AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2480
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Lun 15 Sep 2014 - 21:42



Les auteurs nous proposent un regard sur notre société. Le choix du personnage qui est choisi en héraut de notre temps est en lui-même un message : un jeune cadre dynamique marié, deux enfants qui a des problèmes dans son couple mais "en fait, ça se passe plutôt bien". Il fait une psychanalyse qui lui sert surtout à se convaincre qu'il en a besoin.

Il pense prendre peu à peu conscience des réalités de sa vie : il est égoïste, sa vie est insipide, il est occidentalement concédant. Tout cela éveille en lui un terrifiant désir de mort. La pensée de la mort devient la seule chose qui donne, paradoxalement, un sens à sa vie mais là encore il la pense d'une façon qui me semble assez superficiel.

Ce livre est une demi-réussite ou un demi-échec, De Moor construit excessivement bien ses planches comme il nous l'avait déjà montré dans la vache. Il s'agit cependant trop à mon goût d'une succession de scénettes qui amène à une conclusion, ma foi, assez inévitable mais assez peu convaincante.

Le contrôle qu'il prend sur sa propre mort est-il le seul acte de liberté qui lui reste ?

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Mer 17 Sep 2014 - 3:19

Je persiste a ne voir que le côté pathologique du suicide. Étouffé par la mélancolie et les angoisses, sa maladie l'achève.
Dérouté lors des premières lectures de La Vache, j'ai eu cette fois ci un sentiment de familiarité. Mais le récit ne m'a pas convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3146
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Mer 17 Sep 2014 - 4:53

de familiarité, de déjà-vu, déjà-lu... ?
Le procédé est connu, maîtrisé, et apporte peu de chose. Le livre est effectivement convaincant dans sa mise en page, mais bien peu dans son récit à chute. Inévitable la chute, je ne sais pas... si c'est le cas, à quoi bon ? Il aurait été bien plus audacieux de l'éviter : en terme d'audace en tout cas, on a de la marge.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1767
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Lun 22 Sep 2014 - 20:46

Le livre est assez réussi dans ces moments ultra-réalistes.
La fin est effectivement un peu décevante et j'avoue ne pas avoir vraiment saisi les intentions de l'auteur (la vie rangée de l'homme moderne est chiante et déprimante ? Sans blague ?)
Heureusement, j'en ai profité pour découvrir la vache.
Après trois tentatives de vente infructueuse, mon libraire a réussi à me le refourguer (pour une somme fort modique en regard de la beauté de la tranche du livre) et cela suffit à mon bonheur pour septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 910
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Lun 22 Sep 2014 - 21:07

Lecture très pénible.

La forme (assez réussie) ne trouve jamais vraiment sa place par rapport au récit. Elle apparait même en contradiction avec la narration. Cette façon de tout mettre au même niveau ( famille, amis, travail, la vie quotidienne, l'avenir du monde, la condition humaine ...) avec un "cynisme" ou un désenchantement glacial est tellement loin de moi ... j'ai eu vraiment beaucoup de mal à aller au bout. J'aurai peut-être du m'arrêter avant cette fin pathétique.

Pour l'auteur, plutôt qu'une analyse, je conseille la relecture de Nietzsche.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Mar 23 Sep 2014 - 19:32

Amatrice du multicolore et des mélanges de genre, j'ai beaucoup aimé la couverture et cette palette chromatique qui explose à chaque page (ou presque). Côté visuel, impeccab' pour moi, les références, les mises en pages façon collage, les couleurs (encore), et le dessin me plaisent. Sur le fond, par contre, je suis moins enthousiaste.

Beaucoup d'auteurs se sont frottés à l'exercice périlleux qu'est la peinture de la "middle life crisis", et/ou de la dépression : par l'humour ( plus il est noir, mieux c'est), l'autobiographie, ou plus classiquement par la fiction. Ici on est entre deux eaux, l'angle d'approche est difficile à comprendre... La juxtaposition des thèmes abordés, façon catalogue, peut devenir à la longue lassante.

L'impression qui reste : au delà de ce grand fouillis grouillant et coloré, un grand vide, ou plutôt l'idée terrifiante que l'on peut s'installer tout à côté du sel de la vie sans pouvoir jamais en goûter la saveur : si c'est bien ce que les auteurs ont voulu transmettre, je trouve que l'exercice est finalement plutôt réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 585
Age : 41
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Mer 24 Sep 2014 - 10:18

pour peut -être mieux comprendre la démarche des auteurs, cette interview sur le site du lombard , désolée pour cette adresse interminable :
http://www.lelombard.com/actualites-interviews-bd/coeur-glace-l-interview-gilles-dal,116.html?fbid=10151500713311288&set=a.263801706287.152693.49864931287&type=1&theater
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3146
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Mer 24 Sep 2014 - 12:12

c'est amusant : pour la 1ere question, Dal esquive rapidement livres, bd, pour ne parler que de films...
on a cette discussion dans un autre sujet, la référence systématique, et souvent survolée, au cinéma, à ses codes, et bien plus rarement à la bande dessinée, à la façon d'écrire des autres auteurs. Comme si les auteurs de bd ne lisaient pas de bd ?
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2625
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Jeu 25 Sep 2014 - 19:23

Alors là mon petit Tue Loup, va falloir qu'on cause mercredi prochain ! Comment toi homme de goût, et souvent attaché à des récits sombres qui viennent bousculer un peu les interrogations du quotidien, oses tu dire que ce livre est pathétique et pénible ? Non je ne te comprends et je ne vous comprends pas, ce livre est à mon sens le plus ambitieux, le plus abouti, le plus audacieux, le plus mieux de la sélection (bon il m'en reste un à lire, ok) et il n'y a pas photo pour le coup entre un Teckel d'un classicisme absolu où il n'y a vraiment rien de nouveau sous le soleil et un Tronchet au deux tiers convainquant , et encore.

Ce livre ose parler de la mort mais pas de celle qu'on a déjà lu, les malades, les accidents tout ça, non là les auteurs s'attaquent à Monsieur tout le monde, tous ces gens aux vies pourtant heureuses, un bon job, une jolie maison, la famille, l'amour, bref en façade tout va bien. Vivons heureux sans en avoir l'air disait Dupuy et Berberian, c'est tout à fait ça sauf qu'ici on va plus loin, le temps qui passe que l'on ne sait plus contenir, la pression de la vie qui grandit et on ne sait plus y résister,la solitude qui pèse alors que les autres sont là, juste à côté, cette vie c'est celle d'un acteur sans relief, un portrait du 21ème siècle, au rythme de vie démesuré, triste et insipide. Tout défile à grand train, des réflexions philosophiques sur l'absurdité de notre société de consommation, en passant par un détour à travers le temps pour nous dire que finalement ce n'était pas toujours mieux avant et même une projection dans le futur pour observer ce qu'on laissera, les auteurs n'hésitent pas à prendre le risque de tout confondre, tout mélanger, laissant au lecteur le soin de décoder les idées qu'il voudra bien retenir.

La forme est brillante, de l'utilisation des playmobiles en passant par cette séquence chez des amis rejouée sans les dialogues ou encore les ombres non dessinées de la femme et des filles, cet album est un modèle d'inventivité graphique, un bien bel ouvrage qui plus est sous un format façonné à l'ancienne, un livre urgent et précieux, un album inclassable et passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4746
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: cœur léger   Jeu 25 Sep 2014 - 19:55

Johann de Moor est un des plus grands dessinateurs contemporains. Bénit soit-il, lui qui revient à la bande dessinée après, quoi !, au moins dix ans d'abstinence.
Rien que pour ça, Cœur glacé est un livre important. Ben oui, c'est le retour du fils prodigue (mais bien plus doué que le père !), devons-lui allégeance.
À ce que je lis et entends à droite à gauche, à vos commentaires sévères ou lapidaires (quand certains tentent habilement d'éluder), je sens une gêne certaine, et je crois bien que cette gêne est provoquée. Facile de se retrouver peu ou prou dans cette auto-analyse, nous sommes tous concernés. Le personnage assène, le lecteur prolonge la réflexion, je crois que c'est l'intention des auteurs. Le dessin vient presque toujours en contrepoint du propos, une manière de provoquer et de surprendre. C'est ça, un livre narquois qui veut bousculer son lecteur et évoquer l'impasse que nous acceptons finalement tous, en mettant en scène un personnage qui va au bout de la réflexion que beaucoup d'entre nous épousent sans en arriver aux mêmes extrémités.
Dal et de Moor proposent, nous disposons.
Qu'est-ce que tu vas faire, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 910
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Ven 26 Sep 2014 - 10:37

fred a écrit:
Qu'est-ce que tu vas faire, toi ?

Dimanche matin, soit je me dirige vers mon armoire à pharmacie et je me fais couler un bain ...

Ou j'enfourche mon vélo pour donner un coup de main à des amis qui se lancent dans un merveilleux projet. Il y aura du boulot mais surtout des échanges, des éclats de rires et puis quelques bieres ou de délicieux verres de vin.

Du partage, de l'amitié, un beau moment de vie ... le soir, malgré les courbatures je retrouverai avec plaisir ma femme et mes enfants et nous essaierons de profiter de la fin de ce dimanche avant de repartir pour une semaine de travail ou d'école pas toujours des plus motivantes...

Alors comme le disait Daneil DARC :"personne ne sortira d'ici vivant"... la question il y a longtemps que je me la suis posée, mais cela reste qu'une question parmi tant d'autres, et j'ai trouvé ma réponse ...

Je vous laisse, j'ai une vie à vivre !
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Sam 27 Sep 2014 - 10:47

fred a écrit:
Qu'est-ce que tu vas faire, toi ?

moi je vais acheter ce bouquin (c'est fait) pour quand je serai vieille ( le soir à la chandelle...) car c'est un beau témoignage de l'époque, qui me fera me souvenir des hésitations qu'on a pu tous avoir à un moment donné, et des choix salvateurs faits ! Et ces jolies couleurs réchaufferont mes vieilles pupilles de dinosaure Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 743
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Sam 27 Sep 2014 - 18:25

Plutôt d'accord avec Fred et Can.

Une vraie réussite graphique, et particulièrement concernant la couverture et l'objet lui-même, mais aussi sur le fond et son
approche originale et dérangeante.

La 4ème de couverture résume à la perfection la BD toute entière (texte et dessin) :
"Globalement, ça va."
Je crois que cette pensée parlera à tout le monde, dans des proportions et des interprétations différentes.
En tout cas beaucoup de qualités à cette BD!
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 585
Age : 41
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Dim 28 Sep 2014 - 23:50

Je rejoindrai certains d’entre vous sur de nombreux points. J ‘ ai tout de suite été attirée par cette belle couverture, puis le livre ouvert, par la ligne, les couleurs, la lumière parfaitement maitrisées, enfin par la thématique, le questionnement existentiel. Je l’ai lu, me suis laissée emporter, distraire par le foisonnement des images, des pensées jusqu’à tomber des nues, décontenancée par cette triste fin. Ce n’est peut être pas original, mais c’est terriblement efficace et réussi. En quelques cases, les auteurs traite de la mort sobrement, décemment, sans pathos. Enfin, merci ! On est bien loin des effets douteux recherchés dans de précédentes lectures, Bouche d’ombre en tête. Bien sûr, et heureusement que ça ne nous fait pas plaisir de voir un être humain passer à côté de sa vie et décider d’ y mettre fin, mais ce peut être une réalité, qu’on ne peut nier. Quand à ce pauvre personnage, il n’est que le fruit et l’objet de notre société, il lutte comme il peux, tente de se remettre en question, il a cherché à sauver son couple et à passer plus de temps avec ses enfants, a été voir un psy, a été même jusqu’à interroger des inconnus pour trouver des réponses à ses terribles questions…en vain. Personne n’a su lui répondre, on se détourne de lui, on en a peur… comme nous lecteurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2625
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Dim 16 Oct 2016 - 15:18

Cœur glacé avait divisé l'opinion, le nouveau titre de Dal et De Moor (La vie à deux) devrait en faire tout autant ralliant peut-être certains à leurs causes, perdant peut-être aussi les autres à travers une analyse cette fois du sentiment amoureux, traitant de la rupture et de toutes les réflexions sociologiques et psychologiques d'usage. Sur le même principe narratif que Cœur glacé, ils livrent une vision toujours foisonnante d'idées, drôle et sarcastique, toujours aussi décousu, le récit est magnifiquement illustré sur des tons issus de la culture pop, séquences patchwork empruntant à différentes cultures graphiques.

J'essaie d'y revenir bien vite.


Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 585
Age : 41
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   Lun 17 Oct 2016 - 7:31

Can a écrit:
perdant peut-être aussi les autres à travers une analyse cette fois du sentiment amoureux,

C'est mon cas, peut-être parce que dans le premier le contraste entre humour et noirceur était plus fort, et que l'on suivait un personnage de plus près, dans une voie assez radicale, à contre-courant ; ici le couple pris comme modèle ne se démarque pas des stéréotypes dénoncés, il se fond dans la masse d'informations qui nous est balancée ; Dal critique une conception très occidentale et contemporaine, soit, mais quel dommage de se limiter à ça, il m'avait semblé que la question de la mort était abordée de façon plus universelle, avec plus de recul historique (mais je me trompe peut-être et me dois de le relire ), ce que j'ai le plus apprécié ce sont les pages silencieuses (ça fait du bien) de l'inévitable ballade dans un grand magasin suédois, no comment ; graphiquement, même recette, ce qui en fait l'attrait principal du livre, toujours aussi réussie, mais forcément moins surprenante .C'est toujours mieux la première fois, paraît-il ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coeur Glacé de Johan de Moor et Gilles Dal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Almudena Grandes
» Qui sauve Anna ?
» Almudena Grandes : El corazon helado (le coeur glacé)
» Bûche glacée au chocolat et à la mangue(facile)
» Crème glacée au Nutella (sans sorbetière)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: