AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Au-delà des mers de Alain Kokor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 581
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   Mar 15 Sep 2015 - 7:25

Deuxième lecture salvatrice, je me suis laissée porter, l'histoire m' a parue plus cohérente, l'univers singulier de Kokor se tient , il est une invitation à explorer d'autres mondes, réels ou imaginaires, je pense à la peinture (un tableau de Monet), à la littérature ( une oeuvre de Queneau) , au final c'est un beau voyage qu'il nous offre là ....
Revenir en haut Aller en bas
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   Mar 15 Sep 2015 - 21:56

Un univers particulier, souvent cela ne tient pas à grand chose... un sweat à capuche ROUGE, un certain regard sur une VILLE, s'asseoir sur une jetée et scruter l'horizon marin, un drôle de réseau d'espionnage, des étranges et énergiques chorégraphies collectives, une troublante "compétition" de durée de vie, une salle de cinéma ...
C'est sans doute un peu tout cela l'univers poétique de KOKOR ... sous influence MIYAZAKI ? Difficile de faire plus belle référence !

Je suis sous le charme, Alain KoKor emporte le lecteur Au-delà des mers ...
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 216
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: passsé à côté   Ven 18 Sep 2015 - 3:57

La brasse coulée sans tuba avec des chaussures de scaphandrier : volà comment j'ai bu la tasse à la première lecture.
Quand je ne comprends pas tout mais que je suis touché, je voyage délcieusement dans l'univers du livre ou du film.
Quand je ne comprends rien et que je ne suis pas emballé, je cherche besogneusement des explications au fond de la mine. C'est lourd, pénible (pour moi). Et quand finalement je n'y arrive pas, alors je ne cherche plus à comprendre et arrive parfois à me laisser porter.
C'est ce qui est arrivé avec ce livre, dont l'univers graphique m'a séduit, mais c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   Ven 18 Sep 2015 - 9:56

Charles Olivier a écrit:
La brasse coulée sans tuba avec des chaussures de scaphandrier : volà comment j'ai bu la tasse à la première lecture.

Je t'en conseille une deuxième, tes chaussures te permettront alors peut-être d'arpenter la lune, le sourire aux lèvres.
Ah non, trop tard, tu as déjà voté. Dommage.

Mais trêve de plaisanteries. Il est vrai que ce livre n'est pas facile d'accès, comme certains films tournés vers la rêverie et la contemplation (j'ai cité Huit et demi). Il faut l'envisager comme une comédie musicale qui joue sur la musique des mots, la gestuelle. Kokor ne raconte pas une histoire qui répond à une logique d'intrigue ou de vraisemblance. Il t'emmène dans le fantasme d'une réalité falsifiée auquel le lecteur ne peut adhérer que s'il fait confiance, sans attente particulière d'explication. Pourquoi faut-il toujours comprendre et avoir prise sur tout ? Il est bon parfois de se laisser porter, d'ouvrir son cœur, de "désintellectualiser" l'œuvre à laquelle nous sommes confrontés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Igor13
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Vic-le-Comte
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   Dim 20 Sep 2015 - 14:49


Réincarnation....

Tout de suite, on sent l'évolution dans les premières planches. Le poisson part de l'obscur des abysses pour sortir la tête de l'eau et chercher son chemin sur la terre ferme. Son chemin pour trouver Sonia.

Et puis, on rentre dans l'histoire avec une pleine page: vue de la terre dans son ensemble apostrophé par un titre "il était une fois".

Bon après on ne comprends pas tout mais il reste ces pleines pages avec des sous cadres comme des zooms. Notre œil se ballade en construisant sa propre histoire. C'est avant tout visuel et plutôt jouissif de ce côté là.

Et puis page 122, Sonia dit "j'aimerai bien aussi que du gardes ton bonnet", "Au cas où, je ne pense pas que ma mère soit prête pour un rôle de grand mère." et la page suivante une giclée de têtards....

Notre matelot (le vieux poisson) a donné son bol à Sonia, il a pinaillé pour le faire. Il l'a côtoyée afin d'évaluer son potentiel. Alors je me prends à croire qu'il est parmi ses têtards et au-delà des mers il revient....
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 554
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   Dim 20 Sep 2015 - 20:49

J'ai eu beaucoup, beaucoup de mal à aimer ce livre.
Enfin, ce n'est pas aussi simple que ça.
J'ai tout de suite aimé les couleurs, la ronde des images, le travail graphique, le mouvement et la vague qui emporte notre regard.
Mais quelles difficultés pour suivre l'histoire, comme si j'étais toujours à la traîne, cherchant du regard dans la foule, le rouge d'une veste !
Heureusement, Fred, ta chronique a beaucoup éclairé ma lecture. Je ne sais pas si je vais choisir le livre de Kokor ce mois-ci, mais au moins, j'aurai réussi à recevoir sa poésie, qui m'avait échappée, et à me laisser porter par l'onde légère de cette histoire (bon, je n'ai toujours pas vu le lien entre ce livre et le film de Scola, si profondément douloureux - mais c'est à cause de cette référence que j'ai refait une lecture, ce qui est heureux !)
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   Mar 22 Sep 2015 - 8:46

Si j'ai fait le parallèle avec Une journée particulière, c'est dans le sens d'une rencontre impromptue. Sonia et Matelot se retrouvent seuls alors que les autres sont affairés par le déménagement ; ils disposent de la même tranquillité, la même marge de manœuvre que Sophia et Marcello quand tout le monde assiste à la rencontre entre Hitler et Mussolini. Ils ont le loisir de creuser leur relation. Bien évidemment, le sujet est ailleurs, le contenu de l'un et de l'autre n'ont rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: on a pas du voir le même Ponyo !   Sam 26 Sep 2015 - 19:51

A lire et à relire pour se laisser emporter par le très riche univers de cet auteur, par sa poésie et son talent graphique.
Je n'ai pas tout compris et c'est très bien comme ça. Je vais pouvoir y remettre le nez et découvrir encore. Voir les choses identiques ou bien différemment. J'aime quand un auteur me laisse libre à chaque nouvelle lecture sans me perdre dans ses intentions cachées.
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2452
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   Lun 28 Sep 2015 - 18:06

Certains livres méritent des relectures, il est de celui-là. Je ne serai jamais très sensible à ce genre de poésie je pense mais je peux toujours essayer. Je crois que je commence à comprendre le "lâcher-prise" dont tu parles Fred mais même avec beaucoup d'efforts, je n'y arrive pas totalement.
Toujours est-il que même si il n'est pas exempt de défauts, ce livre est d'excellente facture avec une très belle ambiance dans une ville magique.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   Lun 28 Sep 2015 - 20:07

Une très belle ambiance teintée de poésie, un univers singulier et des personnages attachants.
On se laisse porter de vagues en vagues, sans tout comprendre mais bercé par une histoire atypique et décalée.
Des relectures en perspective pour appréhender au mieux cette BD, qui déjà laisse une belle impression.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au-delà des mers de Alain Kokor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au-delà des mers de Alain Kokor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Au-delà des mers de Alain Kokor
» Alain Villechange "du Verre à la Flamme"
» Alain Albuisson...
» [Le Grand, Alain] Promenades en zone rouge
» (Vendue) Alain Silberstein Krono B Réf : KT 304 B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: