AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Herakles de Cour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Herakles de Cour   Jeu 28 Juin 2012 - 13:54




Vous avez lu l'histoire d'Hercule ? Comment il vécut, comment il vainquit. Ça vous a plu, hein ? Vous en demandez encore. Alors replongez-vous dans ses travaux, le temps d'une lecture mouvementée.

Alors voilà, Alcide a une maman ; elle est belle et son nom c'est Alcmène. Avec Zeus elle forme un gang bang, trompe Amphitryon et chope un polichinelle dans le tiroir. Son nom, c'est Alcide mais on le connaît mieux sous celui d'Herakles.

Ceux qui ont connu Alcide le disent : c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la jalousie d'Héra qui l'a temporairement rendu fou.

Qu'est-ce qu'on n'a pas écrit sur lui ? On prétend qu'il tue de sang froid. C'est pas drôle mais il était bien obligé de faire taire femme et gamins qui se mettent à gueuler. Après, il n'eut qu'à s'en remettre à Eurysthée.

Chaque fois qu'un animal du bestiaire se fait braquer, une rivière détourner, pour Mycènes ça ne fait pas de conteste, c'est signé pour sûr Herakles.

Maintenant chaque fois qu'un chapitre commence tranquillement, qu'on pense profiter d'un moment de quiétude dans l'ombre ocre de l'échoppe d'un centaure, voilà le chlac chlac des flèches libérées de la tension de l'arc qui revient à l'attaque.

Un de ces quatre réussira-t-il ? Moi je m'en fous, c'est pour lui que je suis. Eurysthée aura beau tout tenter, il est tellement fort que rien ne le fera craquer, son crime il finira par expier.

De toute façon Cour est un bon. Le mouvement du trait, le chatoiement de couleurs, sont ses dons. Il pourrait raconter n'importe quoi, son emploi de la langue, même anachronique, fait rire et fait mouche. La seule solution, c'est le suivre aux basques du demi-dieu Alcée qui, foi de moi, jamais ne mourra.









Dernière édition par fred le Ven 29 Juin 2012 - 6:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Jeu 28 Juin 2012 - 15:52

très belle chronique !
une lecture vraiment sympa, mais bien en deçà des modèles avoués (Socrate en tête).
C'est marrant que ce héros déchaîne à ce point les passions, il est juste fort et con.

Cour se tire bien, avec ce premier tome, du côté ultra répétitif de l'histoire (il en reste quand même bien un peu, de répétitions). Le dessin est dynamique, de belles planches.
Revenir en haut Aller en bas
colux
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2431
Age : 45
Localisation : Paname
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Connie & Blyde   Jeu 28 Juin 2012 - 22:51

fred a écrit:
Vous avez lu l'histoire d'Hercule ? Comment il vécut, comment il vainquit. Ça vous a plu, hein ? Vous en demandez encore. Alors replongez-vous dans ses travaux, le temps d'une lecture mouvementée.

Alors voilà, Alcide a une maman ; elle est belle et son nom c'est Alcmène. Avec Zeus elle forme un gang bang, trompe Amphitryon et chope un polichinelle dans le tiroir. Son nom, c'est Alcide mais on le connaît mieux sous celui d'Herakles.

Ceux qui ont connu Alcide le disent : c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la jalousie d'Héra qui l'a temporairement rendu fou.

Qu'est-ce qu'on n'a pas écrit sur lui ? On prétend qu'il tue de sang froid. C'est pas drôle mais il était bien obligé de faire taire femme et gamins qui se mettent à gueuler. Après, il n'eut qu'à s'en remettre à Eurysthée.

Chaque fois qu'un animal du bestiaire se fait braquer, une rivière détourner, pour Mycènes ça ne fait pas de conteste, c'est signé pour sûr Herakles.

Maintenant chaque fois qu'un chapitre commence tranquillement, qu'on pense profiter d'un moment de quiétude dans l'ombre ocre de l'échoppe d'un centaure, voilà le chlac chlac des flèches libérées de la tension de l'arc qui revient à l'attaque.

Un de ces quatre réussira-t-il ? Moi je m'en fous, c'est pour lui que je suis. Eurysthée aura beau tout tenter, il est tellement fort que rien ne le fera craquer, son crime il finira par expier.

De toute façon Cour est un bon. Le mouvement du trait, le chatoiement de couleurs, sont ses dons. Il pourrait raconter n'importe quoi, son emploi de la langue, même anachronique, fait rire et fait mouche. La seule solution, c'est le suivre aux basques du demi-dieu Alcée qui, foi de moi, jamais ne mourra.
Belle adaptation… Shocked Respect, comme on dit aujourd’hui ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1741
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mar 24 Juil 2012 - 8:05

Pas sûr que Socrate le demi-chien soit un des modèles de Cour... En tout cas on est très loin du dessins de Blain et des textes de Sfar.
Cependant, j'aime l'utilisation de la couleur, le travail sur le mouvement.
On peut regretter aussi que Cour centre son histoire sur les douze travaux.
Sinon, Heraclès, "juste fort et con", c'est une formule qui me convient bien !
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mer 8 Aoû 2012 - 16:19

Bon, alors, j'adore ce mec "juste fort et con". Mais en réalité, il s'agit surtout de la virtuosité du dessin et de la très grande efficacité de la construction du scénario. Tout les éléments nécessaires à la bonne compréhension de l'histoire sont amenés par un composant naturel du récit, une réplique par ci, un détail du dessin par là et tout devient limpide alors que c'aurait pu être très rasoir. J'aime bien quand on peut se passer de texte. Les débuts de chaque chapitres sont des petites merveilles aussi, chacune apporte sa part au récit en prenant le contre pied du chapitre précédent. C'est très bien vu !
On peut aussi souligner ce merveilleux dessin, expressif et dynamique avec un choix des couleurs des plus judicieux, une grande réussite.
Une excellente lecture qui ne souffre pas d'être un premier tome même si l'on attend la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 945
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Dim 12 Aoû 2012 - 9:57

Et voilà la dernière lecture sheriffesque de l'été qui vient semer le doute ! Je l'avais gardé pour la fin car les héros forts et cons, bôf...
Mais la mise en page, les couleurs, le lettrage, et le dessin pour lequel j'ai complètement craqué, en font un objet graphiquement très (très !) abouti. Cette lecture fut un vrai moment de plaisir pour les yeux. J'ai aussi trouvé plein d'humour là où je ne l'attendais vraiment pas, et des personnages auxquels on s'attache forcément, tout crétins ou tueurs sanguinaires soient-ils. Je n'ai pas été gênée par la répétition, forcément présente, puisqu'à chaque épreuve se dévoile un pan de l'histoire du héros.
Une petite (mais toute petite, hein !) réserve sur les jurons traduits : compte tenu du parti pris de dialogues très actuels, peut-être ce jeu de style est-il superflu...

En tous cas, c'est une excellente surprise que ce bouquin, qui restera en bonne place sur les rayons de ma future bibliothèque en caisses à pommes, et qui, accessoirement, va grandement compliquer le choix estival !
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Hérakles de Cour   Mar 14 Aoû 2012 - 8:10

Un excellent moment passé à redécouvrir cette histoire : des dessins et des couleurs superbes avec beaucoup de mouvements et aussi des dialogues très actuels et pleins d'humour. Une réussite pour moi. Vivement le tome 2.
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 36
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mar 21 Aoû 2012 - 18:07

Un premier tome assez convaincant, avouons-le ! Very Happy
Un dessin assez magnifique, un récit assez soutenu malgré ces épreuves répétitives et rapidement effectuées, des dialogues assez vifs... Bref, une lecture assez intéressante !!! Razz

Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
colux
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2431
Age : 45
Localisation : Paname
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mer 22 Aoû 2012 - 13:26

BenBecker a écrit:
Un premier tome assez convaincant, avouons-le ! Very Happy
Un dessin assez magnifique, un récit assez soutenu malgré ces épreuves répétitives et rapidement effectuées, des dialogues assez vifs... Bref, une lecture assez intéressante !!! Razz

Assez ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mer 22 Aoû 2012 - 15:13

colux a écrit:

Assez ! What a Face

c'est assez représentatif
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mar 28 Aoû 2012 - 17:28

N'étant pas un inconditionnel de mythologie grecque , j'abordai Herakles avec un certain recul , et puis finalement j'ai bien apprécié , je me suis même pris à le relire n'étant pas rentré totalement dans l'histoire faute d'une motivation évidente.
Le dessin est juste magnifique et il représente la réelle force de ce livre , certaines planches sont même à tomber par terre , impressionnant.
Je n'aurai pas découpé l'histoire ainsi non plus , les chapitres encadrant les travaux ont tendance à casser le rythme même si cela n’enlève rien à l'originalité de l’œuvre , un peu comme dans Motherfucker finalement.
Les C m'ont un peu embêté mais c'est vraiment pour pinailler.
Revenir en haut Aller en bas
wijbick

avatar

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 35
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mer 29 Aoû 2012 - 10:39

Pascal Brutal chez les grecs plongé dans la lumière de l'été indien
Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mer 29 Aoû 2012 - 16:47

Ah la la, mais quel trait ! quelles couleurs ! quelles humour ! et quel homme cet Herakles... mais je m'égare là...
Bon ceci étant dit, c'est un excellent bouquin, une super lecture, le découpage, l'écriture, le dessin : tout fonctionne farpaitement ! Et ça ne souffre même pas de n'être qu'un tome 1.
J'adore !

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mer 29 Aoû 2012 - 17:08

wijbick a écrit:
Pascal Brutal chez les grecs



bien joué
Revenir en haut Aller en bas
stefan



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 38
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: je suis snob   Mer 29 Aoû 2012 - 19:33

ah bah là je tombe de haut.
car contrairement à Can c'est parce que j'aime énormément la mythologie (sans en être expert] que j'ai eu du mal à apprécier un ouvrage comme celui-ci. Le côté potache et le traitement graphique ne m'ont pas emporté. Je suis donc resté sur le quai. Il faut dire que je pensais à tant d'autres ouvrages en le lisant : en premier lieu à Prométhée et Epiméthée de Carl Spitteler , prix Nobel de littérature en 1919...
remarquez qu'une lecture qui en appelle une autre reste une bonne expérience !
Revenir en haut Aller en bas
wijbick

avatar

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 35
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Jeu 30 Aoû 2012 - 10:51

ha ha! merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Dim 6 Avr 2014 - 15:27

on l'attendait un peu, il faut dire...
Le tome 2 d'Herakles arrive !



http://www.bdgest.com/preview-1469-BD-herakles-tome-2.html

Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Dim 6 Avr 2014 - 16:39

Très belle couverture  Cool 
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 945
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mer 9 Avr 2014 - 8:04

cool !!! bounce 
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mar 28 Avr 2015 - 8:03



Si on attendait le tome 2, je crois que le tome 3 (final) suscitait moins d'impatience. Quand les douze travaux sont accomplis, qu'attend-on encore du héros ? Lui-même, je crois, se serait bien fait oublier. Seulement, les dieux n'en ont pas fini avec lui, et Héra n'a pas fini de lui faire payer...

Lui faire payer quoi au juste ? Le « pauvre » Herakles se le demande parfois. Pourquoi il m'arrive tout cela ? Quand est-ce que ça s'arrête ? Que faut-il que je fasse pour que ça s'arrête ? Puis-je seulement faire quelque chose ?

Cet album explore avec lui toutes ses questions, en montrant le poids que porte le héro, jusqu'à la fin de l'histoire. Le traitement graphique est toujours aussi magnifique, l'image se brouillant dans les scènes d'actions, ou de délire, montrant le désordre de l'action.

Il va nous manquer, cet Herakles...
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Herakles de Cour   Mar 28 Avr 2015 - 19:39

je n'avais pas lu le tome 2... pas si impatient que cela.
Mais ton message fait envie, j'ai toujours préféré l'après 12 travaux ; c'est un peu con, cette histoire de travaux. Par contre, la tunique de Déjanire, ça, ça envoie du bois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Herakles de Cour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Herakles de Cour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Herakles de Cour
» La Cour Roland
» 8h de cour pour ma première année de danse!
» [Gide, André]Souvenirs de la Cour d' assises
» garde de la citadelle ou de la cour de la fontaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: