AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4735
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Sam 28 Sep 2013 - 13:21




Trois cases suffisent à raconter le crime commis par Paco. Le reste est bien heureusement littérature…
Patrick Comasson ne se fait pas appeler Paco tout de suite. Il doit le devenir, mériter son surnom de bagnard et maîtriser son chemin de croix, ce Golgotha si abrupte dès ses premières rampes que chaque instant consacré à reprendre son souffle, chaque moment de déconcentration, de détachement de l'effort peut s'avérer fatal.
Quand Patrick embarque dans la ruche grouillante des hommes bientôt en rayures, il sait seulement que sa gueule d'ange lui a épargné la bascule à Charlot et qu'il s'en tire plutôt bien avec la vie sauve. Ce qu'il ne sait pas, il ne va pas tarder à le découvrir, par la bouche des autres, par ses propres yeux et grâce aux sentiments étonnants et imprévisibles qui peu à peu vont s'éveiller en lui. Et si Paco devient « les mains rouges », c'est qu'il a gagné le respect de tous, prisonniers, matons et officiers, en se vengeant « direct à la carotide » d'un viol asséné de façon collective, chose contraire aux usages du milieu. Et Paco les mains rouges va faire son chemin, louvoyant entre les barons, les soumis, et ceux qui profitent de l'univers carcéral au grand air pour faire du business et bluffer les plus crédules avec des projets d'évasion.
Fabien Vehlmann est un excellent scénariste, pour ne pas dire un des meilleurs en activité. Il peut opérer dans des styles différents, dans des genres opposés et pour des publics de tout âge et sensibilité. Quand ce n'est pas le succès qu'il récolte (et la consécration lui est devenue habituelle), c'est l'intelligence qu'il tutoie. L'intelligence du ton, du phrasé, de l'écriture qui conviendra le mieux au sujet qu'il développe et accompagnera au plus précis les dessins de son collaborateur. Ici, il a choisi le récit à la première personne, le langage rugueux et gouailleur d'un titi parisien devenu certainement vieux et qui raconte piteusement mais avec une certaine fierté son destin exceptionnel à de jeunes oreilles émerveillées, un peu comme un Bardamu qui aurait tourné criminel. Sa prose est habitée de liberté, peut-être pour contrebalancer avec celle qui manque à la presque totalité des personnages et figurants de cette bande dessinée qui s'achèvera avec un second volet, celui qu'on ouvre pour faire entrer la lumière ?
Je n'imagine pas un instant que Fabien n'ait pas envisagé son travail en amont avec Éric Sagot, auteur de deux carnets de voyage, déjà en Guyane. Il y a une évidence qui transparaît des pages et qui rend indissociable l'apport des deux artistes dans leur cheminement vers l'œuvre, un peu comme Drôle de drame n'existe pas sans Prévert ni Carné. Car oui, en plus d'un ton qui apporte une dimension comique à l'évidence tragique, le style naïf des dessins de Sagot désamorce la violence et combine avec les cartouches de texte. Et la naïveté n'est pas des plus faciles à rendre, en témoigne le cahier graphique de fin de volume faisant état du gros travail préparatoire qu'a nécessité la création. En plus de ce sentiment d'unité qui s'impose durant la lecture, le rendu simple des visages et des éléments de décor apporte de l'expressivité et un morceau de cette vitalité nécessaire au bagnard pour outrepasser l'angoisse et s'inventer un idéal. Le lecteur devient au fil des pages ce prisonnier.
Après, le choix de la bichromie noire et sépia est peut-être plus discutable, en tout cas pas vraiment nécessaire d'un point de vue symbolique ni bien utile au plan narratif. Mais s'il s'agit d'un hommage des auteurs au cinéma français réaliste des années trente, on leur pardonnera bien volontiers.






Dernière édition par fred le Ven 4 Oct 2013 - 6:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2611
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Dim 29 Sep 2013 - 19:49

Pas encore lu , à noter également le bel effort de l'éditeur qui nous a concocté une édition soignée avec un joli cahier graphique.
Revenir en haut Aller en bas
Fafab
Stagiaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 36
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Lun 30 Sep 2013 - 6:54

Bel édition, certes, mais pourquoi l'avoir divisé en 2 tomes ? Ok, ça permets de mettre un cahier graphique, et de faire passer la pillule à l'acheteur, mais on reste quand même un peu sur sa faim avec ce premier tome assez court. Quoiqu'il en soit j'ai vraiment apprécié, et du coup j'attends vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4735
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: un métier de crève la faim   Lun 30 Sep 2013 - 7:31

Certes, Fafab, mais il y a un paramètre à prendre en compte, celui de la rémunération des auteurs. Si en moyenne, le dessin d'une bande dessinée de pagination classique demande un an de travail, un cent dix - cent vingt pages coûte deux années, sans que l'avance sur droits soit doublée, elle.
On a toujours procédé comme ça pour la bd de séries, sans que personne ne soit choqué. Mais c'est vrai que les habitudes du lectorat ont changé avec l'éclosion du "roman graphique" (dont le dessin est souvent plus jeté, plus rapide). Je crois pour ma part qu'on ne peut pas substituer notre confort de lecteur à celui, matériel, des auteurs, qui souvent ont bien besoin d'un peu de sous pour manger entre deux planches Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Fafab
Stagiaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 36
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Lun 30 Sep 2013 - 8:24

J'entends bien, et je comprends et approuve totalement ce que tu dis.

Cependant, d'une manière générale, il y a des livres pour lesquels la division en tomes semble naturelle, évidente, notamment par rapport au nombre de pages, et d'autres où ça parait plus forcé, plus commercial.
Après, je ne jette la pierre à personne, et je continu d'ailleurs à acheter les tomes inutiles de certaines séries à rallonge, mais finalement ça ne me gêne pas car il y a quasiment un autocollant sur la couv' estampillé "Attention, on prend le client pour une vache à lait".

Dans le cas de Paco les mains rouges, je trouve que l'histoire aurait vraiment gagné à être en un seul tome, et que le cahier graphique (aussi beau soit-il) n'est là que pour gonfler le nombre de pages. D'ailleurs, je n'avais pas vu au départ qu'il y avait un cahier graphique, et j'ai été déçu d'arriver si vite à la fin de ce tome, alors que je croyais qu'il me restait encore une vingtaine de pages à lire Smile
Néanmoins, l'édition est très belle, très agréable, et à un prix tout à fait correct.
Revenir en haut Aller en bas
Mémère
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 994
Age : 47
Localisation : Brenat
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mer 9 Oct 2013 - 10:55

Une édition très soignée, mais une demi-déception pour moi. Je n’ai pas apprécié le dessin plus que ça et je pense que pour l’histoire j’ai trop fait le parallèle avec « Papillon » d’Henri Charrière que j’ai lu ado et qui m’avait marqué à l’époque. Je n’ai pas retrouvé la même intensité dans ce récit.
Peut-être aussi parce que ce n’est pour l’instant qu’une moitié de scénario et qu’il faut attendre la suite pour être pleinement conquis par le dénouement…
Un point de détail également, Paco est instituteur, ce qui pour l’époque représente plutôt le haut niveau d’instruction, mais l’auteur le fait parler dans un français loin d’être parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Dim 13 Oct 2013 - 19:25

Voilà un premier tome comme on les aime. L'histoire est bien lancée, les personnages sont en place et on attend la suite avec impatience mais sans frustration puisqu'on sent bien que l'on va passer à la vitesse supérieure en changeant d'île. Bref, le scénario est rudement bien mené et notre héros nous tire par le bout du nez très vite, pas de perte de temps en paroles inutiles, de toutes façons, son histoire d'avant ne nous concerne pas puisqu'il est un autre à partir du moment où il met le pied sur le premier bateau. Ensuite, tout s'enchaine dans un seul but, survivre.
Ce Velhmann est un furieusement bon scénariste, tout de même !
Côté dessin, c'est aussi du bon travail. J'avoue ne pas avoir été emballé en le feuilletant mais finalement sous un aspect un peu simpliste, le trait est rudement efficace et la construction de chaque planche donne un véritable sens à l'ensemble. Sûr qu'il doit y avoir pas mal de travail la derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2611
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Dim 13 Oct 2013 - 20:09

Effectivement , Wehlmann est grand , son histoire s'enrichit et prend du coffre au fil des pages tout en ne levant pas le voile sur la part de mystère , moi qui pensait au départ qu'un one shot aurait été plus adapté , je suis finalement convaincu par le choix éditorial qui correspond à la dimension du scénario et à celle de notre Paco.
Le dessin colle bien au contexte et les décors sont particulièrement abouties , le travail sur les personnages est plus confus et j'ai parfois trouvé qu'il n’appuyait pas suffisamment la gravité du propos. L'ensemble demeure quand même de belle facture , encore un grand coup de chapeau à Dargaud (imprimé en France s'il vous plaît !) , on tient là un prétendant sérieux au sherif du mois.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Dim 13 Oct 2013 - 21:06

C'est bien fichu.
Un récit sobre et pudique (un peu trop ?).
Belle expressivité des visages.
Le noir et blanc (et sépia), couleur du souvenir, éloigne un peu du lecteur la moiteur de la Guyane.

PS : Mémère, je connais des instits qui peinent avec l'emploi des participes passés.
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mar 22 Oct 2013 - 7:30

Paco les mains rouges... Pas mal, difficile de dire le contraire, difficile de ne pas être frustrée comme tout le monde à la fin de ce volume... Mais je ne le vis pas trop mal, il faut dire également que je ne suis jamais complètement objective avec Fabien Vehlman... Le dessin m'a beaucoup plu, à tel point que je n'avais presque pas remarqué la dimension naïve et minimaliste du dessin puisque je le trouvais tout à fait opportun... On pourrait presque dire un sans faute, si... et si et seulement si je n'étais pas un brin d'accord avec Canou, à savoir que j'ai eu la sensation d'une histoire un peu trop légère... Le souffle de l'horreur qui accompagne l'image qu'on se fait du bagne, ne m'est pas apparu, et il ne m'a même pas dépeigné! Déception, déception...
Revenir en haut Aller en bas
jcampagne

avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 41
Localisation : riom
Date d'inscription : 17/12/2012

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mar 22 Oct 2013 - 11:25

Comme tout le monde, je suis resté frustré sur la fin qui est arrivée trop vite.
Mais effectivement, l'histoire se découvre au fil des pages avec l'horreur qui s'en suit. Elle n'est pas montrée mais suggérée, ce qui laisse tout loisir a votre imagination d'y revenir et de vous dire que le pire était/est possible.
Coté graphique, je dois dire que je ne suis pas fan mais cela va parfaitement avec l'histoire qui est portée par le scénario
Vivement la T2 même si la chute risque d’être rude....
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3108
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mer 23 Oct 2013 - 15:49

Superphane a écrit:

Un récit sobre et pudique (un peu trop ?).
Grande qualité de ce récit, pour une fois qu'on n'en fait pas trop, ni au niveau du dessin, ni au niveau de l'histoire.
Il y a un monde entre cette façon de raconter et d'autres qu'on a pu commenter abondamment ce mois-ci.
Pour moi, c'est Paco.
Beau premier tome, qui se suffit presque à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mer 23 Oct 2013 - 20:28

Pour moi aussi très grande qualité du récit (et du dessin) tout en sobriété et justesse.
Bravo aussi pour la très belle édition.
La frustration fut de quelques secondes à la fin de la lecture de ce tome; vite effacée par la découverte du cahier graphique.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Sam 26 Oct 2013 - 18:51

La petite déception du mois : j'attendais tellement plus de F.Vehlmann ! Frustration d'arriver au bout du premier tome alors que l'histoire vient tout juste de décoller, certes, mais aussi déception devant le scenario qui ne me convainc pas vraiment. je l'ai trouvé assez déstructuré, et les commentaires sont beaucoup, beaucoup trop présents à mon goût. Rien à reprocher au dessin, bien prop' su' lui, il était effectivement inutile d'en rajouter dans le glauque...
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mar 29 Oct 2013 - 11:25

Comme Fafab, j'ai trouvé le livre un peu court, que la cahier graphique était présent pour le poids, et que le récit pouvait vivre en un tome. J'en profite pour dire ici que je fatigue de cette habitude du récit en deux tomes. Contrairement à la série où on se sait parti pour un moment, le format deux volume a un côté prévisible (exposition – résolution), parfois lourd, qui commence se répéter un peu trop systématiquement. (Ce n'est pas forcément le cas ici.) Alors j'entends la remarque de Fred sur la rémunération de l'auteur... Elle se justifie. Mais peut-être certains récits en 2 volumes ne nécessitent pas un tel développement et pourraient être raccourcis. Et si on parle argent, je vis un peu mal les auteurs (heureusement rares) qui laissent en plan après un premier tome et ne donnent jamais la fin attendue au lecteur qui leur a fait confiance.

Si on revient au livre, c'est une très belle lecture, et je pense comme plusieurs qu'un grand nombre de pages lui permet de se développer de façon intéressante. J'attends la suite avec impatience... Du côté du dessin, j'ai trouvé le côté gueule d'ange du héro particulièrement réussi, si bien que je suis surpris à ses horreurs, même si j'ai vu les précédentes. J'aime également la pudeur du dessin. Je trouve que le récit parle de tout et, sur les passage les plus durs, le dessin ne montre que ce qu'il est nécessaire de montrer. C'est une très bonne complémentarité entre les deux.

Une beau livre qui regarde une réalité difficile en face.
Revenir en haut Aller en bas
Yo!
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Age : 31
Localisation : Quelque part entre Neverland et Champignac en cambrousse
Date d'inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mar 29 Oct 2013 - 21:38

Clairement le livre qui m'a le plus marqué ce mois ci.

Après une première lecture très rapide, j'ai pris le temps de m'y replonger en prenant plus que le temps d'observer chaque planche, chaque case et ma première impression s'en est trouvée renforcée.

Bien que le format m’ait semblé un peu court (même en sachant que l'on aurait plusieurs tomes) le récit m'a emporté dès les premières pages. L'écriture et la narration de Vehlmann sont un enchantement. Je n'ai découvert les travaux de ce mec que récemment et je dois dire que je suis vraiment impressionné par sa polyvalence.

Concernant le dessin, pas grand chose à dire, le style est particulier mais m'a vraiment énormément plu et je trouve qu'il sert à merveille le propos.
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 724
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mer 30 Oct 2013 - 7:34

Très belle couverture et un dessin vraiment intéressant, l'ensemble graphique est superbe et colle bien au récit.

Par contre je partage les avis de Can, Marion et Naphtalène sur l'histoire.

Un peu confus, et une histoire entre Paco et Armand qui m'a laissé assez perplexe et indifférent, je n'arrive pas à y croire une seconde, et je ne comprends pas trop où le scénariste veut nous mener, ce qu'il veut nous dire ou nous faire ressentir!
De plus, je ne vois pas vraiment ce que le tome 2 va pouvoir développer... (ben oui, effectivement je ne suis pas scénariste... c'est toute la différence bien sur... mais bon, quand même).
Je trouve que l'approche tout en pudeur et sans excès est intéressante, mais que pour ma part cela n'a pas fonctionné ici.

Une lecture agréable, mais avec un petit arrière goût de déception...
Revenir en haut Aller en bas
Eva

avatar

Féminin Nombre de messages : 164
Age : 43
Localisation : Clermont-Fd
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Mer 30 Oct 2013 - 8:32

J'ai beaucoup aimé. C'est encore une très belle histoire que nous conte Fabien Velhmann, nous démontrant une fois de plus tout son talent de scénariste.
Le dessin est efficace même si j'ai un peu de mal avec les nez rectangulaires ! La couverture est vraiment réussie.
Un petit bémol : la couleur manque pour refléter la végétation de la Guyane.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   Jeu 31 Oct 2013 - 18:45

PACO confirme le grand talent de VEHLMANN.
Il s'affirme de plus en plus dans l'art subtil du scénario, mais surtout il a l'art du contre pied à toute forme de manichéisme. Mémère fait référence à Papillon, moi je me souviens du film avec Dustin Hoffman et dans mon souvenir Dustin survit dans l'enfer du bagne grâce à son intelligence, il arrive à se rendre indispensable aux autres ( le comptable du milieu ?)Il impose ses propres règles et ses valeurs morales ( ma mémoire me joue peut-être des tours ? )

Dans Paco, les choses sont plus subtiles … effectivement PACO est intelligent mais très vite il comprends que cela lui sera d'aucune utilité:
-L'incroyable force de la scène du passage à tabac & du viol et du retour dans le dortoir. Paco vient de vivre l'enfer et il comprend vite que celui-ci risque de devenir quotidien. Il ne peut pas changer les règles, il doit accepter "le code moral des bagnards" même si cela le révolte, il doit s'y soumettre c'est une affaire de survie, l'homme se retrouve acculer dans ses derniers retranchements, c'est l'instinct qui prend le dessus. Et Paco devient Paco les mains rouges …
Je trouve tout ce passage terriblement maitrisé par VEHLMANN et SAGOT. Notre duo a la justesse du "contre champ", on ne voit pas l'horreur, on l'imagine ( merci HITCHCOCK …) et l'effet est d'autant plus fort, plus efficace, plus perturbant.

Le dessin de Sagot est "doux" comme un autre "contre champ" a l'horreur de la réalité du bagne.
J'aime beaucoup les grandes planches avec la forêt équatorial qui n'ont aucun soucis de rendre la réalité, elles ont un petit côté surréaliste.

L'autre temps fort de la Bd, c'est la relation complexe entre Paco & Armand. L'idée est forte et subtile. Le risque de la caricature "homo en prison" était fort, mais ici aussi notre duo s'en sort avec tact et beaucoup de nuances, pour preuve la très belle scène à l'infirmerie ou le trouble des personnages rend parfaitement la complexité de cette relation(aussi le beau flashback des séances de tatouage)

Hélas, nous sommes dans un tome 1, et nous devons accorder notre confiance à Vehlmann & Sagot pour maintenir un tel niveau d'exigence dans la suite. La réussite du livre dépendra entierement de la qualité du T2.
Trop souvent le monde de la BD nous a déçu avec des suites et des fins bien plus faible que les espoirs suscités par le premier tome.
Donc difficile d'avoir un avis tranché sur Paco, ce qui est sûr c'est que cette première mi-temps est réussie et porteuse de belles promesses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paco les mains rouges de Vehlmann et Sagot
» [Grondahl, Jens-Christian] Quatre jours en mars
» Secrètement à la lune
» [collection] À la page (Jean Froissart)
» Seuls - Tome 4: Les Cairns Rouges [Vehlmann & Gazzotti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: