AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   Lun 11 Mar 2013 - 10:03




Une comédie, c'est toujours difficile à réaliser puisqu'il faut faire rire. On a collé un bandeau « drôle » par-dessus l'affiche et l'attitude des personnages qui figurent sur cette dernière ne prête à aucun équivoque. On sait où on met les pieds et c'est là que commence la difficulté : l'humour se partage tellement difficilement ! La chose humoristique entraîne même des réactions plus passionnées que pour le drame, dont on attendra de voir de quoi il retourne avant de porter un jugement. Par exemple, rien que la vue du nom de Bigard ou Devos peut entraîner des démangeaisons. En bande dessinée, si Goscinny et Franquin réussissent à recueillir une belle majorité de rieurs, que dire de Reiser, Jul, Willem, Pierre La Police ou des blagues de Toto ? Plus que soumise à controverse, la bande dessinée d'humour divise d'entrée de jeu des castes de lecteurs selon un découpage qui rejoint celui du bon goût supposé. Ou du type d'humour proposé : gags, calembours, cynisme, tendresse, comédie légère, etc. Un nom d'auteur, un type de dessin, une spécificité thématique éloigneront l'une ou l'autre des catégories de lecteurs de toute curiosité. Pour cette raison, il est très rare que nous sélectionnions un livre humoristique. Quand c'est le cas, le livre suscite rarement grosse ferveur. C'est vrai qu'il est compliqué de faire rire…
Zabus avait connu récemment les honneurs de la sélection avec Les petites gens qui souffrait d'un calibre narratif mal adapté à son importante galerie de personnages. C'est dans un registre différent qu'il y réapparaît. Centrant son récit sur un seul personnage, il se donne les moyens d'une mise en scène plus étoffée, plus aérée.
Gérard Latuile prend directement le lecteur à témoin, s'en remettant à lui comme à confesse. Il n'y pas de doute puisqu'il le dit tout de suite, c'est sa vie qu'on va suivre dans cette histoire. Comédien à la petite semaine, il tombe amoureux de Florence, son agent. Mais il est nul en drague, et en relations humaines tout court. Pas besoin d'en dire plus, après tout, ça n'a pas grande importance. Les scènes sont construites autour de situations délibérément outrancières, scellées par la maladresse d'un personnage dont on nous dit qu'il rappelle Pierre Richard et Woody Allen, mais qui d'un point de vue plus large perpétue la tradition de l'anti-héros heureux de comédie.
Bien sûr, le ton est léger et il ne faut pas voir autre chose dans ce livre qu'un divertissement. Mais il est plutôt agréable et astucieux, ce divertissement. Très bien dessiné. Et farfelu, même. En plus de parler au lecteur, Gérard est coutumier des apparitions, des visions. C'est comme une pièce de théâtre où les personnages vont et viennent sans logique et tendent des chausse-trappes à un héros désemparé. Le texte est vif, même si parfois un peu convenu. Mais le tout forme un ensemble cohérent et fidèle à son ambition. Après tout, n'est-ce pas là l'essentiel ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   Jeu 14 Mar 2013 - 18:39

Bah, personne ne dit rien Question

Bon eh bien je me lance alors, mais je ne serai pas très longue, promis.

J'ai trouvé le dessin fort sympathique, tout comme le héros d'ailleurs. Le parti pris de s'adresser au lecteur tout au long de l'histoire passe plutôt bien (ça change des clins d'oeil ponctuels que l'on peut parfois trouver sur une case) et certaines apparitions sont assez marrantes aussi (la mère du héros planquée dans ses placards, le médecin goguenard qui vient poser son diagnostic au milieu de nulle part). Voilà pour le côté gentil.

Maintenant, si je passe du côté obscur, je peux aussi dire que je me suis quand même un peu ennuyée à la lecture, que certains gags m'ont laissée plus que perplexe et que la comparaison autoproclamée avec Pierre Richard ou Woody Allen est quand même gonflée... En fait je ne comprends pas trop où l'auteur a voulu nous mener (j'avais pourtant bien aimé, moi, les petites gens !), mais en ce qui me concerne, il n'y a hélas pas eu moyen de décoller "au dessus de la ville".

On peut dire que si les gags sont bien peu convaincants, le petit côté farfelu qui plane sur l'ensemble vient sauver la mise. Mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Didine
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   Sam 16 Mar 2013 - 10:03

Heureusement que le dessin vient un peu sauver l'affaire... Je me suis réellement ennuyée et le comble pour une comédie : je n'ai pas ri ! Les clichés bien lourds et les blagues à 2 balles marchent bien : crise de spasmophilie assurée !!
Revenir en haut Aller en bas
gagadinorux
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 716
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   Lun 18 Mar 2013 - 0:51

Un scénario d'homme à n'en pas douter... mais moi j'ai souvent souri, et même quelques fois bien ri ! Quand la fille de Florence propose d'appeler le vétérinaire pour la crampe de Gérard (p.42), c'est très drôle je trouve... Ou encore avec les plantes dans l'appartement et le tableau de Chagall par exemple. Mais comme l'a dit Fred, dur sur une comédie que chacun s'accorde.

Le rapport avec sa famille est intéressant, avec sa mère en particulier ou encore avec lui même plus vieux.
J'ai bien aimé le dessin et les personnages, le texte dans l'ensemble m'a plutôt plu également.
Je ne trouve pas si déplacé que ça le rapprochement avec W. Allen et Pierre Richard, même si les comparaisons sont un peu osées, il y a bien quelque chose de trouve.
J'imagine de toute façon que c'est une idée éditoriale, tout comme l'annonce d'un véritable régal d'humour. C'est vrai qu'après ça, il faut assurer !

Je ne vais pas rabâcher mes références à H2G2 de Douglas Adams, mais la couverture m'y a fait penser un peu (le héros, Arthur, y apprend à voler, en compagnie de sa fiancée du moment), et il y a aussi un petit coté Philémon qui n'était pas là pour me déplaire (mais plus dans les pages de l'album... dommage...).
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: et dire qu'il va y avoir une suite !   Mar 19 Mar 2013 - 20:48

Bon, mon côté féminin à du prendre le dessus, alors !
Je n'ai pas trouvé grand chose pour sauver le camarade Arthur. Rien de nouveau ni dans le dessin, ni dans le traitement graphique et encore moins dans l'écriture. Les dialogues et les situations sont d'une pauvreté affligeante.
En plus, ça m'énerve quand on veut me prendre à témoin dans un truc qui ne me concerne pas...
Revenir en haut Aller en bas
Yo!
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Age : 31
Localisation : Quelque part entre Neverland et Champignac en cambrousse
Date d'inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   Mer 20 Mar 2013 - 7:29

Je rejoins gagadinorux j'ai passé un très bon moment à la lecture de ce bouquin. Certe on n'est pas dans le chef d'oeuvre absolu de la comédie mais le tout est bien mené, avec un dessin agréable et un dynamique au niveau de l'apparition de personnage qui m'a beaucoup plu. J'attends la suite de pied ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Igor13
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 312
Age : 39
Localisation : Vic-le-Comte
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Mais où est Mireille d'Arc?   Dim 24 Mar 2013 - 9:34

Une histoire sympathique où les apostrophes de Gérard et de son double à des âges différents ne m'ont pas emportées dans son univers onirique de doux rêveur.
Je viens de m'apercevoir que c'est un tome 1. On aura peut être le droit à l'apparition incendiaire de Mireille et de son dos dénudé dans le prochain tome: histoire de mettre en branle le nouvelle idylle de notre héros.

Mais bon l'amour est le plus fort........
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   Mer 27 Mar 2013 - 15:39

Je trouvé le récit trop long à se mettre en place. Lorsqu'arrivent la famille de Gérard et plus encore lorsqu'il va dans la famille de son nouvel amour, c'est intéressant. Mais pour en arriver là, on aura subi des pages de bavardage creux de la part de ce Gérard qui se regarde bien trop, prenant à témoin trop de monde (lecteurs, passants réels ou imaginaires).

Vous l'aurez compris, je me suis ennuyé.
Revenir en haut Aller en bas
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   Jeu 28 Mar 2013 - 21:25

Le problème avec la comédie, c'est qu'il faut que ce soit drôle ...
le reste n'est que "littérature" ...
Revenir en haut Aller en bas
Eva

avatar

Féminin Nombre de messages : 164
Age : 43
Localisation : Clermont-Fd
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   Dim 31 Mar 2013 - 14:20

lecture assez plaisante même si je ne suis pas très fan de cette façon qu'à le personnage central de nous prendre à parti sans arrêt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chroniques d'un maladroit sentimental de Casanave et Zabus
» La 1ere fois, on est toujours un peu maladroit... :-)
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: