AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LE TECKEL d'Hervé Bourhis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Lun 22 Sep 2014 - 22:08

Bande d'annonce CINE.



En avant-première Mondiale, l'adaptation cinématographique de la BD/ LE TECKEL.


Un casting de rêve:


Jean pierre Marielle campe un "Teckel" plus vrai que nature. Ça gouaille fait mouche à chaque réplique, le costume"70" lui colle à la peau. On a vraiment le sentiment qu'il a toujours était visiteur médical.



Pas de grande comédie sans un tandem de choc. C'est le formidable Romain Duris qui donne la réplique dans un contre emploi de jeune cadre homosexuel(c'est la taupe du patron) obliger de faire équipe avec le Teckel. Tout semble les opposer ...



Les jeunes producteurs Français ont eu l'audace d'envoyer la BD a Q. TARANTINO. Il a adoré le livre et à la surprise de tous, il a accepté d'être le réalisateur du film.

Le résultat est au-delà des espérances. On retrouve le Quentin de Pulp Fiction dans des scènes déjà cultes de "discussion Rimbaudienne" dans une CX break ou dans des cabinets médicaux.

Les scènes d'anthologies se succèdent les unes aux autres :

-boite de Nuit de province en milieu de semaine ...superbe duel entre Marielle le Teckel est son ennemi absolu (Albert Dupontel au sommet de son art ) qui travail pour le principal concurrent et qui en plus, lui a piqué sa femme !

- des cuites d'anthologies tel Gabin et Bebel dans "un singe en hiver"



-Trés belle scène d'amour et de séduction. Clementine Célarié est troublante en femme battue et on comprend l'émois du Teckel.
Mais il y a le mari médecin ...

Stop, je ne vais pas tout vous raconter, surtout pas la fin ... mais si la comédie est bien présente, le film porte aussi un regard critique  et non complaisant sur le monde des laboratoires pharmaceutiques et de leurs pratiques commerciales. En cela il reste fidèle à l'excellence BD d'Hervé Bourhis.

Un film à voir et surtout un livre à lire !
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Mar 23 Sep 2014 - 14:24

Merci pour cette chronique.

Je ne partage pas la référence à Tarantino, qui est pour moi (était devrais-je dire, puisque je n'ai pas encore vu son dernier film) l'un des tenants les plus outranciers, et les plus reconnus aussi, du maniérisme cinématographique ; il s'agit chez lui de tirailler les codes, et de les lisser, de les faire exploser.

Ici, rien de maniériste. De même, quels sont les codes travaillés... j'ai plus l'impression que l'auteur s'en sert pour faire aboutir une intrigue bien poussive, pour la lustrer un tant soit peu, et essayer de lui donner un certain cachet, celui de la bonne fiction à la française, avec ses bons mots (parfois drôles, il y a de la pratique). Tu es bien gentil en comparant à Tarantino...

Mais pourquoi donc, effectivement, avec tant de "références" cinématographiques, ne pas faire un film?

Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Mar 23 Sep 2014 - 16:23

Je n'ai rien ajouté à ce qui vient d'être dit.
J'en attendais un peu.
Je déteste Marielle dans ces rôles de beauf "magnifique".
C'est effectivement la course au bon mot, à la bonne réplique. Cela fait parfois mouche mais c'est lassant, au service d'une intrigue qui traine en longueur.
Moi aussi, je peine à voir Tarentino...

On se console avec ça (c'est pas drôle mais c'est très bien) pour se dire que Marielle est un grand acteur quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Mar 23 Sep 2014 - 18:43

Un poil de teckel déçu aussi, le dispositif du couple improbable au cœur d'une intrigue relève quand même du largement déjà vu, tous ces ponts que Manu nous décrit, je les vois plutôt comme une redite et un manque d'originalité et c'est vraiment dommage car parler des visiteurs médicaux et de ce milieu est la vraie bonne idée de ce livre, bonne idée renforcée par le fait que Bourhis entoure ses personnages de nombreux clichés avec une belle maitrise de l'art de la dérision. Le dessin très dynamique ainsi que les dialogues servent positivement le rythme de l'histoire, autres points positif donc, bilan finalement mitigé chaud, tendant sur le correct.
Revenir en haut Aller en bas
Didine
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Mer 24 Sep 2014 - 10:01

Bien plus emballée par la chronique de Tue Loup que par l'ouvrage ! Very Happy
Lecture ni agréable, ni désagréable : bilan mitigé donc !
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Jeu 25 Sep 2014 - 17:14

Can a écrit:
bilan finalement mitigé chaud, tendant sur le correct.

bin pareil, mais coté frais albino

Manu nous a fait un joli casting, c'est vrai que l'histoire pourrait s'appliquer à un film. Pour autant, côté bulles, je n'ai pas été emballée plus que ça, ayant parfois eu l'impression d'un remplissage de cases... Rien à redire pour le dessin, mais le scenario m'a semblé patouiller un peu. La lecture n'a pas été désagréable mais m'a un peu déçue, je m'attendais à beaucoup mieux vu de l'extérieur ...
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 216
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Sam 27 Sep 2014 - 0:17

J'ai bien rapidement oublié le contexte de la visite médical et de l'industrie pharmaceutique pour regarder le théâtre que joue le premier rôle (la tirade sur le traitement antalgique !!!). Ce comédien fait passer les portraits volontairement caricaturaux avec brio. Une belle tranche de plaisir, saignant.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 716
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Sam 27 Sep 2014 - 19:19

Belle présentation Tue-loup!

Pas de déception pour moi,
et la comparaison avec Tarentino me plaît assez,
par contre, Superphane, je vois pas bien le rapport avec Valladolid! A part casser l'ambiance...

Dessins et textes m'ont entraîné dans cette histoire, certes pas la plus originale, mais plutôt
très bien réalisée, "Les portes de la gloire" (avec Benoît Poelvoorde) ne sont pas loin!

Une mention spéciale à Guy, qui utilise l'expression "en loucedé", du largonji, un argot à clé que j'apprécie particulièrement!
C'est pas du plus récent, un brin ringard, mais ça suffit à mon bonheur!

au laisirplé,
lagadinoruxgué
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Sam 27 Sep 2014 - 22:45

Drôle de sentiment que le début de la lecture de ce livre. En effet, pendant tout un moment je me suis dit que j'avais déjà vu ce film. Oui, j'avais le sentiment d'avoir déjà visionné ces images mais dans un film, jusqu'à ce que je réalise que j'avais lu le début dans Professeur Cyclope, qui est le magazine de BD en ligne où a été pré-publié ce livre. Mais alors, pourquoi cette impression de cinéma ? Je m'interroge ?
En tout cas, je trouve que l'auteur, nous livre ici de beaux personnages, même si l'intrigue de base n'est pas très originale, elle a le mérite de bien tenir la route et de mettre en valeur les situations les mieux adaptées aux différents protagonistes (avec une mention spéciale pour Guy, effectivement !)
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 581
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Lun 29 Sep 2014 - 13:34

Vu que je ne savais pas trop à quoi m’attendre, je n’aie pas été déçue. Un teckel qui récite du Rimbaud, voilà un drôle d‘animal auquel on ne peux que s’attacher. Une très bonne distribution d’acteurs dont les frasques rendent bien compte de la supercherie d’un système pharmaceutique on ne peut plus gangréné .Le scénario tient plutôt bien la route, porté par un trait et une bichromie appropriés. Une bonne comédie donc ni renversante, ni inoubliable mais tout de même distrayante.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: putain de bordel de merde   Mar 30 Sep 2014 - 21:14

J'avais presque fini d'écrire une petite chronique quand Tue-Loup a gentiment et avec talent posté la sienne.
Du coup je la mets quand même Wink

- Du coup il est bien le dernier Marielle ?
- De quel coup ?
- ?
- Non, mais tu ne peux pas t'empêcher d'employer « du coup » dans chacune de tes phrases. Chez toi ça dépasse la notion de tic de langage ; c'est même plus une locution, c'est devenu dans ta bouche une interjection !
- Ouais bon, ça va, quoi ! Je voulais juste savoir si il était bien le dernier film avec Jean-Pierre Marielle, c'est bon…
- Le teckel ? Mais ce n'est pas un film, c'est une bande dessinée !
- Ouais, une bd, c'est ça. Mais elle est bien, au moins ?
- Enfin, avant de figurer dans un livre, les pages du Teckel ont été publiées sur internet, au sein de la revue numérique Professeur Cyclope. Il aura fallu attendre plus d'un an avant d'avoir le plaisir de palper du papier, une éternité…
- Ah bon. Parce qu'il y a des bd sur internet ?
- Oui, la manière moderne et économique d'éditer des fanzines ou des magazines, c'est de les publier directement sur la toile.
- Pfff, la toile, oh oh oh ! Plus personne dit ça, oh l'autre !
- Hum, en tout cas ça coûte moins cher en imprimeur et en transport.
-Ouais, peut-être, mais au final il faut être au jus du truc.
- C'est sûrement pour cette raison de manque de visibilité ou de notoriété sur internet de bandes très réussies telles que Le teckel qu'Arte et Casterman se sont associés pour éditer des livres labellisés Professeur Cyclope.
- Et tu me dis que du c…, que donc, elle est bien cette bd avec Marielle ?
- L'auteur s'est inspiré de l'acteur sans s'en cacher puisqu'il le crédite dans ses remerciements. Il faut imaginer le personnage des Galettes de Pont-Aven reconverti en visiteur médical, c'est-à-dire dans la représentation pharmaceutique (ce qui ne le change pas beaucoup des parapluies, si l'on y pense), épousant l'allure blasée des hommes à qui personne ne peut plus la faire.
- En plus il a un sacré look.
- Une garde-robe 1975, on peut le dire. Patte d'eph et veste cintrée, cravate aux motifs papier peint et manteau de fourrure, c'est comme s'il sortait de Starsky & Hutch !
- Ah, dis donc, quand il fronce les sourcils, il fait encore plus Marielle que Marielle !
- Et dans le discours et la distance élégante aussi. Sauf quand il a bu, bien sûr… Il fait équipe malgré lui avec un jeune aux dents longues des laboratoires Duprat. C'est la panade à bord à cause d'un scandale lié à un médicament suspect commercialisé par la société, et qui aurait causé la mort de malades sous traitement.
- Ah, comme le truc, là, le chose… Le Survivor, c'est ça !
- Oui, le Me-dia-tor. Il y a donc un gros boulot sur le terrain pour regagner en crédibilité. Guy Farkas (Marielle) est à deux doigts de la retraite. Jérémy Labionda est chargé par Monsieur Merchon (le chef) de surveiller Farkas qui, malgré son départ imminent, est dans le collimateur de la direction, et de dresser un rapport quotidien de leur tournée des médecins. Malgré les efforts du jeunot pour se rendre sympathique, les relations avec l'ancien s'avèrent plus que compliquées.
- Ça me paraît bien ce truc, tu peux me le prêter ?
- Non, je ne prête pas mes livres, mais je te confirme que c'est très bien. L'auteur a choisi la bichromie pour la mise en couleurs et cela sied parfaitement à l'ambiance surannée du récit. Les dialogues sont drôles et bien troussés et le style caricatural du dessin convient parfaitement à la comédie qui se joue.
- Tu crains vraiment, je vais pas le manger, ton bouquin !
- Ah, d'accord, t'es comme ça, toi…
- Au final, c'est ça, du coup, en fait : voilà.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   Mar 30 Sep 2014 - 21:23

en parlant de la bionda...



rien à voir avec l'album, mais ça vous fera un peu de musique pour demain soir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE TECKEL d'Hervé Bourhis   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE TECKEL d'Hervé Bourhis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE TECKEL d'Hervé Bourhis
» Dédicace Bourhis samedi 18 octobre 2008
» La Main Verte de Bourhis
» [Bazin, Hervé] Les bienheureux de la Désolation
» Appelle-moi Ferdinand par H.Bourhis , C.Conty & C.Durieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: