AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La page blanche de Bagieu et Boulet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: La page blanche de Bagieu et Boulet   Ven 27 Jan 2012 - 11:41




Une histoire mettant en scène un personnage principal victime d'amnésie est un exercice commun en bande dessinée. Vous pensez à XIII, moi bien sûr à notre gourou bien aimé à nous Fred Peeters qui n'a pas hésité à utiliser le ressort pour introduire deux niveaux de narration dans Aâma. Ici, c'est rose, c'est Pénélope Bagieu, c'est de la "bd de fille", c'est donc une fille qui a perdu la mémoire ! Bien sûr, Boulet a écrit le scénario, mais c'est du sur mesure pour Pénélope et ses admiratrices. Mais pas que ; car si l'univers d'une certaine jeunesse parisienne est de mise et peut servir de cadre rassurant pour un lectorat particulier, c'est assez finement que se dessine le propos d'une chronique sociale. Éloïse, donc, puisque c'est le prénom dont l'héroïne découvre qu'il est sien, s'en va à la recherche d'elle-même. Peut-elle se réinventer, peut-on dans l'absolu repartir de zéro ?
Le rythme est plutôt rapide, voire haletant ; ça se lit comme un manga. La fluidité du dessin y est pour quelque chose, ainsi que le choix d'avoir intégré assez peu de dialogues, seulement l'essentiel. Les pages où Éloïse se prend à imaginer ce qu'elle va trouver derrière la porte de son appartement ou à fantasmer sur son passé sont des grands moments de drôlerie et apportent une indéniable plus-value à l'ensemble. Bien entendu, les perles de librairie (je ne dévoile rien en disant que la fille est libraire en grande surface spécialisée) disséminées ça et là sont toujours les bienvenues, et Marc Lévy y reste associé en tant que cible préférentielle, ce qui devrait faire plaisir à certains d'entre vous ! Surtout que c'est bien d'ordinaire et de goût commun dont il question au bout du compte. Ça ne vous rappelle rien ?







Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Didine
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 299
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Dim 5 Fév 2012 - 18:06

Bon je me lance pour ma première "réaction" en tant que nouveau juré... J'ai peur !!! Very Happy

J'ai donc dévoré "La page blanche" qui, fait amusant, est un achat que j'avais effectué peu avant la parution des nominés de Janvier...
C'est en effet comme dit Fred une "bd de filles"... J'ai donc adooooré !!!
Je me suis facilement laissée entrainer par le dessin "simpliste" de Bagieu, les couleurs tendres et le sujet sous-jacent : qui sommes nous ? Qu'est ce qui nous construit ?
Les auteurs ont pour moi réussi à traiter un thème sérieux sans tomber dans le tragique... Et encore mieux, j'ai énormément ri aux nombreux délires de notre héroïne et aux critiques grinçantes, notamment du monde de la médecine !!!
Mon seul regret ? Le dernier chapitre qui pour moi est bâclé. La fin aurait mérité d'être plus développée malgré la touche d'espoir que laisse entrevoir Boulet : nos vies ne sont pas figées...
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Lun 6 Fév 2012 - 18:08

Ton parrain est très fier de toi !!! Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Ven 10 Fév 2012 - 16:27

Un petite interview des auteurs LA.
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Dim 12 Fév 2012 - 21:49

Effectivement, la quête de soi dans cette société de surconsommation et d'identité dans laquelle nous vivions... Récit sans véritable temps-mort, assez rythmé... et qui se dévore très rapidement... Le dessin reste quant à lui très "blogosphère", origine des deux auteurs oblige... Bref, cela se lit bien et l'édition est très correcte! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: moi pas comprendre   Lun 13 Fév 2012 - 8:34

Comment définis-tu un "dessin blogosphère" Question scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Lun 13 Fév 2012 - 18:48

fred a écrit:
Comment définis-tu un "dessin blogosphère" Question scratch
Coloré, arrondi, trait simple et réaliste, pas très détaillé... Bref, les quelques blogs consultés par-ci, par-là ont toujours été dans ce style de dessin. Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
stefan



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 39
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: toute une palette   Lun 13 Fév 2012 - 20:04

au-delà de la notion de blog, cela ressemble à de la palette graphique...

Je suis parti plein d'a priori dans la lecture de cet ouvrage et au début j'ai bien cru qu'une surprise m'attendait.
Mais je trouve que le propos aurait mérité plus de nuances, d'approfondissement. Ce livre est le reflet d'une époque qui manque de profondeur.
Et les couleurs ne m'ont pas emballé.

Bien sûr cela se lit avec agrément. Mais je n'y ai pas trouvé mon compte.


Revenir en haut Aller en bas
eric
Jury du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 42
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Un bon a priori, une bonne surprise   Mar 14 Fév 2012 - 20:19

Je partais avec un très bon a priori : j'apprécie ce que fait Pénélope Bagieu et je suis vraiment fan du blog de Boulet. J'attendais donc avec impatience et curiosité de voir ce que donnerait leur travail en commun. Et forcément, si on vient chercher dans un bouquin de bonnes choses, on risque d'en trouver...

J'ai aimé l'ouverture extrêmement efficace. La situation urgente d'Eloïse qui ne sait où aller alors que le soir tombe nous jette dans l'action. Et derrière, ça enchaine. Difficile de poser le livre -moi, je n'ai pas réussi. L'amnésie est un ressort formidable où le lecteur est a égalité avec le héros. J'ai aimé mener l'enquête avec Eloïse. Sur le dernier tiers, j'ai ressenti quelques longueurs lorsque l'enquête n'avance plus. Mais généralement, une situation bien trouvée ou une planche différente vient casser le rythme et relancer l'intérêt.

Puis vient la fin... Au premier abord, elle m'a laissé dubitatif : tout ça pour ça ? J'ai trouvé cette fin un peu rapide. Sauf que le lendemain, j'y pensais encore... Comment exister ? N'est-ce pas possible de disparaître à juste vouloir être ce qu'il faut ? Et au final, la brièveté de la conclusion colle plutôt bien avec la radicalité du choix pris par Eloïse comme on retire un pansement.

Au final, j'ai apprécié cette lecture qui m'a attiré par des ressorts attrayants d'action et de suspens assez classique pour finalement me jeter sur une réflexion qui m'a plu. Je suis certain que je repenserai à cette bd encore quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Sam 18 Fév 2012 - 10:45

La page blanche , en voilà une qui porte bien son nom , l'éditeur aurait pu d'ailleurs se dispenser d'en glisser un peu partout , à chaque changement de chapitre , ça laisse un peu une impression de se payer du vide. Oui , où une page blanche comme celle d'une conclusion qui restera à approfondir , voir développer , gageons que le succès soit au rendez-vous et que les aventures d'éloise connaitront une heureuse suite...
Hormis ces deux frustrations de lecteur , j'ai bien aimé , je ne suis pas un fana des comédies légères , souvent bien plates et pas forcément drôles , ici on reçoit une bonne dose d'humour tout en portant un regard assez pertinent sur notre époque.
C'est chouette , c'est plein de couleurs , et bien qu'inégal , le dessin est très vivant , dynamique , tout à fait adapté au propos , un bien agréable moment passé tambour battant , que demande le peuple !
Revenir en haut Aller en bas
pain(t)
Stagiaire


Masculin Nombre de messages : 129
Age : 37
Localisation : Montluçon
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Dim 19 Fév 2012 - 13:13

C'est quand même pas terrible cte bd...
On est dans la bande dessinée de consommation, aussi vite oubliée que lue.

Décidément, Boulet ne me semble bon que dans ses notes. Quant à Pénélope, aucun avis très constructif.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Dim 19 Fév 2012 - 19:19

L'association de Pénélope Bagieu et Boulet, j'avoue que je me demandais bien ce que ça pourrait donner en produit fini ...
Au final même si je n'ai pas retrouvé Boulet (houhou ?) j'y ai trouvé mon compte, d'une part parce que le dessin de la demoiselle me plaît vraiment (et qu'elle s'améliore avec le temps, si si !), d'autre part parce qu'il a survécu à la relecture, s'étant même un peu bonifié entretemps (il faut avouer que je m'étais littéralement goinfrée à la première lecture !). La fin moui, bon, je sais pas, c'est peut-être un peu trop expliqué quand même, mais le cheminement est assez drôle et cohérent.
Par contre tu crois qu'il y aura une suite, Can ? Pour moi c'est fini-fini sur la dernière image symbolisant l'éveil et l'envol vers la nouvelle vie.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Il parait que ça marche pas mal ...   Lun 20 Fév 2012 - 12:52

Citation :
Par contre tu crois qu'il y aura une suite, Can ? Pour moi c'est
fini-fini sur la dernière image symbolisant l'éveil et l'envol vers la
nouvelle vie.

Peut-être pas une suite directe genre la page blanche T2 , mais je pense que cette collaboration devrait se poursuivre , en plus ils tiennent avec Éloïse un très bon personnage et ne devraient pas avoir de mal à prolonger son histoire (sa nouvelle vie donc) , sans tomber je l'espère dans le "Éloïse fait du ski" ou "Éloïse à la ferme" , il y a de la matière pour en faire une héroïne de la BD actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
fufman
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 38
Localisation : clermont-ferrand
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Mar 21 Fév 2012 - 16:50

Une lecture très agréable malgré une morale des plus faciles distillés lors des dernières pages de l'ouvrage , un livre bien construit des plus homogènes , un dessin rond , des couleurs chaudes et un humour relativement fin mais pas toujours...
une lecture distrayante mais qui ne restera pas dans les anales du moins dans les miennes .....
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Mar 21 Fév 2012 - 17:22

Cette semaine, Pénélope nous somme de voter Haddon Hall :

http://www.madmoizelle.com/motsclefs/penelope-bagieu

Si ses conseils sont toujours judicieux et ses chroniques pleines de charme et de légèreté, il nous faudra ce mois-ci confronter le livre de Nejib à celui de la demoiselle elle-même. Mais peut-être en choisirons-nous un troisième, d'ailleurs ???
La lecture de La page blanche ne souffre certes d'aucun temps mort. Certaines planches sont très réussies (je pense notamment à la double page où l'héroïne vide et classe le contenu de ses armoires). Les postures des personnages sont souvent dessinées de manière très juste et il est toujours fait bon usage des couleurs. Tout ceci conduit à rendre le livre très attachant.
Mais pas renversant.
Sinon, Marc Levy, c'est vraiment de la merde, c'est pas mes goûts...
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Jeu 23 Fév 2012 - 10:31

Une lecture rythmée, pleine de légèreté et parfois assez drôle. Un dessin rond, coloré et chaleureux qui colle parfaitement à l'ambiance.

Je dirais un bon divertissement, qui détend, fais sourire, un peu réfléchir, sans être sensationnel mais ça se laisse bien lire.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3087
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Jeu 23 Fév 2012 - 11:17

oui, c'est ça, un bon divertissement !! Laughing

après, j'ai bien accroché, de belles réussites pour les couleurs (le 1er chapitre est chouette), mais quel gâchis parfois pour le dessin !! (les pompiers p. 24 ; la grosse collègue souvent), ça sent le bâclé !
Et puis, ce besoin d'être explicite absolument. Pourquoi avoir besoin de dire texto "Plus elle cherchait à se forger une identité, plus elle devenait tout le monde. Et puis un jour, elle est devenue personne".
Sincèrement, qui a besoin, en tant que lecteur de ça, d'être pris pour un con ?
Les auteurs essaient-ils de se rassurer ? "ah, au moins, nous, notre album, il veut dire quelque chose" (j'en entend qui disent c'est pas comme le Bézian)

C'est effectivement marrant que tout le long, les auteurs prennent comme gimmick Marc Lévy...
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Jeu 23 Fév 2012 - 13:47

Pour un livre de bloggers, c'est plutôt pas mal !

Non, allez, je vais essayer d'en dire quelque chose de plus intelligent. Pour moi, ce fut une bonne lecture et ceci à plusieurs niveaux.
Le dessin, d'abord, simple mais efficace, très efficace. On pourrait croire, comme ça, en feuilletant le livre vite fait, qu'il n'y a pas grand chose dans ce dessin pourtant je trouve que la construction des planches est particulièrement étudiée et ça marche bigrement bien. Ça parle. C'est plein de petit détail qui compte. Chaque personnage est réellement incarné dans ce dessin bien maitrisé.
L'histoire, maintenant, est aussi d'une redoutable efficacité. Sous des aspects simplistes le fond du sujet (qui est la personnalité de chacun et non l'amnésie comme on voudrait nous le faire croire...) est amené de façon très insidieuse sans gros sabots, tout en faux air de ne pas vouloir le faire et pourtant.... C'est bien vu ! Après, la fin parait, du coup, un peu brutale mais n'était-ce pas nécessaire pour que les choses soient claires pour tout le monde ?
L'ensemble donne un livre très dynamique et très fluide, tout s'enchaine en nous guidant vers la conclusion. Une lecture agréable, donc.



Par contre, je ne crois pas, mon cher Can, qu'il puisse y avoir une suite. Certes, Héloïse est une héroïne très attachante et les auteurs ont créé un véritable personnage mais je ne la vois pas avoir d'autres aventures sans pervertir l’âme qu'elles a dans ce récit. Elle va se reconstruire une nouvelle vie, sans nous, et c'est tant mieux car nous risquerions de gâcher le propos !




Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Jeu 23 Fév 2012 - 21:14

Mon cher Joco , je suis entièrement d'accord avec toi et c'est aussi ce que je souhaiterai mais je ne suis pas dupe , les deux nouvelles stars montantes de la Bd dans la maison qui s'est payé Mourad , ça sent la poule aux œufs d'or.
Revenir en haut Aller en bas
CHoCo

avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   Mar 28 Fév 2012 - 22:47

Comme beaucoup ici, ça a été un très bon divertissement cette lecture, mais pas plus.

Joli, mignon, tout rond et rose...
Hummm...
Oui voilà, c'est ça, ce n'est pas la lecture du mois, mais je ne me suis pas fait chier en lisant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La page blanche de Bagieu et Boulet   

Revenir en haut Aller en bas
 
La page blanche de Bagieu et Boulet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cadavre exquis [Bagieu, Pénélope]
» Avis à celles qui ont la cuttlebug!!! MAJ page 4 le 12-03
» Tuto n°4 bis : faire une page de digiscrap
» [RESOLU] Forcer "My location" à une position (pour météo en page d'accueil)
» Flux mms:// de BluewinTV visionage de TV sur une page HTML

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: