AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bouche d'ombre, de Begon et Martinez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   Sam 21 Juin 2014 - 12:34

Le forum est mal rangé, la Bree qui est en moi s'en offusque, voici donc le sujet pour Bouche d'ombre !

Ce qu'on en dit :

Un grand récit fantastique (casterman)
Une histoire surprenante, originale et mystique. (planete bd)
Une première bande dessinée plutôt plaisante et bien bâtie, à défaut d’être vraiment originale. (bodoi)


La version de Victor H. :

Sache que tout connaît sa loi, son but, sa route ;
Que, de l’astre au ciron, l’immensité s’écoute ;
Que tout a conscience en la création ;
Et l’oreille pourrait avoir sa vision,
Car les choses et l’être ont un grand dialogue.
Tout parle, l’air qui passe et l’alcyon qui vogue,
Le brin d’herbe, la fleur, le germe, l’élément.
T’imaginais-tu donc l’univers autrement ?
Crois-tu que Dieu, par qui la forme sort du nombre,
Aurait fait à jamais sonner la forêt sombre,
L’orage, le torrent roulant de noirs limons,
Le rocher dans les flots, la bête dans les monts,
La mouche, le buisson, la ronce où croît la mûre,
Et qu’il n’aurait rien mis dans l’éternel murmure ?
Crois-tu que l’eau du fleuve et les arbres des bois,
S’ils n’avaient rien à dire, élèveraient la voix ?
Prends-tu le vent des mers pour un joueur de flûte ?
Crois-tu que l’océan, qui se gonfle et qui lutte,
Serait content d’ouvrir sa gueule jour et nuit
Pour souffler dans le vide une vapeur de bruit,

Et qu’il voudrait rugir, sous l’ouragan qui vole,
Si son rugissement n’était une parole ?
Crois-tu que le tombeau, d’herbe et de nuit vêtu,
Ne soit rien qu’un silence ? et te figures-tu
Que la création profonde, qui compose
Sa rumeur des frissons du lys et de la rose,
De la foudre, des flots, des souffles du ciel bleu,
Ne sait ce qu’elle dit quand elle parle à Dieu ?
Crois-tu qu’elle ne soit qu’une langue épaissie ?
Crois-tu que la nature énorme balbutie,
Et que Dieu se serait, dans son immensité,
Donné pour tout plaisir, pendant l’éternité,
D’entendre bégayer une sourde-muette ?
Non, l’abîme est un prêtre et l’ombre est un poëte ;
Non, tout est une voix et tout est un parfum ;
Tout dit dans l’infini quelque chose à quelqu’un ;
Une pensée emplit le tumulte superbe.
Dieu n’a pas fait un bruit sans y mêler le verbe.
Tout, comme toi, gémit ou chante comme moi ;
Tout parle. Et maintenant, homme, sais-tu pourquoi
Tout parle ? Écoute bien. C’est que vents, ondes, flammes
Arbres, roseaux, rochers, tout vit !

Tout est plein d’âmes.

(...)

Homme ! autour de toi la création rêve.
Mille êtres inconnus t’entourent dans ton mur.
Tu vas, tu viens, tu dors sous leur regard obscur,
Et tu ne les sens pas vivre autour de ta vie.
Toute une légion d’âmes t’est asservie ;
Pendant qu’elle te plaint, tu la foules aux pieds.
Tous tes pas vers le jour sont par l’ombre épiés.
Ce que tu nommes chose, objet, nature morte,
Sait, pense, écoute, entend. Le verrou de ta porte
Voit arriver ta faute et voudrait se fermer.
Ta vitre connaît l’aube, et dit : Voir ! croire ! aimer !
Les rideaux de ton lit frissonnent de tes songes.
Dans les mauvais desseins quand, rêveur, tu te plonges,
La cendre dit au fond de l’âtre sépulcral :
Regarde-moi ; je suis ce qui reste du mal.
Hélas ! l’homme imprudent trahit, torture, opprime.
La bête en son enfer voit les deux bouts du crime ;
Un loup pourrait donner des conseils à Néron.
Homme ! homme ! aigle aveuglé, moindre qu’un moucheron !
Pendant que dans ton Louvre ou bien dans ta chaumière
Tu vis, sans même avoir épelé la première
Des constellations, sombre alphabet qui luit
Et tremble sur la page immense de la nuit,
Pendant que tu maudis et pendant que tu nies,
Pendant que tu dis : Non ! aux astres ; aux génies :
Non ! à l’idéal : Non ! à la vertu : Pourquoi ?
Pendant que tu te tiens en dehors de la loi,
Copiant les dédains inquiets ou robustes
De ces sages qu’on voit rêver dans les vieux bustes,
Et que tu dis : Que sais-je ? amer, froid, mécréant,
Prostituant ta bouche au rire du néant,
À travers le taillis de la nature énorme,
Flairant l’éternité de ton museau difforme,

Là, dans l’ombre, à tes pieds, homme, ton chien voit Dieu.


bon bin finalement, tout bien pesé, je préfère la version de Victor H.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Sniperphane retiens-toi !   Mar 24 Juin 2014 - 21:03

Elle dessine bien, Maud Begon.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4735
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: 12/20   Mer 25 Juin 2014 - 6:54

C'est vrai qu'elle dessine bien.
Il faut tout de même reconnaître à ce livre une légèreté pas désagréable, surtout peut-être pour les gens de ma génération qui ont dû passer le bac la même année que Mme Martinez. Je trouve que l'ambiance du milieu des années 80 est bien restituée, l'espèce de désinvolture qui nous accompagnait dans ces jeux à peine spirituels était loin, très très loin du sérieux grandiloquent de Victor H. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   Mer 25 Juin 2014 - 21:19

Effectivement, elle dessine bien ...

un extrait de la BO de la BD, pour l'ambiance ...

Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3108
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   Jeu 26 Juin 2014 - 18:47



un autre extrait de la BO...
dont la profondeur mystique apparaît pleinement dans les citations choisies à l'incipit de notre récit.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   Jeu 26 Juin 2014 - 20:29

Ah ! Un peu de légèreté, ça fait du bien quand même. J'ai passé un agréable moment avec cette bande de jeune. C'est vrai que l'ambiance de l'époque est bien trouvée. On ne peut pas s’empêcher de revivre quelques scène mémorables.
En même temps le côté spiritisme et grands esprits qui se rencontrent n'est pas le plus convaincant. Même si tout tourne rond, hein !
Un très bon album d'introduction en fait. J'attends la suite.

Et puis, c'est vrai, j'aime bien le dessin.
Revenir en haut Aller en bas
Charles Olivier
Comité de sélection du Sheriff d'or


Masculin Nombre de messages : 216
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   Jeu 26 Juin 2014 - 21:34

Le livre reposé, puis le temps ayant passé, je ne vois pas grand chose à dire : c'est bien fait, mais je ne suis pas tellement rentré dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Féminin Nombre de messages : 581
Age : 40
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 09/04/2014

MessageSujet: Re: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   Sam 28 Juin 2014 - 7:02

C ‘est sûr qu’ ‘il y a un beau coup de crayon , pour le reste c’est justement cette légèreté qui m’ a dérangée, et hop un suicide histoire de plomber l’ ambiance, rien que ça ,et on résout le problème avec une séance d’hypnose et une petite explication entre copines, je trouve ça très limite , espérons que les épisodes suivants gagnerons en profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
Eva

avatar

Féminin Nombre de messages : 164
Age : 43
Localisation : Clermont-Fd
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   Dim 29 Juin 2014 - 14:13

Lecture très agréable pour cette histoire sans prétention, assez rafraîchissante. L'histoire est bien construite, les dessins sont beaux.
J'ai passé un bon moment à la lire, même si cette BD n'a pas les dimensions pour notre Sheriff.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   Dim 29 Juin 2014 - 14:34

Mais il est très bien rangé ce forum! après, c'est sur... y'a des gens plus ou moins dégourdis Smile

Un très beau dessin, et même si pour l'histoire j'ai eu un peu de mal à accrocher au début, les premières pages passées, je me suis laissé entraîner par les péripéties de ces jeunes. Un récit pas des plus extraordinaire peut être, mais cela m'aura suffit pour passer un agréable moment de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouche d'ombre, de Begon et Martinez   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouche d'ombre, de Begon et Martinez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouche d'ombre, de Begon et Martinez
» yeux et bouche réaliste
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» ombre arrondie sur photo avec grand angle ?!
» ombre et lumière ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: