AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Sam 10 Jan 2015 - 10:19


À l'origine... Un homme, une femme, que tout oppose. L'un vient du nord, l'autre est du sud. Il faut dire qu'à l'époque, la Terre est bien plus petite, qu'elle grossira petit à petit, englobant la plupart de ses lunes. Que les hommes seront noyés, sous la colère des dieux, que les langues seront mélangées... mais tout ça, vous le savez. Parce que ce sont les histoires de notre histoire.

Le très beau livre d'Isabel Greenberg, publié par Casterman, est une compilation de récits des origines, parfois très proches des nôtres, parfois beaucoup plus loufoques, ou intimes, qui sont reliés par le fil d'une narration cadre. Et plus cette narration s'oublie, plus elle prend de l'importance.
Portée par un texte assez dense, mais au ton léger, elle est accompagnée d'un graphisme très simple et coloré qui s'inspire de dessins rappelant l'art des inuit, ou des indiens d'Amérique du nord.


Le livre est une relecture des mythologies de l'âge d'or, en mélangeant contes des origines (parfois à forte teneur biblique) avec des éléments issus de mythologies nordiques. Ce grand fourre-tout est organisé en récits enchâssés, qui s'engendrent les uns les autres avec une grande liberté.

Isabel Greenberg a publié ces récits de façon éclatée sur les cinq dernières années (chez Nobrow par exemple), et les a regroupés dans cet ouvrage, publié en Angleterre en 2013.


De beaux personnages centraux assurent la continuité du récit, que ce soit l'enfant conteur, parti à la découverte du monde, et qui, comme Ulysse, doit se servir de son art de la parole pour survivre aux épreuves qui l'attendent, ou Gamine, la fatétieuse fille du Dieu Homme-Aigle. Elle se charge d'apporter l'aide aux hommes, pendant féminin à Prométhée, que l'on trouvait déjà dans certains récits marginaux de mythologie gréco-romaine.
Ici, pas de terre glaise, mais les hommes naissent (très belle trouvaille, ou l'idée vient-elle d'une mythologie existante?) dans la chevelure de l'enfant dieu.

Sur le site de Casterman : http://bd.casterman.com/prepub_detail.cfm?ID=46678 (on regrette fort le sous-titre de l'édition française!!)
le site de l'auteur : http://www.isabelnecessary.com/


Dernière édition par eraserhead le Mer 4 Fév 2015 - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Jeu 29 Jan 2015 - 20:35

Très beau livre, en effet, qui mêle connaissance, intelligence, et humour.
Les contes et légendes s'enchâssent habilement et de manière fort bien calibrée, comme une bonne grosse poupée russe se dévêtit peu à peu.
Beaucoup de poésie également…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 551
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Mar 3 Fév 2015 - 21:59



Un album de chez Casterman, ; un bel objet, large et sombre.


En couverture, sur un grand fond noir, une petite planète blanche, rappelant celle du Petit Prince, avec un loup à la place de la rose et un igloo au lieu de volcans miniatures. Ici pas de petit bonhomme blond à l'écharpe légère, mais un jeune Inuit emmitouflé – le Conteur du Pays du Nord. Autour de lui, en noir brillant sur noir mat, quelques uns des personnages rencontrés dans ce roman graphique.



Une fois ouvert, une dominante de couleurs froides (noir, marron, gris, bleus) illuminées ici et là de taches chaudes (jaune, orange, rouge).



Le livre commence sur l'histoire d'un amour contrarié mais puissant, qui, à défaut de s'épanouir dans la caresse des corps, prend consistance dans les mots, et notamment dans les histoires du jeune homme. A partir de là, c'est une succession d'histoires enchâssées qui rappelle « Les mille et une nuits » : l'auteur raconte une histoire dans laquelle le personnage raconte des histoires à des personnages qui racontent eux-mêmes des histoires – tourbillons de contes qu'on se transmet à travers les âges, pour toucher le cœur de tous les hommes !


La référence à ce classique oriental des contes n'est pas un hasard - Isabel Greenberg réalise une encyclopédie de contes des origines et l'on se trouve souvent en terrain connu : le jugement du roi Salomon quand les 3 sœurs veulent partager le bébé trouvé ; l'Odyssée d'Ulysse (notre personnage échappe à un cyclope et à des sirènes) ; Abel et Caïn rebaptisés ici Dag et Hal, mais chez qui la jalousie reste la même ; la légende de la tour de Babel qui retrouve son nom juif (Migdal Bavel) ; la baleine de Jonas…



L'histoire est foisonnante et peut être lue peu à peu – mais, en réalité, une fois embarqué à la suite du Conteur, on ne souhaite pas s'arrêter. D'abord, parce qu'on veut connaître le dénouement de l'histoire d'amour (ah ! Cœur de midinette, quand tu nous tiens!). Ensuite parce que le voyage est beau et plein d'inattendus, qu'il nous emporte dans des pages à la fois familières (grâce aux références aux mythes connus) et oniriques.



Le graphisme est très agréable, tantôt naïf tantôt ciselé de détails d'arts primitifs, avec de grands aplats noirs. J'ai pensé à « Blankets » de Craig Thompson, en infiniment plus léger.



Une fois l'histoire arrivée à sa fin, on trouve 20 pages de suppléments – qui sont en fait un mélange de pages pseudo-scientifiques (les vêtements, la faune du pays du Nord) et d'autres petits contes, qui n'ont, semble-t-il, pas trouvé leur place dans l'histoire principale... Et c'est pour moi, un point que je n'ai pas compris, comme une rature rajoutée à une peinture parfaitement équilibrée. Pourtant, là encore, tout est de grande qualité – avec un vrai coup de cœur pour « Mille variétés de neige », double page pleine de poésie. « (…) Il parle de la poudreuse qui s’affaisse sous vos pas, et du frisson glacé qui vous pénètre jusqu'aux os, bleuissant vos lèvres et noircissant vos doigts. Il parle de douleur terrible et de joie extatique ».




Un livre pour tous, qui est passé directement de mes mains à celles de mes filles !



Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 581
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Lun 9 Fév 2015 - 10:27

Repérée depuis un moment, cette belle couverture et son titre prometteur avaient éveillé ma curiosité, elle-même attisée par vos commentaires mais j’avoue avoir été un peu submergée par le foisonnement d’histoires, et oui une encyclopédie ce n’est pas fait pour s’engloutir en une soirée… C’est dense, riche, intelligent, c’est franchement bien, mais une lecture fragmentée, à l’image de la conception originelle des ces différents récits, aurait été plus appropriée et appréciable .Un très beau livre quand même, à offrir, et mieux encore à (ra)conter
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Mer 18 Fév 2015 - 20:46

... suivant les conseils avisés de Manue j'ai donc fragmenté la lecture, qui s'est avérée tout à fait digeste. Cet album nous plonge dans une ambiance très particulière, entre douceur et cruauté, humour et drame, espoir et mélancolie... de très jolies pages dans lesquelles il fait bon se laisser porter pour rêver de neige, de chevelure magique, de déesse au cœur tendre et de saucisses spéciales grillées sous les sapins !
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Jeu 19 Fév 2015 - 11:23

Très joli livre, accessible aux jeunes lecteurs aguerris, d'une implacable cohérence, dont on cherche en vain les imperfections.
Le livre s'amuse à reconstruire les différents mythes avec grande lisibilité. On aura plaisir à offrir l'ouvrage en étant sûr de ne pas décevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Erine
Stagiaire


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: l'encyclopédie de la terre   Ven 20 Fév 2015 - 12:28

Moi aussi j'ai beaucoup aimé ce roman graphique : une utilisation des mythes inuits très attrayante avec un délicieux clin d'oeil aux contes des mille et une nuit et au récits bibliques.

L'utilisation de l'aquarelle me semble un choix judicieux ; un noir et blanc enrichi de quelques touches de couleur (froid du Pôle Nord / chaleur humaine).

Par contre je trouve que les annexes encyclopédiques sont mal intégrées et qu'au bout du compte la fin parait improvisée.

Mais on se délecte de cette lecture, qui nous transporte dans un univers de glace mais peuplé de personnages tellement symboliques ...

Et je finirai par un jeu de mot douteux : "Greenberg" comme "iceberg" ...
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Ven 20 Fév 2015 - 12:39

c'est un récit-boucle, en quoi la fin peut-elle être improvisée ?
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 551
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Ven 20 Fév 2015 - 13:17

Je pense qu'Erine a été, comme moi, un peu déçue par les pages suppléments - non par leur qualité, mais parce qu'on aurait aimé qu'elles soient incluses dans l'ensemble de l'oeuvre et que le livre se termine vraiment sur la fin de l'histoire des deux amoureux (comme à la page 151). Après je n'aurai pas utilisé le terme d'improvisation pour un album de cette qualité.
Tu trouves, eraserhead, que la dernière histoire de l'oiseau de feu constitue une fin de récit-boucle ? C'est vrai qu'il y a la référence à l'amour fusionnel, mais bon, ce n'est pas flagrant à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Ven 20 Fév 2015 - 13:20

je n'ai pas le livre sous les yeux, mais j'y jette un oeil dès que possible pour répondre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Erine
Stagiaire


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: l'encyclopédie de la terre   Ven 20 Fév 2015 - 17:08

C'est vrai que le thème "improvisé" n'est peut-être pas très juste ... Seulement que la fin se cherche un peu.
Mais j'ai trouvé cette bd géniale et elle sera sûrement dans mes favorites ! study
Revenir en haut Aller en bas
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Dim 22 Fév 2015 - 23:23



Au commencement était le plaisir de la lecture...

Au commencement était le plaisir de (ra)conter ...

Au commencement était le plaisir d'écouter ...

Au commencement était le plaisir de jouer avec les légendes et les mythes ...

Au commencement était le plaisir des yeux (un dessin très pur, d'une classe folle )...

Au commencement était le plaisir d'une histoire d'amour ...



Au final une BD merveilleuse, la découverte d'une jeune Anglaise au talent plus que prometteur

Un coup de coeur que l'on souhaite partager
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2438
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Lun 23 Fév 2015 - 11:25

Superphane a écrit:
dont on cherche en vain les imperfections..

sadique va !

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Ven 6 Mar 2015 - 10:11

Une petite interview de l'auteure LA et son blog à feuilleter.
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2438
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Sam 7 Mar 2015 - 7:40

Une œuvre en tout point remarquable, très poétique, graphiquement excessivement bien maitrisée et pleine de douceur et d'humour.
Il y a cependant quelque chose qui me dérange un petit peu et j'ai du mal à mettre le doigt (ou l'œil ou un bout de cerveau) dessus : le principe de mise en abîme en abîme en abîme finit par devenir un fonctionnement quelque peu lassant.
Ce livre est en tout cas un livre qui promet beaucoup et qui tient ses promesses, l'enchevêtrement de nos histoires, je dis "nos" car elles nous appartiennent, et leur relecture en un seul conte fondateur est d'une rare intelligence qui ne se dément jamais tout au long du récit.

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Stagiaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Dim 8 Mar 2015 - 17:37

Ce livre se lie comme on mange des papillotes, et comme avec les papillotes on à droit à chaque nouveaux chocolats à une profonde réflexion sur notre condition. (Ben oui moi je ne mange que des Reveillons, c'est comme ça que j'ai appris à connaitre Confusius, Montaigne, Kant… ) 

Mais comme avec les papillotes quand on en mangent trop d'un coup, ça fait mal au foie. Donc effectivement il ne faut pas hésiter à lire le livre de façon fragmenté.

J'ai vraiment pris du plaisir à lire cette bande dessinée. Le dessin est un régal, accompagné par un texte fin, léger et drôle. Greenberg déploie un véritable talent pour raconter ! Manque plus que la cheminé, un grog et on plonge dans chaque récits avec délice !

C'est fin, subtile, gracieux, léger, intelligent, je suis d'accord… mais quand même un bémol. Je trouve que l'enchâssement des histoires ne se fait pas de façon aussi fluide qu'évoqué. C'est du en partis (pour moi) au fait que l'histoire qui fait le liant, se retrouve écrasée par les autres. Notre guide à travers cette sélection de mythes c'est le conteur, et au fur à mesure de ce "medley graphique" (moins vendeur mais plus juste que "roman graphique"), il perd en épaisseur pour ne devenir qu'un prétexte à rassembler toutes ces histoires dans un même livre. La fin minimaliste, j'oserais presque : un tantinet bâclée (je ne parle pas des suppléments que j'ai lu comme on regarde les bonus d'un DVD), m'a paru révélatrice de l'intérêt que perd progressivement le personnage principal, et pour son auteur, et pour nous, au détriment des dieux, des géants, du déluge, de la tour de babel, ect… pourtant qu'il était beau ce personnage !


Il n'en reste pas moins que c'est une très chouette BD, surement plus facile à offrir que La Genése by Crumb, et qui bénéficie d'une tel presse, d'un tel bouche à oreille, qu'elle va faire son chemin toute seul, comme une grande… moi je dis ça, je dis pas grand chose... 
Revenir en haut Aller en bas
feufollet
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 551
Age : 39
Localisation : brioude
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Dim 8 Mar 2015 - 18:43

Nico a écrit:
qui bénéficie d'une tel presse, d'un tel bouche à oreille, qu'elle va faire son chemin toute seul, comme une grande… moi je dis ça, je dis pas grand chose... 

Si, si, Nico, tu dis un truc important - c'est qu'on veut donner le Shériff à un album qui n'aurait pas déjà bénéficié d'une grosse couverture médiatique ou à un auteur que personne n'aurait trop repéré jusque là (et si en plus, il pouvait, par la suite, devenir une grosse pointure, ça serait top !).

(critères qui excluent "Quand vous pensiez que j'étais mort" ....) bom
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Stagiaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 31/01/2015

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Dim 8 Mar 2015 - 20:34

C'est bien parce que "Quand vous pensiez…" à était exclu en parti sur ces critères que je me permettait cette remarque Wink

Et aussi je viens de regarder Le Passeur un film de Gianfranco Rosi, que je vous conseil vivement. Le personnage principal de ce documentaire est un batelier qui rappel à un moment la symbolique, qui dit que le Gange et les cheveux de Shiva c'est la même chose. Ce qui m'a rappelait l'image du monde qui prend vie autour d'une rivière dans les cheveux de gamine… peut être une piste d'inspiration pour répondre à la question d'Eraserhead ?
Revenir en haut Aller en bas
Fred Somda
Stagiaire


Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Cournon
Date d'inscription : 06/02/2015

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Dim 15 Mar 2015 - 12:43

J'ai adoré ce livre.
Les contes ont ceci de si personnel et si universel à la fois!
Et Isabel Greenberg est sans doute une belle conteuse. Je pense qu'il est important cependant dans cette oeuvre de ne pas oublier Stéphane Michaka tant la forces des contes tiennent dans leur oralité.
Je suis soufflé par la simplicité et la précision de la première phrase de la première page:
"Lorsque l'homme du Nord et la femme du Sud rapprochèrent leurs canoës dans les mers glacées du pôle Sud, tous deux comprirent qu'ils venaient de trouver l'âme soeur"
Et le décalage humoristique immédiat qui donne au bouquin sa couleur: "Salut. Elles sont jolies, tes moufles"
Tout est dit. Very Happy
Pourtant, je ne voterais pas pour lui. Je ne suis pas sûr de savoir complètement pourquoi.
Peut être, malgré tout le plaisir que j'ai eu à le lire et le relire, n'y ai je rien trouvé de nouveau?..
Revenir en haut Aller en bas
Archi
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 31
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Mar 17 Mar 2015 - 23:13

Nous ouvrons cette BD comme nous ouvrons un livre de contes pour enfants, avec la joie de s’embarquer dans un monde merveilleux. Avec des dessins très simples (parfois fourmillant de petits détails) et des histoires intemporelles ; Isabel Greenberg réussit cela.
Bref, après cette lecture, j’ai envie de me plonger dans des bouquins de légendes et de mythologies.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Mar 24 Mar 2015 - 17:40

feufollet a écrit:
Nico a écrit:
qui bénéficie d'une tel presse, d'un tel bouche à oreille, qu'elle va faire son chemin toute seul, comme une grande… moi je dis ça, je dis pas grand chose... 

Si, si, Nico, tu dis un truc important - c'est qu'on veut donner le Shériff à un album qui n'aurait pas déjà bénéficié d'une grosse couverture médiatique ou  à un auteur que personne n'aurait trop repéré jusque là (et si en plus, il pouvait, par la suite, devenir une grosse pointure, ça serait top !).

(critères qui excluent "Quand vous pensiez que j'étais mort" ....) bom

Euh même si l'écho de la presse spécialisée est plutôt élogieux sur l'encyclopédie, je crois sans trop m'avancer que nous ne sommes pas en face d'un blockbuster et que rien ne porte à croire qu'il va le devenir, alors c'est sûr que face aux trois autres albums en lice chez nous ce mois ci, il est le seul à sortir d'une grosse maison d'édition mais à l'échelle de casterman, ce livre se situe dans les petits volumes de ventes.

Bon, hormis cet aspect connu ou pas connu à mon sens pas recevable, je suis heureux de vous dire que ce titre sauve mon premier trimestre de lecture, nous avons eu un bon nombre de titres qui nous sont passés dans les mains, des bons, des moyens, des plutôt médiocres, un ensemble d’œuvre aux imperfections notables.
Jusqu'à hier soir, les déceptions dominaient les satisfactions de mon point de vue de lecteur sur ce début de cru 2015.

Et puis j'ai ouvert cette encyclopédie, dès les premières pages, j'ai ressenti beaucoup de justesse dans le propos, une belle composition entre le texte et le dessin, des histoires dans l'histoire où l'auteure va à l'essentiel avec une grande efficacité narrative sans s'encombrer d'effets inutiles.
Et puis, je me suis dit, c'est un bon début mais comment cela va évoluer et tenir sur près de 160 pages, la cohérence de l'ensemble va elle s'effriter ?, la somme et la qualité de tous ces contes va elle se délier ?
J'ai avancé, parcouru les contrées main dans la main avec notre conteur, et à mon grand plaisir, aucun ralentissement et une cohérence qui justement se structure de pages en pages, se renforce pour au final nous délivrer un livre totalement abouti.

Alors, les esprits chagrins nous diront que c'est trop beau, trop universel, trop juste, trop parfait, et alors on n'est pas là pour choisir les plus mauvais à ce que je sache ?

A titre personnel, c'est ma meilleure lecture depuis bien longtemps, et quand je dis meilleure il y a une part d'affectif bien entendu, mais il y aussi une large reconnaissance des nombreuses qualités citées sans parvenir non plus de mon côté à trouver le moindre défaut (si ce n'est quelques coquilles, vive les correcteurs, l'auteure n'y est pour rien).

Bref, je m'en vais de ce pas lui apporter ma voix et compter sur moi, bec d'aigle et ongles de corbeaux pour le défendre.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Mar 24 Mar 2015 - 18:01

qui sont les esprits chagrins... ?

Que ce soit très beau, très universel, etc... et non "trop", on est bien d'accord.
Cependant, j'aurais utilisé le terme convenu, qui me paraît convenir assez bien. Sans grande prise de risque en termes narratifs. Un bel objet, bien réussi.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Mar 24 Mar 2015 - 18:06

je ne mets aucunement ce livre en cause, et trouve qu'il fera un bien beau shériff mensuel. Mais je lui préfère l'audace de Courir Deux Lièvres.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Mar 24 Mar 2015 - 19:26

Tu utilises le futur au lieu du conditionnel. Tu n'as donc plus aucun espoir ?!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   Mar 24 Mar 2015 - 19:33

eraserhead a écrit:
qui sont les esprits chagrins... ?

Que ce soit très beau, très universel, etc... et non "trop", on est bien d'accord.
Cependant, j'aurais utilisé le terme convenu, qui me paraît convenir assez bien. Sans grande prise de risque en termes narratifs. Un bel objet, bien réussi.

Je pensais en particulier à un commentaire de Nico (trop séduisant et manque d'aspérités) et sent poindre de façon plus générale une volonté de sanctionner ce livre pour son côté "trop" "très" réussi et "pas assez" "peu" innovant.
Après je me fais peut-être des idées, on verra bien.

Je ne suis pas sûr que Courir deux lièvres soit plus audacieux, du moins je ne l'ai pas ressenti comme tel, et tant bien même, audace + prise de risque = qualité garantie ??
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encyclopédie des débuts de la Terre (L'), de Greenberg (Casterman)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wok pommes de terre courgettes
» Michel Honaker - Terre Noire
» Présentation de la manufacture de pipes en terre Scouflaire à Onnaing (Nord) et mes trois dernières...
» Pipe en terre
» tarte aux pomme de terre et saucisses de strasbourg photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: