AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lorna - heaven is here, de Brüno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Lorna - heaven is here, de Brüno   Sam 2 Juin 2012 - 11:35


Lorna, elle fait 50 mètres de haut, et elle va tous vous démonter ! Alors c'est pas William Machin, avec son soldat gonflé aux stéroîdes arachnéens qui va lui barrer la route. En même temps, vu la rage accumulée par ce savant fou quand il a été doublé par Henri Luxe-Butol, un fils à papa qui s'est entiché de la star du porno à la mode, et qui lui a volé le brevet de son médicament développeur pénien, on ne sait jamais.


Vous l'avez bien compris, cet album est un vibrant hommage aux séries z, tant chéries par Tarantino et Rodriguez. On y retrouve la chaleur du désert, des personnages vidés de toute morale, et une histoire qui essaie de s'appuyer sur des rebondissements tous plus farfelus les uns que les autres.

Une grosse dose d'humour donc, évidemment, mais aussi une vraie déférence à une catégorie de récit, populaire et déjanté, qui fonctionne davantage sur les postures des personnages, les types développés, et le ressassement de clichés jusqu'à l'outrance, sans jamais y céder.


La grande réussite de Brüno, c'est d'avoir sû, visuellement, tendre à une simplicité de plus en plus grande (quel graphiste !), et, par là même, de dépasser un récit ultra-chargé, de le vider de son sens, et d'en faire seulement un vecteur de situations archétypales, effectivement attendues, mais tendant à la perfection. Là où d'autres se perdent dans une histoire rocambolesque, là où d'autres tombent trop facilement dans la caricature, Brüno reste, de façon quasi expérimentale, sur le fil, réussissant un digest des thèmes du cinéma d'exploitation (black, surf, porno, sci-fi...), une épure en bande dessinée de série z, bien plus jouissive et décomplexée que ce qui a été tenté en cinéma.


Il ne manque que la promesse d'un 'retour' de Lorna...

Mention particluière à l'édition, format très agréable,avec, en surcouverture, un magnifique poster de Big Boobs Hospital.

de nombreuses planches ici, pour une web-version différente de la version album.

Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Laval power   Sam 7 Juil 2012 - 12:40

Effectivement on passe un excellent moment avec cet album , c'est déjanté à souhait , Bruno ose tout , il ne se refuse rien , un peu d'audace dans ce monde de censure , ça fait du bien !

Faut dire qu'avec la préface signé Jean-Pierre Dionnet , on sait d'emblée où on va mettre les pieds , les fans du Cinéma de quartier des grandes années 90' de Canal devraient trouver leur compte (j'avoue qu'en cachette , on s'en matait quelques uns , les films de Meyer , quel grand souvenir !!!! hihihihihi Rolling Eyes ).

Le point fort de l'album reste bien entendu l'aisance graphique de l'auteur , les couleurs apportent un plus , ce jaune oranger est un délice pour les yeux.
Coté histoire , petit bémol peut-être au niveau de la seconde partie , à introduire un maximum d'idées et de nouvelles situations , j'ai trouvé que Bruno surchargeait inutilement son histoire et du coup restait un peu en surface sur ces persos. La première partie est nettement plus convaincante , le travail sur les détails fait la différence.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lorna - heaven is here, de Brüno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorna - heaven is here, de Brüno
» Angel Beats! Heaven's Door
» 9x23, Hog Heaven
» Sawa Konishi [Rockin Heaven]
» Commentaires " South of Heaven "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: