AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Feu de Paille, d'Adrien Demont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Feu de Paille, d'Adrien Demont   Lun 23 Mar 2015 - 19:47

A-t-on lu le même article ???
Je trouve qu'Adrien Demont parle très bien de son livre et des thématiques qu'il développe (le monde des adultes vs le monde des enfants, imaginaire vs réalité, les légendes urbaines, le retour à la terre, etc.)

Tu remets sans doute en cause sa "méthode".

Pour raconter les différents épisodes de la narration, je suis parti de sensations. Ces épisodes ont ensuite été prolongés par le début ou par la fin puis tissés entre eux. Ça a été assez chaotique, des bouts épars que j'ai remodelés. J'ai mis beaucoup de matière et j'ai retaillé ensuite.
... et pourquoi ne pas procéder ainsi pour construire une histoire ? Certains chefs-d'oeuvre sont improvisés, d'autres très scénarisés. Il n'y a pas de règle. On n'écrit pas un livre comme on résout des équations. La littérature se moque de la méthode.

J'attends toujours que l'on développe ce que vous êtes plusieurs à entendre comme des longueurs... Que le rythme lancinant du livre vous déplaise, peut-être, mais des longueurs, je ne vois pas...
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2306
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Feu de Paille, d'Adrien Demont   Lun 23 Mar 2015 - 21:08

Effectivement, on a lu la même chose mais on en tire des conclusions différentes.
Je ne prétend pas qu'il y ait une règle pour fabriquer un livre. Ta comparaison avec la résolution d'équation mathématique est de mauvaise foi (quoi que la résolution de certaines équations matricielles ou de topologie se rapproche un peu de l'écriture !). Mais chaque auteur fait à sa manière, en suivant ses propres envies, sa méthode.
C'est la dernière phrase qui me fait parler de méthode, "J'ai mis beaucoup de matière et j'ai retaillé ensuite", car je pense qu'il n'a pas suffisamment tailler, justement, et qu'il y a des longueurs. Sur lesquelles il me semble difficile d'en dire plus, si ce n'est que de nombreuses planches n'apportent rien de plus et déclenche un peu d'ennui.....
Sur le reste, je suis d'accord, l'auteur aborde beaucoup de sujet, trop, je trouve, et se (nous) perd un peu plus.

Mais je suis en train de dire beaucoup de mal d'un livre qui est quand même plutôt bon et surtout d'un auteur à suivre....

Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Feu de Paille, d'Adrien Demont   Lun 23 Mar 2015 - 21:38

Tout à fait Joco !
Je suis un peu de mauvaise foi !
Je ne prétends pas qu'on tient là un chef d'oeuvre mais je ne veux pas que l'on soit injuste avec cette belle découverte. Je suis en effet fort curieux de savoir ce que fera Demont à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 562
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Feu de Paille, d'Adrien Demont   Mer 25 Mar 2015 - 12:41

Superphane, je ne parlerai pas de longueurs pour ce livre, mais de morceaux de l'histoire qui semblent nous tendre une perche et qui ne sont pas développés (pourquoi les robots ont-ils pris tant d'importance ? qu'est-ce qui a changé depuis l'été dernier ? qu'est-il arrivé aux nuages ? De quelle catastrophe parle-t-on ?). Ces questions restent sans réponse - en soit ce n'est pas grave, ça n'empêche pas de suivre l'histoire... mais on a tout le temps l'impression qu'une partie du mystère vient de là (alors que ce n'est pas le cas : cette BD est vraiment tournée vers le plaisir de raconter pour faire peur et la différence entre l'âme de l'enfance et la pensée adulte). Il n'était peut-être pas nécessaire de créer ce contexte de SF et d'ambiance "catastrophe nucléaire", qui disperse l'attention du lecteur. En lisant l'interview de Demont, j'ai bien vu qu'il voulait opposer la vie d'automate des adultes à la vie onirique et féérique de l'enfance - alors la présence des robots aurait suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Feu de Paille, d'Adrien Demont   Mer 25 Mar 2015 - 12:56

Ce ne sont que des éléments de contexte qui sont faits pour qu'on s'imagine, pour qu'on joue à, comme le font les petits avec la paréidolie (je reprends le terme dans l'interview référencée par Nico). Il n'y a pas d'intérêt à développer (il n'ya rien à développer d'ailleurs) puisqu'il s'agit bien de mettre le lecteur en situation de le faire, pour revenir en enfance et s'imaginer peut-être que des phénomènes surnaturels expliqueraient des mystères qui n'en sont pas.
Je trouve ainsi l'ambiance voisine du film "le Village" de Shyamalan, où tout au long du film, des bruits, des images furtives, des jeux de caméras, laissent croire que tout est possible.
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 562
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Feu de Paille, d'Adrien Demont   Mer 25 Mar 2015 - 13:02

Je les reçois bien comme ça. Mais je pense que c'est en partie ces éléments du contexte qui ont pu faire ressentir des longueurs à certains.
Personnellement, je n'ai pas trouvé ce livre plein de longueurs, je l'ai bien aimé ; mais ces détails du contexte sont venus plusieurs fois parasiter ma lecture et le souvenir que je garde du livre. Je ne pense pas qu'ils aident à créer l'ambiance propice à percevoir le surnaturel. En toutcas, je ne les reçois pas comme ça - ça n'engage que moi, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 727
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Feu de Paille, d'Adrien Demont   Dim 29 Mar 2015 - 18:33

Superphane a écrit:
On pense par exemple à Signes de Shyamalan, histoire se développant autour d'étranges formes laissées dans les champs de blé par des extra-terrestres


Ou à Led Zep... tu vois, on revient toujours et encore à Led Zep... Et je pense d'ailleurs que c'est le message principal de la BD!

Un dessin et une ambiance qui m'ont emporté dans ces histoires d'enfance, de troubles, de visions et de mystères frissonnants et énigmatiques.
Une belle lecture avec pour moi aussi quelques bémols, concernant la pertinence de certains récits (l'homme abeille par exemple) qui donne quelques longueurs superflues à l'histoire générale.

Et, certes s'il est intéressant de laisser libre cours à l'imagination du lecteur et de ne pas tout lui expliquer, le récit n'apporte pas assez de substance pour laisser faire justement ce cheminement au lecteur. Les pistes existent bien en fait, mais elles ne sont peut-être pas assez convaincantes, attrayantes ou suggérées.
(sans comparer les BD elles-mêmes bien sur, Phanthère par exemple m'interroge encore beaucoup, alors que Feu de paille, plus vraiment!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feu de Paille, d'Adrien Demont   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feu de Paille, d'Adrien Demont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Feu de Paille, d'Adrien Demont
» la paille dorée
» Adrien Goetz : "Intrigue à l'anglaise" et autres livres
» Adrien GALLET
» Adrien sauveur du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: