AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Carnet du Pérou, de Fabcaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Dim 17 Nov 2013 - 17:51

Voici un petit opus qui m'est tombé dans les mains fort à propos (merci, libraires attentifs et rusés !)



Oui, encore un Fabcaro, me direz-vous, mais quand j'aime, je ne compte pas. Et j'ai encore plein de place dans mes caisses à pommes.

Et je vous entends, déjà, soupirer : encore un Fabcaro, qui va nous rebattre les oreilles avec ses difficultés de communication, sa crise de la trentaine, encore un album autocentré, quasiment du Wazem mais en vachement mieux dessiné quand même ( houlà, j'aurais peut-être pas dû, là... )

Hé bien non ! Car Fabcaro, que je savais capable de tout, a changé.

Déjà, plus de crise de la trentaine, puisqu'il aborde désormais les rivages verdoyants de la quarantaine.

Ensuite, il s'ouvre au monde. Fini, le temps où réclamer un sucre pour son café le plongeait dans des gouffres de solitude : l'homme, désormais affirmé, a quitté le doux cocon familial le temps d'un périplopérou.

Et, n'en déplaise à Fred, c'est sous la forme d'un carnet de voyage qu'il a décidé de nous faire partager les impressions du voyageur soudain plongé, tous sens en éveil, dans ce pays qui en fascinera plus d'un.

Entre rencontres authentiques, portraits croquées sur le vif, coutumes insolites ( saviez-vous qu'à Lima, une fête bien particulière célèbre le peuple mexicain ?), et cheminement personnel, l'auteur nous livre une, que dis-je, cent, mille nouvelles facettes de sa personne.

Laissez-vous guider, au fil des pages bleues, et découvrez la métamorphose de l'auteur, l'éclosion d'un carnettiste de grand talent, son voyage philosophique mené âme vagabonde et cheveux au vent (merci Minoxidil) .

Il va sans dire que cette lecture prend toute sa saveur lorsqu'elle fait suite à celle des précédentes publications du même Fabcaro, mais il ne fait nul doute que vous avez déjà suivi mes conseils avisés à ce sujet.

Quelques planches, pour faire envie, et une interview ici





Une lecture parfaite pour oublier la grisaille de novembre et voyager loin, loin ....
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: joke   Lun 18 Nov 2013 - 17:01

Voilà un carnet de voyage comme je les aime !
C'est-à-dire un anti carnet de voyage…
Je ne sais pas si j'ai lu le livre comme il faut, mais ce qu'il en ressort, c'est un bon éclat de rire, la réjouissance de voir se développer une énorme boutade lancée à des carnettistes hyper sérieux dans leur volonté de retranscription d'un réel dont ils pensent mesurer l'exceptionnel.
Fabcaro, avec son humour, sa décontraction et son petit ton persifleur, explique placidement que le voyage intéressant reste peut-être le voyage intérieur qui découle des méandres de l'imagination et s'invente au gré de la fantaisie et des humeurs. Le récit est tourné vers lui-même, et alors ? C'est le cas de tous les bons récits d'exploration !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Mer 20 Nov 2013 - 19:40

fred a écrit:
Je ne sais pas si j'ai lu le livre comme il faut
Bah, à ton avis ? Ou alors ne l'aurais-je pas chroniqué comme il faut ? Oui, c'est bien du dix-huitième degré, au moins, dont il s'agit !
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3106
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Dim 8 Déc 2013 - 10:07

rarement un carnet de voyage ne m'avait fait rire.
rarement Fabcaro ne m'avait fait rire.

bien ; coup double. Je préfère cependant de loin les planches 'voyage', ou les inserts d'images (page internet, photos...) aux planches en NB, dans lesquelles il en fait trop dans la dimension 'caricature'. L'humour, c'est comme nescafé.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2452
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Mar 10 Déc 2013 - 12:04

je suis outré, ce livre est une vaste fumisterie !

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3106
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Mar 10 Déc 2013 - 17:31

qui a dit "pas plus que Come Prima" ?
ça suffit maintenant, je vous demande de vous arrêter !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Mar 10 Déc 2013 - 18:07

C'est mieux avec l'original  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Jeu 12 Déc 2013 - 20:39

Moi j'aurais plutôt dit 180°, mon indécrottable côté matheux, tant pis !
Maintenant, à faire demi tour, on prend des risques. Comment veux-tu, comment veux-tu ?
Quoi qu'il en soit cette superbe fumisterie m'a bien plu et j'en redemande. Après tout, ce n'est pas une révolution (360°) et , moi, j'aime bien Fabcaro même s'il ne me fait pas toujours rire mais souvent.
Et puis, là, il m'a fait vraiment rire. Après une journée de merde, ça fait du bien !
Merci Fabcaro et les péruviens aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: point stock   Jeu 19 Déc 2013 - 21:19

Le livre est il de nouveau disponible ?
Mes fenêtres de lecture et surtout ma présence sur Clermont va devenir quasi nulle dans les jours qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Ven 20 Déc 2013 - 7:01

Passe à midi, Canou, on a l'exemplaire de Sponsz Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Sam 21 Déc 2013 - 13:53

Dommage que la fumisterie s'évente un peu rapidement, c'est original, malin et assez marrant.
Le lama fait l'actualité en terme de canular, ce qui tombe plutôt bien aussi.
Je n'avais pas le souvenir d'un si haut niveau graphique de la part de Fabcaro, ni même d'une écriture aussi juste, en même temps je n'en avais lu qu'un ou deux, et ils ne m'avaient pas laissés un souvenir impérissable.
Il y a effectivement du Wazem ou du Larcenet dans cette drôle de quête de soi, ce qui est ici un compliment mérité.

Merci au colonel Sponsz pour le prêt, avec son accord bien entendu , je peux faire passer l'exemplaire, sinon je le ramène demain à la première heure à la librairie.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3106
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Sam 21 Déc 2013 - 15:59

Can a écrit:

Merci au colonel Sponsz pour le prêt,

 :fb:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Colonel Sponsz
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 115
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Sam 21 Déc 2013 - 17:40

Can a écrit:
Merci au colonel Sponsz pour le prêt, avec son accord bien entendu , je peux faire passer l'exemplaire, sinon je le ramène demain à la première heure à la librairie.

Bien sûr que tu l'as. Fais tourner Smile
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Lun 23 Déc 2013 - 18:50

Je ne connaissais pas Fabcaro ( je vais essayer de le connaître un peu plus, ça c'est sûr!!) et je suis totalement séduite.
Cette homme est très drôle et donc très séduisant.
C'est très original, les croquis du voyage sont très beaux; l'alternance entre ce carnet de voyage (ou non-voyage)? et les pages de BD est très réussie (les interventions de sa fille sont excellentes).
J'ai adoré!!!
Revenir en haut Aller en bas
Eva

avatar

Féminin Nombre de messages : 164
Age : 43
Localisation : Clermont-Fd
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Lun 23 Déc 2013 - 21:12

Très bon moment passé en compagnie de Fabcaro et de ses péruviens (à l'origine des mexicains qui se sont devenus péruviens).  Smile 
Ces dessins sur le Pérou sont vraiment très beaux.
J'ai beaucoup apprécié son humour. Cela fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: A la maniere de ...   Lun 23 Déc 2013 - 22:29

A la FABCARO …



CARNET DE CLERMONT-FD



J’adore voyager en train, on a le sentiment d’être hors du temps, d’être au plus prés des gens, de pouvoir rêver en regardant les paysages défilés, comme une parenthèse enchantée …


Mardi 5h du matin, j’arrive à ma nouvelle étape, j’aime arriver avec l’aube comme main dans la main, j’ai le sentiment que le monde m’appartient, le soleil nous offre toujours les plus belles couleurs.
Je me dirige vers le seul café déjà ouvert, chaque fois je suis en admiration devant la ville qui s’éveille, comme une petite fournière qui s’agite, tout semble tellement bien à sa place, chacun sait ce qu’il a à faire. Dieu que les hommes sont beaux quand ils travaillent …


Je croise les premiers autochtones et je me demande si le bar n’est pas plutôt le dernier à fermer …

 


Sous un accoutrement un peu guerrier, ces auvergnats sont des plus sympathiques, ils fêtent les leurs qui viennent de remporter une grande victoire (je ne savais qu’il y avait la guerre, si ma mère écoute la radio, elle va se faire du soucis pour moi. C’est toujours ainsi quand je pars pour mes nombreux voyages) Ils m’offrent gentiment à boire, le fameux VIN rouge français. C’est délicieux mais j’ai du mal à suivre la cadence de mes compagnons. La tête me tourne et j’ai le plus grand mal à suivre leur histoire… ils me parlent d’un temple : le Marcel Michelin ? d’un bouclier : le Brennus … tout cela est très confus pour moi.
Leur soif semblant intarissable, je les quitte pour poursuivre mon périple.


Je prolonge mon cheminent par des rues étroites et vides. J’aime le sentiment de puissance que me procure la découverte d’une ville quand la plupart de ces habitants sont encore dans les bras de Morphée. La force du silence s’impose à moi, avec l’étrange magie d’un désert en pleine ville.
Je me laisse guider par le hasard de mes pas…

Je croise des joggeurs, leur insouciance en ces temps de guerre, m’éclaire un peu plus sur le tempérament particulier des auvergnats.






Ce Jardin est magique, semblable à celui d’Éden, un petit paradis en plein cœur de l’espace urbain, comme le poumon de la ville. Un cygne blanc m’offre des moments de pure beauté. Sa toilette prend des aspects de poème vivant. La nature se donne sans arrière pensé, gratuitement comme le sourire d’un enfant.




Je ne peux résister à l’appel de mon appareil photo. Cette terrasse encore vide, porte la promesse des rires et des rendez-vous des amoureux. Ce lieu semble habité par toutes les petites histoires dont il a pu être le témoin. Dans mon travail de photographe, la mémoire des lieux est un sujet récurrent.

 


Des enfants ont interrompu leur jeu, pour venir me voir faire mes photos. Ils sont très curieux et leur joie de vivre m’irradie de bonheur. Quoi de plus beau que le sourire d’un enfant ?

Ils m’indiquent la place centrale de la ville ou d’après eux, trône une cathédrale  NOIRE    … à l’immense imagination des enfants.


En les quittant, je ne peux m’empêcher de me retourner et de les observer une dernière fois. Ils sont retournés à leur marelle. Les jeux traditionnels traversent les générations et les continents, voici que je me laisse gagner par la nostalgie de mon enfance. Ils ont l’avenir devant eux, ils sont l’avenir.




«  Comment ça, on dirait du DOISNEAU ?
Vous pensez peut-être que j’ai que cela à faire que de perdre mon temps sur Google !
"


En remontant par les petites ruelles, pour regagner la place, je passe devant une étrange boutique…



Bien sur cela fait immédiatement référence à ma découverte d ‘AMSTERDAM et de son quartier rouge.
Un peu surpris, mais j’imagine que la misère a cela d’universelle.  

Et soudain, une immense claque, La CATHEDRALE NOIRE  




Une veille femme m’interpelle, elle me voie sous l’emprise du majestueux édifice. Elle m’explique l’origine de la pierre et de sa couleur ainsi que d’autres légendes paysannes dans lesquels croyance et magie noire côtoient loup garou et chauve souris.
J’aime son visage, le temps l’a marqué avec tendresse, il y a une telle humanité dans ses yeux. Elle semble avoir traversé le siècle avec son lot de souffrance et de combat, mais maintenant elle semble avoir la sagesse de ceux qui connaissent la vérité…



« Ma femme passe dans le bureau et me demande pourquoi je prends une photo d’une bretonne pour illustrer mon Carnet sur l’auvergne ?………..
Put’n , j’ai mis une photo d’une bretonne !!! …. Heureusement avec Photoshop, je rogne la coiffe et le tour est joué …
»

Sur la place, une petite fille joue avec des pigeons. Je vois comme un symbole très fort, comme une métaphore de la vie dans la force des regards entre cette veille femme et cette petite fille …



« Ma femme repasse dans le bureau : tu ne vas tout de même pas mettre nos photos de vacances à Venise avec la petite ???
……. ;………..N’importe quoi , tu ne me crois pas capable de cela quand même, c’est juste pour m’aider à structurer mon texte … après je l’enlève bien sûr !
»

Finalement, Félicie (c’est le prénom de la veille dame) me propose le plus naturellement du monde de venir partager le repas. Elle me présente son Roger. C’est gens là n’ont rien, mais ils vous donnent tout…
Autour d’un verre de vin, d’un bout de pain rassis et d’un peu de fromage (du saint nectaire ! un fromage local: c’est absolument délicieux … si vous avez l’occasion, laisser vous tenter) Roger me raconte ses années à l’usine, son mariage avec Félicie, il y a plus de 60 ans … En les regardant, on sent tout l’amour qu’ils partagent. A la fin du repas, ils restent au seuil de la porte et me font un signe de la main … je m’éloigne les larmes aux yeux conscient que je ne les reverrais certainement jamais … mais jamais je ne les oublierai.



«  T’es sûr qu’il s’appelle Roger car c’est écrit Gaby sur la photo !!! »




Finalement, je décide de retourner à l’étrange boutique. Elle se trouve rue du Saint-Esprit, drôle de nom pour un tel lieu, comme un clin d’œil humoristique du hasard. La vie est souvent plein d’humour quand on veut bien se donner la peine et le temps d’observer le monde qui nous entoure.

J’arrive devant la maison, je n’avais pas bien regardé la première fois,. En faite c’est une librairie spécialisée dans la BD. Je rentre dans la boutique, L’homme pratiquement nu de ce matin à laisser place à un jeune homme qui vous accueille avec le sourire. Je lui explique ma méprise et nous partons tout les deux dans un grand éclat de rire, comme de vieux amis.





Il est absolument passionné (et passionnant) quand il parle de la BD. C’est une grande partie de ça vie. Il me parle de Tintin, de Pilules Bleus, de Mauss,, Gibrat , Calvin, Gaston et des 100 d’autres. J’aurais pu l’écouter pendant des heures … Avant de partir nous avons échangé nos Mail, il m’a conté l’histoire d’un forum ou nous pourrions nous contacter et échanger. Je m’étais fait un nouvel ami, un vrai et grand AMI !.

Comme j’étais un voyageur, il m’a offert un ouvrage, une sorte de Carnet de voyage ou plutôt un anti Carnet de voyage sur le PEROU. L’auteur est FABCARO, je ne connais pas, mais j’avoue avoir pris un pied incroyable à lire le livre. Dans le train, je n’ai pas rêvasser en regardant les paysages, j’étais totalement plonger dans la Bd et seul mes éclats de rire ont brisé le lourd silence du Wagon.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: :copain:   Mar 24 Déc 2013 - 7:32

Bravo et merci, Tue-Loup  copains copains 2 copains 3 copains 4 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Mar 24 Déc 2013 - 14:53

Superbe Manu  :fb:
Revenir en haut Aller en bas
Fafab
Stagiaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 36
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Ven 27 Déc 2013 - 9:13

Zut, je m'y prends un peu tard, et je n'avais pas fais attention qu'il est en rupture de stock ...
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Ven 27 Déc 2013 - 9:52

N'y allons pas par quatre chemins : voilà le plus beau carnet de voage jamais écrit.
Je n'avais pas l'intention de partir durant les vacances et j'ai vraiment eu l'impression de partager un peu de mon réveillon avec les lamas du Pérou...
N'étant pas vraiment fan du scrapbooking et de l'autosatisfaction systématique des auteurs (des carnets de voyage) en général, je ne peux que me réjouir de ce magnifique pied de nez fait à ces vilains bobos-voyageurs.
Plusieurs pages sont très drôles (les graphiques, ha ha ha !!!) même si cela tourne un peu en rond au bout d'un moment.

J'en profite aussi pour féliciter Tue-Loup de ce beau voyage Clermontois.


Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Sam 28 Déc 2013 - 10:45

tue-loup !!
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Lun 30 Déc 2013 - 18:34

Bon ce Fabcaro est superbe, génial d'humour et de décalage! J'adore le lama récurrent qui revient en toutes circonstances... Que dire d'autre...

BRAVO TUE-LOUP!!!
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   Lun 30 Déc 2013 - 22:31

J'ai pris un très grand plaisir (avec de vrais éclats de rire dedans) à lire ce livre. Les apparitions de Tintin, les multiples utilisations du Lama, les tics de langage des carnettistes qui s'installent... Et le fait que ça parte de plus en plus en sucette (alors que ça part vite). Un très bon moment !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carnet du Pérou, de Fabcaro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carnet du Pérou, de Fabcaro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet du Pérou, de Fabcaro
» Carnet de route pour une Orestie africaine - Pasolini
» Rajasthan, carnet de route
» couverture d'album, porte carte, carnet d'écriture ...1 mai 2010
» Carnet de voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: