AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4742
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Ven 29 Mar 2013 - 8:10




Joseph au Congo.
Plus que livrer une nouvelle adaptation du tube de Conrad, Au cœur des ténèbres, Christian Perrissin a choisi de donner à la nouvelle des contours biographiques, d'impliquer Conrad lui-même dans la découverte d'une Afrique sauvage qui sera le terreau de son récit futur. La mise en abyme est amusante à plus d'un titre puisque la trame d'Au cœur des ténèbres, la remontée d'un fleuve qui conduit à un monde où même les soi-disant civilisés ont perdu toute notion de civilisation, a été transposée au cinéma dans différents contextes : la guerre du Vietnam avec Apocalypse Now, L'Amazonie dans Aguirre, la colère de Dieu, King Kong.
Ici donc, c'est Joseph Conrad, ou plutôt Józef Teodor Konrad Korzeniowski dans sa première vie de marin, avant la carrière littéraire que l'on sait. Il est engagé par une compagnie belge comme capitaine de steamer, en remplacement d'un autre. Les substitutions sont d'ailleurs monnaie courante dans les comptoirs du Congo : la maladie, la folie et la mort ont tôt fait d'arracher un capitaine à ses fonctions… Sous couvert d'évangélisation des tribus primitives, ce sont bien les richesses du Haut-Congo qui attisent les convoitises des colons, et en particulier l'ivoire. L'optimisme naturel et la confiance en lui de Joseph vont être mis à rude épreuve dans cette jungle sans loi où l'humanité n'est qu'animalité.
Après Calamity Jane, Perrissin persiste dans un travail de biographie aventurière. Il faut dire qu'il choisit bien ses têtes. La vie des pionniers est passionnante dans la mesure où ils incarnent l'épicentre d'un monde dont tout reste à découvrir. Le lecteur fait ainsi face presque physiquement à l'Histoire. Il s'est adjoint les services de l'excellent dessinateur Suisse, Tom Tirabosco, dont l'épaisseur de trait que procurent ses craies noires et grasses convient parfaitement à l'obscurité inquiétante des forêts ténébreuses du Haut-Congo. Malgré ce casting très aguichant, je n'ai pas été entièrement convaincu par le livre. J'ai un peu l'impression qu'on passe à côté, comme si le récit, malgré un contexte favorable à la tension, n'avait jamais su décoller. Peut-être existe-t-il un problème de rythme et d'équilibre entre les séquences importantes et les détails mineurs. Peut-être ces derniers ne présentent-t-ils pas assez de substance pour qu'un ensemble poétique, un véritable ton, arrive à émerger de l'ensemble. Par exemple, la relation ambiguë entre Conrad et sa « tante » est esquissée puis disparaît en même temps que l'optimisme de l'aventurier. La graine est semée mais on n'a pas ramassé le fruit. Au final, la narration semble monocorde.
Je vous parais sans doute un peu sévère avec ce volume qui, au demeurant et vis-à-vis de la qualité moyenne de la production de bande dessinée, a bonne tenue. Que voulez-vous ? J'ai pris du plaisir à le lire, mais j'en attendais plus.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3129
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Mer 17 Avr 2013 - 18:11

oui, une lecture qui traîne en longueur, sans qu'on ne voie vraiment quel en est l'enjeu...
Sans doute est-ce aussi ce que vit Conrad lors de ce périple.
Une partie documentaire appréciable en fin de volume,

et une très belle séquence : la rencontre avec le prêtre, un beau moment, intelligent dans l'écriture, dans la construction...
Là, ça marche bien, mais ça dure 3 pages.

Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: déçu   Mer 17 Avr 2013 - 20:29

Voilà...
Le meilleur du livre, c'est finalement la partie documentaire en fin d'ouvrage.
Y avait-il vraiment de l'intérêt à faire de tout ça une bande-dessinée ?
Pourtant j'aime beaucoup le dessin de Tirabosco qui ici peine à trouver sa place.
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Jeu 18 Avr 2013 - 18:29

Ooooh, je vous trouve dures les garçons Twisted Evil

Alors une déception indéniable pour ma part, mais je commencerais par les points positifs. Le dessin est superbe, et je ne trouve pas de formulation plus juste que celle que Fred a utilisé pour illustrer la relation entre l'atmosphère de ce Congo et les traits gras de Tirabosco. Je trouve qu'au niveau scénaristique, Perrissin s'en sort plutôt bien, en prenant soin d'expliquer nombre de subtilités quant au contexte historique et aux problématiques de cette colonisation du Congo, ce qui n'est pas le cas de tout le monde dans cette sélection mensuelle... Laughing
Bref rien de bien nouveau par rapport à ce que Fred en décrit, et je ne vais là encore pas me distinguer, puisque je suis restée indéniablement sur ma faim, et tout particulièrement sur la fin...du livre. Laughing
Une lecture fluide, facile, de qualité, qui je trouve monte en pression en même temps qu'on remonte le fleuve, mais qui n'aboutit pas... J'ai lu il y a un milliard d'années maintenant Au coeur des ténèbres, j'étais jeune c'était ma période Carnets de Voyage, j'en ai gardé le sentiment d'avoir était très impressionnée par la fin de ce périple. Et dans cette adaptation Bd, hélas, rien... Cela plairait à MAM pour le coup^^
Je n'ai pas retrouvé cette extraordinaire puissance de la confrontation à la violence et la folie du monde et intérieure que Conrad découvre et en cela, ce fut une grande déception malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: La question du genre   Jeu 18 Avr 2013 - 18:34

Que tu me trouves dure, je trouve ça plutôt savoureux !
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Jeu 18 Avr 2013 - 18:45

Euh... oui... apparemment je vous trouve tous les deux dures Cool
désolée
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Kongo, le ténébreux voyage de Jozef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Ven 19 Avr 2013 - 18:27

J'ai trouvé aussi le rythme lent. Ce n'est pas une BD qui va me marquer, malgré le dessin de Tirabosco qui rend très bien l'atmosphère pesante et suffocante de ce récit. Comme Fred, je regrette que le récit de la relation ambiguë du capitaine et de sa tante ne soit pas poursuivi.
Revenir en haut Aller en bas
jcampagne

avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 41
Localisation : riom
Date d'inscription : 17/12/2012

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Lun 22 Avr 2013 - 20:23

Pour ma part, la lenteur du recit va avec la difficulté de notre héros a avancer dans cette afrique sauvage qui peut à peut ses prejuges de colonisateur pour comprendre la realite de l'afrique et de ce qui s'y passe
Apres, beaucoup de choses sont abordées en surface et aurait meritée d'etre creusée : la relation avec sa tante, pourquoi il a quitté la marine... Beaucoup de questions sans reponses qui m'ont laissé sur ma fin
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2303
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Mar 23 Avr 2013 - 19:51

Vous semblez regretter que la relation avec sa tante ne soit pas plus évoquée mais je ne comprend pas comment cela serait possible, à part un échange de courrier, ce qui me semble bien superficiel et hors du propos, je ne vois pas comment !
Pour ce qui est de son abandon de la marine, il me semble que c'est dit : on ne lui offre plus de travail à cause des difficultés du secteur et , surtout, à cause de ses origines polonaises.

Dans l'ensemble, je vous trouve, moi aussi, bien sévère avec ce livre. Le rythme est lent, certes, mais il correspond tout à fait à la lenteur des événements qu'il met en scène. D'un côté, on reproche à España la vida d’effleurer les choses et de l'autre on reproche à Kongo , qui développe beaucoup plus, de na pas aller assez vite. Je crois que ce livre à besoin de temps, il le prend, c'est très bien.
Pour ma part, c'est surtout le dessin de Tirabosco qui m'épate. Ce gras colle parfaitement au propos, avec une mention particulière pour les visages qui sont, au contraire, d'un finesse et d'une précision redoutable dans l'expression des sentiments. Par plaisir, j'ai relu plusieurs livres de ce merveilleux dessinateur, j'avais fait sa connaissance avec l'excellent L’œil de la forêt, mais là, le dessin est encore meilleur. J'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2618
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Jeu 25 Avr 2013 - 20:22

Tout pareil que Joco , ce livre est merveilleux en terme de rendu graphique , Tirabosco est un véritable artiste et pour ma part je recommanderai chaudement 'la fin du monde' écrit par le tout aussi génial Wazem. J'ai apprécié l'approche de Perrissin , à mi chemin entre le documentaire et la biographie , il ne tombe pas dans les lourdeurs des genres et cette BD m'a donné envie de connaître "Au cœur des ténèbres" que je n'ai jamais lu.

Il y a une véritable atmosphère suggérée dans ce titre , une sorte de sensation d’évasion mais aussi de malaise , cela m'a beaucoup plu. La lenteur colle bien aux sentiments qui animent Konrad qui va aussi prendre son temps pour reconnaître qu'il ne se retrouve plus dans la marine marchande et c'est bien à travers les pensées de sa tante qu'il va faire le deuil de cette carrière pourtant promise mais aussi le deuil de ses illusions sur la nature des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Ven 26 Avr 2013 - 18:57

Tout pareil que Can et Joco ! Le rythme lent que certains regrettent est à mon sens tout à fait nécessaire, on n'est pas sur un speedboat que diable ! On reprend ainsi la mesure des déplacements terrestres... Quant aux relations épistolaires pleines de sous-entendus, elles suivent les (in)convenances de l'époque !
Le dessin est formidable, et l'avancée implacable des désillusions serre le coeur. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde à cette lecture !

Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 727
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Lun 29 Avr 2013 - 6:38

Un bateau à vapeur... un fleuve... une atmosphère parfois pesante soulignée par le trait noir et intense... un capitaine un peu dépassé par les événements, un brin naïf... bref, moi j'ai attendu pendant les 100 premières pages qu'une sirène saute sur le bateau!!!!! mais rien...

A part ça, dur de faire original... la lecture m'a plu, dessin très réussi et bien en relation avec l'atmosphère générale, une histoire qui manque un peu de relief par certains cotés, je veux dire pour enthousiasmer le lecteur, peut-être du au fait que Konrad ne soit pas extrêmement charismatique (je ne parle pas de l'histoire en générale, qui par son sujet et son traitement dans le livre, elle, ne manque pas de relief bien sur!).

Cependant l'ensemble fonctionne très bien, et la lecture se fait d'une traite!
Revenir en haut Aller en bas
Eva

avatar

Féminin Nombre de messages : 164
Age : 43
Localisation : Clermont-Fd
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   Lun 29 Avr 2013 - 8:09

J'ai plutôt apprécié cet extrait de la vie de Joseph Conrad.
Les dessins de Tirabosco mettent bien en valeur ce récit qui est assez bien construit et transmet bien l'atmosphère de l'époque à son lecteur.
Malgré tout, Perrissin n'a pas su me faire apprécier cette BD comme il avait fait avec "Martha Jane Cannary" et c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kongo, le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski de Tirabosco et Perrissin
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06
» Voyage en autocar pour Disneyland Paris
» Publicités pour le voyage inaugural
» [Larsen, Reif] L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: