AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   Jeu 5 Mar 2015 - 20:37

Cela dit, la parfaite analyse de Nico va dans le sens de ce que dit Eraserhead depuis le début…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2306
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   Ven 6 Mar 2015 - 10:22

Tout à fait ! Et c'est bien là ce qui m'interpelle le plus. Les choses ne sont pas dites de la même façon, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2474
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   Sam 7 Mar 2015 - 7:25

cheers nico

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Airmic
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 05/02/2015

MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   Sam 14 Mar 2015 - 20:54

Après avoir lu et entendu tant d’éloges de la part de beaucoup sur cette œuvre, j’ai la sensation d'être vraiment passé à côté de quelque chose.

N’étant pas particulièrement amateur du style victorien, j’ai dû forcer la lecture afin d’arriver au terme de ces 112 pages. Les ellipses qui semblent convaincre certains, ne m’ont pas facilité la tâche. Les dialogues aussi. Le dessin quant à lui, bien que très réussi, m'a laissé de marbre. Et puis, qu’apporte l’histoire secondaire du couple aborigène polygame au récit? Sinon embrouiller un peu plus le lecteur.

N’ayant pas lu le roman, je manque cruellement de points de comparaisons entre l’œuvre et son adaptation, difficile donc de savoir si elle est ou non réussie… Je laisse le soin aux lecteurs de Trollope de trancher. En tous cas elle ne m’a en aucun cas donné le goût de découvrir John Caligate de Trollope et plus globalement son œuvre. Ce qui est dommage, ce livre étant issu d’une commande universitaire souhaitant célébrer le centenaire de l’auteur.

Si le livre est destiné à une élite à quoi bon? Je n'étais pour ma part sans doute pas prêt pour apprécier cette lecture, je retenterais l'expérience un jour... peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 32
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   Mar 17 Mar 2015 - 20:02

Comme Airmic, je n’ai pas lu le roman donc aucun point de comparaison avec l’œuvre originale.
Je reste assez perplexe après cette lecture.
Au premier abord, le dessin est maitrisé, indépendamment chaque case raconte une histoire. Cependant je ne me suis attaché ni à l’histoire ni aux personnages (aucun gros plan sur un visage).
La fin mériterait d’être bien plus fournie, j’attendais beaucoup du procès peut être pour découvrir tout le ridicule qui ressort de cette situation et toute la banalité qui émane du personnage.

Fred Somda a écrit : « J'aime bien, dans une chose que j'aurais tenue pour banale, essayer de découvrir ce qui fait que d'autres l'ont trouvée plus remarquable. »
Je suis tout à fait d’accord avec lui et c’est en cela que le Sheriff est intéressant, nous sommes nombreux avec énormément de divergences, ce qui amène un bouillonnement d’idées et de discussions mais la pour le coup en creusant je n’arrive pas a trouver l’étincelle.
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   Sam 28 Mar 2015 - 16:44

La classe, la très grande classe !
Les anglais, ils sont merveilleux : partir en vacances avec un cancer métastasé dans un pays étranger au volant d’une voiture de l’entre-deux guerres, maintenir une course comme le tourist trophy, savoir qu’à 0-6, 0-6, 0-5 et 0-40 le match n’est pas perdu, il n’y a qu’eux pour le faire ! Le cadre rigoureux et push the limits, le costume de Savile Row sur des épaules tatouées : ils sont merveilleux. Et surtout, ils ont une richesse que nous semblons avoir oublié : l’humour (excellente l’ouverture des JO).
La classe, la très grande classe !
Ce récit est brillant, fluide, rapide ; rien ne manque de dynamisme dans ces pages, mais je ne saurai jamais comment expliquer quelque chose que j’ai spontanément ressenti. Je ne connais pas le livre ; je ne peux donc parler du rapport entre les deux. Le risque était peut-être justement d’en faire quelque chose de lent et soporifique ? Quand les auteurs ici apportent une modernité rafraichissante sur une base classique conservée : j’adore.
Et il n’est pas nécessaire de faire partie d’une élite olympienne pour être touché par ces pages : elles sont pour tous.
La classe, la très grande classe !
Puisse-t-elle chasser toute vulgarité - so shocking ! –
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 733
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   Dim 29 Mar 2015 - 17:45

Quelques moments de grâce, dans ce décalage permanent, cet art délicat et maîtrisé de l'ellipse, ce dessin un peu désuet ou -comme le souligne Nico- dans ces moments furtifs de violences impromptues surgissant aux yeux du lecteur qui, un moment perdu et interloqué, se voit interrogé sur ce qui lui apparaît abruptement et apparemment irrationnel.
Mais cela est trop épisodique, et l'ensemble reste assez convenu, l'histoire bien souvent traitée de façon trop rapide ou encore maladroitement, comme les aborigènes par exemple qui ne me semblent guère à leur place dans ce récit.

Une réussite tout en douceur, mais pas de quoi couper trois pattes à deux lapins!
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   Lun 30 Mar 2015 - 7:30

Charles, tu oublies la musique dans ta dithyrambe : les Anglais sont les maîtres du monde de la musique Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope   

Revenir en haut Aller en bas
 
Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Courir deux lièvres un roman de peu de mots de Simon Grennan d'après Trollope
» Les deux chèvres de Jean de La Fontaine
» Petit bronze grec aux chèvres debout affrontées
» Nain de jardin
» bunker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: