AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Lun 27 Fév 2012 - 20:23


Mayuko n'est qu'une enfant qui s'ennuie un après-midi d'hiver dans la campagne traditionnelle japonaise, en une époque indéterminée, durant laquelle justement, toutes les histoires sont permises...
L'absence de toutes autres cibles dignes de ce nom, va bientôt voir les statues de culte du jardin gratifiées de quelques tirs de boules de neige bien sentis...
Seulement les nuits d'hiver, alors que tout sommeille dans la forêt, il ne faut pas se donner beaucoup de peine pour éveiller les esprits de ses habitants... Ce soir comme la fièvre s'est emparée de l'innocente et naïve Mayuko, l'espiègle Kitsune, Tengu l'indolent et Tanuki le fourbe ont trouvé une camarade de jeu...


La performance graphique de Marie Caillou est ici assez indéniable si on excepte le choix de la typographie...C'est le point fort essentiel de cet album qui au-delà d'un univers graphique maitrisé et original, utilise des jeux de séquences empruntés aux mangas et tout particulièrement au genre relatifs des yokai.
Ces créatures du folkore japonais, ont la fâcheuse tendance à trouver hilarant de se jouer de ces pauvres mortels humains et de les entrainer dans leur univers absurde et délirant, où les valeurs s'inversent et tournent en ridicule les faiblesses de leur condition.
Les monstres de Mayuko est une contine cruelle, en cela qu'elle allie avec une certaine réussite, une atmosphère onirique où les protagonistes sont des crapules, et le héros tourné en ridicule avec humour et une ambiance plus dérangeante et injuste pour cette pauvre Mayuko... Les ruptures de la narration et changements de situation sont à mon sens également bien soutenus par le contenu de l'histoire et des évènements, si bien que la lecture s'enchaine avec rythme et fluidité, ce qui pêche souvent dans ce genre de récit.
Une découverte donc, de cette auteure dont c'est la deuxième publication Bd, après la Chair de l'araignée, dont le graphisme cette fois, ne nous avait guère enchanté...
Bref et aussi un petit clin à la boutique d'en face et à l'amour de sa sorcière pour les histoires de monstres nippons...

Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Sam 10 Mar 2012 - 12:46

J'ai beaucoup aimé la chair de l'araignée qui parle avec finesse (si l'on peut se permettre le jeu de mot douteux...) de l'anorexie, en évitant les clichés (associer la maladie aux images de modes, par exemple). Seulement, il y avait là un scénariste...

En revanche, quel ennui, mais quel ennui dans cette histoire de petite fille fiévreuse... Si le traitement graphique est remarquable, la narration est à mon sens très faible (interminable cérémonie du thé) et la langue, contrairement à l'atmosphère, bien peu poétique et à l'humour très plat ("les people, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé", "Salut le bisounours"...)
Même si l'on retrouve les Tanuki que l'on avait aperçus dans Pompoko, on est très très loin de Miyazaki...

Sinon, j'ai dernièrement acheté de très beaux coussins à l'atelier R. Bernier, spécialiste du design textile. On croirait leurs motifs dessinés par Marie Caillou.

http://www.atelier-rbernier.fr/


Dernière édition par Superphane le Lun 26 Mar 2012 - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2620
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Dim 11 Mar 2012 - 14:18

Assez d'accord avec Superphane , personnellement , je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer tellement cette lecture fut rapide. Je me pose surtout la question de savoir si l'épaisseur du papier n'est pas ici volontaire , comme pour combler le vide scénaristique ? ça doit être plutôt pour obtenir un beau recueil d'ex libris , je ne vois que cela.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Mer 14 Mar 2012 - 18:50

C'est une histoire quoi... qui aurait vraiment pu me plaire quand j'étais petite fille, il y a quand même une atmosphère cauchemardesque particulière qui est bien rendue (avec tout plein d'allusions sexuelles - parfois un peu dérangeantes lorsqu'il s'agit d'enfance - mais bon c'est connoté japonais, hein !). Jolies couleurs aussi, mais qu'est-ce que c'est que cette typo pourrite ??? Quant aux dialogues, ils m'ont fait le même impression que dans "le chien de la vallée de Chambara" : en décalage complet avec le dessin. Mais pourquoi vouloir coller à toute force un discours "moderne" ? C'est dommage... Avec un texte plus simple et sobre, le côté onirique aurait gagné en force.
Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Beau graphisme... et après ?   Jeu 15 Mar 2012 - 21:31

Je retrouve les éléments dont vous avez déjà parlé. Le graphisme très particulier et le choix des couleurs marquent. On à l'impression d'être dans un album qui a du caractère graphiquement et c'est agréable. Comme vous, j'ai trouvé la typographie est assez insupportable.

Mais côté histoire... Bof. je ne retiens rien qui ne me choque, m'ait marqué. C'est gentil mais c'est tout. Je regrette de n'avoir pas eu le temps de le lire avec ma fille (7 ans) car je pense qu'elle aurait été intéressée et m'en aurait parlé. Mais j'attends plus pour le shérif qu'un livre à partager avec mes enfants.

Après, comme Can, j'ai été surpris par l'épaisseur du papier. Sur les premières pages, j'ai dû vérifier que je n'en prenait pas à la fois. Du coup j'ai voulu regarder combien de pages comportait l'album et... je n'ai pas trouvé la pagination. Ça laisse quand même une désagréable impression que l'éditeur a voulu alourdir son livre...

Finalement, il me restera une jolie ballade graphique dans un univers ayant un caractère marqué.
Revenir en haut Aller en bas
myrte
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 39
Localisation : chamalières
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: les monstres de Mayuko de Marie Caillou   Dim 18 Mar 2012 - 18:56

Ne connaissant pas du tout les mangas, j'étais assez curieuse à l'idée d'en lire un. Mais je dois dire que je suis loin d'être conquise avec celui-là. Les couleurs et le graphisme sont effectivement attirants mais pour moi ça s'arrête là. Passé le choc partagé de cette "fameuse" typographie, je n'ai rien retenu de l'histoire. Peut-être cela pourrait-il plaire à des enfants et encore ... je n'en suis pas sûre.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3138
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Lun 19 Mar 2012 - 7:38

c'est très beau, quoiqu'un peu figé (c'est déjà un des défauts majeurs de son animation dans Peur(s) du noir).
le rêve, ou le cauchemar, dans la bd a d'illustres ancêtres, c'est presqu'un genre en soi.
C'est sûr que ça ne raconte pas grand'chose, mais ça n'est pas l'ambition affichée il me semble. Je trouve que cet album s'inscrit bien dans la lignée, avec les obsessions graphiques et thématiques de l'auteur, obsessions un peu gratuites, sans grande originalité.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2306
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Sam 24 Mar 2012 - 19:11

Comme après un bon gros délire du à la fièvre, ce livre laisse un drôle de gout dans la bouche. A la fois la sensation d'avoir participé à un univers fantasque et en même temps les souvenirs ne sont pas très agréables. En plus, tout cela n'a aucun sens apparent !
Trop étrange pour me plaire !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Didine
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Dim 25 Mar 2012 - 16:00

Je n'ai pas été emballée par cette lecture et pourtant, au premier coup d’œil, la maitrise de la palette graphique ne m'a pas laissée indifférente... Mais au final, cet album me laisse indifférente !! J'ai été surprise (et déçue) par la typo, l'absence de numérotation des pages, le vide scénaristique... Bref, je ne l'offrirai même pas à un enfant de mon entourage !!
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 37
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Lun 26 Mar 2012 - 9:03

Je pense en fait qu'il vous a manqué à tous un élément essentiel pour appréhender cette BD, dont je ne partage pas du tout vos critiques, c'est une certaine connaissance du Japon et de sa culture.

C'est un "conte", et comme tous les contes, les scénario ne sont jamais digne d'une intrigue à la "Usual suspect" ^^ Ce n'est pas le but...C'est un voyage, étrange, onirique,hypnotisant, troublant,un brin acidulé.

Mayuko est entrainé dans un monde ou règne les Yokaï, qui au Japon désigne un être vivant, une forme d'existence ou phénomène auxquels on peut appliquer les qualificatifs extraordinaire, mystérieux, bizarre, étrange et surtout sinistre.

Pour le coup, j'aime beaucoup comment l'auteur revisite avec justesse la représentation caricatural et finalement loin des traditions japonaise vu dans l'animé "Pompoko" (soit dit en passant la plus mauvaise oeuvre de Hayao Miyazaki), qui présentait les Tanuki d'une manière très naïve et commercial, ce qui est loin d'être le cas dans l'univers des "contes" japonais ! Comme pour tous les Yokaï, c'est une créature qui aime jouer de mauvais tours aux humains pour au fond leur donner des leçons...d'ailleurs le mots Yokaï peut signifier "démon" ou "sorcier"...

La cérémonie du thé est loin d'être "interminable", deux pages qui se parcourent vite et très bien. D'ailleurs,il y a un brin d'humour,les deux cases de la jeune fille montre son ennui devant cette cérémonie qui en réalité était vraiment interminable, et qui se finit par Mayuko s'endormant et parlant au moment de boire le thé,ce qui est un affront majeur dans le japon de l'époque.

Bref,je pense qu'il fallait voir dans cette BD que si Mayuko est une jeune espiègle qui aime lancer des boules de neige sur Kitsune et Tanuki, les deux yōkai qui protègent la petite maison de ses parents, que les Esprits peuvent, eux aussi, se montrer facétieux et ils savent se jouer des petites filles fiévreuses en les entraînant aux pays des songes, là où les renards sont bleus, les bisounours buveurs de saké et les reines impassibles, égéries de la cérémonie du thé.

J'ai beaucoup aimé le graphisme atypique, coloré et très épuré, qui accroche l'oeil sans le submerger. J'ai trouvé la texture épaisse du papier très agréable au toucher,presque sensuelle...Les traits des personnages,humain et Yokaï sont sobres,mais très expressifs, comme cette scène du démon du l'étang qui entraine les jeunes filles au fond au fond du lac pour les manger, où il fait une tête incroyable devant cette jeune femme qui s'excuse tout le temps alors qu'elle devrait avoir peur.

A cela,j'ajouterais que l'auteur probablement rendu un petit hommage à Lewis Caroll, et ce "Monstres de Mayuko"pourrait bien être le"Alice aux pays des merveilles" Japonais...

Au final, je trouve que c'est une bien belle réussite, et je vous invite à le relire, sous ce nouvel éclairage. Marie Caillou a su je trouve imaginer une très belle rêverie japonaise, avec des dialogues qui tranchent avec l’ingénuité du dessin et le propos. Sa maîtrise de la palette graphique lui permet d'offrir, avec modernité, un album possédant tous les charmes et la nostalgie des contes pour petits et grands.


Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Lun 26 Mar 2012 - 13:11

Je suis d'accord avec toi !!!
Pompoko est le moins bon Miyazaki... puisqu'il a été réalisé par Takahata ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 37
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Lun 26 Mar 2012 - 14:21

Sur une idée originale de Miyasaki Laughing Laughing Laughing

Pour information, le plus souvent, Isao Takahata s'inspire d'œuvre préexistante pour réaliser ses animés, romans ou mangas généralement, et ce fut le cas pour "Pompoko"... Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Lun 26 Mar 2012 - 18:51

Perso, j'adore Pompoko, Prix du long métrage au Festival International du film d'animation d'Annecy en 1995 !!! Very Happy Very Happy Very Happy




Perso, je n'ai pas été au bout de la lecture des Monstres de Mayuko... C'est laid, vide et inintéressant (modon)... et je connais un peu la culture japonaise... Surprised

myrte a écrit:
Ne connaissant pas du tout les mangas, j'étais assez curieuse à l'idée d'en lire un...
Ce n'est pas un MANGA... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2306
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Lun 26 Mar 2012 - 19:36

Ouh ! Benbecker, je ne te connaissais pas ce caractère affirmé ! C'est la première fois , je crois....
Moi, j'aurais juste dit que c'est creux, ennuyeux et sans propos ! Avec ou sans culture japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2620
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Lun 26 Mar 2012 - 20:04

Je dirai même que si cette BD était réussie , elle parlerait autant à ceux forts d'une certaine japonaise qu'à tous les autres Razz
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 37
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Mar 27 Mar 2012 - 3:45

J'adore Pompoko,ça reste cependant une oeuvre très naïve et commerciale...

Maintenant, je pense qu'il faut vraiment vouloir ne pas faire d'effort pour ne pas arriver au bout de la lecture des "Monstres de Mayuko". Je ne partage pas cette "diatribe" à l'égard de ce livre.Il y a je trouve dans certains propos une forme de suffisance et un manque de respect de notre part, nous simple lecteur, devant le travail de l'artiste. Dire que c'est "Laid, vide, creux, sans propos,ennuyeux et j'en passe" est je trouve largement exagéré et déplacé.

Graphiquement l'album est très beau,pour ne pas dire somptueux. Il est également très originale. C'est une histoire à lire,mais également à voir. Il y a du charme, un peu d'effroi, de l'humour, c'est assez féerique et au final, la trame n'a rien à enlever au "Alice aux pays des merveilles " de Caroll, que peu ici s'aventurait à critiquer.

Que l'on puisse ne pas entrer dans cet univers est une chose que je conçois aisément (soit dit en passant ce ne sera pas mon shériff du mois et ce assez largement), mais de là à dénigrer à ce point ce qui est à mon sens un très beau conte,il y a une marge,largement franchie pour le coup.

Je pense d'ailleurs faire l'expérience de le lire et de le montrer aux plus jeunes enfants présent sur mon lieu de travail, et je gage qu'ils apprécieront ce livre...

"Si la simplicité n'est pas un but en soi dans l'art, je pense que l'on arrive toujours à une certaine forme de simplicité en s'approchant du sens réel des choses". Je pense que l'on oublis parfois que pour qu'une chose soit belle, elle n'a pas besoin de véhiculer toujours un message, un discours d'une "grande profondeur". L'existence est aussi faite de légèreté et ce livre en fait partie à mon sens. Il apporte ainsi à sa façon sa pierre à l'édifice de la culture...

Quoiqu'il en soit, "Les monstres de Mayuko" si certes sur CE forum semble mériter d'assassines critiques,a reçus un accueil favorable auprès de nombreux autres lecteurs, possédant ou non une culture japonaises, petits ou grands...
Revenir en haut Aller en bas
stefan



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 39
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Le Japon est monstrueux ?   Ven 30 Mar 2012 - 20:12

Très déçu que Morphine (voir dans les chroniques) soit épuisé...
Car j'y ai trouvé l'esprit du Japon là où, dans les Monstres de Mayuko, je n'en ai trouvé qu'une image furtive et figée.
C'est un album jeunesse, une esquisse poétique.
J'ai l'impression de l'avoir lu en une seconde. Au début j'espérais un conte dans lequel la vie de la jeune fille serait réellement mis en danger. Mais son personnage n'évoluera pas. J'ai vite compris que nous resterions dans ses rêves et que sa maman la réveillerait au matin.

Il reste cependant une qualité graphique indéniable...
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Peu de souvenir en perspective   Sam 31 Mar 2012 - 11:21

D'accord sur le fait que c'est un album jeunesse.
Mais ça n'offre pas pour autant le droit à l'improvisation. Le livre semble souffrir d'un manque de contrôle, de réflexion et, surtout et malheureusement, subit les affres de la pauvreté de ses dialogues. La police de caractères est bien plus intéressante dans sa forme que dans son fond, c'est dire !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Colonel Sponsz
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 115
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   Sam 31 Mar 2012 - 21:01

Que vous avez la dent dure! Il y a certes des défauts, mais pas au point de mériter de tels qualificatifs.
L'histoire est un conte de fée de facture relativement ordinaire. Je ne l'ai pas trouvée ennuyeuse pour autant, probablement parce qu'elle fait appel à un folklore qui n'est pas le notre. Pour tout dire, cela m'a beaucoup rappelé la vieille collection "Contes et Légendes" de Nathan que je dévorais étant gamin.
Il est regrettable que les dialogues cherchent à "faire moderne". Je ne comprend pas quelle était l'intention de l'auteur; ça ne marche pas du tout avec l’ambiance dégagée par le reste de l'album.
Et surtout, malgré la typographie hideuse, c'est quand même plutôt beau,
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Les monstres de Mayuko" de Marie Caillou
» Who's that girl/sr.Marie Misamu
» [Dupuy, Marie-Bernadette] Famille Roy - Tome 3: Les tristes noces
» Marie-Aude Murail
» Comment on se marie dans d´autres tribus en RDC ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: