AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le dernière femme de Masson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Le dernière femme de Masson   Lun 3 Sep 2012 - 10:45




Avec sa dernière publication, La dernière femme, c'est à un inventaire que conduit Charles Masson le lecteur. Exercice vaguement oulipien dirigé par Albert, le personnage principal embarqué en Jaguar MK2, qui va faire état tout au long d'un voyage vers nulle part de ses conquêtes scrupuleusement collectionnées dans l'ordre alphabétique du prénom des femmes qui en font l'objet, depuis la lettre A. C'est à son alter ego auto-stoppeur de dix-sept ans qu'il s'adresse, sans recommandation particulière. Il raconte, c'est tout. Ça lui fait du bien de s'épancher. Yolaine le fait tourner en bourrique et il désespère d'atteindre un jour le Z, qui ressemblerait à un aboutissement personnel.
Inventaire. Le prétexte est joli pour y enfiler un chapelet de scènes érotiques. Et ce n'est pas sans déplaisir que le livre se lit, si on met de côté ces sempiternelles coquilles qui viennent gâcher certaines pages (le pompon pour la doublette 140-141). Le rythme est soutenu, aidé en ça par le principe de passage en revue, mais aussi par une mise en scène dynamique. J'ai regretté par contre le recours aux cartouches narratifs employés trop rarement pour faire preuve de véritable utilité, ou efficacité narrative. Ils sont posés ça et là un peu maladroitement et créent une rupture dans ce rythme dont je louais plus haut la qualité et que les dialogues drôles et imagés viennent soutenir à leur tour.
Autre exercice, et petit clin d'œil auto-promotionnel, la scène à Mayotte qui renvoie directement à Droit du sol et propose une rencontre entre certains de ses personnages et Albert, comme une sorte de jumelage en abyme, est un plaisir subtil.
Un bon livre tout de même, malgré les quelques réticences évoquées et le fait qu'on peut penser que, comme dans la vie, les rencontres trop brèves peuvent laisser un goût d'inachevé






Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Mer 3 Oct 2012 - 16:48

Avec "Les boules vitales "et "L'arche de Noé a flashé sur vous", Charles Masson avait écrit des livres sympathiques mais qui ne laissent pas de souvenirs impérissables. Jusqu'à présent, je l'ai trouvé plus à l'aise dans sa chronique sociale "Droit du sol" et j'aurais bien aimé lire "Bonne santé "et "Soupe froide".
Mais dans ce dernier livre, la donne change et l'auteur arrive à mettre du sens sur une trame très simple en apparence, ce livre est une belle réussite grâce à quelques trouvailles scénaristiques. En effet, entre Patricia, Al, Ophèlie et quelques autres, la routine de l'alphabet est évité. De plus, il y a un peu des personnages de ces livres précédents dans cette Albert, de façon évidentes quand il part dans les îles mais aussi à travers ces aventures amoureuses. Alors, oui, l'angle choisi est léger et il fait la part belles aux scènes érotiques mais c'est aussi l'occasion de faire une belle galerie où chaque portrait apporte un nouvel éclairage sur la gente féminine. Il faut bien le dire, l’intérêt de l'ouvrage n'est pas là. C'est le parcours chaotique d'Albert qui est intéressant. Même si on ne va pas vers de grandes révélations sur la conditions du mal dominant, à travers son parcours on passe en revue un grand nombre des affres de notre société.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 961
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Dim 7 Oct 2012 - 16:10

Dans le style "vaguement oulipien" voici une lecture tout à fait sympathique, avec, là oui d'accord, beaucoup d'auto-dérision et d'humour cachés au détour de situations ou de saillies (verbales, hein... Very Happy ). Dessin sûr et dynamique avec plein de jolies madames justement proportionnées (ni trop gros yeux, ni trop gros mollets, ni trop gros seins...), et subtile progression dans le temps, où l'on voit le héros s'empâter et prendre, puis perdre, quelque peu d'assurance au fil des ans. En toile de fond, un soupçon d'amertume et une certaine angoisse devant la vie qui file aussi vite qu'une jaguar MK2. J'ai trouvé au final beaucoup plus de finesse ici, malgré les coquilles et la succession de plans Q, que je ne l'imaginais au départ. Monsieur Masson gagne un bon point !

Joco a écrit:
la condition du mal dominant
joli !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Dim 14 Oct 2012 - 8:16

La lecture a été, je dois bien l'avouer assez pénible.
Les aventures s’enchaînent dans un rythme régulier, lancinant, répétitif réglées par des retours à la rencontre entre Albert et son double.
On en ressort sans vraiment avoir saisi l'enjeu du livre (mais que veux-nous dire Masson sur la relation amoureuse ? Que concilier sexe et amour, c'est pas facile ?!) : le personnage est peu attachant et son parcours sexuel et amoureux, catalogue alphabétique un peu outrancier devient vite ennuyeux.

Avez-vous remarqué que les femmes se ressemblent toutes ?
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Dim 14 Oct 2012 - 13:46

Ce nouveau titre de Charles MASSON ne va pas rester dans ma mémoire, au contraire du très bon Droit au sol (comparaison difficile vous allez me dire). Comme l'a justement souligné fred, le clin d’œil est vraiment jouissif !!! Je n'en retiendrai presque que ça, c'est à dire !
Bref, je n'ai vraiment pas été captivé par cette vie sentimentale/sexuelle chaotique du protagoniste qui n'évolue pas (et c'est moi qui dis cela! Laughing ). Dois-je d'ailleurs me poser ses mêmes interrogations existentielles Question
Bon, le récit est quand même fluide.

Quant à ta question Superphane, niveau physique ou personnalité Question Car sur le plan physique, c'est tout de même assez varié ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Tue-Loup
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 905
Age : 52
Localisation : Aulnat
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Mer 17 Oct 2012 - 22:24

Voici l'exemple type d'un livre qui fonctionne sur une fausse bonne idée !
Cette narration au rythme de l'alphabet devient très (trop) vite ennuyeuse.
Les rencontres s'enchaînent, tout en semblant se répéter (c'est sans doute l'effet voulu ...)

Aucune subtilité sur la rencontre amoureuse et le pseudo érotisme est d'une fadeur assez accablante. On aurait voulu plus de mystère, de passion, de fougue, de folie, de danger.
Toucher du doigt l'intensité , la tension érotique ou amoureuse est certainement un exercice périlleux et difficile. Charles Masson a sans doute mis la barre trop haut ... il reste très loin du compte.

De plus, il ne parvient pas à faire évoluer son personnage.
Celui-ci reste sur une vision des femmes stéréotypée et rétrograde, sa réaction lors de la découverte de l'identité de la prostituée me semble assez malsaine et renforce le côté réactionnaire du personnage (pas sur que se soit l'effet voulu ...)
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3089
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Jeu 18 Oct 2012 - 6:02

tout a fait...

j'aurais été un peu moins sévère sur le livre, qui n'est pas non plus un boulet à traîner trop longtemps, d'autant que certaines planches adoptent une mise en page assez intéressante. Mais, vous l'avez dit, on s'ennuie quand même assez vite : et encore un personnage qui se rencontre, plus jeune. La Dernière Femme n'a-t-il pas été choisi pour montrer que, rétrospectivement, ce type d'idées incroyables de niaiserie pouvait être traité encore moins bien que dans Mars Aller Retour ?
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Jeu 18 Oct 2012 - 17:54


Suis à mon tour très sceptique à la lecture de ce livre... Inachevé, voilà le maitre mot de cette lecture. Inachevé quant aux propos, que ce soit dans les différentes rencontres "amoureuses" ou sexuelles, inachevé quant au portrait psychologique qu'il propose pour son personnage principal et inachevé quant aux sensations qu'on est en droit d'attendre lorsqu'on traite d'un sujet érotique. Même pas un petit frétillement ne m'a saisi alors que les mises en scène de ces expériences sexuelles sont alignées les unes à côtés des autres, comme des poulet dans la rôtissoire du boucher...
Le seul sentiment qui m'a éventuellement effleuré c'est le pathos cataclysmique de ce personnage. Suis-je la seule à m'être demandée ce qu'on pouvait bien trouvé à cet homme? Même jeune il m'apparait égoïste, imbus de lui-même, dénué d'intérêt ou de conversation et apparemment même pas un bon coup! En bref, un vrai crétin! Qui voudra me faire croire qu'il a réussi à lever autant de nana et en plus dans le bon ordre de l'alphabet! Non pitié c'est une plaisanterie.
J'espère juste en moi-même, que Charles Masson n'a pas d'idées aussi lamentables sur les hommes, les femmes et leurs rapports que ceux explicités dans ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
wijbick

avatar

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 35
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Jeu 25 Oct 2012 - 19:58

Ca se lit assez bien...
mais en effet...les femmes sont toutes des canons, ce gars est lourdingues et les rares réflexions que lui et son double se font ne volent pas bien haut
Je préfère le dessin de Masson dans droit au sol


Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Ven 26 Oct 2012 - 18:56

Vos réactions m'amusent surtout celles des forumeuses car je n'ai pas ressenti ce livre sous le même angle que vous , j'ai surtout vu l'art du contre pied maitrisé à merveille par Charles Masson , j'ai vu la déconstruction de son personnage , là où Wazem (intéressante la comparaison) cherchait à construire le sien.Je crois surtout que Masson , il est comme ça , il préfère nous parler du bonhomme qui n'a rien pour lui plutôt que du sper héros , le gros con dans toute sa splendeur (pas expert comptable pour rien) alors qu'on s'attendait tous à ce qu'il nous parle des femmes.
Un banal auto stoppeur devient son jeune reflet , une prostitué n'ait pas celle que l'on croit , on retourne à Mayotte dans un autre livre l'espace de quelques cases , le regard posé sur notre société est assez cynique mais toujours avec la pointe d'humour qui va bien , bref la liberté de son propos est totale et c'est ce que j'ai apprécié , malgré effectivement les coquilles et une certaine forme de répétition dans certaines de ses rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
Mémère
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 994
Age : 47
Localisation : Brenat
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Sam 27 Oct 2012 - 9:59

Sur ce titre je suis plutôt de l'avis de Superphane, sauf sur un point :
Superphane a écrit:

Avez-vous remarqué que les femmes se ressemblent toutes ?

Je ne trouve pas qu'elles se ressemblent toutes, mais qu'elles sont toutes canons

J'avais beaucoup aimé "Droit du sol", mais "La dernière femme" n'est pas du tout du même niveau
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: La dernière femme de Masson   Dim 28 Oct 2012 - 19:07

Un inventaire sexo-amoureux aussi ennuyeux que puisse le produire un expert comptable plutôt inintéressant et pas séduisant du tout. Une lecture assez pénible pour moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Sponsz
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 115
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Lun 29 Oct 2012 - 1:43

Le personnage principal et son idée absurde d'abécédaire sexuel me fait penser au crétin autodidacte dans La Nausée, qui se met en tête de lire la bibliothèque par ordre alphabétique. Ca ne m'a pas aidé à prendre l'ouvrage au sérieux. Comme eraserhead, je ne suis pas convaincu non plus par l'idée du dialogue avec soi-même, et encore moins par l'explication inutile que constitue l'ingestion de stupéfiants. Quand au sujet même du livre, parler de la misère sexuelle masculine pourquoi pas, mais c'est un sujet casse-gueule, et on tombe assez vite dans le sordide, ou pire encore dans la gaudriole et à mon avis ici on n'a pas toujours évité les deux écueils.
Du coup, de mauvais poil, ma lecture a déraillé : j'ai commencé à chercher la petite bête et j'ai passé mon temps à voir des incoherence dans le récit, notemment au niveau de la chronologie (des téléphones portables avant l'élection de Chirac ? et les films à l'affiche ?). Autre maladresse qui m'a agacé : les passages incessants de la première à la troisième personne.
Bref, je n'ai pas aimé du tout.
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   Mar 30 Oct 2012 - 8:56

Comme Superphane, je n'ai pas vraiment senti l'enjeu du livre et j'ai trouvé la lecture pénible.

Le récit souffre à mon avis d'avoir tenu absolument à enchaîner 26 conquêtes. Du coup on file à toute vitesse sans s'arrêter sur rien, sans rien creuser. Je ne vais pas m’appesantir : ce livre a, à mon avis, suffisamment pris.

Un point positif : le dessin de Masson.
Revenir en haut Aller en bas
stefan



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 39
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Anticipation   Mar 30 Oct 2012 - 20:27

La dernière femme
un titre qui me faisait croire à de l'anticipation, un monde où il ne resterait qu'une femme. Les luttes pour acquérir ce bien précieux. Sa vie clandestine...

Mais alors là pas du tout. On se retrouve dans un récit au ton réaliste avec une contrainte oulipesque. Cela fonctionne au début. Mais au bout d'un moment, la psychologie s'arrête au profit du style. On sent que c'est l'exercice qui dicte son rythme.

Et la fin m'a presque déçu. Elle m'a déçu si ce n'est cette pirouette de la référence à Borges. Il est toujours généreux qu'un livre se veuille passerelle vers un autre. Même s'il y a là, dans ce cas précis, comme un aveu d'impuissance (sic), d'infériorité...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dernière femme de Masson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernière femme de Masson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernière femme de Masson
» Se sentir femme pour la dernière fois...
» Les photos de ma dernière Idylle, la Fifty Fathoms
» Lulu Femme Nue de Davodeau
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: