AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Piano oriental de Zeina Abirached

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Igor13
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 39
Localisation : Vic-le-Comte
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: et mince, je me suis trompé de route à priori.   Mar 24 Nov 2015 - 22:25

eraserhead a écrit:
à vouloir courir deux lièvres...


La petite fille qui part à Paris permet d'introduire les différences de culture entre l'orient et l'occident. Cette différence, j'ai eu du mal à la ressentir à travers le piano et la musique qui doit en sortir. Je suis resté sur ma faim.

On a l'impression que les aller retour entre Paris et ... (je ne sais plus) sont là pour illustrer la subtilité du demi-ton mais cela ne marche pas pour moi.

C'est peut-être le même lièvre que l'auteur nous fait suivre à pas de tortue, mais pas dans la même direction.
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Ven 27 Nov 2015 - 9:35

Difficile d'ajouter à ce qui a été dit. Le livre est d'une très grande maîtrise (la qualité du dessin, celle des couleurs, les transitions des deux récits, la façon dont ils se répondent...). Je crois que j'aurais aimé une petite fêlure, un peu plus d'aspérité et d' imperfection, mais quoi ?

Comme eraserhead, je me sois demandé si un des deux récits entremêlés n'était pas plus fort que l'autre. Si avec le piano, l'auteur tient un sujet, je trouve que c'est avec son histoire qu'elle va le plus loin dans l'intime. Au fur et à mesure que la lecture avançait, mon intérêt c'est déplacé de l'un vers l'autre.

Précisons : c'est objectivement un superbe livre.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 0:29

Une belle écriture et visuellement très beau, un dessin tout en contraste, très graphique, mêlant astucieusement la langue, les sons, les bruits, les cultures
et un trait à la fois figé et tellement expressif! (L'auteure se dessine magnifiquement entre autre!).

Une autobiographie (partiellement...) traitant de musique?
Deux sujets qui me sont difficiles en BD, et là, la magie opère, dans la subtilité et la finesse de se raconter, dans la pertinence des choix graphiques et de mise en page, un régal!
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 7:16

l'autobiographie difficile en bd ? Fréquent en tout cas. Comme la musique d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 7:17

Le livre de Zeïna Abirached est un très beau livre. Son traitement, précieux (par son rapport à la miniature persane), son histoire, forte (chargée d'intime), ses personnages, attachants (une ligne claire qui convient, dans son épure, parfaitement à la dimension évidente et positive des caractères).

Le seul personnage qui soit un tant soit peu humain serait Victor qui disparaît, qui existe en double, qui aime des images, etc... C'est d'ailleurs pour moi LE personnage de cet album. Les autres sont des coquilles, certes plaisantes, des personnages de bande dessinée, comme le furent Boule, Pompon. Des archétypes sans profondeurs, qui sont là pour réagir au monde. Une image de l'humain au degré 0.

Dès lors, comment adhérer à ce livre, sinon en passant un bon moment, devant le destin qui meut ces coquilles, exemplaires, mais si peu humaines ? Comment comprendre le rapport au réel, ancré dans le projet du livre, si du réel, on nous donne si peu ? Je dois modérer mon propos, car là où le livre me contredit, c'est sur la question de la langue. Là où le livre sonne vrai, où l'auteur livre d'elle-même.

Parler du Piano Oriental, c'est le donner comme une bande dessinée parfaite. Au regard d'autres récits de vie. Comme Persépolis. Mais dans Persépolis, ce qui est en jeu, c'est bien ce tréfonds de l'être humain, cette douleur à être, en jeu avec toute la joie de vivre que le livre apporte. Quand on lit Persépolis, on sait qu'on est devant un livre marquant. Quand on lit Le Piano Oriental, on sait qu'on est devant une bonne bande dessinée. Parmi d'autres.

Ce que je dis n'enlève rien à cet album, ses pirouettes efficaces de mise en page, ses lourdeurs d'écriture, sa virtuosité graphique. Ça n'enlève rien à Victor, l'humain de l'histoire, qui aura traversé l'aventure de la bande dessinée en outsider, dont on ne retiendra rien, parce qu'il n'aura pas été dans le bon livre.

Le Piano Oriental est l'une des très bonnes bd de l'année, aux côtés de La Favorite par exemple. Mais Le Piano Oriental ne marquera pas la bande dessinée, car il n'a rien d'unique. Le Piano Oriental est inoffensif. C'est pour ça qu'on l'aime ?
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 9:16

Pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 14:02

eraserhead a écrit:
l'autobiographie difficile en bd ? Fréquent en tout cas. Comme la musique d'ailleurs.
"me sont difficiles", je voulais dire que ce sont des sujets qui - en général - ne m'enthousiasment pas beaucoup.

Et oui, Victor est certainement le personnage le plus humain et intéressant de ce récit Smile
Et je partage plutôt tes propos eraserhead, mais avec beaucoup plus de modération tout de même!

Et pour moi de toute façon, le chef d'œuvre n'existe pas, il n'y a, et il n'y aura, que des bonnes, très bonnes et excellentes BD au final!
Le Piano oriental en fera partie à coté du Paradis perdu, Junker ou L'encyclopédie des débuts de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 14:59

oups ! désolé, je n'avais pas vu le 'me' Wink Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 15:23

eraserhead a écrit:
Les autres sont des coquilles, certes plaisantes, des personnages de bande dessinée, comme le furent Boule, Pompon. Des archétypes sans profondeurs, qui sont là pour réagir au monde. Une image de l'humain au degré 0.

Inutile de préciser que je ne suis pas du tout d'accord avec cette vision des personnages. Honnêtement, comment peut-on affirmer de la sorte qu'il ne sont que des coquilles vides portées pas le récit ? Ce sont eux qui l'apporte ce récit.

Cette façon de démonter un livre en disant "il est très bien mais...." et dévaluer toutes ces qualités n'est là que pour préparer le vote de janvier. Je trouve ça un peu prématuré, non ? ou alors il faut ouvrir un sujet spécial....

D'autre part, je vous trouve bien peu exigeants de justifier la comparaison avec Marjane Satrapi uniquement sur le fait que David B est un auteur de référence pour les deux. Ces deux livres n'ont rien en commun.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 18:22

La comparaison est "sans fondement", les livres n'ont "rien en commun" ?

il ne s'agit pas de comparer et d'établir une hiérarchie, comme des esprits chagrins m'ont reproché de vouloir le faire tantôt. On n'est pas à l'école et je me fous pas mal de savoir celui qui a la meilleur note.
On peut toutefois rapprocher les deux œuvres qui ont plein de points communs et des différences aussi : je trouve ce dialogue très fécond et intéressant et regrette bien qu'il te déplaise.
...et tu devrais lire (ou relire ?) Persépolis qui est une bande dessinée exceptionnelle (et qui s'est très bien vendue, d'ailleurs).
...et enchaîner avec Poulet aux prunes et Broderies (je peux te les prêter avec grand plaisir !) !

Quant au mois de janvier, il ne s'agit pas de préparer quoi que ce soit. J'ai déjà dit ailleurs qu'ici, que le Piano oriental, choix tout à fait envisageable, apporterait, je pense, moins de relief au prix. C'est un avis qui ne demande qu'à être contredit.


Dernière édition par Superphane le Dim 29 Nov 2015 - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Sam 28 Nov 2015 - 20:39

L'analyse d'Eraserhead est intéressante et plutôt juste. Cependant, tu envisages la distance vis-à-vis des personnages comme une implication d'auteur déshumanisée, qui ne donnerait pas le change de la "douleur à être". J'y vois davantage de pudeur, peut-être d'optimisme ; ça tient certainement aux personnalités différentes de Zeina et Marjane, puisque tu la cites en référence, comme je l'ai fait dans la chronique, comme une évidence incontournable. Il est vrai que moi aussi j'ai tendance à privilégier la douleur dans l'art, l'affrontement personnel et les obstacles, mais je ne pense pas qu'on puisse reprocher au livre de la complaisance, ou au pire de la naïveté. Bien au contraire, Zeina a réussi, et c'est rare, à rendre une partition d'amour sans faute de goût, et ça c'est sans doute aussi difficile que pour les partitions d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Igor13
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 39
Localisation : Vic-le-Comte
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: et c'est parti...   Dim 29 Nov 2015 - 14:55


Je n'ai rien trouvé dans le livre qui me fasse ressentir le quart de ton apportant au piano oriental son unicité!

Mais bon j'ai du me tromper de sujet!

Une relecture s'impose!
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Dim 29 Nov 2015 - 17:21

Superphane a écrit:
il ne s'agit pas de comparer et d'établir une hiérarchie, comme des esprits chagrins m'ont reproché de vouloir le faire tantôt. On n'est pas à l'école et je me fous pas mal de savoir celui qui a la meilleur note.
On peut toutefois rapprocher les deux œuvres qui ont plein de points communs et des différences aussi : je trouve ce dialogue très fécond et intéressant et regrette bien qu'il te déplaise.

Je ne sais pas si tu me places dans les esprits chagrins mais je ne vois pas ce qui te permet de dire que cette discussion me déplait. A part si ne pas être d'accord avec vous me place dans cette catégorie, il n'empêche que j'aime aussi cette discussion que j'essaye d'alimenter de mon humble point de vue.
Si comparer les livres n'est pas mettre en concurrence ou créer une hiérarchie, je vous suis.
Je connais très bien Persépolis ainsi que Poulet aux prunes et Broderies. Inutile de me les prêter, je les ai dans ma bibliothèque. Merci.
Mais je persiste à dire que je ne vois pas plus l’intérêt de s'acharner à comparer Le piano oriental à Perseplois (même s'il s'est bien vendu, cela ne me semble pas un bon argument) qu'avec n'importe quel autre livre qui traite des mêmes sujets.

Je persiste à croire que vous avez le Shériff d'Or en tête en attaquant ainsi ce livre qui a mes yeux donnerait plus de visibilité au prix que Reprobus ou Le paradis perdu malgré, ou grâce, à son intérêt consensuel.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Dim 29 Nov 2015 - 17:27

Oui, Joco, je pensais déjà au choix de l'année en rédigeant mon message... mais je ne vois pas quel est le problème. Si j'ai des bémols à apporter sur cette lecture, j'espère pouvoir le faire, et non, je ne hiérarchise pas, cependant, j'essaie le plus honnêtement possible de pointer les limites de ce livre, qui en a, et qui, selon moi, ne serait pas un bon shériff d'or. Il le serait sans doute face à Reprobus.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Dim 29 Nov 2015 - 17:39

Il n'y a aucun problème si c'est clair pour tout le monde.
Bien sûr que ce livre à des limites, ils en ont tous.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Dim 29 Nov 2015 - 19:54

J'espère bien que Reprobus ne sera pas Sheriff d'Or...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Mer 2 Déc 2015 - 22:24

eraserhead a écrit:


. Le Piano Oriental est inoffensif. C'est pour ça qu'on l'aime ?

J'avoue ne pas très bien comprendre quand tu dis que c'est un livre inoffensif.

Le Piano aborde des questions essentielles sur la culture des origines, sur le déracinement, sur l'immigration.
Le piano est le symbole de l'ouverture, du mélange, du respect et de l'enrichissement mutuel de différentes cultures.
C'est très subtil, ce mariage improbable entre le 1/4 de tons qui identifie la musique orientale et le piano véritable emblème de tout un pan de la musique occidentale(de la culture...)

Le rêve fou de ce grand-père transforme une utopie en message d'espoir: Avec le temps, avec de la patience, de l'intelligence, de la persévérance, TOUT devient possible. Faire cohabiter dans une incroyable cohérence l'orient & l'occident.

En ces temps obscurs, une Bd qui aborde de tels sujets (avec une belle délicatesse) ne me semble en aucun cas inoffensive.

Je ne sais pas si Le piano marquera l'histoire de la Bd... mais quand je me souviendrais de cette terrible année 2015, me souvenir des magnifiques pages du Piano oriental me réchauffera le coeur et me redonnera espoir. C'EST POUR CA QU'ON L'AIME !
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Jeu 3 Déc 2015 - 6:19

cheers
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Dim 31 Jan 2016 - 0:14

Zeina Abirached et son Piano oriental à (re)écouter dans l'émission D'ici, d'ailleurs, sur Fun radio, NRJ, France Inter (ha!) :

http://www.franceinter.fr/emission-dici-dailleurs-zeina-abirached
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Dim 31 Jan 2016 - 8:14

Rien pour ce magnifique livre à Angoulême.... je suis vraiment un peu en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1744
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Dim 31 Jan 2016 - 9:32

.. et rien pour Les intrus, La favorite, En temps de guerre ou Chiisakobe...
En revanche, le renard est à nouveau récompensé...
Ici est cependant un très grand livre ! J'espère que nos libraires vont en vendre plein plein plein (ce dont je doute un peu, mais bon).

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 1 Fév 2016 - 20:00

Quand je vous disais que Le piano ou La favorite, ce sont typiquement des albums pas taillés pour les prix, trop lisses pour répondre aux critères des spécialistes, trop différents pour le choix du public.
Je ne suis donc pas étonné que "Here" et le Davodeau répondent mieux aux critères attendus.
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 1 Fév 2016 - 20:06

Dire de "La favorite" qu'il est trop lisse, ça ne me serait pas venu à l'idée. Je l'ai encore relu ce we et il est vraiment très exigeant. Mais je ne suis pas encore assez spécialiste. Après, j'ai été surprise que "Le piano oriental" n'obtienne rien ... même pas dans les faux !!!
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 1 Fév 2016 - 20:30

feufollet a écrit:
Dire de "La favorite" qu'il est trop lisse, ça ne me serait pas venu à l'idée. Je l'ai encore relu ce we et il est vraiment très exigeant. Mais je ne suis pas  encore assez spécialiste.

Moi non plus je te rassure, il aurait été intéressant de savoir si ces deux titres étaient ou non loin du compte.
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   Lun 1 Fév 2016 - 20:35

De toute façon, cette année (même si finalement, ce n'est peut-être que l'aboutissement d'une lente décrépitude), l'image et la crédibilité du Fauve a pris un sacré coup dans le pelage...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Piano oriental de Zeina Abirached   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Piano oriental de Zeina Abirached
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Piano oriental de Zeina Abirached
» Zeina Abirached
» Dawn of Sorrow : Piano
» Mini album 6X12 reliure piano
» Castlevania Piano Sheet Music

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: