AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1741
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Mer 5 Aoû 2015 - 12:51


Fin des années 70, en Suède.
Les sociaux démocrates, viennent après 44 années de perdre le pouvoir.
Dans une ville du Nord, en plein hiver, lorsque la nuit ne laisse place à une faible lumière que quelques heures par jour, plusieurs groupes d’extrême gauche tentent de rallier les ouvriers à leur cause.
Ulrik , jeune diplômé fraîchement débarqué du Sud du pays, s'engage dans la lutte syndicale aux côtés des maoïstes. Il travaille à l'aciérie, bien décidé à prendre le contrôle du syndicat des ouvriers avec ses camarades.  
Il tombe amoureux de Siv, employée à la section jeunesse du parti social démocrate, marié et mère de trois enfants.
Leur relation passionnelle devient rapidement complexe : les enfants de Siv découvriront médusés l'aventure amoureuse de leur mère alors qu'Ulrik sera victime de la paranoïa du parti dans une scène absolument terrible…

Récit intimiste, Hiver rouge narre cette relation amoureuse impossible où les protagonistes tentent vainement de concilier passion charnelle et engagement politique.
Valeur éminemment bourgeoise chez Marx, l'amour semble impossible tant que persiste un système capitaliste.
« Rien n'est donc privé ? » demandera finalement Ulrik à Ralf.
« Non, pas tant que nous serons sous ce système capitaliste » répondra Ralf. Etre ensemble, oui, à condition de d'abord partager le même objectif.

C'est avec une belle sobriété et avec une mise en couleur superbe, qu'Anneli Furmark déroule l'histoire amoureuse de Siv et Ulrik dépeignant de manière crédible, sans exagération, le climat politique d'une époque. Chaque chapitre s'attache à suivre un personnage particulier, mettant ainsi en relief les incidences dramatiques de cette relation contrariée.

Une histoire simple et forte, prenante et émouvante.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Dim 23 Aoû 2015 - 12:51

C'est une déception pour moi. Histoire d'amour impossible sur fond de crise sociale et politique, c'est assez quelconque non ?
Je n'ai pas vu les ingrédients censés relever des thèmes maintes fois explorés, on tourne bien vite en rond dans cette romance et on comprends bien vite que cela ne mènera pas à grand chose, seule les belles aquarelles viennent sauver cette lecture bien fade.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Dim 23 Aoû 2015 - 13:34

J'ai de mon côté trouvé cette lecture un peu au dessus du lot du mois de juin...
Attention !! je n'ai pas encore lu Fabcaro Wink

Oui, thèmes rebattus ? à voir, une liaison impossible sans doute, mais avec un arrière fond moins rebattu (la suède des années 80), et la question de l'âge, du rapport aux autres, etc.

J'ai beaucoup aimé la manière de traiter le personnage d'ulrik ; je n'ai pas souvenir quant à moi de livres qui traitent de la question de l'engagement comme celui-là, si ? Et puis la finesse du scénario, c'est quand même le regard des enfants (surtout de la fille, soit dit en passant, alors que ce regard est amené par le garçon).
L'ennui de leur existence m'a rappelé la façon dont s'ennuie Oskar dans Morse (les bonbons, les portiques, les bois...)
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 945
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Lun 24 Aoû 2015 - 14:01

C'est marrant, mes lectures de plage étaient cette année d'auteurs nordiques, je n'ai donc pas été dépaysée par cette longue nuit qui enveloppe les personnages.
Concernant l'histoire, le matériau est dense, entre l'engagement politique et la passion tout aussi dévorants, la différence d'âge dans le couple, la fragilité adolescente...plus le point de vue des différents protagonistes... Certes on ne s'ennuie pas, mais l'auteur m'a semblé vouloir trop en dire. Cette profusion de chemins m'a laissé au final une impression plutôt brouillonne.
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 215
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: gla gla gla   Sam 29 Aoû 2015 - 11:36

C'est vrai que l'histoire politique en Suède n'est pas un cadre fréquemment rencontré.
La rigidité et le prix à payer sont à l'image de la chaleur du décor.
L'ennui vécu des enfants m'a atteint, l'amour impossible beaucoup moins.
Revenir en haut Aller en bas
Fred Somda
Stagiaire


Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Cournon
Date d'inscription : 06/02/2015

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Lun 14 Sep 2015 - 19:04

Je me suis fais une réflexion con en lisant hiver rouge: je crois que je préférerais le communisme au soleil. Cuba, par exemple..Pourtant, l’hiver ici, ne se cantonne pas au froid de la nuit, aux espaces gelés. Il semble être bien plus qu’une saison. Il pénètre les esprits et les coeurs. Ils figent les corps. 
« Tu es quoi Ulrik? Communiste er Amoureux? »
J’ai beaucoup aimé le dessin et les couleurs d’Hiver Rouge. Très expressif. Je me demande même s’il n’aurait pu ce suffire à lui-même. Le texte est là, mais pourrait n’être presque qu’une bande-son.
La physionomie des personnages, leur posture m’ont rappelé de façon surprenante certains tableaux de Chagall, «les mariés de la Tour Eiffel"  ou «l’anniversaire" (je ne sais malheureusement pas intégrer d’images..). J’ai l’impression de retrouver des regards, des visages et des corps.  Sauf qu’il y a d’un côté la vie, le mouvement, l’embrasement des couleurs, et que l’on ne perçoit ici que cette gangue idéologique qui glace les ardeurs, paralyse les transports. Perdus, plus que tristes, les personnages le sont tous on dirait. Bridés, ils s’interrogent sur leur place, leur monde est trop étroit, leurs utopies collectives ou individuelles, trop grandes. On ne voit que des automates qui jouent une partition et bougent en restant dramatiquement immobile. 
Peut être la révolution finalement viendra t’elle de cette petite fille, subversive, présente, partout dans le livre. Elle, est le printemps, prête à flamber pour le plaisir sucré de quelques bonbons. Elle surmonte l’odeur immonde de la gargote pour dénicher ces quelques grammes d'un bonheur assumé. Elle brave le froid et la colère de sa mère juste pour ressentir l’eau qui coule dans ses bottes.
Revenir en haut Aller en bas
Igor13
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 39
Localisation : Vic-le-Comte
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: hummm il y a du cul...   Dim 20 Sep 2015 - 15:07


Une belle peinture du combat politique ou syndical avec ses idéaux et ses travers!

J'aime le parallèle entre l'histoire du combat politique et du combat pour l'amour.

D'un côté on part de l'ensemble vers le petit pas qui fait avancer les choses. Comme l'échange avec le quidam et Ulrick autour du journal "L'étincèle" qui permet de différentier le communisme de parti et les idées nobles du communismes.

De l'autre, le fait de jouir à chaque fois. Qui d'un détail narcissique ouvre la voie à la liberté de fuir le carcan familiale qui étouffe parfois.

La mise en image est fluide et rectiligne. Pas de quoi se mettre en pamoison...
Revenir en haut Aller en bas
Erine
Stagiaire


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Dim 20 Sep 2015 - 16:13

Pour moi, "Hiver rouge" est une grande bd de par son style : un dessin très en relief, pictural et qui parvient à plus impliquer le lecteur dans l'histoire. Histoire de militantisme mais d'abord d'amour ...

Malgré un scénario quelque peu prévisible, l'auteur réussit à faire passer un message optimiste et merveilleusement humaniste ...

J'ai particulièrement aimé le décalage entre le froid nordique et la chaleur du dessin ...

rès belle bd !
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Dim 20 Sep 2015 - 21:50

A l’image de ce jaune-orangé s’immisçant dans le bleu d’un hiver sans fin, Anneli Furmak parvient à créer avec une judicieuse économie de moyens, une atmosphère à la fois pesante et rassurante, à mêler avec douceur, sans les confronter franchement, des éléments que tout oppose, la liberté émanant d’une passion amoureuse à la rigidité d’un système de pensée , la solitude des êtres malgré leur ‘appartenance’ à un groupe, qu’il soit familial, professionnel ou politique ; les expressions des visages, bien que décrites avec un trait simple, en disent long sur le ressenti des ces êtres en quête d’accomplissement. Une belle lecture pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Dim 20 Sep 2015 - 22:11

Fred Somda a écrit:

La physionomie des personnages, leur posture m’ont rappelé de façon surprenante certains tableaux de Chagall, «les mariés de la Tour Eiffel"  ou «l’anniversaire" (je ne sais malheureusement pas intégrer d’images..).
Je me permets d'illustrer ton propos,Fred, j'étais curieuse de découvrir ces peintures


Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Jeu 24 Sep 2015 - 12:22

Une belle lecture, un dessin et des couleurs agréables, une atmosphère réussie avec cette approche politique et personnelle singulière.
La partie la plus pertinente est sans doute l'histoire et le point de vue de Marita. La jeune fille est très attachante et participe à l'essentiel de l'intérêt de la lecture.
Pour Siv et Ulrik cela semble plus ordinaire, assez convenu et sans grande ambition dans le traitement qui en est fait.

La BD étant chapitrée selon les protagonistes, je me suis demandé pourquoi Larsa n'avait pas eu le droit à ses quelques pages.
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Sam 26 Sep 2015 - 13:57

La couleur est superbe, effectivement. Elle restitue, du moins dans mon imagination, les journées courtes et peu lumineuses des hivers des pays nordiques.

Mais c'est là le principal intérêt que j'ai trouvé au livre. L'histoire n'apporte pas grand chose au genre des histoires d'amour impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Sam 26 Sep 2015 - 18:38

Le militantisme et l'idéologie ne sont, à mon gout, pas assez souvent traités dans la bande dessinée. J'étais donc impatient de faire cette lecture, d'autant plus que le dessin est très attirant, notamment l'utilisation des couleurs pour rendre le froid de l'air et des cœurs. Hélas, une fois de plus, nous n'avons qu'une image sombre et bien triste de l'engagement qui se résume à un totalitarisme idéologique qui ne fait pas dans la nuance. J'ai donc été un peu déçu.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Sam 26 Sep 2015 - 19:01

Je n'ai pas été aussi choqué par cet aspect : cette dimension radicale a existé dans les organisations, notamment chez les plus jeunes. Elle est structurante, et peut aussi se heurter à des aspirations individuelles qui sont contradictoires. On y trouve donc presque une dimension tragique.
En tout cas, je n'y vois pas une critique d'un système, ou de l'engagement, mais plutôt un questionnement sur l'opposition qui peut advenir entre le groupe et l'individu. Qui a raison ? On aura forcément, lecteur, une tendance à entrer en empathie avec l'individu...
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Sam 26 Sep 2015 - 19:16

Je suis bien d'accord avec toi, c'est une réalité, je ne le nie pas. Mais c'est toujours cette réalité là qui est montrée !
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 38
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Dim 27 Sep 2015 - 16:59

Un livre touchant - cette longue nuit qui n'en finit pas, dans laquelle les personnages errent, se retrouvent et se perdent. Une ambiance pesante, avec ce froid qui envahit tout, comme une avancée dans les eaux boueuses dont rien ne peut sortir indemne, surtout pas cet amour interdit. Seule la petite Marita semble pouvoir s'extirper de cette tristesse - le dernier chapitre qui lui est consacré laisse enfin entrevoir la lumière du jour... J'ai trouvé beaucoup de pudeur et de finesse dans cet album - avec une nette préférence pour la fin, quand Siv révèle tout à la lumière de sa lampe ; elle pense ainsi pouvoir s'échapper du carcan de sa vie... alors qu'au même moment Ulrik, prisonnier de la lumière du conseil qui l'encercle, renonce à la liberté.
Une belle découverte, aussi bien graphique qu'historique.
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   Lun 28 Sep 2015 - 22:04

Une ambiance qui m'a rappelé les films de Kieslowski, surtout Le Décalogue. Une ambiance feutrée et très mélancolique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hiver rouge, d'Anneli Furmark (Editions ça et là)
» [NOUVELLE WHB] Hiver rouge sur la Drakwald
» Basilic rouge (Le) Del Duca [Editions mondiales]
» Arno 1 : le Pique Rouge
» Coll. de la jeunesse, série rouge (Editions Méridionales)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: