AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1741
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Dim 28 Juin 2015 - 18:05


Fin des années 80.
Thomas Harris publie la suite de Dragon Rouge, premier roman mettant en scène le tueur cannibale Hannibal Lecter. Le succès est foudroyant, l'adaptation cinématographique de Jonathan Demme avec Anthony Hopkins dans le rôle du psychopathe fascine et conduira bientôt à ce que le personnage du Serial Killer domine peu à peu la scène fictionnelle du roman noir.
Dans le même temps, les médias s'emparent d'une affaire macabre, dépassant largement l'entendement : Jeffrey Dahmer, le tueur cannibale du Milwaukee est arrêté. Emprisonné, il est abbattu par un autre taulard. Afin d'indemniser ses victimes, son avocat décide de mettre en vente des objets personnels de Dahmer comme le frigo dans lequel il conservait ses victimes… A la suite des serial killer, apparaît donc le serial collectionneur, s'attachant à réunir des souvenirs de meurtre, les murderabilia.
Malmö Rodriguez, écrivain toujours à la recherche de son premier sujet vit encore chez ses parents.
La découverte tardive du cadavre de son oncle à moitié dévoré par ses chats lui donne l'opportunité de se faire un peu d'argent. Il les vend à prix d'or sur un site d'enchère consacré aux Murderabilia. La rencontre de l'acheteur dans un bled paumé, collectionneur compulsif, et un retour au bercail impossible seront autant d'événements qui feront basculer la vie du héros.

Thriller sans enquête à l'humour très noir, c'est d'abord aux films des frères Coen avec leurs personnages équivoques et désenchantés, que Murderabilia fait référence. L'histoire, aux rebondissements nombreux, bascule dans le drame le plus sombre où la vengeance aveugle tous les protagonistes.
Rythmant son récit à l'aide de cases parfois minuscules fourmillant de détails, Ortiz déroule l'intrigue tambour battant en mélangeant les genres avec habilité : récitatifs évoquant un carnet intime, listes oulipiennes, polar…
Le dessin, doux (!), aux couleurs pastels, offre un contrepoint habile aux ambiances lourdes et pesantes.

Une lecture ne manquant pas de légèreté, une intrigue bien construite font de Murderabilia un livre idéal pour notre été, où après les lectures denses et austères des mois précédents, polars et roman noir feront un retour appréciable sur nos serviettes de plage !
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Dim 28 Juin 2015 - 19:03

Parfaitement !
Livre jubilatoire, le rapprochement avec le style Coen est très juste, et dans l'implication détachée du personnage principal, et dans l'espèce de désenchantement amusé qui émane de ce jeu de constructions.
Bravo Ortiz, j'ai hâte de lire son livre précédent !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1741
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Dim 28 Juin 2015 - 19:30

Son livre précédent (Cendres) a été réédité chez Rackam dans une présentation tout aussi soignée que celle de Murderabilia.

Pour les plus curieux, je vous incite à parcourir le net pour découvrir les blogs de ces collectionneurs foutraques.
On peut ainsi se perdre à suivre la piste de tueurs tous plus glaçants les uns que les autres. On y découvre aussi que de certains collectionneurs entretiennent des correspondances suivies avec les pires tueurs en série.

Comme c'est l'été et qu'on va pouvoir mettre un peu de côté bulles et vignettes, je vous propose (j'ose voous proposer !) trois bons polars noirs pas trop connus. Vous me direz merci plus tard !
Satan dans le désert de Boston Teran
J'étais Dora Suarez de Robin Cook
Et ne cherche pas à savoir de Marc Behm
Revenir en haut Aller en bas
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Dim 28 Juin 2015 - 22:15

Un livre intriguant... le pouvoir (assez troublant )de "fascination "des serial killer est abordé avec détachement et un humour très noir.
Effectivement le décalage entre la douceur du dessin et l'atmosphère très sombre du bouquin donne un équilibre fragile mais terriblement efficace.

Séduit et intrigué par la plus grande partie de la BD, je regrette une fin tellement prévisible ...

Un auteur à suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Mar 30 Juin 2015 - 20:07

Incontestablement, mon coup de cœur du mois. Lecture oh combien jouissive par les aspects que vous avez soulignés, l'auteur s'amuse vraiment avec sa petite galerie de personnages et mets en place un univers foisonnant de bonnes idées. L'histoire se construit progressivement, le suspens joue un rôle essentiel dans le rythme donné, les petits détails complétant à merveille et au fur à mesure l'intrigue. Les rebondissements finaux ne m'ont en aucun cas dérangés, ils relancent parfaitement l'histoire et offre une alternative intéressante après les compilations d'objets de crimes. Le ton et surtout l'humour parachèvent l'ensemble, un ensemble de plus bien emballé, dans une magnifique édition proposée par Rackham, et ça aussi, ça fait plaisir.

Allez une petite gravité musicale, parfaitement adapté à cet album :

Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Mar 30 Juin 2015 - 20:12

Attention, il est espagnol...
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Mar 30 Juin 2015 - 20:24

Impeccable, Feufol et Eraser feront l'interview Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Mar 30 Juin 2015 - 20:26

C'est bon , il nous reste 7 mois pour parfaire notre espagnol...On est laaaarge...
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Lun 27 Juil 2015 - 12:54

Voilà une lecture qui m'a bien plu. Le livre se livre d'une traite grâce aux personnages vivants, complexes et bien croqués. On pense effectivement aux frères Cohen, à leur façon de mettre en relation des personnages ordinaires à des situations morbides.

Surtout, j'ai apprécié le contraste entre le dessin tout doux (trait, couleurs) et le sujet noir. Tout est résumé par le choix des chats, tout mignons, alors qu'il sont aux-même au cœur du morbide le plus troublant.
Revenir en haut Aller en bas
Erine
Stagiaire


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Lun 27 Juil 2015 - 17:19

On pourrait d'abord rappeler le sens éthymologique de «murderabilia » : mot-valise forgé à partir des termes latin : memorabilia (« souvenirs ») et anglais : murder (« meurtre »).

Moi aussi, j'ai adoré cette bd ! Un, l'histoire est originale, farfelue, voire démente. Deux, le dessin très en relief est rapide et vivant. Trois, le scénario révèle un suspens digne des plus bons polars.

Au fil de la lecture, on s'emballe comme si on était chargé d'une enquête ! Et on y prend goût jusqu'au dénouement !
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 577
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Jeu 30 Juil 2015 - 16:39

Super, j’ai adoré.  Le genre de friandise qu’on se plait à dévorer par une belle après-midi d’été, on en voudrait encore… petit bémol perso sur l’énumération du chapitre VIII, qui  même si elle est très bien faite, m’a parue un peu longue, j’étais sans doute impatiente d’avancer dans l’histoire, en même temps j’aurai  grand plaisir à me replonger ultérieurement dans cet étrange cabinet de curiosités … évidemment le dessin est des plus appréciables , tout rond, tout mignon,et rose de surcroit, parfait pour nous faire accepter le côté morbide de l’intrigue dont la fin est plutôt délicieuse. Mon shériff du mois sans hésiter cat
Revenir en haut Aller en bas
Fred Somda
Stagiaire


Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Cournon
Date d'inscription : 06/02/2015

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Sam 1 Aoû 2015 - 14:36

Excellent le rapprochement avec les frères Cohen! 
Une perle très noire et élégante qui arrive pile poil pour l'été.. Très agréable à lire, juste avec ce qu'il faut de distance et d'humour par rapport au sujet.
Complètement ignorant du sens de Murderabilia, je n'ai réalisé qu'a posteriori, en refermant le livre, à quel point le doux et sucré dessin de couverture était en réalité gore.
J'ai aimé, jusqu'au nom du narrateur et personnage principal qui joue les antagonismes, Malmö Rodriguez..
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Mer 5 Aoû 2015 - 11:41

Une très bonne BD, avec des personnages assez fouillés et bien travaillés. Qui ne serait pas resté dans ce motel ? Même si inconsciemment on sait qu'il va se passer quelque chose. Dans quel motel ne se passe-t-il rien ?
L'humour se mélange à la perfection avec le sordide de cette histoire, j'émets une petite réserve sur la fin légèrement prévisible du livre comme il a déjà été souligné.
En tout cas j'ai pris un certain plaisir à suivre Malmö à la recherche de son sujet.

Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 701
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Mar 11 Aoû 2015 - 18:50

Très bonne lecture!
Et le livre lui-même est très beau, ce dos toilé, ces couleurs, ce dessin, ces chats...

J'ai été particulièrement séduit par le dessin et la mise en page, avec ce petit côté minutieux et détaillé, comme la collection en fait Smile

Il y a quelque chose de "Lartigues et Prévert" de Benjamin Adam, que j'avais beaucoup aimé et dont on retrouve quelques similitudes dans l'approche du dessin et du découpage (et même un peu dans le traitement du sujet).

Je n'ai pas trouvé la fin si prévisible, au contraire, je n'aurais vraiment pas parié là-dessus! Car c'était peut-être trop "gros" à mon sens, et c'est le seul petit (tout petit) bémol du livre.
Par contre, oui, pour la relation entre la maison et Marcy, c'était évident, mais cela fonctionne parfaitement.

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas le prinicpe (si si j'en suis sûr...) du "Spoiler":
Si vous ne voulez rien savoir, passez votre chemin...
Si vous voulez savoir quand même, cilquer sur "Spoiler" ci-dessous pour afficher le texte caché!


Il y a un bon équilibre, et une approche tout en finesse du comportement des deux protagonistes.
Spoiler:
 

Personne n'essaie de nous convaincre, pas de morale, pas de Manichéisme*, bon, oui, il y a un motel... et comme l'a dit Archi, on pouvait bien penser qu'il se passerait quelque chose!

Un dessin et une mise en page réjouissante, une histoire haletante et passionnante, une belle réussite pour cet été Smile

* voir la page "Mani" dans le très honorable "Vita obscura".
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Mer 12 Aoû 2015 - 5:36

gagadinorux a écrit:
une belle réussite pour cet été Smile

C'est ça !!! un très bon livre de plage Very Happy **




** attention ! ça n'a rien de péjoratif !!
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 215
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Miaou   Dim 16 Aoû 2015 - 3:31

J’ignorai totalement ce mot. Décidément, tout se collectionne, tout se vend.
Le scénario est bien articulé pour plonger quelqu’un d’ordinaire dans une histoire qui l’est beaucoup moins. C’est à la fois doux et dur, pour aller dans le glauque.
Je n’ai pas de grief à faire. Je n’ai pas eu de coup de cœur non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   Ven 21 Aoû 2015 - 8:46

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Murderabilia, d'Alvaro Ortiz (Rackham)
» Orque rackham
» NOUVEAUTE RACKHAM
» Boutique pour rackham à prix discount
» FREGATES DE DEFENSE ANTIAERIENNE CLASSE ALVARO DE BAZAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: