant - car je suis certain qu'il gagne à être lu peu à peu (cela dit c'est là que je l'ai lu, mais d'une traite).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 554
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Ven 20 Nov 2015 - 20:35

La dernière image, au dos du livre, m'a tout de suite fait penser à une oeuvre de Basquiat, entre graffiti et primitivisme :

Ce petit livre est bien fait, amusant et instructif, abordable dès 10 ans (mon côté prof a tressailli d'allégresse à l'idée d'aborder l'histoire des arts par ce biais Wink) Il pourrait avoir une suite : "T'inquiète, ça va encore bouger tout ça". Après je n'irai pas jusqu'à en faire le Sheriff du mois.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Sam 21 Nov 2015 - 11:04

J'ai dû le lire un peu trop vite sans doute, rien ne m'a pas trop marqué et l’exercice de départ (pourtant malin) devient au fil des pages, assez vite vain dans son traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 216
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Mar 24 Nov 2015 - 20:28

Ce petit livre - par le format - est plein d'espiègleries et, sans prétention, aborde le sujet de la création et de la commercialisation avec originalité. C'est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Igor13
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Vic-le-Comte
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Art à combattre!   Mar 24 Nov 2015 - 21:12


Comme la dit Manue c'est exclusivement centré sur l'Art occidental. C'est un peu réducteur à part si les macaques sont les occidentaux...
"Et ce n'est pas raciste de dire cela. ...... il faut enfin ouvrir le débat qui s'impose dans notre pays qui est un vrai débat moral pour savoir si il est naturel..." de réduire l'art à la civilisation occidentale! J'ai cité Chirac.

Sinon j'ai apprécié la lecture facile de cet enchaînement de chapitre, avec des titres évocateurs et humoristiques. Le message est clair.
Afin de donner du rythme le format des vignettes (encadrées comme un tableau) accompagne le propos.

Un bon moment mais sans exaltation à part si l'Art est un monde inconnu pour le lecteur. J'aurai aimé découvrir cet œuvre enfant.
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Mar 24 Nov 2015 - 21:18

Comme vous j'ai eu une lecture agréable. Je dirais tout de même que j'ai trouvé que le propos manquait de finesse; en particulier au début du livre. Ce n'est pas très subtilement que l'auteur pose les différentes réflexion sur l'art en accéléré. Mais sans doute est-ce effectivement plus digeste aux toilettes, avec une lecture aléatoire et morcelée.
Revenir en haut Aller en bas
Airmic
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 05/02/2015

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Mer 25 Nov 2015 - 14:59

Ce livre est, je trouve, la suite logique aux interrogations que se pose B. Preteseille au long de ses publications et particulièrement dans ses livres publiés dans la collection Raoul de chez Cornélius.

Dans chacun, il traite de l’art. Il a voulu le détruire dans L’Art et le Sang, pour faire de son personnage un artiste incontournable ; dans Maudit Victor, il dresse le portrait d’un artiste maudit, et dans Mardi gras, il s’intéresse au corps comme matière de création artistique.

On retrouve sur le site de Cornélius une interview de B. Preteseille, où il explique son travail autour de « l’art » à travers son  dernier livre :

http://www.cornelius.fr/blog/index.php?post/2015/10/13/Un-entretien-avec-Beno%C3%AEt-Preteseille

L’écriture de « l’histoire de l’art macaque » commence en 2010. On trouve sur le site Grandpapier, à la page de l’auteur, des versions différentes de quelques planches.

http://grandpapier.org/benoit-preteseille/histoire-de-l-art-macaque#page1

http://grandpapier.org/benoit-preteseille/histoire-de-l-art-macaque-version-2


Revenir en haut Aller en bas
Fred Somda
Stagiaire


Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Cournon
Date d'inscription : 06/02/2015

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Mer 25 Nov 2015 - 15:37

Au départ l'idée est intéressante de vouloir dessiner une brève histoire de l'art (occidental?) Ambitieuse aussi, et c'est vrai que j'ai trouvé aussi un peu pompeux la façon dont est formulé en préambule le projet..
La bd en soit est en réalité d'assez sobre facture.. Rien d'exceptionnel dans le trait, mais le propos n'est pas desservi et le dessin, accompagne le texte de façon simple. L'objet est plutôt plaisant à lire..
Même réflexion, une fois le livre refermé, de ce qu'il pourrait être intéressant de le faire découvrir à des enfants..
Même si je n'irais pas jusqu'à en faire une œuvre provocatrice, j'ai été gêné par cette idée qui revient un peu en litanie, de l'art qui ne serait soumis qu'à la recherche du pouvoir, et de la richesse. Est-ce la réalité? Je n'en sais rien. Ce que je sais, c'est que je n'ai pas envie de le voir comme ça..
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Ven 27 Nov 2015 - 23:02

Manue a écrit:
j’avais préféré le très provocateur White cube de Brecht Vandenbroucke, pour le coup vraiment pas sage et graphiquement remarquable.

Et pourtant... je n'ai pas aimé du tout White cube!!! Mais tu as raison Manue, et je pense que son regard sur l'histoire de l'art est effectivement plus ambitieux et audacieux.

Fred Somda a écrit:
j'ai trouvé aussi un peu pompeux la façon dont est formulé en préambule le projet..

C'est exactement ce que j'ai ressenti aussi à la lecture du livre. La présentation semble désigner le propos du livre comme un regard juste, pertinent et disant enfin la vérité que nul n'enseigne à nos chers enfants...

Ben non! C'est un livre sympathique, un petit condensé malin sur l'art, ses travers, ses rivalités et son évolution, mais cela reste simplement amusant, sans grande profondeur ni subtilité. Pas de théories nouvelles et révolutionnaires, pas de questionnements inédits, non, seulement une lecture distrayante et rafraichissante, épluchant une bonne part des grandes interrogations de (ou sur) l'art : artisans et artistes, les musées, les avant-gardes, les signatures, l'art et la vie, les performances... Et c'est déjà très bien et plutôt réussi:)
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   Ven 27 Nov 2015 - 23:10

Tue-Loup a écrit:
Sur la quatrième de couverture (très belle et qui fonctionne parfaitement par le dessin !) on voit un singe qui s’enfuit après avoir fait un « GRAF » avec trois couleurs : BLEU, BLANC & JAUNE qui sont les composantes du VERT !!! (le monochrome du livre !)

Bien joué ! Belle perspicacité !

Et je suis surtout content de constater que les drogues sont de nouveaux admises pour les jurés! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HISTOIRE DE L'ART MACAQUE de BENOÎT PRETESEILLE
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: