AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1758
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Jeu 25 Oct 2012 - 19:35

Cher Benbecker !

Tu as voté pour les enfants pâles et c'est faire preuve d'un goût très sûr. Nous pourrons sans doute boire un verre ensemble pour nous consoler de sa probable défaite.
Il est vrai que ta proposition d'Emmanuel Lepage m'a quelque peu "fait monter en température", ce qu'il faut que j'évite de faire pour ménager mon coeur potentiellement fragile (ce sont les analyses qui parlent). Le petit message à ton adresse m'a servi d’exutoire...
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1758
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Jeu 25 Oct 2012 - 19:41

Cher Joco !
Bien heureux que mon état physique te préoccupe !
Il faut simplement que je me modère en tout, que je bouge un peu.
Je suis presque sûr aujourd'hui d'être présent mercredi et je m'en réjouis ! J'apporterai du vin et nous le partagerons sois en sûr !
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Jeu 25 Oct 2012 - 19:43

Joco a écrit:
Eraserhead, c'est un point de vue.

Un peu comme ça ?

Citation :
"Les Enfants Pales" est un peu prétentieux, j'aurais pu dire ambitieux, ampoulé, arrogant, présomptueux, suffisant, vaniteux....

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1758
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Jeu 25 Oct 2012 - 19:45

Eraserhead !
Pense à ton coeur !
Revenir en haut Aller en bas
wijbick

avatar

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 35
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Jeu 25 Oct 2012 - 19:46

Et bien!
Vous êtes en forme!
Que dire...comment enchainer...
Rien de révolutionnaire en effet dans le scenario mais quand même c'est très réussi! L histoire n'a certes rien de neuf ou d'extraordinaire mais bon, culcul la praline - que le terme soit ou non péjoratif peu importe- c'est un peu exagéré quand même hein!
Bravo bravo au dessinateur : quelle lumière !
Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Jeu 25 Oct 2012 - 20:02

Quelle lumière, effectivement. Et il parait que les originaux sont encore plus lumineux avec de meilleurs contrastes et des couleurs un peu plus vives sur certaines planches.

Eraserhead, avec "prétentieux, ambitieux, ampoulé, arrogant, présomptueux, suffisant, vaniteux" on est plutôt dans l'exagération que dans le point de vue lui même, mais je parlais de la forme et surtout de l'intention initiale qui, à mon avis, a complétement étouffé le scénario.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1758
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: le moment culturel   Jeu 25 Oct 2012 - 20:10

Je profite de l'instant (je n'ai vraiment rien d'autre à faire, je vous le répète, je suis malade) pour donner quelques explications sur cette expression, fréquemment employée par chez moi, à Roanne, royaume de la Praline (et surtout de la brioche aux pralines de Monsieur Pralus, chocolatier mondialement connu).

Me rendant compte que je n'en connaissais pas vraiment l'origine- et que je l'employais peut-être à tort - j'ai fait quelques recherches .Je vois d'ici qu'elles vous passionneront sûrement et je vous en livre ici les fruits.
On doit la praline au cuisinier du Maréchal Plessis-Pralin qui inventa cette divine confiserie.
Difficile évocation d'un gourmandise sucrée dont il va falloir que je me passe dans les moments à venir (la faute aux triglycérides, je vous rappelle).

Cucul vient du redoublement du mot d'argot Cul mais on ne sait pas vraiment pourquoi ce mot, qu'on aurait pu croire hautement pornographique, est devenu synonyme de niais ou ridicule.
On peut s'étonner d'ailleurs de retrouver le même principe d'élaboration et le même sens avec noeud-noeud.
Le rapprochement du qualificatif féminin praline est sensée intensifier le sens de Cucul.
Je constate donc que j'ai effectivement employé un qualificatif un peu fort.
Peut-être eut-il été préférable de dire plan plan.

PS : Je constate avec amusement qu'on dit aussi cucul la fraise ou cucul la rainette !

Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Jeu 25 Oct 2012 - 20:33

Ah, oui ! C'est intéressant. On ne dit pas "cucul la moule" aussi, non ? Pourtant il me semble l'avoir entendue. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Mémère
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 994
Age : 47
Localisation : Brenat
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Sam 27 Oct 2012 - 10:58

Ce n'est pas le scénario du siècle, ni de l'année, mais ça tient bien la route et l'émotion passe.
Le dessin et les couleurs mériteraient un plus grand format et même si quelques cases sont un peu moins réussies, globalement c'est très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Sam 27 Oct 2012 - 13:35

Je n'avais pas lu les derniers messages, merci j'ai bien ri.

Pour en revenir à l'album , je crois qu'on s'accorde à peu près tous à dire que le dessin , les couleurs , le découpage ainsi que la qualité de l'édition sont de belles factures , et je crois que nous sommes définitivement dans le fait plutôt que dans l'opinion. Sur l'échelle de la réussite d'une BD , on peut donc dire que la moitié du chemin est parcouru de manière très brillante , la seconde partie qui comprends donc le scénario , l'écriture ainsi que la narration , n'est à mon sens , que partiellement atteinte et je ne suis pas totalement convaincu. Certes l'histoire est abordée avec beaucoup de sensibilité , néanmoins , je n'ai pas ressenti l'intensité dramatique qu'un tel sujet pouvait amener (par exemple la scène du meurtre) , j'ai par contre ressenti trop vite l'issue affective de la rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Sam 27 Oct 2012 - 14:58

Suspect Bon, va falloir que je reprenne rendez-vous avec l'ophtalmo alors... Parce le manque de lisibilité du dessin m'a vraiment trop souvent gênée. Je sens le dessin comme pris dans une sorte de gangue - dont il s'extrait parfois avec grâce, je le reconnais. Mais pas assez souvent !
Quant au scenario : grosse impression de déjà vu. Je n'ai hélas pas réussi à dénicher l'étincelle d'intérêt - mais là je crois que ça vient de moi, je dois faire un gros blocage sur les histoires de filiation Very Happy !!



ps : j'adore l'expression "Cucul la rainette" ! adoptée Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2300
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Sam 27 Oct 2012 - 15:35

Can a écrit:
j'ai par contre ressenti trop vite l'issue affective de la rencontre.

Merci Can, pour une fois que l'on fait rire.

Par contre, il est clair ici que ce n'est pas l'issue qui est l'enjeu du livre mais bien le chemin parcouru, effectivement, ce n'est pas un livre à suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2610
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Sam 27 Oct 2012 - 20:23

Oui , tu as raison le chemin parcouru dans la relation père/fils est le plus important , mais il y a aussi un suspense qui est ménagé sur les raisons de l'emprisonnement et la responsabilité joué par le fils , c'est sans doute cette intrigue générale qui provoque ce décalage et qui rend la conclusion un peu trop cousue de fil blanc.
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Lun 29 Oct 2012 - 21:30

Que d'informations sémantico-culinaires dans cette chronique, merci à Superphane de mettre ainsi à profit son temps de repos pour notre (en tout cas le mien!) plus grand plaisir. J' adopte aussi l'expression "cucul la rainette".

Revenons au sujet de cette chronique.

La lumière des ocres et des blancs est incroyable.

Un récit assez efficace et simple, une relation qui s'étoffe et se construit en douceur. Je trouve cela plutôt réussi mais effectivement la fin n'est pas à la hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   Mar 30 Oct 2012 - 9:20

Le premier contact est extrêmement plaisant : le dessin original et la chaleur des couleurs donne envie de se frotter à ce livre.

Au niveau du récit, la thématique est intéressante. Mais ce livre m'a fait penser au film Un monde parfait de Clint Eastwood, et le problème, c'est que je trouve que la relation entre l'adulte et l'enfant allait bien plus loin que ce qu'on atteint ici. Je suis déçu, donc, même si j'ai apprécié les moments où ces deux hommes évoquent ce qui les uni : la femme qu'ils n'ont pas connu ensemble.

Au niveau de la forme, j'aurais aimé un récit moins linéaire. Avec le découpage en chapitre, j'ai cru que les auteurs nous proposeraient un récit non chronologique, qui se révélerait petit à petit. Finalement c'est un linéaire et du coup un peu trop direct à mon goût.

Je me rends compte que je rends là un avis assez négatif, bien en deçà de ce que j'ai ressenti à la lecture que j'ai finalement apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
stefan



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 39
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Enfance ?   Mar 30 Oct 2012 - 20:25

El Paso, c'est une tranche de vie, une sorte de documentaire. Bien sûr l'esthétique est singulière mais il n'y a pas vraiment de point de vue. C'est un peu flou. Cela peut toucher. Mais bon, moi, cette Amérique...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon   

Revenir en haut Aller en bas
 
El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» El Paso de Ducoudray et Bastien Quignon
» Saint Sébastien de Morsent, circuit des Mares
» Les moulins de St Sébastien de Morsent
» Saint Sébastien de Morsent, circuit des Mares
» Interview - JP Quignon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: