AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erine
Stagiaire


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes   Lun 17 Aoû 2015 - 18:43



Cette bd, je l'ai trouvée très rafraïchissante, et elle se démarque par sa juste simplicité des autres genres en compétition.

C'est avec délice que les auteures, Marzena SOWA pour le scénario et Aude SOLEILHAC pour le dessin, plongent un lecteur, volontairement redevenu naïf, dans la nostalgie de l'enfance.

C'est une simple histoire de maraîchers – et dignes agriculteurs - se retrouvant chaque semaine avec leurs enfants, pour vendre leurs étals de récoltes  à des clients. Clients qui rappellent les personnages des films de Jacques Tati, en particulier la dame au long nez avec son petit chien qui veut acheter un nombre très précis de poireaux …

Mais c'est aussi l'histoire de Vincent, gamin de onze ans, qui s'imagine bien des histoires, lors de ces moments particuliers qu'offre une ambiance de marché. Et puis il est secrètement amoureux de la fille du fleuriste, Marie. Il lui a même trouvé un cadeau : une pomme de terre en forme de coeur...

L'image mythique (et quelque peu irréaliste !) du marché se poursuit jusqu'à la figure maternelle représentée par Madame Yola qui fait bouillir la marmite pour ces gosses d'agriculteurs, dans sa cantine ambulante...

Il ne manque plus que les balades à vélo pour parfaire ce petit monde de bonheur, et d'illusion ?

Le dessin est rond, frais et sûr ; les couleurs sont claires. Les portraits des personnages sont fins, sans stéréotypes. L'atmosphère ainsi créée détend et amuse, avec beaucoup de légèreté. Oui cette bande-dessinée est légère mais le lecteur se prend au jeu pour un moment de pure détente …

Bravo aux auteures pour cette simplicité sincère !
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes   Lun 17 Aoû 2015 - 18:45

Very Happy Merci Erine, même sans les images tu réveilles mon appétit de lecture !!! ( un peu tari ces dernières semaines pour cause d'hyperactivité dans tous les sens )
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes   Lun 17 Aoû 2015 - 19:52

Une histoire très sympa, avec de beaux personnages d'enfants, collant tout de même un peu aux règles du genre.
Par contre, dans l'équilibre du récit... Que cette scène de repas centrale est longue !!!
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes   Dim 23 Aoû 2015 - 11:41

C'est vrai qu'il est long, ce repas affraid ! C'est un récit très mignon, un peu daté dans les dialogues, mais d'une fraîcheur et d'une simplicité qui devrait plaire aux petits - pour les grands c'est peut-être un peu limité ? En tous cas, si je compte bien l'offrir ( et faire mouche !) une deuxième lecture ne me tente pas plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes   Lun 31 Aoû 2015 - 12:50

Voilà une belle BD jeunesse ! En plus d'être rafraîchissante, comme le souligne Erine, je crois qu'elle a l'intérêt d'ouvrir l'horizon des jeunes lecteurs. En effet, elle montre qu'une vie peut être agréable malgré la contrainte de travailler avec ses parents, tout le plaisir qu'il y a à être en bande, la possibilité de relations transgénérationnelles...

Concernant la scène du repas, elle est effectivement longue. A plusieurs reprise, je l'ai cru finie et me suis étonné qu'elle reparte de plus belle. Mais je pense aussi que cette longueur montre le passage obligé du repas, ce moment où les enfants se retrouvent ensemble, contraints de créer des liens quand certains auraient sous doute voulu rester près de l'étal de leur parents. Ce passage obligé est certes rébarbatif, mais c'est celui qui crée et entretien les relations entre eux.

Cette bande dessinée a été testée par Esther, 11 ans. (Je n'ai pas vu son intérêt baisser pendant la scène du repas.)
esther a écrit:
Le livre est génial. J'ai aimé voir les enfants travailler tous à la même tâche. J'ai aussi aimé voir l'amour « secret » de Vincent pour Marie alors que tout le monde le sait. Le livre est plein d'humour et de jeux de mots. Et puis j'ai ri en voyant tous les efforts des parents pour vendre les poireaux.

Voilà longtemps qu'une BD jeunesse n'a pas été sélectionnée, pourquoi pas celle-ci ? Si ce n'est pas un livre que je voudrai relire tous les trois jours, je crois que c'est un livre que j'aimerais offrir et prêter aux jeunes générations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Garcia Marquez, Gabriel] De l'amour et autres démons
» Twilight
» Boris VIAN - L'Ecume des jours
» ADOLPHE de Benjamin Constant
» Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: