AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Blackface Babylone, de Gosselin (Atrabile)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3146
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Blackface Babylone, de Gosselin (Atrabile)   Sam 22 Aoû 2015 - 19:49


Une troupe de blackface se trouve amputée de Hip, de son membre le plus doué, mais le plus dépendant à l'opium. C'est d'autant plus ennuyeux que, selon certains, les dieux leur commandent d'être plus de 9, et selon d'autres, moins de dix. Heureusement, ils recrutent Hop, un véritable noir, versé dans le vaudou.

Avec Blackface Babylone, Thomas Gosselin, dont c'est le troisième album chez Atrabile, livre une bande dessinée foisonnante, aux couleurs criardes. Il joue de la multitude des acteurs pour camper une troupe bigarrée, mélangeant diverses origines et diverses confessions.

Les pages, systématiquement découpées en quatre cases égales, sont particulièrement denses, de plus en plus, chargées de textes divers, entre les répliques, les narrations, et les chansons que la troupe produit, et qui sont mises en abyme dans des sous-histoires prenant en charge les paroles de ces chansons. Le tout est enchâssée dans un sur-récit autour d'un dieu semblant agiter tout ce petit monde.


Alors oui, le motif de la mise en abyme, que cible la (belle) couverture de l'album, reprend finement la question de l'acteur, du double. L'album agite une véritable densité au nez de son lecteur, mais le tout paraît parfois brouillon, aspect sans doute accentué par la charge de textes qui, remarquablement écrits pour les toutes premières planches, deviennent vite assez denses, et par l'omniprésence des chansons, déséquilibrant quelquefois le récit.

Une belle réflexion sur l'acteur, menée tambours battants au rythme de dessins souvent jubilatoires, voilà qui, malgré quelques bémols, fait de cet album une sympathique lecture de rentrée.

sur le site d'atrabile
Revenir en haut Aller en bas
 
Blackface Babylone, de Gosselin (Atrabile)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blackface Babylone, de Gosselin (Atrabile)
» [Wood, Barbara] L'Étoile de Babylone
» Babylone
» La Saga du Prêtre Jean - 4 - LES MYSTERES DE BABYLONE
» roi de babylone.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: