AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le souffle court de Le Lay et Horellou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2620
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Lun 31 Oct 2011 - 9:34



Bruxelles , de nos jours , Maëlle est célibataire , à 31 ans elle n'a toujours pas trouvée l’âme sœur , pourtant elle a tout pour plaire , drôle , curieuse , bavarde et sympathique , son jolie minois ne laisse pas insensible.
Mais Maëlle , elle recherche la relation idéale , l'homme qui s'engagera avec elle , mais comme lui dit sa meilleure amie , l'engagement ça fait fuir les gens , pourquoi d'ailleurs ils ont inventés tous les forfaits téléphoniques sans engagement ?



De téléphone , Olivier n'en a point , à 34 ans , il est un homme solitaire , mystérieux , bizarre même aux yeux de tous , il semble comme déconnecté de la réalité , il cherche du boulot mais il n'y mets pas beaucoup de conviction , il préfère arpenter le zinc du godet , le bar où lui et Maëlle vont se rencontrer.

Le souffle court aurait pu s'appeler les cœurs solitaires mais c'était déjà pris , il s'agit bien ici de raconter la naissance d'une relation amoureuse et combien il est difficile pour les hommes et les femmes de communiquer entre eux , où comment les maladresses , les mensonges ou les non dits modifient la perception de chacun et rendent complexes une relation pourtant établie.

Des histoires d'amours naissantes , on en a lu un paquet dans la bande dessinée, le souffle Court se distingue pourtant dans sa façon d'aborder ce thème.
Tout d'abord par sa fabuleuse esthétique graphique , tout en nuance de gris , le dessin impose une ambiance , en alternant les zooms sur l'expression des visages , mais aussi les plans plus larges , Alexis Horellou maintient sous tension le récit , façon spleen hyper contemplatif. Delphine Le Lay nous surprend également par son approche scénaristique , avec beaucoup de délicatesse et de sensibilité , elle va rendre son récit très audacieux en le déplaçant d'un point de vue vers un autre.

Le souffle court est donc un joli roman graphique paru chez Les enfants rouges , excellent éditeur indépendant qui nous avait déjà surpris l'an passé avec le très réussi , Le fils de son père.

Sans être réellement novateur dans son genre , il nous offre un très agréable moment de lecture et aussi une réflexion assez forte sur la capacité des individus à exprimer leurs sentiments , à la confiance qu'ils peuvent s'accorder mutuellement dans leurs échanges , quand le contexte devient particulier.

Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3138
Age : 43
Localisation : Dans les starting blocks...
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Dim 11 Déc 2011 - 13:47

Tout a fait d'accord avec toi sur les qualités du récit, très fluide, des choix de cadrages qui participe de ça, du "montage"... C'est un bon récit de bd, intelligent, avec une 'idée' un peu usée de l'histoire en 2 temps, deux 'points de vue' ; d'ailleurs, le scénariste ne semble pas très content du dispositif, tant la 2e partie est, me semble-t-il, expédiée à la va-vite. Mais le problème reste le dessin quand même... ça n'est globalement pas très abouti.
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1761
Age : 46
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Dim 11 Déc 2011 - 14:40

Mes bien chers Sheriff...
Malgré toute l'affection que je vous porte, je suis fort étonné de voir qu'un si petit livre soit retenu pour la sélection alors que vous avez laissé de côté les livres de Préteseille, Blandin ou Heitz. Ils n'auraient sans doute pas fait meilleure figure le jour du jugement final mais quand même, cette lecture sans être honteuse reste assez quelconque. Je regrette déjà l'éviction de dernière minute de Robinet dans la sélection de novembre.
Bon, comme vous travaillez dur aujourd'hui, je vous bise quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 37
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Dim 18 Déc 2011 - 19:08

Un lecture qui ne m' pas spécialement emballé, ça se laisse lire, mais ça ne laisse pas un souvenir impérissable. Un sujet en effet un peu "usé" avec juste ce léger "piège" qui donne un instant l'illusion que les apparences ne sont pas celles que l'on croit, mais c'est un peu trop évident justement et tout se devine assez vite.

Cependant, le récit est bien mené et va à l'essentielle, sans lourdeur, avec même une certaine légèreté. Les silences sont bien exploités ce qui change de certains pavés qui assomment par d'interminables bulles narratives. Pour le reste c'est assez fin en effet, tout en douceur et en tact, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Le dessin n'est pas très abouti malgré l'intérêt certain de plusieurs planches, et je suis resté un peu sur ma faim.

Malgré tout ce n'est pas déplaisant, ça se lit bien et ça peut largement figurer au shérifff au même titre que certains absents, mais il faut bien faire des choix ^^
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2306
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Mer 21 Déc 2011 - 15:52

La différence entre Le souffle court et certains "absents", comme vous dites, c'est peut-être juste que quelqu'un ait pris la peine d'en parler ici et là et de le proposer à la sélection.....

Pour ma part j'adore ce genre de petite perle sans prétention apparente mais qui distille un récit tout en finesse qui nous raconte un petit bout de quotidien un peu banal mais avec beaucoup de qualité dans la construction du récit et surtout dans l'évocation des sentiments. Une rencontre, c'est "usée" certes, mais elle se déroule avec tant de vérité, par petite touche d'évidence, avec la description de gestes de tous les jours qui en disent long sur leurs auteurs. C'est frai, grave et très intime à la fois. Ça me touche. J'adore.
Je trouve le dessin très bon, aussi. La finesse et les expressions des visages particulièrement. Le choix des cadrages est plutôt audacieux pour une BD. Il y a effectivement un véritable montage des cases, au sens cinématographique du terme. Le récit prend tout son temps pour poser le récit et y encrer les personnages. C'est beau.

Ce livre est typique de cette maison d'édition. Si vous avez aimé ce livre, Les enfants rouges propose d'autres ouvrages du même genre que je vous invite à allez visiter, sinon vous pouvez jetez un coup d’œil quand même parce qu'il font plein d'autres choses aussi....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: précision   Mer 21 Déc 2011 - 19:10

Joco a écrit:
La différence entre Le souffle court et certains "absents", comme vous dites, c'est peut-être juste que quelqu'un ait pris la peine d'en parler ici et là et de le proposer à la sélection.....
À la décharge de Superphane, les livres des trois auteurs qu'il cite ont été chroniqués par ses soins mais n'ont pas eu l'heur (désolé Ultrasteph, la prochaine sera la bonne Wink) d'être retenu en sélection.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2306
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Mer 21 Déc 2011 - 22:45

Effectivement ! Mais ce n'est pas toujours le cas et si mes souvenirs sont bons, c'était un peu tard, mais mieux vaut tard que jamais. En tout ça date un peu, non !
Je dit ça, je dit rien, hein ! En plus deux de ces livres m'ont bien plu à moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Sam 24 Déc 2011 - 10:40

J'appartiens à cette génération de trentenaires... mais ne possède pas la même vision de la vie, de l'amour, du partage... Malgré tout, l'auteur est arrivé à me sensibiliser sur cette histoire de couple naissant, cette rencontre de deux personnes écorchées (tout est relatif), leurs espoirs et leurs peurs... Ce n'est pas exceptionnel, le sujet étant assez présent dans divers médias. La lecture reste agréable. Petit hic : la transition des deux points de vue et le contenu léger et rapide de la version masculine. Quant au dessin, il est léger et pas si déplaisant que certains l'ont exprimé.
Bref, se lit rapidement et ne laisse pas de trace indélébile. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 969
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Mar 27 Déc 2011 - 16:46

Un peu déçue par celui-ci, dont j'attendais beaucoup plus en terme d'émotion et de partage. Bon, il faut dire que c'est un peu de ma faute aussi, en le feuilletant vite fait, mes yeux se sont posés sur le mot
Spoiler:
 
, et plus de surprise, tout était dit...
Mais j'aime bien les histoires qui prennent leur temps, les silences, les pistes laissées ça et là, et les scenarios qui se dévoilent peu à peu. Ici il y avait matière à, même si le thème est simple et usité. Mais cette seconde partie version "j'vas vous expliquer mais revoyons la scène" a fait retomber l'histoire comme un soufflé. Pouf pouf...
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4744
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: dur !   Mer 28 Déc 2011 - 12:01

Premier dialogue :
- Salut Thomas. Ça va ?
- Ouais…
Ouche ! Ça risque d'être dur.
Pourtant, après plusieurs pages muettes, une amorce de sujet semble se dessiner autour de la durée du couple et de la peur de l'engagement aujourd'hui.
Le soufflé retombe aussi vite qu'il est monté (deux pages intéressantes). La pauvreté des dialogues n'a d'égal que l'ennui que procurent les conversations. Le thème sous-jacent méritait d'être mieux exploité qu'il ne l'est, tentant de ménager un suspense cramé. C'est maladroit de bout en bout et le talent manque pour embarquer le lecteur dans le livre.
Au final, ce que je redoutais le plus, le dessin, reste la qualité principale de cet album.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Mémère
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 994
Age : 47
Localisation : Brenat
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Sam 31 Déc 2011 - 9:14

Je ne reprocherai rien au dessin, qui ne m'a pas du tout déplu, mais quel scénario mince !
J'ai vu arriver gros comme une maison le pseudo rebondissement (dès les premières pages en fait) tant Olivier est peu loquace. Du coup je n'ai pas du tout cru aux planches p.79 et 80.
Encore que jusque là ça pouvait aller, mais le point de vue masculin est baclé et expédié en 2 temps et 3 mouvements. Ça tombe bien, j'avais hâte d'en finir avec cette lecture...
Revenir en haut Aller en bas
wijbick

avatar

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 35
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   Sam 31 Déc 2011 - 13:27

Aïe, aïe les dialogues...et les phylactères
Pas facile
Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le souffle court de Le Lay et Horellou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le souffle court de Le Lay et Horellou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le souffle court de Le Lay et Horellou
» [Laura Griffin] Souffle court
» Château-Gaillard, trajet court
» Le retour des court-métrages Disney !
» Court métrage Tokyo Mater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: